/>

Francis Rol-Tanguy : boulet du PS à la RATP ?

Rédigé par polo le 25 juin 2014.

logo_RATPA chaque jour suffit sa peine au PS. Les casseroles s’accumulent sans parler des décisions économiques et politiques coupables qui tirent la France dans les abimes. Mais bon, tant qu’il y a de l’air, on peut continuer les arrangements entre amis. C’est ce qui se prépare avec Francis Rol-Tanguy, actuel conseiller de Royal, sur le point d’être parachuté à la tête de la RATP. Devenu trop gênant, le conseiller au passif bien chargé attend avec impatience l’entrevue du 26 juin entre Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de l’Elysée et Pierre Mongin, PDG de la RATP. Une réunion comme première étape de l’ascension inespérée de Rol-Tanguy à la RATP. Elle est pas belle la France socialiste ?

Le socialisme c’est avant tout l’entraide. Les hiérarques de la rue de Solférino ne l’oublient jamais et les renvois d’ascenseur se font au profit des copains de toujours. Francis Rol-Tanguy est sur le point d’être promu à la direction de la RATP. Non pas que ces états de services soient irréprochables – l’homme a notamment été condamné en novembre 2012 à 42 000 euros d’amende pour infraction à la législation du travail pour travail dissimulé et non-paiement des heures supplémentaires – mais tout est bon pour recaser un conseiller devenu trop encombrant.

Mais il faut croire qu’au PS, une condamnation en justice ouvre toutes les portes (est-ce cela la « République irréprochable » ?).  A peine reçue sa médaille judiciaire qui aura valu 220 000 euros d’amende à la ville de Paris, et donc aux contribuables, Francis Rol-Tanguy est nommé délégué interministériel à la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim et à la reconversion du site. Fort de son succès – la centrale est toujours en fonctionnement deux ans plus tard – le joyeux drille devient directeur de cabinet de Philippe Martin, fraîchement promu à l’Ecologie. Pas très porté sur les questions environnementales, les écolos le prennent en grippe.

Ségolène Royal, quatrième ministre de l’Ecologie du mandat de Hollande, prend un peu ses distances afin de donner des gages peu coûteux à des écologistes passablement irrités. L’homme est rétrogradé au rang de simple conseiller, mais le PS est une grande famille et les moins bons sont souvent les premiers promus. La RATP va donc voir débarquer un boulet made in PS. La direction actuelle, les employés et les millions d’usagers n’ont plus qu’à dire amen à l’oukas

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. minable mais digne dit :

    En 2012, les Parisiens ont vote a 55,6% pour Hollande (560461 voix). Cela fut le plus haut score enregistre par la gauche sur ce type d’election.

    Ce fut un choix fait en toute connaissance de cause, … et democratique.

    Maintenant, faut pas venir pleurer.

    Courage les parigots, vous n’avez pas encore fait la moitie du chemin !

  2. amazonia dit :

    SOUS LA PITEUSE HOLLANDIE
    Pour avoir un travail ,qui paye bien !
    ETRE HORS LA LOI ET ETRE CONDAMNE PAR LA JUSTICE
    TAUBIRESQUE .
    Tous les amis socialistes qui ont des batteries de casseroles au ( Q ) faire une demande d’emploi à =
    Palais de l’Elysée FRANCOIS HOLLANDE locataire .
    Le secrétariat du club des fripouilles vous donnera un RDV .
    PLUS BELLE LA VIE ? salaire +confort+ avantages+ privilèges le tout payer par les impôts des français . STOP PEPERE .

  3. Daniel pilotte dit :

    De toute façon tout les socialistes sont des boulets .

    • minable mais digne dit :

      Non, pas des boulets!

      Pour les socialos, on dira “des burnes”, parce que ca ne se deplace jamais seules et elles sont generalement chapeautees par un gland et suivies d’un trou du cul !

Laisser un commentaire