/>

Une semaine en Hollandie, #82

Rédigé par Nikkopol le 30 juin 2014.

hollande_montre

hollande_montreEncore une semaine dévastatrice pour un exécutif aux abois. Personne ne croit plus ni en la personne du président ni en d’éventuels effets positifs de sa politique. La preuve ? Le gouvernement s’emploie à effacer les effets de 2 premières années de mandat catastrophiques pour le pays. Et la palme de la semaine à… Rebsamen !

Caustique. Un ex ministre de Pépère parle cette semaine, sous couvert d’anonymat, et c’est gratiné. « Hollande ? Il a tranché là où il fallait rassembler et il a essayé de rassembler là où il fallait trancher ». En d’autres termes, il a tout faux depuis 2 ans. Sans blague ? Mais je ne sais pas ce que tu foutais depuis mai 2012, mais il semblerait que tu avais quelques peaux de sauciflard devant les mirettes. Parce que nous, on voit bien qu’il fait n’importe quoi depuis 2 ans…. Mais sans doute que tu étais bien au chaud, dans tes rentes, pour ne pas te rendre compte du marasme dans lequel ce fou est en train de foutre le pays…

La blague à 2 balles. Invité, comme s’il n’avait que ça à faire, par le journal de déférence, à savoir le Monde, pour remettre le prix Erik Izraelewicz de la meilleure enquête économique. Tout un programme. En prenant la parole, pépère s’est demandé les raisons de cette invitations. Il a cru bon de commettre cette saillie qui en dit long sur le degré de cynisme du goret : « Sans doute pour ma politique économique ! ». Non content de faire péter les scores du chômage, d’endettement, de dette publique, il faut en plus que ce petit marquis en rigole ! Rien ne nous sera donc épargné, jamais.

Alstom, ou la énième conséquence d’une politique industrielle désastreuse… Tout le monde fanfaronne désormais pour dire qu’il a gagné : Montebourg, qui privilégiait une reprise européenne mais qui doit accepter finalement une reprise par General Electric, Bouygues qui sort du capital, Pépère qui professe complètement gratuitement que l’emploi sera préservé… C’est terrible parce que c’est encore une fois le signe de l’absence totale de politique industrielle d’une part et surtout la conséquence de choix économiques déplorables. D’abord, Alstom récupère du cash. Personne ne se soucie de la finalité : pourquoi faire ? Quel plan de développement ? Quel avenir pour l’entreprise, quels marchés, quelles perspectives ? Puis on apprend que l’Etat devient actionnaire, mais pour faire quoi ? Qu’est-ce qu’il a à foutre là-dedans, l’Etat ? Quelle est sa vision et surtout sa légitimité pour fabriquer des turbines ? Si l’état était un bon patron d’industrie, ça se saurait, non ? Et enfin, si on met les choses un tout petit peu en perspectives, on se rend compte que c’est en fait dramatique : Alstom, un fleuron industriel, n’avait pas assez de fonds propres et de ressources pour financer son développement. Pourquoi ? Parce que nous avons dogmatiquement refusé de construire des fonds de pension en France, instrument formidable pour drainer l’épargne privée vers les entreprises françaises. Parce que la fiscalité, ensuite, fait tout pour amputer les marges des entreprises et donc qui dit moins de marges dit moins d’investissements. En clair, Alstom, c’est l’illustration parfaite de l’incapacité française en matière industrielle… Et je ne parle même pas de l’image renvoyée, encore une fois, aux investisseurs potentiels étrangers en France. Imaginez : on vient de leur montrer que s’ils veulent investir en France, par exemple en rachetant une entreprise 100% privée, l’Etat peut s’y opposer en publiant, par exemple, un décret qui vous est défavorable, puis vous êtes invités par le politique à faire monter votre offre, puis le politique là encore devient actionnaire en face de vous pour, potentiellement, vous empêcher de faire ce que vous avez jugé opportun pour développer votre actif… C’est terrible ! Soit ces fous ne se rendent pas compte de ce qu’ils font et c’est dramatique. Soit ils en sont totalement conscients, et alors c’est criminel.

