/>

Un trouple de lesbiennes attend son premier enfant

Rédigé par lesoufflet le 26 avril 2014.

trouple

troupleFormidable : aux États-Unis, dans le tout premier état à avoir légalisé le mariage homosexuel, un trouple de lesbiennes qui avaient déjà réussi à se marier à trois en contournant les lois, attendent leur premier enfant

On le voit bien, rien n’arrête le progrès sociétal et les magnifiques évolutions de notre société. C’est donc très naturellement dans le Massachusetts, premier état américain à autoriser les mariages et adoptions homosexuels, que cette histoire surréaliste se passe.

Brynn, 32 ans, et Doll, 30 ans, formaient un couple de lesbiennes depuis deux ans quand elles ont eu l’idée de rajouter un peu de piment à leur vie sentimentale. Elles se sont donc rendues sur un site internet spécialisé dans le triolisme (cette nouvelle forme d’amour qui fera bientôt de très belles familles et des enfants tout à fait équilibrés) et ont rencontré Kitten, qui s’est rapidement fait sa place dans ce couple, devenu trouple.

Par chance pour nos Prométhée des temps modernes, l’absurdité d’un mariage homosexuel conduit inévitablement à de nombreuses failles juridique (si on fait le “mariage pour tous” il devient ensuite compliqué de refuser les histoires d’amour marginales). Financièrement confortables, les trois femmes ont ainsi pu engager les meilleurs avocats et ont finalement réussi à se marier à trois, en aout 2013.

Mais ce magnifique conte de fée ne s’arrête pas là : grâce à la beauté de la science et à l’éthique pécuniaire des médecins, Kitten est récemment tombée enceinte, fécondée par une goutte de sperme d’un donneur inconnu (qui s’était, pour l’occasion, pougné dans un vase contre 50 dollars) et le trouple attend son premier enfant. Splendide !

Comment ne pas être touché par cette belle histoire qui démontre que loin de l’intolérance et de l’homophobie, l’amour triomphe toujours. On attend avec impatience l’apparition de trouples en France, ou plutôt leur légalisation, puisque l’on sait que de nombreux Musulmans sonr obligés de vivre clandestinement (comme si on était encore au Moyen-Age) dans cette pratique (parfois certains trouples sont encore plus riches, composés d’un homme et de plusieurs femmes). Et oui, encore interdits, au 21e siècle, d’aimer comme bon leur semble… Taubira fais donc quelque-chose !

Gageons qu’avec le très progressiste gouvernement socialiste dans lequel nous vivons, les trouples et autres polygames cesseront d’être stigmatisés parce qu’ils aiment autrement !

Le mariage pour (vraiment) tous, c’est bientôt !

 

 

 

 

Déjà 14 remarques sur cet article

  1. Paul Emiste dit :

    C´était le but recherché par nos ecolosic-socialos : La partouze légale, gamins inclus bien sûr.

  2. […] https://24heuresactu.com/2014/04/26/un-trouple-de-lesbiennes-attend-son-premier-enfant/ – – ci-dessus lien source article – commentaire : un trouple ! un trenfant … une théorie sans genre … – […]

  3. katlen dit :

    On n ose pas penser a ce que vas etre l avenir des peuples, a l idee d un laisser tout faire, pour sois disant l ouverture a des citoyens qui ne s embarrasse pas de ce respecter et surtout les enfants a venir…Un Monde en desordre sans precautions

  4. Anthony dit :

    Les homos ne représentent qu’une minorité, et ce sera toujours le cas puisque c’est ainsi depuis … toujours! Alors inutile de dire “mon Dieu que va devenir l’humanité” etc, les homos ont tjs existé et la vie a tjs continué. Seulement maintenant il y a la question des droits de l’homme, et homo ou hetero on est tous des être humains avant tout. Il arrive énormément de malheurs dans des familles hétéros, je ne vois pas pourquoi les homos n’auraient pas le droit d’être parents, ils sont capable d’elever des enfants comme un couple hetero. Maintenant un “trouple” (je découvre la .. chose) là c’est un peu poussé quand meme… Mais bon elles ne font pas de mal à personne non plus.

