/>

Une semaine en Hollandie, #84

Rédigé par Nikkopol le 11 juillet 2014.

hollande_montre

hollande_montreEncore une grande semaine, qui s’est ouverte sur le traditionnel festival syndical appelé « conférence sociale » et qui a permis enfin de comprendre la ligne directrice de ce gouvernement : essayer de réparer 2 ans de décisions ineptes du début de quinquennat Hollandais… Tout un programme !

Dans Conférence, il y a « Férence »… Cette semaine s’est ouverte sur la grande « conférence sociale », le machin hollandiste où tout ce que la France compte de rentiers de situation se retrouve pour discutailler le bout de gras et surtout du confort de sa propre situation qu’il convient de protéger au max. La conférence sociale, un moment médiatique qui tient lieu de méthode de gouvernement, dont rien ne sort et en quoi plus personne ne croit. C’est l’illusion du dialogue entre salariés des syndicats qui jouent le rôle d’idiots utiles d’un patronat qui a bon dos de les montrer du doigt, lui qui ne comprend plus rien à sa propre base… Un faux air de réforme à faire avaler au quidam comme vous et moi alors qu’au buffet tout le monde se trouve bien heureux de pouvoir se goinfrer encore un peu aux frais du connard de contribuable. Mandon, le pingouin qui occupe un sous poste ministériel dans le domaine socialo-social, reconnaît lui même que l’exercice produira un énième rapport, telle la charollaise qui défèque sans s’en rendre compte alors qu’elle regarde passer le TGV dans la campagne chalonnaise. Sauf que là, c’est l’économie mondiale qui passe à la vitesse grand V et c’est encore la France qui va rater le train… Rebsamen, notre ministre des 600 000 nouveaux chômeurs mais qui écrit des livres sur le foot, l’avoue lui dans les Echos : « Certes, le code de travail aurait besoin d’un toilettage sur certains points, mais c’est un chantier extrêmement lourd et compliqué »… En même temps, Ducon, rien que le fait de te voir nommé ministre nous laisse penser que le job est à la portée du premier connard venu…

Courage, fuyons. Dans cette très médiatique comédie pour gorets publics, l’exécutif a été d’une transparence folle : on vous laisse faire, c’est pas notre job. Aucune orientation, aucun objectif, aucune direction. Autant dire que la grand messe sociale s’est ouverte sous les meilleures auspices, avec de l’ambition réformiste à revendre et du courage pour faire avancer le pays. Foin de tout cela, l’état hollandiste se contente de regarder le festival annuel du syndicalisme qui, à l’instar de ses congénères estivaux d’Aix, de Montpellier ou encore d’Avignon, risque d’être miné par ces rentiers de la lutte des classes ! A chacun de jouer sa partition, chacun que personne n’a de réel pouvoir tellement les simagrées syndicales n’intéressent que les clowns qui sont aux manettes : que ce soit chez les salariés ou chez les patrons, la base des organisations ne prêtent plus aucun crédit à leurs représentants. D’ailleurs, comme ça ne mange pas de pain, et que ça ne sert à rien, on a joué les gros bras : CGT, FO et FSU ont quitté le bouzin à mi-chemin et déserté la seconde journée du barnum. Valls-la-menace l’a d’ailleurs clairement dit : « il ne faut pas surinterpréter » cette décision. En clair, on s’en fout, tout ça ne sert à rien, c’est du vent. De toute façon, le seul but de ce machin, c’est de faire croire au quidam comme vous ou moi que le fameux dialogue social tient lieu de politique…

Les peintres… Parce qu’il fallait bien annoncer un truc, on y est allé sur de nouvelles baisses d’impôts… pour on ne sait pas trop qui et on ne sait pas trop quand, mais promis, les impôts vont baisser. Chouette ! Mais le clou du barnum, comme une énième preuve de l’amateurisme de ces gens-là, on l’a eu avec l’apprentissage ! Une honte absolue, un scandale incroyable. Valls-la-menace a donc annoncé une mobilisation incroyable au profit de l’apprentissage : une aide de l’état de 1000 euros par apprenti. Une bonne idée, surtout que le nombre d’apprentis a chuté de 8% en 2013 et de 14% sur les 6 premiers mois de l’année, alors même qu’on sait que l’apprentissage est un système qui fonctionne contre le chômage. Mais alors nous vient une question : pourquoi l’avoir supprimé, cette aide, dans la loi de finance 2014 ? Puisqu’elle existait bel et bien, cette aide par contrat d’apprentis ! Certes, Manuel Valls n’était pas encore à Matignon, mais il appartenait déjà au gouvernement qui a pris cette décision débile. La conférence sociale sert donc à restaurer une disposition qui venait tout juste d’être supprimée ! On croit rêver ! Avant la fin 2013, une prime de 1 000 euros par an était versée à toute entreprise qui embauchait un apprenti. Depuis le 1er janvier 2014, elle est réservée à celles de moins de onze salariés… autant dire, peanuts… Si on voulait être positif, on dirait que le gouvernement a enfin un chemin clair pour les 3 ans qui restent : défaire toutes les conneries qu’il a lui-même faites sur les 2 premières années… Il va en falloir de l’énergie !