La nationalisation d’Alstom, ou le prix politique du maintien de Montebourg… Le flamboyant Vicomte a tout perdu, symboliquement, dans le dossier puisque toutes les solutions retenues sont l’absolu contraire de ce qu’il réclamait depuis 2 mois. Alors pour maintenir les équilibres de son gouvernement, en clair par tactique politicienne, l’Elysée a accepté de prendre 20% du capital de la société. Au passage, on notera que les principes les plus élémentaires de la gouvernance de toute entreprise privée, cotée en bourse de surcroit, n’ont absolument pas été respectés ! Par ailleurs, on a beaucoup de mal à comprendre les contreparties obtenues par Bouygues pour mettre à disposition de l’Etat ses titres Alstom sans les avoir vendus. Quelle est la contrepartie ? On ne devrait pas tarder à avoir la réponse, lors des prochaines décisions sur le passage à la TNT de LCI et le rachat de plus en plus probable de Bouygues Telecom par Orange. Copinage, passe-droits et renvois d’ascenseurs… Voilà le capitalisme d’état, à la française. Partout ailleurs, on appellerait ça « système mafieux »…

Le Bac pour les Nuls. Cela pourrait s’apparenter à une collection d’annales pour réviser l’exam’. Mais non. C’est ce qu’est devenu ce diplôme au rabais, ce machin qui n’a désormais plus aucune valeur et qui entretient l’illusion chez des bataillons d’illettrés qu’ils peuvent accéder aux « études supérieures » avec la certitude d’en sortir armés pour la suite. Autant dire que ce n’est pas le cas, on le voit chaque année. 2014 n’échappe naturellement pas à la règle. D’abord ce sont des élèves qui lancent une pétition pour protester contre le niveau d’un exercice de maths de l’épreuve. Trop dur pour ces peintres, alors ils râlent. Va falloir leur expliquer que la vraie vie ne les attend pas, mais alors pas du tout, les pauvres choux… Et puis c’est L’Express cette semaine qui a reçu un mail du doyen du Groupe Physique Chimie (daté du 21 juin) pour demander explicitement aux profs correcteurs de sur noter l’épreuve de la matière en série scientifique. 4 points de plus. Les élèves seront donc notés sur 24… L’explication ? Elle est limpide : il s’agit de « modifications qu’il paraît raisonnable de retenir pour valoriser davantage les questions de base jugées essentielles et ne pas valoriser les questions complexes”. Il ne faudrait pas que les bons élèves soient récompensés, vous comprenez… La prochaine étape ? Interdire aux correcteurs de noter sous 12/20. On sera bien… Et cette semaine, le sinistre Hamont doit lancer une conférence nationale (pompeux !) sur l’évaluation des élèves. En clair, tirer une balle dans la tête du système de notations… Histoire que les élèves soient bien ignares et surtout qu’ils le restent. Ce sera plus simple pour leur faire avaler la bouillie idéologique du genre ou je ne sais quelle théorie bolcho-hollandiste…

Le pacte machin, dans ton groin… Bercy a rendu publique son évaluation du pacte de responsabilité et des fameux 50 milliards d’économies. Vous savez, la bouée de sauvetage de l’attelage de l’exécutif, le radeau des médusés, le pinceau auquel ces peintres qui nous gouvernent s’accrochent alors qu’on leur a retiré l’échelle… Les chiffres sont dramatiques pour ces tordus : l’effet récessif attendu par la baisse des dépenses de 2 points de PIB s’élève, d’après Bercy, à 0,7 points de croissance et entrainera la suppression de 250 000 postes dans le secteur privé d’ici 2017. Or comme dans le même temps, on a le CICE qui devrait en créer 190 000, on a un solde négatif sur la période de… 60 000 postes ! Tout en sachant que les hypothèses de croissance sont complètement irréalistes puisque chacun sait désormais que les 1% visés cette année sont désormais inatteignables ! Putain, la réélection, ça va quand même être compliqué…

