Ah Taubira, Taubira, Taubira : la récidive

Rédigé par Louis Blase le 27 février 2014.

taubira

taubiraDansons la carmagnole citoyens, car Chritiane Taubira fourbirait un nouveaux coup tordu, une réplique vacharde au succès politique de La Manif Pour Tous du 2 février dernier : selon une révélation de nos confrères de RMC, la ministre de la justice ne se contenterait pas d’avoir facilité la GPA à l’étranger par sa circulaire de mai 2013, mais s’apprêterait maintenant à récidiver sur la PMA.

En effet, une note d’instruction encourageant les procureurs à répondre positivement aux demandes de reconnaissance d’adoption par des couples de femmes d’enfants nés par PMA à l’étranger, serait en cours de rédaction, et devrait être publiée dans les jours qui viennent.

La Manif Pour Tous, maintenant habituée aux stratégies souterraines de la garde des sceaux, dénonce déjà par anticipation la volonté du gouvernement de permettre le contournement délibéré de la Loi, afin d’autoriser de fait la PMA pour les couples de femmes. Cette note d’instruction serait effectivement une manière pour la garde des sceaux, d’encourager le viol de la Loi française à l’étranger.

En réponse, Ludovine de la Rochère Présidente de La Manif Pour Tous, déclare sur son site que «de nouvelles manifestations pourraient être organisées pour défendre la filiation Père-Mère-Enfant et le droit des enfants à ne pas être délibérément privés de père ou de mère».

Effectivement, l’instruction de Christiane Taubira aux procureurs de la République, reviendrait à offrir un cadre juridique autorisant de fait la PMA pour les couples de femmes, dès lors qu’elle serait pratiquée à l’étranger. Alors que le gouvernement a clairement déclaré que «la libéralisation de la pratique de la PMA pour les couples de femmes n’était pas à l’ordre du jour, ni dans le cadre de la loi Famille ni dans un autre texte».

Or, on assiste bien aujourd’hui à l’organisation, par l’Etat lui-même, d’un contournement de la Loi de la République. Comment demeurer serein dans un tel contexte ? S’agit-il d’une revanche primale suscitée par l’ego du Taubirator ? S’agit-il d’une nouvelle provocation au «jour de colère», accompagnée d’une envie de mettre François Hollande en difficulté ? ou s’agit-il plus simplement d’une nouvelle maladresse de la ministre-sous-marin, qui ne cesse de perdre ses flotteurs en basses coulées ?

Cela ressemble fort à un nouveau «passage en force qui est tout simplement inacceptable» s’indigne Ludovine de la Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous, qui précise n’avoir toujours pas reçu de réponse de la part de l’Elysée suite à sa demande de rendez-vous avec le Président de la République au lendemain des manifestations du 2 février qui avaient rassemblé plus de 500.000 personnes à Paris et Lyon.

Ensuite, on connaît la ritournelle : les homo-socialistes de genre revendiqueront la légalisation de ces pratiques en France en expliquant que ce serait hypocrite et injuste de continuer à laisser faire : seules les lesbiennes riches pourraient ainsi s’offrir des enfants à l’étranger, quelle injustice pour les lesbiennes pauvres !

Mais en réalité cette hypocrisie est aujourd’hui dans les projets et les procédés de Christiane Taubira : note d’instruction sur la PMA aux procureurs, procédé calqué sur sa circulaire GPA, en porte-a-faux objectif avec la Loi, car aujourd’hui, mais pour combien de temps encore, l’adoption est une institution au service de l’enfant privé, par accident de la vie, de son père et de sa mère, certainement pas un marché pour la satisfaction des désirs fantasmés d’adultes, projetés sur des enfants.

Ah Taubira, Taubira, Taubira, les aristocrasses on les vendra.

Déjà 10 remarques sur cet article

  1. Daniel pilotte dit :

    La ministre de la justice consort taubira est une spécialiste de la récidive elle préconise que des nullités dans son programme de la taubiratitude .

  2. […] Dansons la carmagnole citoyens, car Chritiane Taubira fourbirait un nouveaux coup tordu, une réplique vacharde au succès politique de La Manif Pour Tous du 2 février dernier : selon une révélation de nos confrères de RMC, la ministre de la justice ne se contenterait pas d'avoir facilité la GPA à l'étranger par sa circulaire de mai 2013, mais s'apprêterait maintenant à récidiver sur la PMA.  […]

  3. amazonia dit :

    TAUBIRA ? CETTE FEMME N’A RIEN A FAIRE A LA JUSTICE .
    TAUBIRA = JUGE ET PARTI
    AYANT UN FILS EN PRISON
    elle ne peut être neutre pour faire des accords et des lois !
    avec la mama TAUBIRACAILLE la mama des criminels mieux traités que les victimes . UN SCANDALE .
    SINISTRE MINISTRE DE L’INJUSTICE . PAUVRE FRANCE
    SOUS LA PITEUSE HOLLANDIE .
    CEUX QUI CASSENT /BRULENT / DETRUISENT / SONT TOUJOURS EN LIBERTE ??????? C’EST LE MERDIER .

  4. ANN33 dit :

    C’est la même qui prend un hélico de la flotte gouvernementale toutes les semaines pour aller rendre visite à son fils à la prison en France !!!!
    Au niveau des arrangements elle sait y faire.

  5. Urbon dit :

    Après quoi Taubira nous expliquera qu’il est urgent de légaliser une situation de fait et donc d’autoriser ce qui se fait à l’étranger, puisque la libre circulation des fraudeurs, blablabla… On ne peut pas laisser des enfants hors de tout cadre légal, n’est ce pas ? On ne va pas quand même pas retirer les enfants à des parents si bien intentionnés et les placer dans des services sociaux, sous prétexte qu’ils ont été acheté au marché noir de Calcutta !

  6. Xavier Laforge dit :

    Je n’aimerais pas être Marin quand Taubira est sous Marin (lire l’article).

Laisser un commentaire