/>

Education sexuelle : la SexBox suisse où le porno pour les gosses

Rédigé par lesoufflet le 19 mars 2014.

educationsexuelle_1La Suisse a connu une importante polémique à la suite de la diffusion de “SexBox” dans les maternelles, destinées à l’éducation sexuelle des enfants. Dans ces kits pour les 2/6 ans, ont trouve des vagins en peluche, des pénis en bois, ainsi que des bandes dessinées présentant (entre autres) des enfants en train de se masturber entre eux. Les photos parlent d’elles mêmes. De quoi inspirer Najat ?

Les progressistes ont toujours eu un délire sur la sexualité des enfants, une sorte de tabou qu’il faudrait briser pour que nos charmantes petites têtes blondes puissent être vraiment libres et épanouies. Si la gauche a évolué depuis mai 68, où elle voulait que l’on ait des rapports sexuels avec des mineurs, elle n’en reste pas moins attachée à l’apologie d’une sexualité exacerbée et de la masturbation dans nos écoles.

En France, on a l’ABCD de l’égalité, Papa porte une robe et Tous à poils. En suisse, ils ont une longueur d’avance avec les SexBox. De quoi se motiver pour continuer la résistance et la vigilance vis à vis de nos pédagogues aux idées un peu trop larges !

Ainsi, l’Office fédéral de la Santé Publique et le Ministère de l’instruction publique ont lancé conjointement le Plan d’enseignement 21 dont l’objectif avoué est d’imposer aux enfants des cours d’éducation sexuelle, dès le jardin d’enfants.

Afin de bien former les chérubins aux plaisirs du sexe, des « kits de formation » ont été distribués aux enseignants de maternelle et de primaire, comme outils pédagogiques. Ces kits, appelés «Basler Sexboxen» («SexBox»), contiennent, outre les pénis en bois et les vagins en peluche, des manuels, dont le tristement célèbre Lisa und Jan, une BD censée servir de base pédagogique, qui montre notamment une petite fille en train de se masturber devant une copine, un garçon qui se touche le sexe sous les draps en l’éclairant avec une lampe torche, une femme qui met un préservatif à un homme, un petit garçon qui observe ses parents en plein coït…

Pour expliquer toutes ces immondices, le ministère précise que «une éducation sexuelle avec une approche basée sur le droit fournit aux jeunes gens les connaissances essentielles et les aptitudes, les capacités et les valeurs dont ils ont besoin pour vivre pleinement leur sexualité avec le plaisir physique, psychique et émotionnel qui lui est attaché. L’éducation sexuelle devrait aider les jeunes gens à obtenir des informations correctes, à développer des aptitudes face à la vie ainsi que des attitudes et des valeurs positives».

Et de définir l’objectif de cette expérience répugnante : « L’école vient en appui à la famille pour l’éducation sexuelle des jeunes. Une de ses tâches principales consiste à donner à tous les enfants et adolescents des informations de base concernant le corps et la sexualité, et à leur transmettre les valeurs et les normes de notre société dans ce domaine central de la vie ». Du Vincent Peillon dans le texte…

On voit bien que les cours d’éducation sexuelle sont imposés de plus en plus tôt aux enfants (de manière étrangement parallèle à l’hyper-sexualisation de ces enfants) on découvre désormais que leur contenu est de plus en plus explicite, de plus en plus trash, de plus en plus porté sur le sexe hédoniste, sur l’homosexualité, la masturbation… Les photos de Lisa und Jan font froid dans le dos et on aimerait surtout pas que nos enfants les voient…

 

educationsexuelle_99

educationsexuelle

 

educationsexuelle_2

educationsexuelle_3

 

educationsexuelle_4

 

educationsexuelle_5

 

educationsexuelle_6

 

educationsexuelle_7

educationsexuelle_8

 

educationsexuelle_9

Déjà 12 remarques sur cet article

  1. Urbon dit :

    L’arrêt des fesses ou la raie publique, il faut choisir !

  2. ContreVérité dit :

    Encore un bon entubage de la cathosphère relayé sans la moindre vérification. Bravo lesoufflet !

    ” Le livre n’est plus édité. Joint au téléphone, l’attaché de presse de sa maison d’édition allemande ne sait même pas de quoi je lui parle quand je lui pose mes questions. Puis, après quelques recherches dans sa base de données, il explique :

    « Ce livre est vieux, il n’est plus sur le marché. Cela fait vingt ans qu’il est paru. »

    http://rue89.nouvelobs.com/rue69/2014/01/29/a-lorigine-rumeurs-genre-peluches-suisse-bd-allemande-249462

  3. Daniel pilotte dit :

    Une telle idée est inacceptable et inconcevable en suisse cela ressemble a une incitation a la pédophilie , un tel procédé est inadmissible est choquant je suis outré .