Le retournement s’est déjà retourné… On se souvient, le gnome nous l’annonçait il y a 2 mois : début mai, il fanfaronnait « le retournement de conjoncture est là, tout proche ». L’homme qui commentait les événements qui ne se passaient pas… Sinon, c’est à croire qu’il s’est déjà retourné, le retournement. La preuve, c’est l’indice Markit qui le dit. Markit, c’est l’indicateur économique basé sur les directeurs des achats dans l’industrie comme dans les services. En clair, si les entreprises achètent, c’est qu’elles ont des commandes, donc l’indice Markit est à prendre comme un indicateur avancé de la croissance économique. En juin, l’indice PMI tombe 48 points (après 49,3 en mai, sachant que la barre des 50 marque une contraction de l’activité). L’activité se replie pour le 2ème mois consécutif et atteint son niveau «le plus bas de 4 mois». La situation est aussi mauvaise dans l’industrie que dans les services: les fabricants signalent le plus fort repli de la production depuis 6 mois tandis que l’activité enregistre sa plus forte baisse depuis 4 mois chez les prestataires de services, souligne l’institut. A peine arrivé, le retournement qu’il s’est déjà barré… Pas cool, vieux !

Petit manuel de fiscalité… Parce qu’on peut aussi faire un peu de pédagogie pour ces rigolos qui se croient habités, voici une petite démonstration autour du dernier épisode en date dans un roman appelé Ecotaxe. Ainsi donc les poids lourds vont avoir des péages spécifiques pour payer un impôt supplémentaires. Or comme on ne vit pas dans un dessin animé pour gamins attardés, on doit reconnaître qu’on n’a jamais vu des camions partir tout seuls le matin sur leurs petites roues pour aller à la trésorerie du coin et faire eux-mêmes un chèque au Trésor Public. On aimerait bien, mais ça n’existe pas. Alors ce sont les sociétés de transport qui vont s’acquitter de ce nouvel impôt. Jusque là tout le monde suit ? Or, il n’aura échappé à personne qu’aucune entreprise est contente de payer des impôts en plus, alors elle répercute les augmentations de taxes sur ces prix aux clients. Donc dans ce cas précis, ce sont donc les marchandises transportées qui vont subir une augmentation correspondant à l’augmentation globale du transport. Là encore, l’honnêteté intellectuelle nous oblige à le reconnaître : on n’a jamais vu 1 kg de tomates rouler jusqu’aux Impôts pour y déposer quelques monnaies sonnantes et trébuchantes… Ce sont donc les entreprises clientes des transporteurs qui vont payer cette nouvelle taxe. Là encore, n’étant pas complètement débile, elles vont répercuter cette hausse sur le prix des marchandises transportées. C’est un comportement raisonné. Donc le prix du kilo de tomates, de pêches ou la pièce détachée de ton garagiste va se trouver de fait impactée par ce nouvel impôt. Et qui va le payer, in fine ? Mais c’est toi, mon con ! Connard de contribuable, couillon de consommateur, abruti de citoyen ! En clair, la super taxe poids lourds, tu vas la sentir passer là où le soleil n’est pas près de briller… Et quand tu auras, une fois de plus, du mal à t’asseoir, tu n’oublieras pas de penser que c’est Ségo qui régale…

Sexe, mensonge et socialisme… Pendant que le service de presse de l’Elysée prépare l’opinion à une officialisation de l’affaire de cul présidentielle avec Julie Point G, la Cour des Compte rappelle que le déficit, en 2014, ne devrait pas être inférieur à 4% du PIB. En cause ? Les prévisions irréalistes de croissance d’une part, à 1% mais sans doute plus proches de zéro en vrai, et d’autre part l’absence totale d’économies significatives sur les dépenses. Pire, la loi de finance rectificative a alourdi de 4 milliards le budget en cadeaux clientélistes… La Cour rappelle, on l’a évoqué pas plus tard que la semaine dernière, que pour réduire les dépenses, le premier poste a considérer résidait dans la masse salariale des fonctionnaires : moins de fonctionnaires, aux mêmes conditions de retraites que les salariés du privé. Vous pensez que pépère et Julie Point G seront dans Gala ou dans Voici cet été ?

