/>

Reniements de Hollande: création du club des socialistes affligés

Rédigé par lesoufflet le 13 mai 2014.

parti_socialiste_hollande
Photo : Parti socialiste

parti_socialiste_hollandeA mourir de rire : les socialistes eux-mêmes ont lancé un nouveau mouvement pour dénoncer l’incohérence et l’amateurisme de la politique gouvernementale lancée par notre cher Flamby, le “club des socialistes affligés” (SIC).

Les socialistes ont peur, très peur même. En ayant mis un flan à la tête de l’état, en ayant fait en sorte de faire monter le Front National par une multitude de provocations antifrançaises, et en étalant chaque jour leur vulgarité et leur malhonnêteté, la seule chose qu’ils craignent pourrait leur arriver : perdre leurs petites places et leurs postes rémunérés.

Ainsi, pour conserver leurs mairies, leurs sièges de députés etc., de plus en plus de socialistes lâchent ouvertement le gouvernement, afin de se démarquer au maximum d’un pouvoir détesté par les Français, comme on l’a vu au moment du vote de confiance et surtout du vote du pacte de responsabilité.

D’autres, attachés au parti à la rose, pensent encore pouvoir sauver le PS, comme Liêm Hoang­Ngoc, député européen socialiste, et Philippe Marlière, professeur de sciences politiques à l’University College London. Ces deux personnalités lanceront donc le “club des socialistes affligés”, le 7 juin, à l’occasion du colloque “L’austérité en Europe est une erreur : pour une alternative à la politique de l’offre”.

L’objectif de cet énième mouvement anti Hollande/Valls : “réfléchir aux alternatives du virage politique que l’exécutif a imposé à la gauche”.

Selon le manifeste qui accompagne la sortie de ce mouvement,  “Socialistes et sociaux-démocrates, nous sommes affligés par l’orientation politique du gouvernement actuel. […] Nous l’estimons néfaste et démobilisatrice pour les électeurs de gauche qui avaient nettement indiqué vouloir rompre avec le sarkozysme en 2012. Ce choix fragilise le PS et la gauche dans son ensemble. […] C’est pour préserver l’identité socialiste et transmettre le témoin aux générations futures de militants que nous décidons de créer un club, ayant pour vocation de montrer qu’un programme socialiste est plus que jamais crédible en France et en Europe”.

Selon ce texte, “ce club est ouvert à toutes et à tous, adhérents du PS ou pas. Il doit regrouper les citoyens actifs, intellectuels, militants associatifs, politiques et syndicaux qui veulent aider la gauche à redevenir une force de propositions et d’action au service de la justice et de l’égalité sociale.”

Plus de justice, pas d’égalité sociale ? Si c’est eux qui le disent !!

 

 

Déjà 7 remarques sur cet article

  1. Urbon dit :

    Le problème, ce n’est pas Hollande, c’est la gauche. Ces tocards de gauchistes ont élu le flan en se disant qu’avec un mec influençable comme lui aux commandes, ils pourraient faire ce qu’ils voudraient. Genre, la participation citoyenne… Avec un capitaine sans aucune vision à la barre ! Résultat, c’est le bordel.

    Les homos ne sont pas content, ils n’ont pas eu tout ce qu’ils demandaient ? Mais comment ça se fait puisque 51% a voté pour le programme de la gauche ? Idem les immigrés, idem les écolos, idem féministes, idem les antifas… Vive le clientélisme !

    Mouhahaha

    Le truc qui fiche le PS dans la merde, c’est qu’il ne faut pas une personnalité forte à la direction du pays, ça fait trop facho. Et faut pas non plus donner plus de pouvoir aux citoyens, ça fait trop populiste. Il ne reste donc qu’une solution : Sauver le parti.

    C’est le parti qui doit diriger ?

    Bah non, justement. On est pas chez les soviets. Le PS va continué à s’enfoncer, exactement comme l’UMP.

    Ce n’est pas Hollande qui dirige aujourd’hui, c’est le parti socialiste. Qu’il s’en prenne a lui même et qu’il retourne à sa place vite fait.

    Entre un partisan et un élu il y a un gouffre : Celui de la responsabilité. Soit on laisse ses utopies au fond du gouffre, soit on fait une croix sur les prochaines élections.

    Sarkozy a fait plusieurs fois l’erreur de ne pas tenir compte de l’avis de la population. Hollande pareil. Se sentir trop fort avec un parti tout puissant derrière soi, c’est facile, mais ça ne rapporte pas gros ! Alors quoi ? Une fois que le mal est fait, le parti change de tête ? Parce que la tête a fait selon les désirs du parti ?

    Regardez l’UMP ! Non seulement l’UMP n’a pas trouvé qui peut remplacer Sarkozy, ensuite ne réussit pas à tirer les leçons de son échec. Pas d’alliance avec le FN, parce que c’est un mauvais parti, qui représente la France profonde ? Alliance avec le PS parce que c’est un parti respectable, de gentils bobos bien éduqués ? Mais c’est avec les Français qu’il faut s’allier, en faisant la politique qu’ils attendent, pas avec les cadres supérieurs attachés à leur poste.

