/>

Une semaine en Hollandie, #61

Rédigé par nikkopol le 13 décembre 2013.

hollande_montre

hollande_montreEncore une semaine de très haute tenue pour un exécutif aux abois, entre aveux d’impuissance et reniements dévastateurs. La question n’est plus de savoir s’il y a un cap mais plutôt quand est-ce que les peintres qui nous gouvernent vont être enfin libérés de fonctions bien trop hautes pour eux…

Sexe, mensonge et duplicité. Pour comprendre notre pouvoir socialiste, il faut voyager. Non pas pour voir les exemples qu’il serait tenté de suivre, mais plutôt pour avoir une vision de ce qu’ils pensent réellement. Ainsi pendant la campagne, pépère était allé à Londres faire une interview dans laquelle il racontait que les banquiers d’affaires n’avaient rien à craindre de sa victoire, les socialistes français étant les champions de la libéralisation et de la privatisation de l’économie. Dans le même papier, au journaliste qui s’inquiétait de le voir gouverner avec des communistes, il avait eu cette lucidité : les communistes n’existent plus en France.

Bon, tout cela était à peu près vrai, sauf que le journal communiste, lui, existe encore, et va probablement couter 4 millions aux contribuables. On en a parlé la semaine dernière dans ces mêmes lignes. Cette semaine, c’est le prof d’allemand en retraite et son vicomte improductif, les Laurel & Hardy du développement économique, les clowns qui sont en train de mettre la 5° économie mondiale sur le sable, qui sont allés quémander quelques investissements aux chinois.

Montebourg, dans un discours très remarqué, n’y est pas allé par 4 chemins : « le nucléaire est une filière d’avenir ». Soucieux d’énerver l’Elysée, il s’est montré diplomate en vantant l’excellence nucléaire française et en soulignant que d’ici 2025, « le nucléaire représentera au minimum 50% de notre énergie ». 50% donc, ou plus… Lui emboitant timidement le pas, le prof a essayé un pas de 2 digne des plus grands contorsionnistes : « Même à 50%, la part du nucléaire dans la production électrique de notre pays restera parmi les plus élevées du monde, témoignant de l’engagement durable de notre pays dans cette technologie… » C’est vrai qu’ayant la France a un partenariat fructueux avec la Chine dans le nucléaire civil, ces 2 peintres ne pouvaient pas faire moins… Mensonge et duplicité, les énervés d’EELV doivent bien voir de quoi il s’agit. Pour le sexe… Perso, la sextape de Martine Aubry avec Jean-Vincent Placé, je ne suis pas hyper pressé de la voir…

Un pouvoir plus juste. C’est en tout cas ce qu’on nous avait vendu. Mais il fallait entendre le mot « juste » dans le sens où ce pouvoir, si moral, aurait les 2 mains dans la justice. Et depuis 18 mois, il magouille tranquillement avec les arrestations arbitraires, les contrôles au faciès (familles catho bien propres sur elles suspectées d’être opposés au mariage gay…), les officines chargées de plomber l’ancien président et autres annulations de procédures. Cette semaine, 2 exemples absolument effarants et qui feraient scandale dans n’importe quelle démocratie digne de ce nom. Le fils de la première belle-doche de France d’abord. Le Point nous apprend que le rejeton a déjà été interpellé plusieurs fois en flagrant délit pénal sans qu’aucune poursuite judiciaire ne soit engagée !

L’épisode de plus édifiant ? Selon le compte rendu de la brigade anti-criminalité en date du 23 octobre 2012, il s’est déroulé à Saint Ouen, dans le 9-3 comme ont dit, en pleine zone de sécurité prioritaire (ZSP). Rappelons que la ZSP a été mise en place par Manuel Valls afin de concentrer les moyens policiers pour démanteler l’économie parallèle. En Seine-Saint-Denis, il s’agit essentiellement de s’attaquer aux trafics de stups. Le garnement s’y était rendu avec deux camarades de jeu, selon sa déclaration faite aux gardiens de la paix, pour acquérir du cannabis en vue de fêter un anniversaire ! Ben voyons, fiston ! Il faut rappeler que toute interpellation en ZSP fait automatiquement l’objet d’une procédure policière avec avis au parquet. Et depuis le mois de septembre 2013, dans les ZSP du 93, une amende, proportionnelle à la quantité, est requise sur-le-champ contre tout acheteur de shit. Dans le cas du fils Trierweiler, il n’y a eu ni l’un ni l’autre. Étonnant non ?

