Communautarisme : construction d’un hameau “Gay friendly”

Rédigé par lesoufflet le 12 mai 2014.

Gay_Pride

Gay_PrideLe mois prochain, le premier hameau gay friendly de France sera inauguré dans le Lubéron. Une résidence de luxe qui n’est pas officiellement un ghetto pour homosexuels, mais un espace “interdit aux homophobes”.

Ce projet est constitué de 21 appartements haut de gamme au tarif de 4000 euros le mètre carré. Jean-Claude Jézéquel, le promoteur du site, a expliqué que ces logements se veulent «gay friendly» et «interdits aux homophobes», avant de préciser «“Gay friendly”, cela veut dire que les couples homos qui vivront là vivront harmonieusement avec des voisins qui partagent les mêmes valeurs et des gens qui ne les jugeront pas».

C’est donc avec hypocrisie que ce projet évite d’admettre qu’il s’agit d’un logement communautariste réservé aux homosexuels (l’homophobie est déjà punie par la loi…). C’est comme si un promoteur proposait des habitations interdites aux violeurs ou aux dealers de crack, ça n’a pas de sens outre de dissimuler la vérité sur cet espace.

5 millions d’euros ont été investis par Jean-Claude Jézéquel, qui se veut très confiant, précisant qu’il a beaucoup de demandes «de Belges, Anglais, Suisses, Hollandais qui veulent un pied-à-terre dans le Sud».

Un autre projet de la sorte avait provoqué un choc, dans l’Aube, où une maison de retraite pour homosexuels était à l’étude. A l’époque, le promoteur expliquait que «face à l’état déplorable du marché immobilier en France, nous avons tenté de cibler plutôt les couples homosexuels et, rapidement, les retours que nous avons eus se sont avérés très positifs».

Un stéréotype sur le niveau social élevé des homosexuels également assumé par Jean-Claude Jézéquel, «C’est une clientèle qui a souvent un bon pouvoir d’achat».

Certes, ces futurs ghettos pour homos sont invraisemblables, mais Il est vrai que quand on voit comment Taubira et les socialistes ouvrent grand nos frontières aux populations les plus homophobes et laissent les “jeunes” commettre tous les crimes et violences, on peut comprendre que ces gens aient envie de se protéger…

 

 

 

 

Déjà 19 remarques sur cet article

  1. JpB dit :

    Après les carré musulmans dans les cimetières, les villages d’homos…. Elle est belle la France du “vivre ensemble” socialo !

    • Damdam dit :

      En même temps, avec tout les arguments tenus sur ce site :

      – Je n’ai rien contre les pédés mais qu’ils restent entre eux.
      – Je n’ai rien contre les musulmans mais qu’ils ne viennent pas chez moi
      -etc…etc…

      Au final, voilà une idée qui devrait vous faire plaisir.

      Ou seule solution, ressembler à un gros beauf français de souche (important) dont on trouve d’ailleurs ici de merveilleux échantillons.

      • Dimdim dit :

        Les petits trouducs bolcho-gôchos comme le Damdam sont vraiment scotchés à ce site comme des bulots à leur rocher. Va t’aérer les neurones, du moins ce qu’il t’en reste, le guignol !

      • Doum-doum dit :

        Ce n’est pas exactement ça Damdam :

        – Je tolère les pédés quand ils font profil bas.
        – Je tolère les musulmans quand ils font profil bas.
        – Etc…

        Je ne suis pas comme eux et je n’ai aucune envie de l’être.

        Si les musulmans veulent la charia, qu’ils restent vivre dans leur Califat. En France, on a d’autre meurs et d’autres lois. Ce n’est pas aux Français de s’adapter aux immigrés mais l’inverse.

        Comme dit l’autre : La France, on l’aime ou on la quitte. Et quand je parle d’aimer la France, je parle de ces gros beaufs de Français, pas des fumeuses théories socialistes sur la république.

        Damdam, c’est le mec qui crie au scandale quand la France impose son mode de vie et ses valeurs en Afrique, puis qui vient nous expliquer que les africains qui viennent en France peuvent encore se comporter comme si ils étaient chez eux en Afrique !

        Idem les pédés. Faudrait arrêter de nourrir les stéréotypes hétérosexuels pour que les pédés aient le sentiment de vivre normalement. Bah non, si les pédés veulent avoir le sentiment de vivre comme tout le monde, qu’ils vivent entre eux. Quand on revendique sa différence, on assume. Il n’y a aucune raison de forcer les hétéros à vivre comme des homos.

