/>

Une semaine en Hollandie, #83

Rédigé par nikkopol le 03 juillet 2014.

hollande_montre

hollande_montreEncore une belle semaine qui nous a montré que la crédibilité de l’exécutif est à peu près aussi épaisse que le sont les strings en ce moment sur Copacabana… la magie brésilienne en moins naturellement ! Vivement les vacances parce qu’on finit à avoir vraiment du mal à les suivre…

Filippetti telle qu’en elle-même ! Aurélie, ma chérie, il faut savoir parfois se faire oublier. S’écraser et regarder les mouches voler. Les intermittents ont foutu le feu à tes clientèles électorales et tu as été infoutu de gérer le dossier. Au point que c’est le premier ministre en personne qui a repris la main et qui pilote la négo. On ne dit pas que c’est un facteur de succès, on constate juste que là encore tu n’as pas été à la hauteur. Alors, au lieu de faire profil bas, tu continues de parader dans les medias… Mais mémère, faut pas ! Surtout qu’avec toi, on n’est jamais à l’abri d’un bon gros dérapage ! Sur BFM lundi, ça n’a pas loupé : il a fallu que tu te félicites de la victoire de l’Algérie en coupe du monde de foot, ce qui peut s’entendre, que tu montres une certaine compassion pour cette « belle fête » qui a vu des voitures brûler, des flics caillassés, des pompiers agressés. Et tu as cette saillie pour le moins surprenante : « on a tous un peu d’Algérie en nous »… Alors soit tu considères toujours l’Algérie comme française, ce qui serait incongru, soit tu t’estimes plus algérienne que française et auquel cas je t’invite dare-dare à traverser la méditerranée…

C’est la tournée du nabot. Pépère est tout concentré sur sa propre courbe. Etant donné qu’il a méchamment foiré à inverser celle du chômage avant la fin de l’année dernière, comme il s’y était engagé, il s’emploie désormais à faire remonter celle de sa popularité. Donc il s’amuse, il apparaît dans des moments sympas, au risque de concurrencer les miss régionales et Tatayé dans les comices agricoles et autres festivals subventionnés. Ainsi le weekend dernier, le goret a arboré ses nouvelles lunettes posées sur son groin au festival Solidays, le temps de faire une photo avec 3 blaireaux contents d’eux. C’est à se demander qui était le plus heureux : 3 connards qui voient un bouffon en vrai ou ledit bouffon, heureux de ne pas se prendre un sot de purin à travers la tronche…

De bien belles courbes s’il en est… Pendant ce temps-là, les courbes qui montent, ce sont celles du chômage, qui a battu un nouveau record en mai dernier, et celle de la dette qui n’en finit pas de monter non plus. Cette semaine, on appris qu’elle continue de progresser, pour atteindre quasiment 94% du PIB… et qu’elle sera à 2000 milliards d’euros cet été, soit 100% du PIB ! Entre le dernier trimestre de 2013 et le premier de 2014, c’est plus de 45 milliards de dette en plus ! La Cour des Comptes l’a souligné la semaine dernière : le déficit continue de se creuser ! La Cour point également le niveau de dépense publique : on était déjà à un niveau record, de l’ordre de 56% de PIB, fin 2013. On est, à fin juin 2014, à 57,4 % du PIB ! En terme de baisse de dépenses, à 1,5 point de PIB en plus, on est sur une sacrée courbe là encore ! Et pépère se repait devant les matchs de foot, pavane dans les festivals, va certainement s’afficher chez les cultureux subventionnés d’Avignon ou d’Aix… Rien ne nous sera jamais épargné…

