“Prise illégale d’intérêts” : la plainte contre Taubira recevable

Rédigé par lesoufflet le 21 janvier 2014.

christiane-taubira

christiane-taubiraLa plainte déposée le 13 novembre par Patrick Buisson, contre la Garde de sceaux Christiane Taubira, a été jugée recevable par la Cour d’appel. La ministre donneuse de leçons pourrait bientôt être entendue par un juge.

A la suite de la plainte contre X déposée par l’association Anticor, au sujet de sondages qui auraient été commandés par l’Élysée sans appel d’offres, du temps de Nicolas Sarkozy, Christiane Taubira, ministre de la Justice censée être neutre et pourtant membre du comité de parrainage de la dite association, s’est octroyée le droit de soutenir publiquement l’organisme, ce qui représente de toute évidence une intrusion du politique dans la justice. La séparation entre les pouvoirs judiciaire et exécutif étant l’une des bases de notre démocratie.

Patrick Buisson a donc porté plainte contre Christiane Taubira pour cet énième abus antidémocratique et la justice a répondu cette semaine que la plainte était recevable. Pourtant, Christiane pourrait encore s’en sortir car il reste encore 5 jours au parquet général pour se pencher sur un pourvoi en cassation. Qui peut croire que le parquet résistera aux pressions politiques exercées par une majorité si sûre d’elle ? On peut malheureusement parier que la dangereuse Taubira ne verra pas l’ombre d’un juge, si ce n’est ses amis du syndicat de la magistrature…

Malheureusement, cela ne serait pas la première fois que Taubira abuse de son pouvoir politique pour influencer une décision judiciaire, selon Valeurs actuelle, qui a publié un dossier où l’on apprend qu’en 2001, alors qu’elle était député de Guyane et sous le gouvernement Jospin, elle aurait envoyé un courrier à Marylise Lebranchu, alors ministre de la justice, pour lui demander une « annulation » de la condamnation de son fils pour complicité de vol, en expliquant qu’à « chaque fois qu’il subit un contrôle d’identité, la consultation du fichier provoque sa conduite au commissariat. »

Qui a ditMoi président de la République, il y aura un code de déontologie pour les ministres, qui ne pourraient pas rentrer dans un conflit d’intérêts” ?

Et qui a dit “Moi président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante” ?

 

 

 

 

 

 

 

Déjà 20 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    ETRE OU PAS MINISTRE ? ( de la justice )
    ETRE JUGE ET PARTI ?
    lorsque comme madame TAUBIRA = fils en prison !
    déplacement pour voir ce fils frais payer par l’état !
    et faire des lois pour les fils de !!! qui passe a travers les sanctions ! ( la belle vie pour les RACAILLES ) MAMA TAUBIRA = ouvrir la cage aux oiseaux .
    SCANDALE démission .

  2. Révélateur dit :

    S’il est vrai qu’existe une relation entre Anticor et sa marraine Christiane Taubira, qui puisse conduire à des “ajustements” dans la poursuite de la corruption, cela va dans les deux sens, ainsi qu’il est dit. Sauf que cela n’exclut pas nécessairement la promotion ou le soutien réciproque. Ce qui est compréhensible. Ce qui l’est moins, c’est s’il y a non respect des statuts de l’association, sur cette base, au profit d’une autocensure. Que la ministre vienne à ne pas faire respecter le droit, quelle que soit la qualité des justiciables, et puisse bénéficier de ce silence serait alors dommageable pour tous.
    Or, il existe une dérive gravissime d’une partie non négligeable du notariat français. Ceci relativement à son non respect des lois et obligations dans le traitement de certaines successions. Ces informations ont normalement été remontées auprès du prédécesseur de l’actuelle garde des Sceaux. Puis transmises à Christiane Taubira, ainsi qu’à Anticor.
    Et c’est bien de corruption dont il s’agit. Avec blocage de la justice française subordonnée à ces ministres, puisque ces dérives persistent. Ce qui pose question. Puisque les procureurs sont susceptibles de recevoir des circulaires ministérielles exigeant d’eux qu’ils respectent et fassent respecter la Loi, rien que la loi, mais toute la loi. Pour simplifier. Ce n’est apparemment pas le cas ici. Une réponse judiciaire serait susceptible d’amener une correction de ces dérives, certes.
    Mais, la responsabilité de ces ministres resterait alors normalement engagée. Anticor engagera-t-elle alors les poursuites nécessaires ? Rien n’est moins sur.