Justice toujours. Le deuxième cas est celui, relaté dans ces lignes la semaine dernière, du candidat socialiste à la mairie de Marseille, le truculent Patrick Menucci. Ici même la semaine dernière, on faisait état de ces petits problèmes avec la justice, pour une sombre histoire de prise illégale d’intérêt. Et cette semaine, coup de baguette magique : on apprend (via le Point) que l’enquête est close alors même que les journalistes se sont vus répondre la semaine dernière par le parquet de Marseille que le ministère public envisageait d’approfondir son enquête en demandant aux policiers de procéder à de nouvelles auditions, en plus de celle confirmée, de l’élu socialiste. Or on apprend 48H après, ou presque, que cette fameuse enquête est close. La défaite de l’OM de ce week end, sans doute, qui fait que les magistrats n’ont plus toute leur tête… Mais Le Point ne désarme pas : Selon les documents que les journalistes ont pu consulter, près de 120 associations, toutes situées au cœur de la circonscription de Menucci, ont reçu près de 2 millions d’euros de subventions dans la période qui a précédé son élection comme parlementaire. Circonstances aggravantes : certaines des organisations subventionnées avaient moins d’un an d’existence, seuil en dessous duquel une association ne peut prétendre à un financement public… Elle est belle, la justice en Hollandie.

Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît. Georges Lautner nous a quitté ces dernières semaines, mais jamais nos gouvernants n’ont eu autant à cœur de faire vivre une de ces meilleures tirades. Ainsi cette fin d’année, ces peintres ont décidé de tout faire, absolument tout, pour essayer d’enrayer un chômage endémique que chacun sait inarrêtable en l’état actuel de l’économie. Quitte à sacrifier un dispositif qui fait ses preuves en terme d’efficacité contre le chômage ! Cette semaine, on a en effet appris que le gouvernement avait retiré des dotations financières des dispositifs d’apprentissage plus de 550 millions d’euros… au profit des fameux emplois d’avenir. An clair, on a dépouillé un dispositif efficace qui crée de l’emploi productif, donc durable, et in fine de la croissance pour aller grossir les emplois subventionnés du public et du parapublic. Tout ça naturellement pour essayer de maquiller la triste réalité statistique du chômage. Une honte absolue dont personne ne parle, en tout cas pas la presse subventionnée, à part la Fondation IFRAP qui fait, elle, un vrai boulot d’information.

Belkacem en tête. « Le Pape, combien de divisions ? », c’était interrogé Staline devant Churchill qui soulignait que le Vatican était un Etat à part entière. L’enjeu de la discussion était la liberté religieuse en Europe Centrale dans l’immédiat après-guerre. Pour les ministres de la République, c’est à peu près la même chose : « Tel ministre ? Combien d’administrations ? » devrait-on s’interroger à chaque nomination. Car il est bien connu que tout gouvernement compte 2 sortes de ministres : ceux qui sont à la tête de véritables administrations et qui ont donc, en théorie, les moyens d’agir, et les autres, qui ont un titre, une bagnole et un bureau mais qui n’ont effectivement aucun pouvoir. Ce sont alors des « ministres de la parole ». Ainsi Najat, la pistonnée de la Royale, qui ne peut s’appuyer sur aucun corps administratif et qui en est donc réduit, pour exister, à sortir des saillies verbales aussi périodiques que les serviettes du même nom. Depuis quelques temps, elle soutient qu’il faudrait connaître l’orientation sexuelle des grands auteurs français, comme si le fait de prendre du rond conférait une once de plus-value à une quelconque gloire artistique. Et bien Najat, en tant que Ministre de la parole et du coup de boutoir dans l’arrière boutique réunis, sans administration ni réel pouvoir opérationnel, se classe tout de même parmi les 10 ministres les plus coûteux pour le contribuable. Sur 2013, Najat est classée 9e avec des dépenses estimées à 2 129 998 euros en un an. Une somme bien plus onéreuse qu’Arnaud Montebourg (2,06 millions d’euros), Christiane Taubira (1,84 million d’euros) ou encore Vincent Peillon (1,61 million d’euros), qui restent des ministres importants de par leur charge, même s’ils s’en acquittent tous avec une comparable médiocrité.