Et une promesse oubliée de plus, une… On se souvient de 2 ou 3 choses de la campagne du beignet corrézien. Pas 10, non, mais 2. La première, c’est que lui, il mettrait le monde de la finance au pas. Et la seconde, c’est qu’il embaucherait recta 60 000 profs dans l’éducation. Depuis les rencontres d’Aix, la tromperie est avérée et reconnue : c’est le gros Sapin qui l’a reconnu : la finance est bien la meilleure amie du gouvernement. En même temps, avec la dette qu’ils ne cessent d’augmenter, le déficit qu’ils n’arrêtent pas de creuser et les cadeaux à leurs clientèles qu’ils ne s’interdisent toujours pas de distribuer, il faudrait être fou pour ne pas coucher avec, cette finance…. Cette semaine, c’est à la seconde promesse emblématique du candidat pépère qu’ils ont offert un enterrement de première classe. Dans les lettres de cadrage budgétaire pour les années 2015-2017, ils ne sont prévus « que » 29 644 emplois créés, qui s’ajoutent donc au 24 261 créés sur les 2 premières années de sévices de ce quinquennat. Si on fait l’addition, ce sont donc moins de 54000 postes qui seront effectivement créés. Et encore, dans certains comptages, les remplacements de départs en retraite sont comptabilisés… Autant dire que je connais un électorat qui va encore se sentir trahi… Pffff, pas facile d’être de gauche sous la gauche au pouvoir…

Royal au bar… La tarée du Poitou n’est pas à une ignominie près. Elle essaierait par tous les moyens à sa disposition de recaser son conseiller à l’énergie, Francis Rol-Tanguy… à la tête de la RATP ! LE sortant, Pierre Mongin, qui n’a semble-t-il pas démérité, aurait d’ailleurs été convoqué par Jouyet à l’Elysée. Ce qui gênerait tout être moralement constitué mais absolument pas notre 1ère cocue nationale, c’est que son conseiller à un CV des plus brillants : candidat malheureux à la mairie de Montreuil en 2008, le Francis en question a surtout un passé judiciaire digne des grands parrains du 9-3 : en novembre 2012, il a en effet été condamné, en tant qu’ancien directeur de l’Atelier parisien d’urbanisme, à 42 000 euros d’amende pour infraction à la législation du travail à la suite deux plaintes de l’inspection du travail pour travail dissimulé et non-paiement des heures supplémentaires. Ça ne l’empêchera pas de décrocher un poste dé délégué interministériel à la fermeture de Fessenheim (autant dire la planque) avant que Philippe Marin, ministre aussi inconnu qu’éphémère, n’en fasse son dir cab. Et comme le bonhomme a été pris en grippe par les khmers verts, il faut le sortir du ministère coute que coute. Donc la RATP serait un formidable point de chute, et on s’en fout qu’il ait un jour été condamné… On est comme ça, en Hollandie : si on devait s’arrêter caser les copains condamnés par la justice, autant dire qu’il n’y aurait plus grand monde pour faire tourner le pays…

Petits tripatouillages entre amis… On le sait, avec le retour de Duflot à l’Assemblée, la majorité socialiste ne tient qu’à un fil… et qu’à un siège ! La verte et pas très mûre avait en effet une suppléante socialiste. Or, Mosco, en quittant le gouvernement, s’est vu promettre un poste de commissaire européen par le beignet corrézien. Or un mandat européen ne permet pas de refiler son siège à son suppléant. Donc en toute logique, le départ de Pierrot pour Bruxelles devrait entrainer une législative partielle dans sa circo… Or, selon toute vraisemblance, cette circo serait gagnée par la droite. En tout cas, ce sont les projections des élections municipales qui le montrent. Mais si, là haut, on n’a pas trouvé la parade pour endiguer la hausse continue du chômage, savoir jouer avec les règlements républicains pour ne pas perdre la majorité, ça oui on sait faire. Ainsi, Mosco s’est vu refiler une mission bidon de 6 mois par l’Elysée. Une mission sur l’Europe. Et ça tombe plutôt bien puisque le code électoral prévoit qu’un député qui se voit confier par le gouvernement une mission de six mois ou plus peut transmettre définitivement son siège à son suppléant… Et éviter ainsi une législative partielle périlleuse… Elle a une sacrée gueule, la république exemplaire de pépère, hein ?

