/>

Une semaine en Hollandie, #88

Rédigé par Nikkopol le 11 août 2014.

hollande_montre

hollande_montreJe n’ai pas résisté à commenter encore une fois une actualité tellement riche en foutage de tronche… Même quand ils sont censés être en vacances, ces peintres qui nous gouvernent arrivent à faire du grand n’importe quoi, cette semaine s’étant approchée en la matière d’un incroyable Grand Chelem !

Pépère aime les chrysanthèmes. En quelques mois, pépère s’est fabriqué sur-mesure une quinzaine de commémorations : de Jaurès, dont on fête le centenaire de la mort, au débarquement allié en passant par la Grande Guerre, il nous a revisité les livres d’histoire, le nain. On peut déplorer que la commémoration qui lui aurait le plus convenu, il l’a ratée : les 100 ans de la naissance de Louis de Funès. En bon comique troupier, il aurait pu prononcer un florilège de petites blagues minables sur les chômeurs, l’économie ou encore la place de la France dans le monde. Ainsi, le petit corrézien aura enchainé les rendez-vous de mémoire, lui qui semble aussi à l’aise avec le passé qu’il est incapable de façonner quoi que ce soit de l’avenir du pays. Car ne nous trompons pas : de l’avis nombreux commentateurs, sa passion pour le passé relève de la pathologie du monarque et son incapacité à s’approprier l’avenir, à forger par la pensée d’abord et par la volonté politique ensuite, un avenir commun à la France. C’est donc en toute lucidité, en toute vérité sur ses propres limites qu’il se cantonne à incarner une France unie dans la célébration des grands faits historiques, lui qui aura réussit l’exploit de diviser le pays encore plus que son prédécesseur. Puisqu’il les aimes, les chrysanthèmes, on attend juste avec une impatience certaine qu’il les bouffe par la racine…

Commémoration… délation ! Au cours de ces grandes cérémonies qui tournent au ridicule, pépère a enlacé littéralement le président allemand. Un gros câlin sur l’air du « Plus jamais ça ». Comme en plus il lui arrive au nombril (ou presque), l’image est ridicule, pas loin du dégradant. Ainsi il s’est affiché avec le président allemand, c’était en Alsace. Et quelques heures après, que dis-je, quelques minutes après, il recevait les lèche-boules du Monde pour leur dire tout le mal qu’il pensait des… allemands ! Drôle de procédé ! A moins que dans l’élan des commémorations, il se soit senti obligé de coller à l’une des pratiques favorites des français en temps de guerre, à savoir la délation ! Dans ces propos rapportés par le quotidien de déférence, pépère s’en prend aux allemands qui, selon lui, n’en font pas assez pour SA croissance. C’est vrai que depuis 30 ans, tout ce qui nous arrive, c’est de la faute des allemands : dette abyssale, chômage de masse, secteur publique pléthorique et incapable, choix économiques désastreux : tout cela est de la faute aux excédents allemands, c’est évident ! En clair, après avoir fanfaronné, en 2012, que Lui Président, il mettra Angela au pas, le voilà 2 ans après qui vient la supplier de relancer la croissance française, donc son quinquennat ! On se pince pour se demander si c’est un mauvais rêve… Autrement dit, si l’Allemagne faisait son boulot, tout irait mieux au pays du flanby : elle a des excédents ? Qu’elle les utilise à construire des lignes de TGV françaises ! L’économie, c’est finalement assez simple, quand on est benêt…

La réponse du berger… allemand ! Ou plutôt de la bergère, en la personne de la porte-parole du gouvernement allemand, Mme Christiane Wirtz ! Cinglante, une fois encore, pour le petit corrézien : les déclarations très générales en provenance de Paris ne fournissent aucune raison pour de quelconques modifications dans la politique économique. L’Allemagne est déjà une locomotive importante, la plus importante même, pour la conjoncture de la zone euro. » Prends ça dans ton groin et ferme le rideau. La presse allemande, use de termes beaucoup moins diplomates : Pour le journal de centre gauche, le Suddeutsche Zeitung, « le président français a tort d’attendre le salut de l’extérieur, une aide extérieure ne masquant que temporairement l’absence de réformes à l’intérieur. D’ailleurs, on peut se demander si les allemands achèteraient des Renault ou des Peugeot si leurs salaires augmentaient. » Die Welt est encore plus dur avec le gnome qui nous sert de président : « il s’agit finalement d’un aveu que sa politique économique a échoué. Le seul espoir que Hollande caresse encore, c’est qu’Angela Merkel le sorte de là… » Ben mon lapinou, t’en a pris plein la musette où j’m’y connais pas… Comme quoi, léchouiller leur président puis leur en foutre plein la gueule dans la foulée une fois qu’on leur tourne le dos n’est pas une stratégie gagnante…