  4. […] 24heuresactu.com Education sexuelle : la SexBox suisse où le porno pour les gosses 24heuresactu.com La Suisse a connu une importante polémique à la suite de la diffusion de « SexBox » dans les maternelles, destinées à l'éducation sexuelle des…  […]

  5. […] Education sexuelle : la SexBox suisse où le porno pour les gosses […]

  6. Nymbus dit :

    HAHAHA !
    LeSoufflet me fera toujours mourir de rire !
    😀 😀 😀
    Il s’est déjà suffisamment ridiculisé avec différents articles “Papa porte une robe”, “la masturbation pour tous à la maternelle”, “Léonarda”, “traitement de faveur pour le tueur”, “Taubira veut libérer 98% des délinquants”, “la fête des pères annulée à cause du mariage pour tous”, “quand la police socialiste piétine le drapeau français”, etc.
    À croire qu’il le fait exprès, de copier-coller toute les rumeurs les plus invraisemblables…
    Je suis jaloux de sa célébrité. N’importe où dans le monde, dès que vous prononcez le nom de “Lesoufflet” ou encore mieux, celui de “Boulba”, les internautes se marrent !
    😀
    Lui et son double Boubite sont la risée de toute la blogosphère et ils ont l’air contents…
    😀
    http://www.debunkersdehoax.org/la-manip-pour-tous-theorie-du-genre-et-co-comment-ee-manipule-l-opinion

    • H2O dit :

      Ha Ha Ha…”toute la blogosphère” , pour Nymbus-le minus, c’est débunkerpourconnards !

      Le site des bobos-gôchos attardés et limités intellectuellement….tout juste capables d’annoner la propagande officielle socialo et de monter des bidonnages sur les autres sites !! Il y a eu de nombreux ex. sur 24Hactu …

      Nymbus et sa petite bande de cons-disciples qui font se gausser tous les internautes !!

  7. Paul Emiste dit :

    Il est évident que ce livre ne peut être écolos-socialo français, il n´y a pas de rapport annal.
    Pour nos dépravés de la gôche, ce n´est qu´un bouquin réac car il ne va pas assez loin dans la progression des mentalités sexuelles. Même pas un maître ou une maîtresse pour les aider dans les travaux pratiques.

  8. Alain Verse dit :

    Ces ouvrages ont été retirés, soit. Mais le plus grave, c’est qu’ils n’auraient jamais dû être distribués dans les écoles!!! C’est cela qui est scandaleux.
    Quand un adulte “initie” un enfant à la sexualité, c’est de l’inceste. C’est illégal.
    Quand une école diffuse à des enfants des ouvrages soi-disant “pédagogique” (livre, images, photos, etc), conçus par des adulte, là, c’est légal ?
    Depuis quand c’est le rôle des instits ou des profs d’enseigner ce qu’il y a de plus intime ? Qu’ils leur enseigne la lecture et le calcul, pour le reste c’est le rôle des familles.
    Et quand des enfants mettent en pratique ce qui est illustré sur ces dessins immondes, à savoir des “masturbations collégiales”, faut-il laisser faire ?
    Un internaute parle de “Cathosphère” dans son commentaire. Quel est le rapport avec les cathos ?
    Faut-il être forcément “catho” pour condamner de tels agissements de la part de la Suisse ? Faut-il être “catho” pour laisser nos enfants découvrir leur sexualité de façon naturelle et saine ?
    Notre société de dégénérés marche sur la tête !
    Heureusement qu’il y a encore des “cathos” pour marcher à contre-courant et garantir la dignité des enfants !

    • Isabelle dit :

      Aucun ouvrage et aucun matériel pédagogique n’a jamais été distribué dans les écoles, à part les documents officiels de l’éducation nationale, les notes de service, les informations transmises par l’écoles, les mairies, les associations sportives ou culturelles ou par les parents d’élèves…

      Aucun enseignant n’enseigne “ce qu’il y a de plus intime” (je suppose que vous entendez par là, les pratiques sexuelles)…

      Il faut arrêter de croire n’importe quoi et venir voir ce qui se passe réellement dans une école !

  9. Claude C dit :

    Mais où donc l’auteur de l’article va-t’il pêcher ses informations ???

    Il n’a jamais été question en Suisse, de distribuer ces fameuses peluches !
    À moins qu’il y ait des enfants de 10 ans en maternelle ???
    http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/13763252/

    Sinon, le fameux comité qui a demandé un référendum d’initiative populaire contre “l’enseignement de la sexualité” en Suisse n’a pas fait long feu :
    « En raison d’un scandale de maltraitance des enfants dans ses propres rangs, le comité d’initiative à la collecte de signatures a pris fin un mois seulement après le lancement. »
    http://www.20min.ch/schweiz/news/story/14221937

    Dans quel paquet de lessive l’auteur a-t’il eu sa carte de journaleux ?
    😀

  10. Rivière dit :

    L école devient sataniques et les gouvernements des diables en puissances constitué de pédo… sataniques. Pourquoi pas leur apprendre à se drogué où à boire de l alcools . l école dévient diabolique et va rendre fou nos enfants ,c honteux de jouer avec la faiblesses de nos petit bou choux . sa par en c… graves, je saï plus quoi dire tellement je suis dégoûté.

Laisser un commentaire