  5. Pierre dit :

    Et à 4,5,6…. on appelle ça comment ? Un troupeau ?

  6. amazonia dit :

    UNE HONTE INTERNATIONALE
    DES DIRIGEANTS DE PAYS = DES MALADES qui détruisent les civilisations les plus évolués ! LES VALEURS ? triste constat .
    UN SCANDALE . STOP DE LAISSER FAIRE .
    CE GENRE DE PLUS RIEN .
    PROTECTION POUR NOS ENFANTS .

  7. carmen dit :

    Un trouple ??? Quesaco encore !!!

  8. Daniel pilotte dit :

    Le pays de l oncle Sam a perdu la tête , depuis plusieurs années les lobbys homosexuels ont augmenté trop rapidement , la décadence et les valeurs morales ont disparu .

  9. Bonjour.

    Pour gagner des voix, le socialisme à la française peut trouver ici moyen de faire plaisir aux fantaisistes ce qui donnerait aux enfants-jouets la possibilité d’avoir non pas deux mères ou deux pères, mais trois, quatre, cinq …

    A quand “l’échangisme pour tous” ?
    De là à passer à la polygamie, il n’y a qu’un pas.

    La polygamie c’est de l’échangisme avec un homme et plusieurs femmes.

    Eng. LAFERRIERE (Extrait)

  10. Socrate dit :

    Bonjour. Je sais que l’article date, et ne sais si quelqu’un lira, mais pour la première fois de ma vie, je n’ai pas le choix, je dois réagir avec ce commentaire! Et face à tant de co*******, j’ai bien cherché, je ne suis pas sur un site extrémiste (ou d’une secte, pourquoi pas ).

    Comment peut-on se targuer d’être issu d’une société des plus civilisée ( bonjour les chevilles, pas trop mal ? ) et se permettre de juger les autres de cette manière ?
    Si ce n’est que des esprits bien plus lisibles et gracieux étaient des modèles de vertus dans une autre époque culturellement riche ( Simone de Beauvoir, Jean Paul Sartre, Hugo, et bien d’autres, pour d’autres motifs que les extravagances amoureuses), vous n’êtes pas en reste de constater que dans un monde si triste et tellement inondé de colère, les modèles conjugaux font le beau temps dans le monde et ravissent tous les enfant abandonnés, maltraités, violés, dévalorisés, sans amour qui continuent de grandir, pardon de survivre, avec leur “père et mère” uniques.

    Parce qu’avouons-le, être un couple ( à 2) marié fait le bonheur de tous, et particulièrement des enfants, qui peuvent alors se targuer de n’avoir besoin de rien d’autre que d’observer le probable amour entre leurs parents. Il est vraiment que des études ont montré combien les enfants grandissant sans un des deux parents, ou avec des parents de même sexe, ne devenaient finalement rien de bon. Pas d’ambition, pas de valeurs comme par exemple la tolérance, la bonté, la générosité, l’effort et tout un tas dont les sociétés CIVILISÉES disent en être les garants et les exemples. Ces enfants-là,tristes et stigmatisés à vie ( par des gens pensant comme vous finalement) deviendront des criminels. (Entre nous, je ne connais aucune de ces études et j’espère qu’il n’y aura jamais quelqu’un d’aussi insensé pour imaginer en faire une!)

    Enfin, c’est bien connu, quand on dit que les enfants naissent entourés d’amour, ils vivent heureux. ( Je ne sais pas s’il y a des études là-dessus, mais bon, suffit de regarder dehors… ). Effectivement, on ne nous a jamais précisé qu’il fallait pas plus de deux personnes aimantes et puis, que la famille n’aime pas trop non plus, on ne sait jamais, ils pourraient en mourir.

