Socialisme : la DirCom de Libération nommée en ministère

axellelemaire

axellelemaireElisabeth Laborde, l’ancienne directrice de la communication du torchon sous perfusion de subventions Libération, a été nommée conseillère communication et presse de Axelle Lemaire, au ministère chargée du numérique. En république socialiste, les journalistes militants sont récompensés…

Il faut reconnaitre que cette nomination est méritée, tant les propagandistes journalistes de Libération rivalisent d’ingéniosité pour soutenir un pouvoir politique chancelant, après avoir usé de tous les mensonges et de toutes les manipulations pour envoyer le Flamby à l’Élysée. Sacrifice ultime, le journal a perdu le peu de crédibilité qui lui restait encore et, pire, les quelques lecteurs qui continuaient à le lire, mais qui ont fui, lassés de lire les bulletins officiels du canard socialo-libertaire.

Il est donc normal qu’Elisabeth Laborde, après son cuisant échec à Liberation dont les ventes s’effondrent, soit récompensée pour son incompétence et pour son dénouement au parti, tel un certain Harlem Desir.

Pour ceux qui en doutaient encore, cette nomination prouve que Libération (Le Monde, Le Nouvel Observateur, Marianne, Canal +…) n’est plus un titre de presse mais bien un Bulletin politique de soutien au pouvoir socialiste. Et comme dans les autres instances du parti, on récompense la soumission avec des petites places en cabinet ministériel.

Çà serait répugnant si ce n’était aussi inquiétant pour notre pauvre pays…

 

 

 

On vous recommande

A propos de l'auteur lesoufflet

7 réactions à “Socialisme : la DirCom de Libération nommée en ministère”

  1. Libération un quotidien de pacotille propageant une totale désinformation de bobo , jamais de ma vie je n achèterais un tel journal il prendrais direct la poubelle , la cuisine qu il préconise est indigeste .

  2. De savoir l entrée de la journaliste de libération elisabeth laborde dans un ministère est digne du dogme du totalitarisme policard socialiste .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.