/>

L’économie française paralysée par les faux-semblants

Rédigé par patsoul (24actu) le 23 juillet 2014.

francois_hollande patrti socialiste
Photo : parti socialiste

francois_hollande patrti socialisteL’économie française va mal. Même le gouvernement qui tente d’afficher un visage optimiste, n’ose pas contredire explicitement ce fait. Pourtant des pistes existent pour retrouver la confiance et la croissance. 

Ça va mal ! Fin juin, l’INSEE a confirmé les chiffres que tout le monde attendait depuis des mois, à savoir une croissance nulle au premier trimestre. La croissance n’est pas au rendez-vous et l’ensemble de l’exercice 2014 sera mauvais, morose pour ceux qui s’essaient à la litote. L’investissement et la balance commerciale sont toujours dans le rouge et tirent la croissance vers le bas.

Face à la succession de mauvaises nouvelles, les socialistes multiplient les paradoxes. Alors qu’ils sont idéologiquement portés à intervenir dans l’économie, leur inaction se confond avec le laissez-faire cher aux libéraux. Point de régulation ou de règles censées mettre fin au jeu trouble des banques. La solution n’est pas dans le tout régulation. Elle n’est pas non plus dans le tout laissez-faire.

La bonne nouvelle de l’été vient peut-être de la Bourse. Alors qu’elle se tient bien malgré des données économiques pas très encourageantes, l’arrivée d’Euronext en Bourse peut-être considérée comme une bonne nouvelle. Avec la double casquette d’opérateur de la Bourse de Paris et de valeur cotée sur les marchés, Euronext voit ses capacités s’accroitre. Le système bancaire, qui laisse de nombreuses pépites (petites ou grandes) de l’économie française s’assécher jusqu’à épuisement, n’est plus incontournable. Derrière la bonne santé d’Euronext, ce sont des centaines d’entreprises qui voient la porte du financement par les marchés s’ouvrir.

Mise à part cette tendance favorable, les motifs de se réjouir sont peu nombreux. Le fameux dialogue social entre dans une phase critique après avoir débouché ces deux dernières années sur des solutions qui n’ont pas encore fait leurs preuves. Seul le CICE semble avoir eu un impact positif sur les marges des entreprises (+1,1 % selon l’INSEE). Ce point positif pour les entreprises est toutefois difficile « à vendre » auprès de ménages qui n’en ressentent pas les effets.

Le salut viendra de Bruxelles

Les autorités françaises sont donc aphones ou presque et le vide laissé sera vite comblé par une nouvelle Commission européenne dont le sport favori est de s’engouffrer dans toutes les brèches. Sous la houlette de Jean-Claude Juncker, la libéralisation de l’économie va se poursuivre. Quelle différence au fond avec ce qui se passe actuellement ? Le laissez-faire du gouvernement socialiste vaut bien une politique libérale européenne. Bonnet blanc ou blanc bonnet, le choix se fera d’une manière ou d’une autre.

La solution serait-elle à portée de main (ou plutôt d’oreille) ? Les entrepreneurs – il ne s’agit pas du patronat – les entrepreneurs donc, ont des choses à dire. Ce sont les premiers exposés à une situation économique en dégradation. Ecouter leurs doléances et partir de leurs propositions en prenant en compte l’intérêt des salariés ne ferait-il pas sens ?

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. Le Cécilien dit :

    Une tête à vraiment se foutre de la gu..le des Français. Fiert de nous b..ser ! Et il en profite des crédules qui ont cru au Père Noël et ont voté pour lui !!!

  2. katlen dit :

    le Connard de l Elysee,le voyou de la France LUI est un VOYOU, et dire que il y a des Francaises qui le trouve BO.horreur.

  3. amazonia dit :

    LES FAUX SEMBLANTS L’ECONOMIE ?

    UN GOUVERNEMENT QUI LAISSENT DANS NOS RUES
    DES DRAPEAUX DE BARBARESQUES EGORGEURS QUI JOUENT AU FOOT AVEC LES TETES DE CHRETIENS ?
    CE GOUVERNEMENT N’EST PAS CELUI DES PATRIOTES .
    LA HONTE POUR LA FRANCE .
    QUE CEUX QUI DIRIGENT LA FRANCE ? SOIT AUSSI ABJECTS/
    IMMONDES /INFAMES / OBSCENES .
    DU JAMAIS VU EN FRANCE . A VOMIR .
    ILS SONT SOIT DISANT SOCIALISTE ? NON
    COMPLICES DE CRIMINELS ETRANGERS .
    HORS LA LOI /HORS DE FRANCE . ET VITE .

  4. Daniel pilotte dit :

    Une bonne gestion économique de la france aiderait a la relance et redonnerait de l ambition au peuple souverain seulement et apparemment les socialistes avec a sa tête le président hollande n ont pas de compétences en matière de fiscalités .

Laisser un commentaire