Ciao l’artiste. Cette semaine a vu le monde communier dans un même élan et rendre hommage à Mandela, disparu à 95 ans. Même la Corée du Nord y est allé de son hommage… C’est dire ! Mais la dépouille encore fumante du vieux sage que les tentatives de récupération se multipliaient déjà. La palme de la honte et de l’absurdité est revenue à Mme Benguigui, pseudo ministre qui ajoute le mauvais goût à l’incurie. Elle a déclaré sur Europe 1 que pépère « fait partie de l’école Mandela »… On ne sait pas sous quelle substance psychotrope la bimbo du ghetto fait ses interviews. Parce qu’il faut le reconnaître qu’une France réconciliée, c’est bien l’absolu contraire de ce que va nous laisser le culbuto…

Souvenons-nous. Nous reproduisons ici quelques extraits du texte du point presse que le 1° secrétaire du PS a fait en 2008, le 17 mars plus exactement, au lendemain des dernières élections municipales et cantonales. Ce premier secrétaire s’appelait François Hollande. Au milieu d’une litanie d’autocongratulation, voilà ce que déclarait pépère : « Les Français, à l’occasion des élections municipales ont exprimé une défiance à l’égard de la droite, de l’UMP et du Président de la République par rapport à l’action qui est menée depuis, maintenant, 10 mois »…. « Il nous faut insister sur la portée nationale du scrutin : Elle concerne le Président de la République, le gouvernement et la majorité. Rarement un Président de la République, après de 10 mois aux responsabilités, n’aura connu d’échec plus cinglant, déconvenue plus grande, défiance plus affirmée. Il n’y a d’ailleurs aucun précédent d’une telle défaite.
 Le Président de la République avait dit qu’il entendrait le message des Français. Maintenant, nous voulons entendre le Président de la République. Car, il y a eu un message : il suppose que l’on comprenne ce qu’est la frustration de beaucoup de nos concitoyens par rapport aux promesses non tenues… Ce message est aussi celui du rappel, au Président de la République, à son gouvernement, des valeurs républicaines »… « J’adresse, au nom même du Parti socialiste, deux exigences au pouvoir. La première est un remaniement du Président de la République lui-même et de sa politique ; cela vaut pour le comportement, mais cela vaut surtout pour la politique telle qu’elle est menée » … « Mais, plus largement, pour prendre toute la mesure et du vote qui vient de s’exprimer et de la situation économique et sociale, comme des décisions qui doivent être prises, je demande au Premier ministre qu’un débat sur les questions économiques, financières et budgétaires soit ouvert dès la reprise des travaux du Parlement et que, notamment sur les mesures qui doivent concerner le pouvoir d’achat, il puisse y avoir la confrontation des propositions du Premier ministre et du gouvernement et celles de l’opposition ». On le garde et on le ressort en mars prochain, non ?

Miroir, miroir, dis-moi qui est le plus… On parle souvent du miroir des sondages dans lequel se perdent les politiques de tout bord. On sait désormais que le prof d’allemand à la retraite a battu un double record : celui de Villepin, le plus détesté de droite, et celui de Cresson, la plus détestée de gauche. Marrant, il a suffi que pépère prenne un tout petit peu de recul pour que son collaborateur à Matignon prenne un gadin, un de plus, dans les enquêtes. En ce moment, le premier qui met le nez dehors se prend une claque sur le museau. Longtemps l’Elysée s’est consolé en soulignant que ce n’était pas la personnalité du culbuto qui était en cause, mais son action. Pas faux. Sauf que depuis, les enquêtes se suivent et se ressemblent qui testent des items divers et variés. Cette semaine, c’est un nouvel acteur qui envoie du lourd dans le JDD, Polling Vox. Et là encore, c’est une boucherie. A 76%, les français interrogés jugent pépère « faible ». Pire, ils sont une large majorité à le juger « injuste » et « partisan ». Mais son action est également jugée très sévèrement : comme on leur demande ce qu’ils ont le plus aimé, les sondés (réponse spontanée !) mettent en tête – mais seulement à 13 % – la politique étrangère, devant le mariage gay (9 %). 47 % ne retiennent “rien” de ce bilan d’un an et demi. Fermez le ban.

