/>

Bon père de famille : du totalitarisme linguistique

Rédigé par lesoufflet le 23 janvier 2014.

orwell_totalitarisme

orwell_totalitarismeLes idéologues fous qui nous gouvernent ont trouvé une nouvelle forme de censure du langage, destinée à plier les cerveaux à leur vision orwellienne du monde : désormais c’est l’expression “bon père de famille” qu’ils veulent éradiquer…

La majorité écolo socialo qui fait mine de nous gouverner, a au moins le mérite de disposer d’une imagination sans limite quand il s’agit de faire diversion sur son incompétence face aux vrais problèmes. Ainsi, cette semaine, des élus EELV ont déposé un amendement à la loi immonde de Najat Belkacem sur l’égalité des chances, afin d’exiger la suppression de l’expression, “bon père de famille” du code civil.

Après la tentative de suppression du mot mademoiselle (misogyne), après celle du mot race (raciste), après celle du mot quenelle (antisémite), après celle du mot école maternelle (misogyne) et du mot épiphanie (catholique, soit ce qui se fait de pire au monde), c’est au tour du bon père de famille de subir les foudres de la gauche plurielle et de sa volonté d’interdire carrément des mots.

Alors, ne nous voilons pas la face, les écolos et les socialistes sont avant tout des politiciens : quand on est incapable de luter contre le chômage, contre le problèmes de logement ou d’insécurité, on se tourne vers des propositions démagogues, qui donneront des gages de “bonne moralité de gôche” et qui diviseront un peu plus les Français, les empêchant de s’inquiéter des vrais problèmes. Mais souvent la faiblesse et la peur des dirigeants les conduisent à la violence. Une violence symbolique et liberticide pour le moment…

Une diversion, un coup de Com pour donner l’illusion qu’on est différent de la méchante droite, rien de plus. Malheureusement, avec ces manœuvres lâches et ineptes, ces fous sont en train de détruire toute forme de liberté d’expression. A refuser d’évoquer la différence, on en vient à la supprimer. Un monde indifférencié, où les humains auraient tous la même couleur, le même sexe, voilà ce que souhaitent secrètement ces adeptes de la théorie du genre et autre pourfendeurs de racistes, d’antisémites, d’homophobes, d’islamophobes, de misogynes…

On sait bien que la manipulation du langage pour “diriger” les esprits est un marqueur d’un régime totalitaire.

Déjà 19 remarques sur cet article

  1. Urbon dit :

    En novlangue, comment dit-on : “Cause toujours tu m’intéresses” ?

    Pendant que les socialistes éradiquent les mots qui les dérangent du dictionnaire, un millier d’autre fait son apparition.

    Par exemple, connaissez vous le solublème ?

    Solublème : Solution qui génère un problème.

    Après avoir supprimé l’expression “bon père de famille”, je suppose qu’il faudra aussi supprimer “mère de famille nombreuse”… Et le remplacer par “matriarche de nombreuses familles” 🙂

  2. Le Cécilien dit :

    MAIS DÉCIDÉMENT, ILS N’ONT VRAIMENT RIEN D’AUTRE A FOUTRE LES SOCIALOS/ VERTS QUE DE BATTRE DES AILES DANS TOUS LES SENS ET BRASSER DE L’AIR POUR NE RIEN FAIRE ET D’EMMERDER LE MONDE AVEC LEURS INEPTIES… ILS VEULENT PROUVER QUOI ? LEUR SALAIRE ? MAIS ILS NE MÉRITENT MEME PAS UN DIXIÈME DU DIXIÈME DU RSA !

  3. Paul Emiste dit :

    Ne croyez surtout pas que leur but est de distraire les français des problèmes de chômage, mais bel et bien de détruire la famille et par là l´individu afin d´en faire un légume à la botte d´un parti á la Pol Pot.

  4. Pierre dit :

    C’est vrai que ce vieil adage juridique sera avantageusement remplacé par “En bon Parent 1 ou 2 “….

  5. Paul Emiste dit :

    Par “père de famille” ils veulent dire parent un ou parent deux? Et si nous avons deux femmes est ce que “Maman de famille” sera alors aussi interdit? Ça manque d´amendements cette histoire.

  6. latour dit :

    10 000 € par mois pendant 60 mois, total 600 000 €, plus les avantages pour avoir une telle idée, la seule d’ailleurs qu’elle aura .. Cela te fait regretter qu’elle ne soit pas restée dans ses Chais de son domaine viticole de Bergerac ….

  7. minable mais digne dit :

    Dans le dico novlangue, je vous propose :

    “socialiste” en guise d’insulte.

    (certains diront : equivalent de menteur, corrompu, fraudeur, franc-macon, allegeance a la communaute organisee, favorable aux homos, lesbiennes, pedophiles, immigres,….et zoophile, pas de discrimination!).

  8. amazonia dit :

    gouvernement très socialiste de j’en marque zéro 1er sinistre
    dans la série la politique des NULS . PRESIDENT DES NULS
    UN SCANDALE INTERNATIONAL =tout les pays se moquent de HOLLANDOUILLE ET DE SES HISTOIRE DE”” Q “” . pauv’ mec .ET MAUVAIS PERE DE FAMILLE .
    LA HONTE DE LA FRANCE c’est maintenant .

  9. ddecaux dit :

    1 solution, nous nous retrouvons tous Dimanche à http://www.jourdecolere.com/

  10. Daniel pilotte dit :

    Depuis le mariage pour tous la gauche prône la disparition du mot père ou papa , la gauche n est pas démocrate elle est plutôt sectaire et totalitariste elle a inventé les goulags , les socialistes imposent des lois qui sont liberticides .

  11. Ribus dit :

    En matière de liberté d’expression, nous revenons en plein XVIIè siècle. De l’obscurantisme républicain pur jus ; et tout çà avec des gens qui se réclament des “Lumières”.

    L’essentiel est de rester conscient et lucide en face de cette propagande d’Etat digne de l’URSS et la Corée du Nord et de résister, comme les tibétains le font depuis 50 ans.

  12. Paul Emiste dit :

    A la maternelle un petit garçon dit à une petite fille: “t’as vu il y a un préservatif dans la véranda” elle lui répond : ” c’est quoi une véranda?”.

    Vive le socialisme français, lumière du monde civilisé…

  13. Ambi dit :

    Que fera-t-on de la langue maternelle …?

Laisser un commentaire sur Daniel pilotte