Le logement, comme un symbole. Un nouveau chiffre est tombé. C’est la catastrophe confirmée semaine après semaine dans un secteur clef de l’économie. Le nombre de mises en chantier a chuté de près de 22% en mai ! On sait que le marché français à besoin d’environ 500 000 logements neufs par an pour absorber la demande et assurer un renouvellement correct du parc. 2013, qui n’était pas une bonne année, a fini avec 330 000 constructions. D’après les estimations des professionnels, 2014 sera en deçà des 300 000 logements construits ! Une sacrée réussite, hein mon pépère ? En cause ? 3 éléments clefs : d’abord la Loi Duflot, dit Alur, qui a fait fuir les investisseurs : ils sont 2 fois moins nombreux en 2014 à investir dans la pierre qu’en 2013. Ensuite la mise en attente des permis de construire liée aux municipales. Le monde politique a attendu pour donner les permis, les constructeurs attendent désormais avant d’entamer les chantiers. Enfin, les propriétaires de terrains à bâtir ne se pressent pas pour vendre : la fiscalité les assaisonnerait sévère. Donc pas de terrains en vente, pas de construction ! Résultat : on attend des mesures pour corriger et assouplir ce qui a été décidé par le même gouvernement 6 mois plus tôt… On se marre ou on s’effondre ?

L’ambition mesurée… Rebsamen commence à comprendre que s’il ne veut pas que son passage au gouvernement ne ressemble pas à une vieille trace de pneu au fond du slip d’un centenaire oublié dans un mouroir nord-coréen, il faut qu’il manie l’ambition avec parcimonie. Il sait trop bien ce qu’il en aura couté à son vieux pote pépère pour avoir annoncé l’inversion de la courbe du chômage, puis le retournement, puis je ne sais quel miracle économique qui devait nous tomber sur le coin de la tronche. Donc depuis que le fringant dijonnais a en charge le travail, donc le chômage, il y va mollo sur les objectifs qu’il s’auto assigne ! Ainsi il a commencé il y a quelques jours en nous disant que son but ultime, c’était de ramener en 2017 le nombre de chômeurs le plus près possible des 3 millions. Sous-entendus, ils ne parviendraient pas à mettre l’économie au niveau où ils l’ont trouvée… Cette semaine, rebelote. Il doit avoir pris connaissance des chiffres catastrophiques de l’emploi des seniors. Et un peu comme un bateleur sur le marché qui harangue le chaland à coup de promotion exceptionnelle, cette semaine notre bon Rebs qui a joué à la poissonnière : « Pour le maintien d’un senior dans l’emploi, ce n’est pas 1000 euros que vous recevrez monsieur le chef d’entreprise, ce n’est pas 2000, ce n’est pas 3000… Mais c’est 4000 euros ! Oui, mesdames messieurs, vous avez bien entendu ! Pour un vieux conservé à son poste, l’état vous perfusera 4000 euros ! Alors, elle est pas belle ma promo ??? » Une fois de plus, la politique de l’emploi se résume à de la perfusion d’argent public. Avec une ambition incroyable : stabiliser le chômage des seniors d’ici 6 mois…. L’impuissance publique a son paroxysme…

Home sweet home… Douillet, il peut l’être l’appartement, surtout quand ce sont les autres qui le paient ! On a évoqué ici, et pas plus tard que la semaine dernière, le cas de Mme Sabban, vice présidente de la région Ile de France et qui occupe un logement social. Celle-ci ne rougit pas, et fait une déclaration toni-truante, voir truand tout court : « parler de mon logement, c’est faire le jeu du Front National ». Dis donc, la mère, tu ne crois pas que c’est plutôt le fait d’occuper un logement social alors que tu es gavée d’indemnités d’élue régionale telle une oie périgourdine en période de Noël qui dégoute les français de leurs élus ? D’ailleurs le Point est allé plus loin cette semaine et a publié la liste des élus municipaux qui sont logés, pour partie, aux frais de la princesse et surtout des contribuables… Ils sont une bonne poignée à être toujours confortablement logés pour des loyers plus que modérés… alors même que pendant sa campagne, la dauphine s’était engagée à mettre de l’ordre parmi ses élus… 6 mois après, rien n’a changé. Rappelons tout de même ici quelques chiffres : un élu au conseil de Paris touche, tous les mois, plus de 4000 euros d’indemnités de mandat. Plus ce que peut donner le parti. Plus les résidus d’une activité professionnelle, jamais abandonnée… Rappelons également qu’en 2013, sur 148 000 demandes de logements sociaux, seulement 12000 ont eu une réponse favorable. Un petit 8%… Les électeurs cocus apprécieront…