Dis maman, comment on fait président ? Habiter la fonction, c’est la comprendre et accessoirement, l’avoir pensée. Évidement, il faut au préalable en être capable. En tout cas, dans la lignée des Rois, le président en exercice incarne la nation et le peuple français, y compris la partie d’icelui qui n’a pas voté pour lui. Une sorte de réconciliateur, d’unificateur, par-dessus les clivages partisans. Et comme pépère n’incarne rien d’autre que le bon appétit, et bien ses conseillers lui ont soufflé l’idée de faire appel à ses prédécesseurs. Ainsi en 2 semaines s’est-il affiché avec Chirac et a-t-il proposé à Sarko de l’accompagner aux obsèques de Mandela. Comme sa politique est inique, comme il est incapable d’incarner l’état et encore moins le peuple, il essaie de prendre la hauteur… en s’appuyant sur ce qu’il peut, telle que l’épaule du vieux Chirac qui tient lui-même à peine debout.

Accès de lucidité. Jean-Luc Hees, patron de Radio France, revient dans le magazine du Monde de samedi dernier sur les raisons qui, selon lui, explique la baisse des audiences de France Inter, station qu’il connaît parfaitement puisqu’il en a été le patron. Selon lui, cette radio est « trop liée aux élites (socialistes) et a perdu le contact avec une partie de l’opinion ». Sans blague ! « Nous sommes un peu trop entre nous et pas assez au contact des français », estime-t-il. « Il faut davantage s’ouvrir à ceux qui ne pensent pas comme nous, poser des questions qui méritent de l’être même si cela peut nous déplaire ». En clair, être des journalistes et pas des militants, c’est ça ? Et bien, j’en connais, de Patrick Cohen à Pascale Clark, qui doivent se faire du souci… S’il faut se mettre à inviter des types de droite ou à poser des questions qui dérangent à toute l’intelligentsia de gauche, ils sont pas rendus… Dur dur d’être Hollandiste….

Quand ça marche, vite, on arrête. Une belle brochette de vainqueurs, voilà ce qui nous gouverne. On prend l’étude Pisa, le fameux palmarès des systèmes éducatifs des pays de l’OCDE, la France plonge dans les bas-fonds du classement. Le seul truc qui fonctionne à peu près, ce sont les prépas. Et bien Peillon casse tout et va demander aux profs de bosser plus pour 20% de salaire en moins ! Peillon, ou comment se faire détester de son électorat ! Second rapport de la semaine, celui rendu par Sofaxis sur la baisse remarquable de l’absentéisme dans la fonction publique, plus de 40% en 2012. La cause ? la mise en place d’un jour de carence en cas d’absence. “Entre 2011 et 2012, les agents territoriaux et hospitaliers ont été moins nombreux à s’arrêter, moins souvent”, rapporte l’organisme. C’est la première baisse enregistrée depuis six ans du nombre des arrêts. Et comme par hasard, elle intervient l’année où un jour de carence, pendant lequel un arrêt maladie n’est pas indemnisé, a été instauré par l’ancienne majorité. En clair, voici une mesure de bon sens qui réduit les déficits (164 millions d’économie) et améliore le service rendu au bon peuple. Et voilà le gouvernement qui supprime ce fameux jour de carence, dès le 1° janvier prochaine, au motif qu’il était “injuste, inutile, inefficace et humiliant” pour les agents selon la sinistre Lebranchu. J’ai mal…

Le prof en off. Interrogé par des grands patrons français lors de son voyage en Chine, le prof a avoué que « sa » réforme fiscale prendrait… 2 quinquennats ! Quel rythme ! On est passé de premières mesures pour 2015 (lors de l’annonce), à une réforme qui prendra le « temps du quinquennat » pour pépère, débordé, en direct de Rome… On est maintenant sur une échelle de 10 ans ! Pourquoi pas 20 ans, pendant qu’il y est, le gnome ? En fait, il l’a avoué, c’était juste un « coup politique » pour occuper le terrain, faire croire qu’on bosse et accessoirement servir la soupe au trotsko syndicalistes complètement dépassés. La réalité, c’est que plus personne ne comprend ni ne maitrise plus rien : Matignon est aux abois, Bercy pédale dans une semoule opaque, pépère subit les événements comme jamais un président ne les a subis. La seule chance d’une réélection du culbuto, à ce stade, serait la pitié qu’ils inspirent… Et on ne peut pas exclure qu’ils y arrivent… Remarquons que la 1° Dauphine, jamais à l’abri de sortir une saucisse plus grosse qu’elle, a indiqué cette semaine sur France 2 que cette fameuse réforme fiscale « allait dans le bon sens »… Oui, Anne, une réforme déjà morte et enterrée, c’est un « signe très intéressant »… Calamité…