        Alors le communautarisme homo, parce que les homos ne veulent plus vivre dans un monde hétéro ? Pourquoi pas, il y a l’asile pour les fous aussi…

        Mais le communautarisme islamique a également commencé. Et là par contre, ce n’est pas un petit pourcentage d’anormaux, de psychotiques ou de trisomiques comme il en existe dans toute société. C’est un gros pourcentage d’immigrés, qui ne cesse de grossir et qui veut faire la révolution islamique partout. Alors je dis STOP.

        Bref, en somme, si tu ne veux pas ressembler a un gros beauf de FDS, casse toi voir ailleurs si t’es plus heureux. Va en Arabie ressembler à un gros beauf wahhabite si ça te chante. De toute façon, si tu vas en Arabie, à mon avis, on ne te laissera pas te comporter autrement !

        Quoique, si vraiment tu crois aux conneries que tu nous racontes, tu peux toujours faire de la politique en Arabie, leur expliquer qu’on est tous les enfants d’une même race humaine et qu’on est libre de se comporter comme on veut partout sur la terre…

        Mouahaha

  2. Zézette qui colle dit :

    Et dire que ces homos se plaignent d’être marginalisés !!!
    Ce sont eux qui rejettent les hétéros en vivant dans des ghettos “gay-friendly” !
    C’est honteux et pas étonnant que cette communauté ne se fasse pas apprécier !

    • Damdam dit :

      Relis à l’envers ton post, là tu seras dans la vérité.

      • Dimdim dit :

        Ah oui….toujours à l’envers, hein Damdam ?!
        C’est sans doute les hétéros qui ont volontairement parqués des homos dans des camps ….. comme l’énorme mensonge des déportations d’homos en France lors du nazisme !!
        C’est vrai que LGBT et gochos ne sont pas à un bidonnage près !

        • Doum-doum dit :

          Très bonne idée ça, de parquer les homos dans des camps, surtout si ils y vont de plein gré 🙂

          Bravissimo

  3. Urbon dit :

    Bah, très bien… Des villages sans homophobes, c’est autant de villages sans pédés. Je ne suis pas forcément pour le mélange des genres. En fait, ces tarlouzes, plus elles sont loin de mes gosses, mieux c’est !

    Et qu’on ne vienne plus me raconter qu’il est interdit d’être homophobe. L’homophobie, avant tout un argument marketing pour les promoteurs de toute sorte.

    • Damdam dit :

      Jusqu’à ce que ton petit Kevin trouve ça joli d’embrasser son voisin de table.

      Tu n’auras plus qu’à le jeter de chez toi en lui disant d’arrêter avec ses arguments marketings.

      • Dimdim dit :

        Ha Ha Ha…le prénom de Damdam , c’est Kelvin, et cette petite chose ne sait pas comment annoncer sa perversion à son papa Urbon.

        • Urbon dit :

          @ Dimdim

          Déconne pas !

          Si mes enfants avaient le QI de Damdam, je n’hésiterai pas un instant à les abandonner : Quand on est né avec un QI d’huître, on n’a plus qu’à crever avec un QI d’huître. Même les consultations chez le sexologue n’y changeraient rien…

        • Damdam dit :

          Il me serait tenter de penser que la terrible attention que tu portes, à lécher le cul des autres d’un sens ou dans l’autre, doit être horrible à vivre…

          Peu importe ton orientation sexuelle…A ce train là, tu dois manquer de salive.

      • Urbon dit :

        @ Damdam

        Dans tes rêves…

        Mes enfants sont bien plus “homophobes” que moi et si je décidais de devenir pédé tout d’un coup, parce que ça fait “joli”, c’est sans doute eux qui auraient le plus honte.

        Bouffon !

        • Jacques dit :

          Les homophobes les plus virulents sont des homosexuels refoulés.
          Le coming out risque d’être douloureux pour certains…
          😉

  4. Daniel pilotte dit :

    Voici un véritable exemple d hétérophobie , ou la future résidence de luxe accepterais que des gays , lesbiennes et trans , s il s agissait d une résidence interdite au gays , lesbiennes et trans la meute gouvernementale du PS : “PARTI SEXUEL” crierait au scandale .

  5. […] https://24heuresactu.com/2014/05/12/communautarisme-construction-dun-hameau-gay-friendly/ – entrer ou sortir de cette histoire ? va falloir bien réfléchir ! – ci-dessus lien source article – vos commentaires : – […]

  6. Karamba! dit :

    Moi ça me va cette histoire de village homo. A la rigueur je mettrais même des barbelés autour pour qu’ils restent bien entre eux, puisque c’est l’idée…

Laisser un commentaire