L’ana… pas très fort ! Il nous l’a resservie, son anaphore, le nain. Et totalement hors de contexte. Car une figure de style, aussi maitrisée qu’elle soit, n’est là que pour appuyer un raisonnement et donc servir le fond du propos. Traditionnellement réservée aux natures affirmées, aux caractères d’airain, aux volonté de fer, l’anaphore connaît une sérieuse dévaluation ces derniers temps. A être utilisée par n’importe qui et n’importe comment, on finit par n’y voir qu’un artifice vain d’une communication calculée parce qu’elle est en retard sur les événements. Le meilleur exemple aura été donné à Liège tout début août : l’anaphore utilisée masquait mal la vacuité totale du propos du blaireau. Sans que personne ne s’en soucie, tant mieux pour lui, mais il aura quand même eu quelques phrases parfaitement scandaleuses : dire par exemple que « l’Europe ne doit pas être fatiguée par la paix », c’est à dire que certains, sur le continent, préférerait voir éclater une guerre généralisée, c’est quand même raconter n’importe quoi. Faut dire que, nous, on le savait que ce petit bonhomme à l’air jovial était un imposteur. Mais qu’ont du penser les responsables européens en l’entendant prononcer « aujourd’hui le temps est à être illustre par les actions que nous sommes capables de mener »… lui qui n’est, justement, capable de rien ! On en rigolerait presque…

Elle devant et tous derrière… Oui, la fille de son père est en route pour un triomphe en 2017, après ce qui sera sans doute une tournée triomphale dans toute la France. Et pour cause, misère sociale, chômage de masse, avenir sombre, industries fermées… les causes ne manquent pas. Mais la première, c’est celle dont personne ne parle. Et que tout le monde voit tous les jours ? Les manifs pro-Gaza qui tournent en chasse aux juifs en plein Paris? Qui n’a pas vu, place de la République à Paris les drapeaux verts de l’Islam et noirs du Jihad ? Qui n’a pas vu la gueule des émeutiers, ces « jeunes » qui sont censés être «une chance pour la France » de Barbès ou de Sarcelles ? Qui n’a pas eu écho des violents incidents à Trappes, suite au contrôle d’une femme en Burka ? Qui n’a pas entendu que certaines chaines de restaurations interdisent à leurs livreurs d’aller dans certaines banlieues « sensibles »… ? Qui n’a pas entendu parler de l’agression des joueurs de Clermont dans une boite de nuit de l’Aveyron par quelques « jeunes » armés de machettes, nouvel outil sans doute des « jeunes français désœuvrés » ? Qui n’a pas entendu que 2 bandes armées de barres de fer se foutent sur la gueule tous les soirs de la semaine à Roquemaure, et que cet « événement » fut relaté comme une « rixe de village » dans les medias bien-pensants. Bien sûr, là encore quelques « jeunes » peigne-culs en mal d’activités estivales… Et comme on a résolu tous les problèmes d’intégration et d’immigration en appelant un chat « un chien », la fille de son père n’a pas trop de soucis à se faire…,

Allah Akbar… D’ailleurs, la presse locale aura été cet été une source inépuisable d’exemples de cette France Orange Mécanique si bien décrite par Obertone. Début août, ce fut à Perpignan que nous fut relatée une attaque pour le moins intéressante : 2 jeunes hommes de 26 et 28 ans ont été littéralement attaqués par une quinzaine de mômes musulmans de 12 à 22 ans, armés de couteaux qui les ont forcé à se mettre à genoux et à hurler, couteaux sous la gorge, « Allah Akbar ». On passe sur les « chien de français, ta mère est une p… » qui représentent une formidable campagne de promotion pour l’intégration réussie des populations musulmanes dans la grande communauté de la république… Après, on peut continuer à considérer que le racisme anti-blanc est un leurre.