Et il est où ? Formidable Culbuto. Sur le tarmac de l’aéroport de Johannesburg, au moment de repartir, pépère salue son prédécesseur, qui l’aura donc accompagné lors des funérailles planétaires de Mandela avant de poser une question à la cantonade : « Et il est où l’avion ? ». Et c’est un Sarko, hilare, qui le lui montre, car il se trouve que « l’avion en question » se trouve en face de lui, sous ses yeux, au Culbuto ! Je crois que pire, c’est pas possible.

A part ça, les amitiés brûlantes. Luchini n’en rate pas une pour taper sur cette gauche qu’il exècre, et d’avouer à demi-mot ses amitiés libérales. Pas un plateau télé sur lequel il ne souligne pas sa déception de ne pas avoir la « grandeur d’âme d’être de gauche ». Sur C à Vous, il a eu cette sortie géniale : « maintenant je peux le dire, il n’est plus président, mais faut quand même avouer que pendant son mandat, dans le monde de la culture être pote avec Sarkozy, c’est un peu comme être ami avec Goering…

A part ça, le patron de cette belle institution qu’est « Terre d’Asile » est accusé de détournement d’argent public. Pierre Henry, le DG de cette association qui aide si bien les clandestins à jouer avec l’administration pour obtenir logement, indemnités ou encore accès aux soins, a fait l’objet d’une dénonciation anonyme… On a beau être généreux, on n’oublie jamais les bonnes vieilles méthodes qui ont fait leurs preuves par le passé…

A part ça, un sondage nous apprend que 47% des français préfèreraient voir Sarkozy à L’Elysée alors qu’ils ne sont que 27% à préférer pépère. 47%, c’est un joli socle…

A part ça, le premier ministre anglais, David Cameron, recommande aux jeunes anglais de laisser tomber l’apprentissage du français au profit du chinois. Sans blague…

A part ça, Delphine Batho demande un remaniement gouvernemental maintenant. Pour aider les candidats de gauche aux municipales.

A part ça, vraiment rien.

Allez, bon weekend et bon courage…

Déjà 9 remarques sur cet article

  1. Daniel pilotte dit :

    Voici un président qui fait plus de déclarations a l international qu ici en France ou il bâillonne tout les jours un peu plus la liberté d expression , qu il profite bien des festivités de Noël 2013 et de la saint-Sylvestre 2014 , les élections municipales de 2014 seront pour lui d une très mauvaise cuvée .

    • Rinaldo dit :

      Bonjour Daniel
      Espérons que les français se réveillent !!
      vu ce que fait le gouvernement pour pas perdre il va essayé de donner le droit de vote aux étranger !!!
      Attention nous sommes en danger…

  2. amazonia dit :

    La joyeuse Hollandie ! Pépère et mémère aiment les voyages
    pas de problèmes de PV /RODATEUR ? Retour d’ afrique
    Hollande le président du moi je =(( ou est l’avion ? ))
    ou est ma voiture / ma moto/ mon vélo /mon pédalo ?
    ou est ma valou ? avez vous vu le nouveau chapeau de valou
    c’est un gd chapeau noir ,pas tres beau , pas très chic style guape mode aristide Bruant du moulin rouge .
    les locataires de l’élysée toujours 1er prix du ridicule ..en 2017 =pas de problèmes de reclassement professionnel ! direct le duo de comique circus politicus . 1ER sorcière de France et son illusionniste chef du = ou est l’avion . et inventeur le la Macedonie ? l’avenir est pour eux=les comiques

  3. Duret dit :

    Affaire Lamdaoui suite ou les bidonnages de l’Elysée:

    https://24heuresactu.com/2013/11/11/scandale-hollande-et-les-pains-au-chocolat-de-faouzi-lamdaoui/

    Charlie hebdo, suite à ses révélations sur Lamdaoui, a subi un assaut venant de la presse algérienne: “colonialistes et maurrassiens, racistes et menteurs, tombés dans le « caniveau de la xénophobie », affublés du « masque hideux du racisme », « l’islamophobie » pour marque de fabrique et la « maghrébophobie » comme fonds de commerce….”