Martine va au stade… En passant par la case prison ? C’est en tout cas un risque judiciaire majeur qui obscurcit l’horizon politique de Martine Aubry. La maire de Lille est mise en cause dans l’attribution du stade de sa ville à Eiffage, alors même que la première décision l’avait confié à Bouygues, au dossier plus complet et dont le projet était de 108 millions d’euros inférieurs au projet d’Eiffage. Les policiers de l’enquête parlent de soupçon de favoritisme, de faux et d’usage de faux. Rappelons que, parallèlement, un patron d’Eiffage organisait des parties fines au Carlton de Lille, justement, avec un certain DSK, lui-même assez lié avec la maire de Lille via le fameux Pacte de Marakech… Il y a bien un an de cela, on avait parlé ici de « corruption sexuelle »… L’étau se resserre sur Martine et ses amis comme les cuisses d’une péripatéticienne au moment où les flics débarquent dans la piaule d’un ancien patron du FMI…

Mon ennemi, c’est… On se souvient de ce grand courageux qui se lançait à l’assaut d’un adversaire sans visage, celui qui ne se présente à aucune élection mais qui pourtant domine le monde… Cet univers implacable, celui de la finance, dont on allait voir ce qu’on allait voir ! C’est vrai qu’on a vu : sans la grande mansuétude de cet « adversaire » sans visage, pépère, ses tocards et leur politique en bois auraient tous explosé en vol, et la France avec. D’ailleurs, cette semaine, c’est Manuel-La-Police-Française qui a tarté le groin du goret sur le sujet. Savoureux. Ce qui montre combien le premier ministre veut la peau du président issu des mêmes rangs que lui, situation pour le moins cocasse ! En déplacement chez Axa, mardi après midi, Manuel a eu cette déclaration sans détours : « Nous avons besoin d’entreprises, nous avons besoin d’entreprises de services et nous avons besoin de la finance ». Puis, pour être certain d’être bien entendu du côté du Faubourg St Honoré, il a martelé : « Là aussi, il faut sortir des dogmes ». Y a pas à dire, ils nous font un sacré duo, les Heckel et Jeckel de la politique française…

Devoir de vérité. C’est joli, non ? C’est le titre d’un livre commis par un petit élu local corrézien en 2006. Dans cette grande œuvre, l’auteur faisait écrire ceci : « Je préconise un exercice de vérification démocratique au milieu de la législature. […] Si d’aventure, à l’occasion de cette vérification, une crise profonde se produisait, ou des élections législatives intervenaient, contredisant l’élection présidentielle, nous en tirerions toutes les conséquences en quittant la présidence ». Cet ‘auteur’, si tant est qu’on puisse appeler comme ça un type qui signe le bouquin d’un autre, s’appelait François Hollande. Reste à savoir ce qu’il nomme « crise profonde » parce que de notre point de vue, il ne lui resterait que quelques semaines avant de se retirer.

Le foutage de gueule comme seconde nature. Décidément c’est la semaine Rebasamen ! Le dijonnais n’a pas eu froid aux yeux cette semaine, et c’est le moins qu’on puisse dire. Ce monsieur est en charge rappelons-le, du travail. Donc du chômage puisque les gens concernés par le second seront très prochainement plus nombreux que ceux concernés par le premier. Une belle semaine donc pour Rebs puisqu’une nouvelle fois, le chômage a explosé en mai. Loin de se « retourner », la fameuse courbe se cambre puisque la hausse s’accélère encore et toujours. Et le nombre de français sans emplois a encore battu un record ce mois-ci, à plus 5,2 millions toutes catégorie confondues, l’Outre-Mer compris ! Rebs, donc, a jugé qu’il valait mieux ne pas commenter et plutôt considérer l’évolution sur longue période. Je lui suggère donc de considérer la période des 2 dernières années, depuis que lui et ses copains sont aux manettes, période qui a vu l’augmentation du nombre de chômeurs d’un demi-million de personnes. Pire, ce furieux a reconnu cette semaine travailler sur… un livre ! Et un livre sur quoi ? Sur la Coupe du Monde de Foot ! Non Monsieur, ce n’est pas une blague… Sur Itélé, le courageux a reconnu rédiger « un livre sur politique et football qui est l’histoire de mes Coupes du monde depuis 1958 ». C’est moi où ces mecs ont totalement perdu tout sens commun ? Dans la même interview, Rebs nous en a sorti une, cultissime : « Je me suis aperçu que, souvent, à l’occasion des Coupes du monde, tous les quatre ans, il y avait des événements politiques que l’on pouvait rattacher. (…) En 1982, une belle équipe de France, c’est l’arrivée de François Mitterrand. La gauche, c’est le beau jeu ». La gauche, c’est le beau jeu… Putain, là je crois qu’on a définitivement sombré.

