“La grève des utérus” : Libération pose le masque

Rédigé par lesoufflet le 22 janvier 2014.

singe_mange_caca

singe_mange_cacaAlors que Najat Belkacem est en train de nous préparer une loi pour que l’IVG soit aussi commune qu’un brossage de dents, Libération affiche son soutien à ce Meilleur des Mondes consuméristes, en publiant la tribune christianophobe d’une “chercheuse” espagnole qui prône “la coprophagie, la zoophilie… et l’avortement.”

Mais où s’arrêteront-ils dans leur quête abjecte de la décadence ?

On a donc pu lire, la semaine dernière, dans Libération, la prose de Beatriz Preciado, directrice du Programme d’études indépendantes musée d’Art contemporain de Barcelone (Macba), pour défendre le droit à l’avortement. Voilà comment ces fous envisagent notre civilisation :

Depuis cette modeste tribune, j’invite tous les corps à faire la grève de l’utérus. Affirmons-nous en tant que citoyens entiers et non plus comme utérus reproductifs. Par l’abstinence et par l’homosexualité, mais aussi par la masturbation, la sodomie, le fétichisme, la coprophagie, la zoophilie… et l’avortement. Ne laissons pas pénétrer dans nos vagins une seule goutte de sperme national catholique.

Pour Libération et la gauche culturelle de Najat Belkacem, Pierre Bergé et du Mariage Pour tous, il faut donc manger des excréments et sodomiser des animaux pour faire évoluer notre société dans le bon sens… Qui a donné leur carte de presse à ces gens ? Qui a voté pour ces fous ?

Pour rappel, au début des années 80, le combat des progressistes de Libération et autres organes de presse gauchisants, consistait en la défense des pédophiles, de la pédophilie et des pratiques sexuelles des enfants.

PS : on attend une tribune de Libération qui refuserait le sperme national musulman ou juif. Mais comme toujours les journaleux, dans leur grande lâcheté, préfèrent attaquer l’église catholique…

 

 

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. Paul Emiste dit :

    Certes madame la chercheuse mais quand on n´a pas d´utérus, comment fait on?! … Oh?! Je vois…

  2. Urbon dit :

    Pas de problème. C’est exactement ce que je disais dans l’article précédent sur Belkacem…

    Faisons la grève du sperme. Laissons ces femmes à leur dérive et n’acceptons plus, nous les mâles, que les rapports après mariage, devant le curé. Sans rire.

    Mouahahaha.

    Et en même temps, plastiquons la banque du sperme. Parce que franchement, vaut mieux ne pas croire un mot de ces sales garces. Du sperme, elle savent très bien ou en trouver, sans s’encombrer des aléas d’une volonté masculine.

    Rien d’alarmant de toute façon, personne ne nous oblige a engrosser des salopes “humanistes”, apatrides, sans foi ni loi. Les cathos patriotes peuvent toujours se tourner vers les pays étrangers où nombreuses sont les femmes désireuses de se trouver un bon français, gentil et dévoué, qui travaille dur pour qu’elles puissent élever leurs enfants dans la dignité.

    D’ailleurs vous avez noté, Beatriz Preciado préfère devenir lesbienne ou zoophile plutôt que d’aller fricoter, elle, avec l’étranger ! Pour une humaniste sans frontière, ça se pose là ! Non, vraiment, le français n’est pas si mal comparé aux autres. Il a toute ses chances ailleurs. Les seules qui seront à plaindre, ce sont celles qui penseront changer le monde en devenant lesbiennes !

    Enfin bref, c’est pas parce que quelques folles féministes veulent devenir lesbiennes qu’on va devenir pédé non plus…

    Ci@o les pétasses.

  3. JpB dit :

    Un amendement écolo à la loi sur l’égalité entre les femmes et les hommes vise à en supprimer toute occurrence de nos différents codes.

    Le “bon père de famille” viré du Code civil ..

    Après “école maternelle”, “mademoiselle” dans les formulaires,
    “père et mère” dans le C.Civil et dans les écoles pour leurs fêtes ….la réformite socialo.

    T. bon: http://www.bvoltaire.fr/eliveugnol/le-bon-pere-de-famille-vire-du-code-civil,48022

  4. Cicéron dit :

    Ca commence à devenir plus q’urgent de trouver une solution à ces fous …heu , finalement …:-)))

  5. Daniel pilotte dit :

    La gauche au non de l’égalité des sexes fait de la perophobie ou de la papaphobie mot qui n existe pas j en conviens , la politique de la gochiasse est immonde .

Laisser un commentaire