  3. Anonyme dit :

    Qui a dit « Moi président de la République, il y aura un code de déontologie pour les ministres, qui ne pourraient pas rentrer dans un conflit d’intérêts » ?

    Et qui a dit « Moi président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante » ?

    –> C’est Hollande. Mais, comme vous le dites vous même, c’est sous Sarkozy que ces actions ont eu lieu. Quel est donc le problème ?

  4. jenace dit :

    Moi président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante…mais comme dit la pub: ça c’était avant!

  5. Ubu dit :

    Taubira est une des meilleures ministre de la justice depuis Badinter!
    Bravo! continuez Madame! la France à besoin de vous et n’écoutez pas les mauvais coucheurs qui déversent leur fiel sans doute pour compenser les échecs personnels!

    • jenace dit :

      la loi est la loi on ne peut dans notre état de droit être juge et partie! et l’exécutif n’a pas à intervenir dans la justice d’un pays dit démocratique ne vous en déplaise et les bons ou mauvais coucheurs n’ont rien avoir dans cette affaire

      • Damdam dit :

        Pour l’instant, si la justice juge la plainte recevable, c’est qu’elle montre un déjà un premier pas d’indépendance…

        Si vous étiez si à cheval sur la séparation des pouvoirs, vous ne pourriez qu’être pour le moins d’accord avec Taubira, au dehors de son poste de ministre concernant cette affaire.

    • Révélateur dit :

      Rassurez-vous, Ubu le bien nommé, elle ne vous entends pas !

    • Aba dit :

      Ha Ha Ha …. Taubiracaille, “la meilleure ministre de la Justice”

      “Les cons ne doutent de rien, c’est même à ça qu’on les reconnait…”

    • sindbadl dit :

      C’est dur pour Monsieur Robert Badinter …

  6. Ubu dit :

    Le vrai problème reste celui des sondages de Sarko, dont au moins un sur “dois-je me marier avec Carla pour améliorer mon image”!
    Trop fort! non! trop c…!

  7. Aba dit :

    Ha ha ha,…. il en est encore à Sarko, le rigolo…
    Décidemment, les guignols de gauche sont aux abois !

  8. Paul Emiste dit :

    Moins de 5 ans? Elle sera remise en liberté, mais au moins elle démissionnera (on peut toujours rêver).

  9. Daniel pilotte dit :

    Si seulement cela pouvait aboutir , avant il y avait le fils taubira maintenant il y a la mère qui en plus est ministre de la justice d un gouvernement socialiste .

  10. Paul Emiste dit :

    Je serais eux je prendrais un juge en fin de carrière…il sera plus indépendant,

  11. Baryons dit :

    Il est grand temps que les Français se réveillent, et éjectent cette caste loin du pouvoir, il ne faut pas avoir fait l’ENA (qui plus est l’école des ânes) pour constater l’acharnement que l’UMPS ont, dès que des mouvements anti gouvernementaux se produisent pour lancer sur tous les médias (à leur bottes) CE NE SONT QUE DES EXTREMISTES, “continuez comme ça Messieurs les politiques, et vous allez voir ce qui va se passer”.

    HOLLANDE égal 15% d’opinions favorables
    ASSAD égal 80% d’opinions favorables

    • bouffon1er dit :

      15% vous rèvez complètement 4 ou 5 % c’est du réel pas de l’intox comme tous les médias corrompus par près de 900 millions de subventions

  12. bouffon1er dit :

    un seulk mot” pourriture”

  13. Révélateur dit :

    Elle pourra se faire absoudre par le juge Lemurdec, du S.M. Sinon c’est le retour à Cayenne assuré. Elle se retrouvera alors enfin “indépendante”, son rêve !

Laisser un commentaire