    Charlie hebdo traité d’extrême droite !

    Le pot aux roses est découvert: cette campagne haineuse provenait de l’Elysée, d’un collaborateur…. Mustapha Sahai

    Bidonnage et Maghrébo-connection à l’Elysée….

    Et bien sûr, aucune sanction d’Hollandouille: pensez donc, c’est la Diversité “bien” intégrée…

    http://www.bvoltaire.fr/altanaotovic/charlie-hebdo-les-attaques-provenaient-de-lelysee,44261?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign

  4. Muriel dit :

    De plus en plus délirants les branquignols socialos….Heureusement qu’il y a Nikkopol !

  5. Fournier dit :

    Le parlement français vient d’adopter une loi qui permet à l’État d’accéder aux données informatiques des citoyens sans demander l’avis d’un juge. Recherches sur google, emails, achats, toutes vos activités pourraient être surveillées.

    c’est une véritable atteinte à la liberté sur internet.
    une pétition est lancée sur Change.org demandant aux élus de saisir en urgence le Conseil Constitutionnel afin que celui-ci examine la conformité du texte avec nos droits fondamentaux.

    Ces nouvelles mesures de surveillance sont inclues dans la loi de programmation militaire et sont présentées comme devant permettre de mieux lutter contre le terrorisme. Mais pour plusieurs experts, elles risquent d’instaurer une véritable “dictature numérique”

    https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/internet-au-service-du-peuple-et-non-de-l-%C3%A9tat-%C3%A9lus-saisissez-le-conseil-constitutionnel?alert_id=KTOIbKvCUC_PIUhMJFPnN&utm_campaign=43624&utm_medium=email&utm_source=action_alert

  6. amazonia dit :

    EN FRANCE ? on ne cherche plus le président du moi je !!!!!l dit président des votes des drapeaux qui flottent a la bastille !
    PAPA HOLLANDE EN AFRIQUE toujours plus PAPAOUTAI ? Rien a faire en France ? NON = les banquiers et les équarisseurs de peuples de L’UE S’OCCUPENT DE NOS OIGNONS ET POGNON.
    président du =il est ou l’avion ? PAPAOUTAI . en voyage ? PAPAOUTAI ? LA FRANCE dégringole et que fait le rigolo de l’élysée ? DES VOYAGES !! son gouvernement de nul ? ils font faire des rapports ? dont ils ne veulent pas ? LES TRAITRES

  7. amazonia dit :

    UN HOMMAGE A NOS DEUX MILITAIRES MORTS EN AFRIQUE .
    quoi de plus logique et normal un gd respect pour eux et leurs familles .
    Il serait souhaitable que nos gouvernement UMPS = puissent donner une décoration de légion d’honneur ! de plus grande qualité ! pour les militaires qui sont mort pour LA FRANCE ?
    des centaines de légions d’honneur ? donner a des guignols du monde du spectacle = c’est a pleurer de honte .
    PARLER DE MILITAIRES MORTS POUR LA FRANCE ? C’est bien oui MAIS ! pourquoi lorsqu’ils sont chez nous en France = dans nos villes ? ils se font agresser / insulter / et leurs familles aussi ? LORSQUE FACE A DES RACAILLES des zones de non droit ? LES MILITAIRES ? ne sont pas soutenu par la police et gendarmerie ? qui donne les ordres ? QUI SOUTIENT NOS MILITAIRES ? PAS LE GOUVERNEMENT ? POURQUOI ?
    Chutt la protection pour les” “chances pour la France”” qui depuis plus de 30 ans =ETHNIQUE = la France /ta mère/ ta sœur /la police /les pompiers etc ++LES NIQUENT TOUT . Chuut zone de non droit = droit d’avoir = machettes/sabres /poignards/ haches / kalachnikovs etc ++
    les médias ! OU SONT TILS POUR PARLER DES NOMBREUSES AGRESSIONS CONTRE NOS MILITAIRES DANS NOS VILLES ???

Laisser un commentaire