A part ça, mort aux cons ! Un supporter algérien a fêté la victoire de son équipe en coupe du monde en montant sur le toit d’une voiture bondée, qui paradait sur un boulevard. Après quelques embardées, le supporter est tombé et en est mort. On le dit à chaque fois : si le ridicule ne tue pas, la connerie, si. A part ça, le patron des députés PS veut se faire des amis : il a déclaré cette semaine : « Je connais un certain nombre de ces députés (frondeurs) qui, si on leur proposait demain des responsabilités, deviendraient en quelques minutes les champions de l’orthodoxie la plus forte… » Tu veux dire qu’à gauche, les convictions s’achètent contre une rente ou une place ? Rrrrôôôôôôô… A part ça, mon gros Sapin, roi des benêts se fout ouvertement de notre gueule. Interrogé par RTL sur la nécessaire réduction du code de travail, il a osé répondre « il suffit d’écrire plus petit pour qu’il soit moins gros ». Il semblerait que la nouvelle com’ de l’exécutif soit basée sur la bonne blague sur le dos du peuple. Chacun appréciera. A part ça, après le lynchage d’un jeune rom par des « jeunes » d’une cité de Pierrefite, Don Bartolone a fait sienne cette sortie de Rocard qui, en son temps, en avait pris plein la tronche : « le 93 ne peut pas accueillir toute la misère d’Europe ». Des idées de reconduite à la frontière, Claudio ? De préférence nationale peut être ?… A part ça, quand l’Algérie gagne un match de foot, ses supporters brulent des bagnoles, dégradent du mobilier urbain et caillassent des policiers ou des pompiers. Rien que jeudi dernier, 74 interpellations pour la « célébration » de la qualif’… A part ça, le Guen s’est fait épinglé sur sa déclaration de patrimoine. Le chérubin avait minimisé son patrimoine immobilier qui s’élèverait, au bas mot, à plus de 2,5 millions d’euros. Monsieur est fort naturellement assujetti à l’impôt sur la fortune. Cette sous déclaration, dans un état de droit, devrait lui valoir un redressement fiscal. Reste à savoir si ce pays de fous est encore un état de droit… A part ça, rien.

Allez, bon weekend et bon courage.

Déjà 10 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    HOLLANDE ? UN PETIT POIS CHICHE DANS UNE JARDINIERE DE VIEUX LEGUMES RIDES . Il regarde les évènements qui se passent et LUI LE PITEUX soit disant Président ? LUI n’a aucun pouvoir réel comme ses AMIS UMPS / ANCIENS GOUVERNEMENTS ILS SONT TOUS AU ORDRES DES ELITES
    GROSSES LEGUMES MILLIARDAIRES / CARTEL /ARMEMENT/PETROLE /PHARMACEUTIQUE/ AGROALIMENTAIRE/MULTINATIONALES
    TETE Couronnées D’EUROPE + BANQUIERS MONDIALISTES DONT LA PIEUVRE GOLDMAN SACHS UN TENTACULE DANS CHAQUE PAYS DE L’UE . A EUX TOUS ils ont depuis très longtemps programmés et orchestrés (( LA VRAIE CRISE MAJEURE ))
    N°1 / CRISE ECONOMIQUE BANQUE
    N°2/ DELOCALISATIONS chômage
    N°3/CRISE IDENTITAIRE ( frontières ouvertes )
    ils attendent que les peuples montent en guerre civile
    pour imposer leurs nouvelles LOIS = UE/USA .
    NOUVEL ORDRE MONDIAL . par la force ! c’est bien parti pour
    POUR EUX ? UN BUNCKER Réservé pour attendre la fin des
    EMEUTES ET GUERRE CIVILE .
    POUR EUX comme après chaque guerre qu’ils ont toujours provoqués = voir Google = QUI SONT TOUJOURS LES MEMES FAMILLES DE L’INDUSTRIE/ QUI GAGNENT TOUJOURS PLUS .
    LA POLITIQUE DES USA .
    ILS DETRUISENT AVEC L’ARMENT QU’ils FABRIQUENT
    ILS RECONSTRUISENT AVEC LES MATERIAUX QU’ILS FABRIQUENT /ALIMENTATION OGM MONSANTO aussi !
    TOUTES LES GD FAMILLES LES PLUS PUISSANTES DE LA PLANETE NE FONT FORTUNE QUE PAR LES GUERRES .
    ET CELA CONTINUE encore et encore .
    ILS ONT L’OUTRECUIDANCE de fabriqués des virus en LABOS PRIVES ET LA MEME FAMILLE OU AMIS ACTIONNAIRES EUX FABRIQUENT LES VACCINS . LA BOUCLE EST BOUCLER .