Le ballon qui ne tourne pas rond. Comme il est de coutume, désormais, l’équipe d’Algérie joue la coupe du monde et qu’elle gagne ou qu’elle perde, il y a une constante : ses supporters descendent dans les rues de France, brûlent des voitures, cassent des vitrines et pillent des magasins, agressent flics et pompiers. C’est comme ça chez nous, parce qu’évidemment, il ne viendrait pas à l’idée de supporters algériens de se comporter comme ça dans leur propre pays. Mais on tolère et on encourage même parfois ce type de comportements criminels. Dans un premier temps, les medias d’état ont tenté de faire croire à un complot extrémiste sur les réseaux sociaux : tout sera serait fabriqué par je ne sais quelle officine raciste… Devant les réalités, même le préfet du Rhône a pris la parole dans les médias pour dire son désarroi et clamer son incompréhension. Alors la collectivité s’organise : A paris, lundi, soir de match de l’Algérie, des stations de métro ont tout simplement fermé, Barbés notamment. Parce que ça se passe comme ça en France : quand l’Algérie joue au foot, le quidam ne peut plus se déplacer librement en France.

SOS Promesses Non Tenues j’écoute… Ou rappel des fondamentaux ! Dimanche dernier, dans le JDD pas moins de 8 organisations patronales (!) ont exhorté l’exécutif à faire enfin ce qu’il promet depuis des mois. C’est ça qui est nouveau : l’idée n’est pas de d’appeler à un changement de politique, à prendre des décisions qui permettent vraiment au pays de redécoller, non bien sûr, chacun à arrêter de rêver depuis longtemps déjà. Non, ce que les patrons demandent, c’est juste d’appliquer ce que ces clowns se sont engagés à faire il y a plus e 6 mois maintenant ! C’est dire la violence de la charge ! Précisément, ils demandent qu’enfin les déclarations d’intentions soient suivies par des actes. Et principalement sur 3 points cruciaux pour la vie économique du pays : baisser les charges et la fiscalité tel qu’il s’est engagé à le faire en janvier dernier ! On voit qu’en bientôt 7 mois, rien n’a été fait de concret. Ensuite, ils demandent un moratoire sur les réglementations anti entreprises : en clair, qu’on leur foute la paix et qu’on les laisse bosser ! Ce serait déjà un pas en avant formidable ! C’est dire où on en est… Enfin, le patronat demande à ce que soient tenus les engagements de réformes structurelles afin de baisser significativement et durablement la dépense publique, seule condition au redressement. En même temps, on a tous compris que ce n’est pas avec une tribune dans la presse qu’on va les faire bouger d’un centimètre…

Concours de pronos… On sait que le goret est joueur. Il n’est jamais avare de ce qu’il juge être un bon mot, que ce soit sur les conséquences de sa propre politique ou bien sur les positions diplomatiques de tel ou tel partenaire de la France. Ces derniers temps, football oblige, il se laisse aller à quelques pronostics qui font plutôt froid dans le dos. C’est le Figaro qui relate les confidences de Pépère cette semaine, confidences qu’il distille à son entourage. Selon lui, 2017 se présente sous les meilleurs auspices. La raison ? Elle a un prénom : Marine ! Il est formel : elle arrivera en tête au premier tour et comme il sera second, il la battra au 2° tour et repartira donc pour un second mandat. Donc de son propre aveu, comme on ne cesse de le répéter ici, il a tout intérêt à avoir un FN élevé dans le pays. Il s’y emploie à merveille, reconnaissons-lui ce talent. Ou comment Marine est l’idiote utile de pépère… Un espoir, tout de même : jusque là, c’est la gauche qui est systématiquement évincé des seconds tours : législatives, municipales, tiercé des européennes… A date, le scénario n’est pas plus probable. Mais 2 ans, c’est long… Et quand on voit l’état de ceux qui se prennent encore pour l’opposition…

Idiote utile, très utile même. Si sa simple présence rend d’incomparables services à pépère et à ses tocards, reconnaissons tout de même à Marine un franc parlé qui fait, parfois, du bien à entendre. Loin de faire son apologie, entendons-nous, je souligne que ses sorties médiatiques sont parfois intéressantes par une certaine justesse d’analyse. Ainsi le weekend dernier, au Grand Jury, elle a chargé notre goret national avec le brio oratoire qu’on lui connaît, elle qui incarne désormais, et c’est un drame, la seule personnalité d’opposition à ces peintres : « Je pense que parler football, aller à Solidays, ou aller à des théâtres d’improvisation de M. Debbouze, ce n’est pas le rôle d’un président de la République. En l’occurrence la Reine d’Angleterre est plus utile que François Hollande ». On ne peut pas lui donner tout à fait tort…