La gauche qui s’organise… Comme les courants d’air, le PS aime créer en son sein des machins qui regroupent une poignée d’élus et qui espèrent « peser » comme ils disent dans les arcanes socialo-socialistes. Ainsi cette semaine on a vu éclore un de ces bidule inutiles parce que plein de vides, le courant « cohérence socialiste ». Rien que le nom m’amuse… La « promesse » de ces apprentis peintres, qui se positionnent eux-mêmes entre le soutien au gouvernement et les frondeurs ? « Organiser une primaire pour 2017, avec ou sans pépère ! ». « Histoire de lui donner une nouvelle légitimité », disent-ils… Décidemment, ceux-là, je les aime déjà…

Cons, et pas par intermittence… on a tout entendu sur les planqués qui se prélassent dans un statut hyper confortable et qui n’incite absolument pas au boulot. Et les patrons des festivals, d’habitude si enclins à la générosité collective, de fustiger la « prise d’otages de certains programmes par une frange radicale d’un mouvement pourtant légitime »… Bref, on se marre ! Heureusement, certains ont eu de belles idées de combat : ainsi à Avignon, une cinquantaine d’entre eux ont littéralement dévalisé un supermarché Casino ! Ils ont rempli 12 chariots de nourriture et boissons en tout genre avant de partir… sans payer ! Il s’agissait, selon eux, « d’élargir le combat contre la précarité à tous les secteurs » ! Etant tout à fait d’accord avec cette forme d’activisme syndical, je donne rendez-vous à toutes les bonnes âmes bien généreuses qui veulent, elles aussi, « élargir le combat », samedi après midi dans un garage Ferrari parisien. Il s’agira, comme nos amis intermittents avignonnais et néanmoins courageux, d’étendre le domaine de la lutte au secteur « voitures de luxe » en rentrant dans la concession et en repartant avec quelques modèles de la marque sans les avoir payer naturellement. Ayant besoin de renouveler ma garde robe, nous « étendrons ensuite ce légitime combat pour la culture » aux boutiques Hugo Boss et Paul Smith du Faubourg Saint Honoré. Et parce que je ne suis pas un goujat, la haute joaillerie ne sera pas oubliée et elle aussi, pourra prendre part à la solidarité nationale : nous ferons donc un crochet par la Place Vendôme. « C’est la lutte finale, …. »

Leurs élus ont (vraiment !) du talent… Grenoble et son maire vert. Déjà tout un poème. Notre édile avait cru bon, immédiatement après son élection, de supprimer la vidéosurveillance de sa ville, au grand dam des habitants. Chacun se souvient que c’est bien ce dispositif qui avait permis l’arrestation de 2 « jeunes chances pour la France » après le massacre ignoble d’une gamine dans un jardin public. Les grenoblois apprécieront cette décision à sa juste valeur quand les actes inqualifiables, les insécurités de toute sorte et autres barbaries auront repris de plus belle. Cette semaine, notre bon maire Eric Piolle a fait parlé de lui pour ses activités professionnelles extra politiques. Monsieur est actionnaire (Pouaaa) dans une entreprise qui produit des logiciels de gestion du risque bancaire pour des entreprises domiciliées… dans des paradis fiscaux ! Et ce gnome vient donner des leçons de morale… La question à 2 balles : est-ce que les logiciels en question disent « ATTENTION DANGER » en cas d’élection de maire vert ?

C’est la tournée des con-cons… Dans sa soudaine envie d’économies, l’état gratte partout où cela est possible pour essayer de rentrer dans les clous budgétaires bruxellois. Et comme dans le même temps, ces pieds nickelés ne veulent absolument pas toucher aux rentes et aux clientèles, ce qui interdit les réformes profondes de structure, et bien ils rabotent partout où ils peuvent le faire. Ainsi la dotation à la télévision d’état va se réduire de 300 millions en 3 ans. Et comment on fait pour compenser cette saignée, me direz-vous, puisqu’il n’est pas question de réformer ce bastion de l’emploi public et assimilé, encore moins de le privatiser ? Les pistes existent, nous répond Filippetti, ma chérie : « l’augmentation automatique de la redevance (indexée sur l’inflation), ce qui permet une manne de 60 millions d’euros de plus par an. Et une dynamique naturelle du nombre de foyers payant la redevance…. » On ne fera pas de mauvais esprit ici en soulignant les promesses de Valls-la-Menace qui promet de nombreux foyers fiscaux vont ressortir de l’impôt sur le revenu, enlevant donc mécaniquement nombre de cotisants à la redevance… En clair, les économies d’un côté restent des dépenses de l’autre… mais c’est toujours toi, le con-con tribuable, qui régale…