    Comme l’a dit Anthony : “Mais bon elles ne font pas de mal à personne non plus.”, c’est vrai, mais vos commentaires vont au delà de ce simple constat pourtant bienvenu .
    Trois personnes qui s’aiment, ce vous dépasse. C’est tellement étonnant, presque sortis du cirque de la vie. Une horreur de plus après la guerre et la haine, quelque chose qui vous fait mal, qui vous empêche de vivre. Non, je ne tient plus, sachant cela, il faut crier STOP. Et je scande devant mon clavier avec entrain :”NON AUX GENS QUI S’AIMENT !!! ENFERMEZ-LES!!! “.

    Tellement d’histoires vraies qui circulent, et pas des légendes urbaines : les gens qui s’aiment ruinent les efforts solidaires de toute une nation pour rester élevée à un rang divin. Ben non, il y en a qui font ce qu’ils peuvent pour vivre ( si c’est encore un mot qui existe tant tellement de gens n’aspirent qu’à ça ), pour élever leurs enfants avec des valeurs, pour trouver du bon dans chaque jour, pour ne pas pleurer quand on voit ce que l’humain est capable de faire. D’autres travaillent d’arrache-pied pour améliorer notre quotidien, pour nous sortir la tête hors de l’eau, pour aider chacun. Et vous le leur rendez-bien, vous leurs crachez à la gueule. Et pas seulement qu’à ces trois personnes, mais à la gueule de tous ceux qui n’aspirent qu’à mieux. Et sous prétexte que vous n’arrivez pas à vous ouvrir l’esprit et à vous réjouir de cela, vous faites ce que vous savez faire de mieux, critiquer et détruire les espoirs de ces couples qui ne demandent qu’à aimer.

    La morale, parlons-en : suivant les contrées et les époques, cet ensemble de règles de conduite “dictées par les mœurs sociales” voyaient d’un bon œil les mariages forcés avec des enfants( ça continue encore, au cas où vous ne sauriez pas). Donc autant dire qu’il eut fallu pour bien faire, continuer de suivre la morale car elle toujours de bon ton.

    Bref, au-delà de tous-ça, ces gens s’aiment et le droit d’être protégés légalement par le contrat civil de mariage devrait être possible pour toutes personnes, tout simplement par amour. Au-delà des enjeux médiatiques qui pourraient êtres vus comme de la campagne électorale et tout l’esclandre qui va avec, c’est un pas en avant que de considérer les personnes, leurs choix, leurs motivations, de leur donner une place. C’est ça être une société civilisée, c’est ça être humaine, c’est ça qui nous donne la chance d’être grands.

    Pour finir, il faut arrêter de penser comme au Moyen-Âge, les homosexuels ne sont pas des pédophiles, homme ou femme. Ce qui est différent de l’acte de procréation n’est pas le mal incarné. Tromper votre conjoint(e) ne veux pas dire que vous êtes un être abominable, vous vous êtes juste loupé ou avez mal agi, mais rien de plus. Faire plusieurs “rencontres” ne fait pas de vous une personne sans cervelle qui est à la solde du Péché, vous n’avez juste pas envie de choisir par dépit ( Et c’est bien mieux !) . Aimer un autre homme ou une autre femme, fais de vous…… un homme ou une femme, ça change pas grand chose à l’équation, juste que vous aimez et que vous êtes authentiques ( tout comme de nombreux artistes, écrivains ( remarque pour le commentaire sur les sociétés les plus évoluées construites sur les draps d’homosexuels aussi)).

    Navré si je me suis lâché, ce n’est pas personnel ( un peu peut-être ) mais je condamne d’autant plus le manque de tolérance et le rejet aussi brutal des choix qui ne sont pas les nôtres que l’on peut condamner encore des bonnes nouvelles comme celle-ci.

    Cordialement

Laisser un commentaire