  2. Eddy K dit :

    Charlatan 1er n’aura même pas besoin de tomber d’un train en pyjama pour finir comme Deschanel… Il va falloir que le Parlement enclenche sa destitution pour incompétence notoire et crime contre l’économie de la France par dogmatisme marxiste imbécile (sa fameuse “haine des riches”)…

    https://secure.avaaz.org/fr/petition/Pour_la_destitution_de_Francois_Hollande_de_la_Presidence_de_la_Republique_Francaise/

  3. Artémis dit :

    Super vos “Semaines en Hollandie”..je découvre !!!!

    Un résumé complet de toutes les preuves d’incompétences et de nullos de socialistes.

  4. amazonia dit :

    FOOT LES ALGERIENS ONT BIEN JOUER .
    Dommage que les jeunes qui se disent ALGERIENS EN FRANCE
    n’est pas le courage de construire leur pays !celui de leurs RACINES/ DE LEURS ANCËTRES .Qui garde a la tête du pays ( un vieux monsieur gâteux )
    plutôt que détruire LA FRANCE ? BRULER DES VOITURES ET DES
    BUS ++
    JEUNES ALGERIENS RAPIDE AU FOOT ?
    VOUS POURIEZ RECONSTRUIRE L’ALGERIE DU FUTUR ?
    L’ALGERIE DE VOTRE DRAPEAU ? qui n’a rien a faire en FRANCE
    CHEZ NOUS EN FRANCE =
    UN SEUL DRAPEAU = BLEU /BLANC /ROUGE .
    Sans croissant et sans coran .
    JEUNE ALGERIEN respecter la France les Français vous respecteront . A CHACUN SON PAYS ( Ses Racines /son cœur/ses tripes et boyaux / votre futur c’est QUOI ?
    NIQUER /BRULER/ CASSER/ AGRESSER LA FRANCE ?
    FINI /PARTI comme les poubelles a MARSEILLE .
    LE RESPECT DE LA FRANCE OU LA VALISE .
    LE CHOIX ET VITE . VOUS SOUHAITEZ QUOI ? LA GUERRE ?

  5. Pierre dit :

    Excellent Nikko !

  6. Daniel pilotte dit :

    La série noire continue hollande et son gouvernement de bonimenteur proposent des initiatives qui sont infâmes ils n ont pas de chance le peuple de france refuse d être soumis .

  7. amazonia dit :

    AFFAIRE SARKOZY ?
    Réponse DU BERGER A LA BERGERE ?
    DSK /USA = FMI /LA FED = lingots OR ou Plaqué OR fourrés au tungstène ! des tonnes de contrefaçon de lingots ?
    SARKOZY USA = son Beau père liens CIA !
    SARKOZY USA= son Frère liens( CARLYLE groupe voir Google)
    LE CLAN DSK =
    réglement de compte ? ou pas ?
    PANIER DE CRABES .

  8. Muriel dit :

    Sans être Sarkozyste, force est de constater l’acharnement des petits juges rouges sur lui ! L’ex présidente du Syndicat de la Magistrature, auteur du Mur des Cons, ayant appelé à voter Hollande…, le mettant en examen pour corruption alors qu’il ne pouvait corrompre personne puisqu’il n’était plus Président…..
    Décidemment les socialos sont les pires des ordures ,prêtes à tout, pour tenter de masquer leur échec total et descendre leurs adversaires…
    Si Mitterrand avait , pour ses multiples exactions, fait l’objet d’autant de procédures, il aurait fini sa vie en taule….

Laisser un commentaire