A part ça, notre état ridiculo-totalitaire aime bien ferrailler avec les grandes entreprises mondialisées, symbole d’après lui d’un capitalisme mondialisé coupable de tous les maux. Ainsi, pour préserver une forme de petit commerce bien poussiéreux et replié sur lui-même, à savoir l’édition et le vieux mode de distribution des librairies, l’exécutif a fait voté une loi « anti Amazon ». Cette loi, que la société entière attendait, interdit désormais le cumul, moralement honteux (!), d’un rabais de 5% sur le panier acheté et les frais de ports offerts. Bien fait, Amazon. D’ailleurs, le géant américain n’a pas eu d’autre choix que de s’adapter à cette loi de justice sociale : chez Amazon, les frais de port sont désormais de… 1 centime ! Vivement la prochaine loi qui interdira les frais de ports à 1 centime… A part ça, l’Europe est en panne, ça tout le monde le sait. Pour passionner les peuples et éclairer le monde, rien ne vaut mieux qu’un type exceptionnel pour la porter, un charisme inégalé pour l’incarner, une compétence hors norme pour la faire avancer. C’est pourquoi il semblerait que les dirigeants européens se soient mis d’accord sur une personnalité de très gros calibre pour devenir Président du Conseil Européen : Jean-Marc Ayrault. Il semblerait surtout que le gros beurré nantais, au charisme d’huitre, ait obtenu la promesse d’un tel poste dans les petits marchandages entre socio-démocrates et conservateurs contre un soutien à Juncker à la Grosse Commission. C’est sûr qu’avec un tel casting, l’Europe va se remettre dans la bonne direction… A part ça, rien.

Allez, bon weekend et bon courage.

Déjà 13 remarques sur cet article

  1. katlen dit :

    HA haha, Oui pour la voiture de luxe , et puis Quand ya pas de gene , ya pas de plaisir…et c est qui qui va payez et bien les povres clients qui achetes chez Casino, que je connais bien car est ete Cogerante pas dans celui-ci avant de m installer au Canada..La Honte de cette vie en Socialie

  2. amazonia dit :

    14 JUILLET 2014 EN FRANCE CHAMPS- ELYSEES .
    HONNEUR / RESPECT / POUR NOS MILITAIRES ET ARMEES FRANCAISE . merci a EUX .
    SEMAINE DE LA HONTE = ((( peuple en colère .))) +++
    LE N°1 / le piteux / le galeux
    qui nous impose sur nos Champs-Elysées
    ( la peste et choléra ) toute l’année invasion de drapeaux ++
    Blanc/Vert/croissant rouge ! et autres drapeaux étrangers.
    CHAMPS -ELYSEES = interdit pour les familles des régions de France ? POUR EUX = Valls gaz ?
    CHAMPS-ELYSEES ouvert pour EUX = les Piteux/ les Galeux =
    les Dictateurs
    les Esclavagistes
    les Equarisseurs de peuples
    HONTE AU N°1 DES GALEUX DES PITEUX .
    FRANCE ? des droits pour toute la planète ?
    SAUF POUR LES FRANCAIS DROIT = zéro = DICTATURE
    14 JUILLET 2014 de la piteuse Hollandie
    STOP LA MASCARADE . LA FRANCE
    C’EST LE PEUPLE . ET NOS RUES / NOS AVENUES /
    NOS FETES SONT A NOUS . CHEZ NOUS .
    PAS AUX PITEUX ET AUX GALEUX .
    FRANCAIS PATRIOTES . POUR UNE FRANCE FIERE ET LIBRE .
    MAITRE CHEZ NOUS .

  3. Pierre dit :

    Excellent Nikko, comme toujours !
    Mais ne pourrait-on pas rire aussi de l’UMP, la droite la plus bête du monde, qui a un boulevard d’opposition devant elle vu la nullité des socialos, mais qui préfére se saborder ?!