Etat nazi… Il y a des télescopages qui font mal. Très mal. Ces dernières semaines ont montré que la peine de mort avait été rétablie en France. Les juges du Conseil Constitutionnel ont en effet rendu une décision qui condamne à mort Vincent Lambert. Le « débrancher », comme disent les tenants d’un pathétique « droit à mourir pour tous », qui reviendrait à le faire mourir de faim et de soif puisque ce pauvre homme n’est absolument plus assisté de quelque manière que ce soit. Ainsi, un collège de juges a désormais le droit en France de dire qui a le droit de vivre ou pas. Alors les ayatollahs de l’euthanasie s’en sont donnés à cœur joie. Ils ont tous débarqué dans les médias pour nous expliquer que c’était pas une vie, et que les parents de Vincent Lambert étaient de braves couillons manipulés par les extrémistes les plus nauséabonds. Jusqu’à l’inénarrable, l’incomparable, l’irremplaçable Jean-Luc Roméro, qui incarne a lui tout seul toute cette fange d’activistes prêts à tout et surtout à n’importe quoi. Quelques veilleurs vigilants ont exhumé le tweet fantastique de cet escroc intellectuel patenté dans lequel il s’engageait de tout son poids… contre le projet d’euthanasie de 2 éléphantes malades au Zoo de Lyon ! Donc Roméro, il est pour euthanasier des humains qui n’auraient plus d’autres perspectives que l’hôpital (certains de nos vieillards apprécieront) et contre l’euthanasie des bestioles, si grosses soient elles. Personnellement, je serais assez pour l’euthanasie du Roméro. Et vite, s’il vous plait.

Nos élus ont vraiment du talent. En pleine tourmente politico-médiatique, la Dauphine Anne Hidalgo, le bidet andalou qui sert actuellement de maire de Paris, se passerait sans doute de certains amis. En effet, en quelques jours, la morue dessalée s’est retrouvée au cœur de 2 scandales embarrassants : celui du ‘trou de 400 millions’ dans les finances parisiennes qu’elle a découvert malencontreusement, et celui des élus gauchistes confortablement logés dans le parc HLM de la ville. C’est le conseiller Guillot, socialiste, qui déclare cette semaine que la posture de sa patronne est « démagogique » et que, justement, « il n’y a pas assez de conseillers de Paris dans les HLM ». Ce que veut dire ce tocard, c’est que le Conseil de Paris gagnerait à accueillir plus de représentant de classes populaires. Ce qui peut se défendre. Mais ce qu’il ne dit pas, c’est que les actuels élus qui bénéficient d’incompréhensibles privilèges de logement social alors même que leurs émoluments les places parmi les français les plus riches (4800 € d’indemnités mensuelles, c’est trois fois plus que le salaire médian français…) ! Elus gauchistes, vous qui n’avez que le mot « égalité » à la bouche au point de le vomir en tout lieu et en toute occasion, vous jouissez sans entraves de privilèges inacceptables. Viendra le temps où le peuple viendra déloger vos fessiers adipeux de vos confortables places. Et croyez-moi, ce jour-là, ça piquera.