    Hollande n’a pas été élu pour changer le monde version socialiste. Pas plus que Sarkozy en version libérale. Ils ont été élus pour conserver la confiance des Français. Trahir son parti ou les Français, il faut choisir !

    Président des Français et président d’un parti, ce n’est pas tout à fait la même chose.

    La France ne veut pas d’une politique de gauche. Elle veut une politique de droite. Une vraie politique de droite.

    Une politique de gauche, c’est une politique d’investissements qui ne rapportent rien à l’économie, c’est le partage les bénéfices. Quel bénéfices aujourd’hui ?

    Mais une politique de droite, ce n’est pas une politique d’austérité pour autant. C’est une politique d’investissements qui rapportent. Pour investir, il faut du capital, rarement compatible avec le partage des bénéfices.

    Mais voilà, non seulement Hollande se lance dans une politique d’austérité faute de bénéfices, en plus il n’investi dans absolument rien et prétend vouloir encore partager les miettes qu’on a pu laissé par ci par là. Soi disant que la crise est passagère…

    Pas mieux que Sarkozy qui favorisait le capital des financiers sans aucune contrepartie pour l’économie du pays. Pire même. Faire croire à la justice sociale parce qu’on fait la charité aux pauvres du monde entier… La justice entre les riches et les pauvres, c’est quand les riches font aussi gagner de l’argent aux pauvres, en les faisant travailler. Pas quand les pauvres au chômage ont encore un petit quelque chose pour survivre !

    Chômage et justice sociale, c’est incompatible. Fallait s’attaquer aux problèmes du chômage au lieu du reste.

    S’attaquer au problème du chômage ? Impossible pour un socialiste car cela veut dire aujourd’hui :

    1/ Stopper l’immigration et favoriser les travailleurs Français.
    2/ Stopper le libre échange avec n’importe qui et favoriser les produits Français.
    3/ Stopper la vente du patrimoine qui seul nous permet d’emprunter sur le marché international et favoriser l’endettement auprès des Français eux même.
    3/ Stopper le financement des entreprises qui ne rapportent pas un rond et favoriser celles qui engraissent les Francais.
    4/ Stopper la valorisation outrancière, du fait d’un enseignement supérieur à rallonge, des métiers de l’encadrement au détriment des autres et favoriser les véritables savoir faire qui manquent incontestablement aux Francais.

    Aujourd’hui, on croit qu’on va s’en sortir en nommant des directeurs et des experts toujours plus compétant, mais en considérant toujours d’avantage les travailleurs comme de la merde. Les travailleurs ne sont pas interchangeables et le fruit de leur travail n’appartient pas non plus à je ne sais quel investisseur étranger.

    Bref, la gauche n’a qu’à faire une politique de “fachos” “populistes” et puis c’est tout. De toute façon, il n’y a pas plus facho que le gouvernement de Hollande, pas plus populiste non plus. S’en prendre au FN ne fait que sauver les apparences… Et encore !

  2. amazonia dit :

    POUR LA PITEUSE HOLLANDIE LA COURSE A L’INFO /INTOX ?
    VALLS NOUS FAIT DES PROMESSES MOINS D’IMPOTS ?
    VALLS NOUS fait du spectacle comme de coutume avant toutes élections = LES FORCES DE L’ORDRE ? ARRESTATION
    DES DJIAHDISTES des racailles pondu en France .
    LE SPECTACLE MEDIAS CONTINU EN BOUCLE avec les EX ?
    CIRCUS MEDIATICUS ? trierweiler/ gayet et toute la clique des BOBO DE PARIS .
    si les 200 j filles doivent être sauvé ! ce sera dans la discrétion
    et compétence de militaires et autres forces spéciales ++
    ALORS LE CIRCUS /PHOTOS/ FLACHS / MEDIAS COM +++?
    PAS VRAIMENT UTILE POUR LES OTAGES
    POUR LES CABOTINES ? OUI ! oui TA VU MA COIFFURE
    TA VU MES POMPES / TA VU CE QUE TOUT LE MONDE A VU ?
    MON (Q )

  3. Pierre dit :

    S’ils avaient le moindre amour-propre les socialos devraient se faire Harakiri….
    Ca éviterait la longue agonie d’une espèce en voie de disparition….et soulagerait sacrément les français d’être enfin débarrassés d’une bande de parasites nuisibles.

  4. minable mais digne dit :

    Genial, certains socialos ayant enfin pris conscience de leur mediocrite s’inscrivent sur des listes de depressifs !

    Ils n’ont qu’a l’accrocher sur le mur des cons, chez leurs copains collabos.

  5. Daniel pilotte dit :

    Hollande a tout perdu lors des municipales , en calculant les personnes qui ont voté contre les socialos , les bulletins nuls et les abstentionnistes le PS aujourd’hui représente 15 % de la population une honte qu il dégage .

Laisser un commentaire