  4. amazonia dit :

    LE SCANDALE DE TROP .
    HOLLANDE N°1 LE PITEUX /GALLEUX.
    qui interdit au peuple fr

  5. amazonia dit :

    juillet 2014 en France
    le N°1 LE PITEUX / LE GALLEUX
    Qui ose interdire au peuple Français les champs-Elysées et les drapeaux des régions de France et Français ?
    LE PITEUX N°1 LAISSE FAIRE ? DES MILLIERS D’ETRANGERS
    Sur nos monuments / sur les parvis de nos Eglises / sur nos places / nos avenues = DES DRAPEAUX ETRANGERS QUI NE SONT QUE PESTE ET CHOLERA . LIBRE ?
    UN SOIT DISANT PRESIDENT ? ((UN TRAITRE A LA PATRIE ))
    NOS ARMEES DOIVENT METTRE CET HOMME EN PRISON POUR HAUTE TRAHISON . DEPUIS QUAND ? UN PAYS ? LAISSE DES ETRANGERS FAIRE LA LOI DANS NOTRE PAYS CHEZ NOUS ? EN FRANCE . 14 JUILLET 2014 = LA PLUS GD MASCARADE /PARADE
    DU FOUTAGE DE GUEULE DU XXI Eme siècle ; Guignolesque
    LES MEDIAS ? pour une fois !svp faite votre travail ? OU PAS?
    LES MEDIAS ETRANGERS EUX AURONT DES IMAGES ET PHOTOS DE CE 14 JUILLET 2014 DE LA HONTE .
    DES MILLIERS DE DRAPEAUX ETRANGERS QUI FLOTENT SUR LA FRANCE ? C’est quoi ce MERDIER .
    MERCI QUI ? LA HOLLANDIE = tout est permis pour EUX .
    LA PESTE ET CHOLERA sont dans nos murs !
    LE N°1 DES PITEUX LUI JOUE LE DICTATEUR AUTISTE .
    IL INVITE EN GD POMPE A PARIS
    LES DICTATEURS
    LES ESCLAVAGISTE
    LES EQUARISEURS
    TOUS SES AMIS A LUI ET INSULTE CHAQUE JOUR
    LE PEUPLE DE FRANCE . STOP . LA MASCARADE .
    HOLLANDE LA DEMISSION OU LA PRISON ?
    PRISON POUR HAUTE TRAHISON ?
    DONNER DES DROITS A DES ENVAHISSEURS = TRAITRE ./
    Qui laisse faire a des étrangers ce qu’il refuse pour son propre peuple ?
    LA FRANCE EST SOUS DICTATURE DE LA PITEUSE HOLLANDIE
    LA FRANCE N’EST PLUS UNE DEMOCRATIE .
    ON IMPOSE AUX FRANCAIS DES DRAPEAUX QUI NE SONT PAS LES LEURS .
    HOLLANDE LA HONTE DE LA FRANCE . DEMISSION .

  6. Ludo dit :

    Christiane Taubira ou la folie douce

    Les hasards de la politique ont fait que Madame Taubira, garde des Sceaux, est en charge depuis plus de deux ans de l’administration de la justice. Elle y a déjà fait des ravages, elle s’apprête à les aggraver. Persuadée comme Jean-Jacques
    http://www.bvoltaire.fr/dominiquejamet/christiane-taubira-folie-douce,93807

  7. David dit :

    Paris : 150 juifs attaqués par des pro-palestiniens dans la synagogue de la Roquette.4 juifs seraient sérieusement blessés.
    Le gouvernement persistera-t-il à dire que l’islam n’a rien à voir avec l’antisémitisme ?

    Silence ou quasi silence bien sûr des médias….

    http://ripostelaique.com/paris-150-juifs-attaques-par-des-pro-palestiniens-dans-la-synagogue-de-la-roquette.html

  8. amazonia dit :

    AFFAIRE TAUBIRA ? ( et 9 mois de prison ?)
    Voir sur Google =
    RIPOSTE LAIQUE du 23 octobre 2013
    TAUBIRA et les SINGES .
    Pour la garde des sceaux !
    les noirs sont ils une race Supérieure ?

    Depuis des siècles les hommes célèbres et politiques
    Napoléon/ les Présidents sont tous caricaturés en animaux et en singes .
    LA TAUBIRA se croit-elle supérieure ?
    à L’Empereur Napoléon III ? CQFD .

  9. Daniel pilotte dit :

    Le systèm huchon comme l ensemble des magouilles socialiste , les socialos aiment dépenser l argent surtout celui des autres .

  10. Daniel pilotte dit :

    A quoi bon attendre quelque chose de concret , le costume de président n est pas compatible avec le président de la ripoublique actuel francois hollande .

  11. Muriel dit :

    Bataille rangée communautariste en plein Paris
    La France n’est plus qu’un vaste cocktail Molotov qui attend l’incident qui allumera la mèche pour l’embraser. http://www.bvoltaire.fr/jeanpierrefabrebernadac/bataille-rangee-communautariste-en-plein-paris,94908

Laisser un commentaire