La RATP fait de la retape : une affiche publicitaire décore massivement les quais de métro parisien. C’est une pub pour Buzz.fr sur laquelle une jeune fille, voilée, vante les mérites de l’opérateur puisqu’ainsi elle peut « gassar sans compter », ce qui semble vouloir dire qu’elle peut parler sans compter avec le bled grâce à une carte prépayée spécial Ramadan. Je dis le Bled parce qu’il est plus probable qu’elle « gassar avec la mille-fa » restée dans un pays du Sud plutôt qu’en Suède ou au Danemark. Ca doit être mon côté réac tendance fachoïde. Toujours est-il qu’on a connu la RATP plus regardante sur les réclames que les marques lui demandent d’étaler sur ses murs : ici une femme trop dénudée a été censurée, là la pipe de Jacques Tati a été retirée de l’affiche originale de l’un de ses films présentés à la Cinémathèque… Par contre, le voile, symbole de soumission et d’oppression des femmes, ça oui, on peut l’afficher tranquillos. Surtout en ces temps marqués par des exactions ignobles à l’égard des femmes perpétrées au nom d’Allah, que ce soit dans certaines régions d’Afrique (Boko Haram) ou sur les ruines de l’état irakien (EIILV). Le Haut Conseil de la Censure des Réseaux Ferrés d’Ile-de-France ont donc le coup de serpe sélectif. La trouille du match retour, sans doute…

A part ça, l’égalité, c’est enfin maintenant ! Ces peintres nous retirent les fameux ABCD de l’égalité des écoles maternelles, sorte d’endoctrinement fémino-moderniste à la mode bobo mais il a de quoi se rassurer parce qu’il a réussit une étonnante égalité : le chômage touche absolument tout le monde : hommes, femmes, jeunes, vieux … tout le monde y passe ! C’est beau, l’égalité socialo-socialiste ! A part ça, Le Guen devient un abonné de la rubrique : la semaine dernière, il avait minoré sa déclaration de patrimoine. Cette semaine, c’est pour le fait d’avoir maté un match de foot dans l’hémicycle… Décidemment, ce Le Guen est un champion… A part ça, papy est chafouin ! Yvan Levaï a pesté cette semaine contre son éviction de l’antenne de France Inter. Il y tenait, papi, à son petit shoot médiatique hebdomadaire… mission dont il s’acquittait le plus souvent de sa maison du Pays Basque. Il n’a pas apprécié, du haut de ses 77 printemps, qu’on lui demande de faire de la place aux jeunes. Chez ces gens-là, la générosité, les bons sentiments, on est à fond pour, mais toujours chez les autres… A part ça, Ségo a l’éthique en toc, et ce n’est pas une réelle surprise. Pour aller enterrer son frangin à Nancy, le 14 juin dernier, l’allumée du Poitou, qui s’est fait éclater par la Cour Régionale des Comptes au sujet de son soutien totalement inconsidéré, via sa région, à la voiture électrique, a décidé de prendre l’avion. Public, l’avion. C’est à dire un zinc de l’Ecole National de l’Aviation Civile. Un avion public pour un déplacement privé, donc. Une chose est certaine : que ce soit la voiture électrique charentaise ou l’avion de l’ANAC, c’est toujours toi, mon con, le contribuable, qui régale. A bon entendeur.

A part ça, rien…

Allez, bon weekend et bon courage.

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. Visiteuse dit :

    “Il est formel : elle arrivera en tête au premier tour et comme il sera second, il la battra au 2° tour et repartira donc pour un second mandat”.
    Mauvaise pioche encore. Des analystes non autorisés sont aussi formels que le gland : Il n’y aura pas de second tour, Marinellatchitchi y arrivera direct, élue au 1er tour…

    Fuyons, vite pendant qu’il est encore temps….

  2. amazonia dit :

    EN FRANCE ? UN TRAITRE QUI DIRIGE LE PAYS ?
    5 ANS cela suffira .
    2017 T’inquiète pas Pépère !
    MARINE PRESIDENTE AU 1ER TOUR
    TOUS LES PATRIOTES FRANCAIS SERONT AVEC ELLE .
    UMPS = FINI/PARTI COMME LES POUBELLES DE MARSEILLE .
    AVEC MARINE =
    non Esclavage Economique UE/USA/OTAN .
    non DICTATURE DES EQUARISSEURS DE PEUPLES EUROPEEN .

  3. Daniel pilotte dit :

    Le peuple de france est blasé des promesses d hollande , les contradictions des ministres du gouvernement sont nauséabonds .

  4. Eddy K dit :

    Hidalgo a été élue en niant la réalité du trou qu’elle feint maintenant de découvrir. Elue grâce à un mensonge, les électeurs ont été dupés !

    L’élection d’Hidalgo devrait être invalidée, et la baratineuse déclarée inéligible !

    Y a-t-il une voie de recours judiciaire pour le faire ?

  5. Muriel dit :

    Marine en tête au 1er tour ? C’est certain !
    Et quand on voit tous les efforts de l’UMP pour se saborder, pas la peine d’accuser Hollandouille d’en être responsable ….

  6. Bluesun dit :

    Bravo à Nikkopol pour cet article…

    Un arrêt sur : “nos élus ont vraiment du talent”..

    J’aime bien cette façon de voir les choses concernant Hidalgo.
    le bidet andalou ou morue dessalée c’est assez chouette…
    Amusant.

    Oui pas très folichon cette semaine en Hollandie, et comme dirait l’autre : ” c’est pas fini”…

    Près de 6 millions de chômeurs, sans compter que depuis le début de l’année nous avons perdu 21.700 emplois dans le commerce et la fête continue….

    Hollande pour fin 2013 parlait de plein emploi quand depuis 1982 tout est mis en oeuvre pour justement faire que tout le monde arrive au pôle emploi….

    Marine, idiote utile du pépère….pas seulement, idiote utile aussi du Sarko…
    Si on se souvient du face à face Sarko, Hollande lors des présidentielles de 2012..

    Alors que l’on attendait un Sarko mordant comme en 2007 face à Ségo nous avons vu un Sarko jetant l’éponge…

    2012, Marine face à ses électeurs ne donnait aucune consigne de vote…

    Nul de chez nul Hollande est élu président…

    Tout le monde connaissait sa nullité ainsi que sa grande incompétence….

    Surtout Sarko et Marine…ainsi que les amis d’Hollande.

    Il fallait alors que le peuple à son tour ouvre les yeux…

    Aujourd’hui ce peuple face à son destin de mélasse, il comprend, mais un peu tard qu’il arrive au début de la fin de son fromage.

    Marine idiote utile, déploie une compétence et une intelligence dont les français et la France avaient perdu l’habitude depuis 1981. Forcément quand depuis des années la volonté est de tirer un peuple par le bas, celui-ci termine par ne regarder que le sol.

    Sarko, traine ses casseroles …..
    Hollande, traine sa bêtise, sa nullité et son incompétence, un clown rue du cirque en attente de faire son dernier tour..

    En laissant la place à Hollande Sarko préparait son retour.
    Bien que ce menteur de service avait dit à trois reprises au journaliste qu’il lui posait la question qu’il ne reviendrait plus en politque si les français le dégageaient.

    Sarko un super actif menteur, Hollande un super menteur mou…que reste t-il ?

    Marine, l’intelligente utile au pays…

    Hollande est nul et incompétent, il le sait..
    Une farouche volonté avec “son changement maintenant” d’effacer la France…
    Pour assurer son second mandat, il lui reste la carte Mitterrand
    celle de donner le droit de vote aux étrangers…

    Quand on est français la chose est simplement intolérable, inpensable même…et pourtant…il en parle…

    Un chef détesté est un mauvais chef…Hollande ne cesse de dégringoler dans les sondages…d’ailleurs y a t-il encore des sondages ????

    Plus de points = plus de sondages….ouf merci Hollande, ça sert parfois la nullité….

    Quant à sa dette la France avait ses comptes en équilibre jusqu’à 1981 depuis c’est la cata…

    On nous parlait alors d’austérité à présent c’est la crise…

    C’est pendant les crises que les écarts se creusent et que les fortunes se font, surtout quand on a pris la précaution de se mettre à l’abri…

    Président…une bonne place pour se mettre à l’abri ….

Laisser un commentaire