Pendant ce temps-là… (1) On coule, encore et toujours. Les dernières semaines avant la trêve, 2 infos sont venues plomber l’autosatisfaction béate du golem. D’abord l’agence de notation Moody’s qui doute, et c’est peu dire, de la sincérité des efforts français. Dans les tous derniers jours de juillet, l’agence a rendu un rapport sur l’état budgétaire de la France. C’est saignant, bien que diplomatique. D’abord, si elle salue la volonté de faire des économies à hauteur de 50 Milliards, les économistes de Moody’s constatent que 60% de ces économies ne sont pas précisées. C’est donc du très très vague… Elle a donc dégradé ses prévisions de croissance pour la France, précisé que nous ne tiendrions pas, une fois encore, nos engagements budgétaires ni en 2014 ni en 2015. L’agence maintient donc une perspective négative pour la France. Ca sent la rétrogradation. Une de plus…

Pendant ce temps-là… (2) Et puis le chômage, qui inexorablement, poursuit sa hausse. On sait qu’aujourd’hui, il y a plus de 5 millions de personnes concernées par la faible activité (ou non activité du tout), sur une population active totale de 29 millions de personnes. Or si on enlève les 5,5 millions de fonctionnaires à cette population active qui, eux, ne seront jamais concernés par le chômage, on arrive à quasiment un « vrai » actif sur 4 au chômage actuellement dans le pays. Et si on regarde les chiffres dans le détail, on s’en rend compte que les indicateurs sont dramatiques : en un an, entre juins 2013 et juin 2014, la durée moyenne de chômage s’est accrue de 3 jours. De même, les sorties des stats de Pôle Emploi pour reprise d’un travail en CDI ne cesse de diminuer : -5% sur la même période alors que les rentrées en stage ont augmenté de plus de 14% ! Même punition pour les radiations : + 6%. « La reprise est là » nous disait le gros en juillet 2013. On voit ce qu’une année de reprise hollandaise a donné comme résultats…

Pendant ce temps-là… (3) On apprend que pépère se passionne pour les micro détails de sa fonction. C’est le site d’Europe 1 qui le relate cette semaine : le gnome n’ayant confiant qu’en lui-même, il veut s’occuper de tout. Enfin de tout ce qui est insignifiant par ce pour ce qui est de l’essentiel, en l’occurrence, il n’y a personne ! Ainsi, on apprend avec un grand plaisir et un certain étonnement qu’il contrôle le nombre de bouteilles d’eau qui sont consommées en réunion ou encore le prix de capsules de café utilisées au Palais… Sans parler des petites phrases sur qui mettre à côté de qui lors des diners politiques… Bref, de la grande politique, de la vision, du charisme, de la mobilisation de toutes les forces vives de la nation… « C’est le paradoxe Hollande, appuie un conseiller. Alors que les événements lui passent au-dessus, il se sent complètement concerné par chaque micro-détail de chaque micro-élection partielle ou de chaque petit bout de négociation sociale. » France, qu’as-tu fais en te donnant à ce baltringue ?

Silence, on vire les réfractaires… Le Général Bertrand Soubelet présente, paraît-il, des états de services exemplaires en tant que N°3 de la gendarmerie. Sauf que cet imprudent a eu l’audace de critiquer la politique pénale du gouvernement en décembre 2013. En fin d’année dernière, devant l’Assemblée Nationale, ce militaire avait expliqué, chiffres à l’appui, que la réponse pénale était parfois en décalage avec les infractions constatées. « Évidemment, l’insécurité et le sentiment d’insécurité ne cesseront d’augmenter tant que la réponse collective à la délinquance ne sera pas adaptée », avait-il notamment estimé. Une critique à peine voilée à l‘égard des décisions, iniques, la tarée guyanaise, qui n’a de cesse de relâcher les contrevenants. Les déclarations mesurées et pleines de bon sens de cet homme confronté tous les jours aux réalités du terrain, lui auront couté son poste. Et ce valeureux général de se retrouver placardisé à la tête de la gendarmerie d’Outre-Mer. C’est à dire loin de Paris. C’est toujours comme ça avec les régimes totalitaires : éloigner géographiquement les opposants qu’on ne peut éliminer physiquement. Hitler n’avait pas fait autrement en confiant ses armées africaines au Field Marshall Rommel, loin de Berlin. Taubira s’inspirant d’Hitler, on aura tout vu en Hollandie…

Un éclair de lucidité ? Cette semaine marque quand même une rupture dans la com’ présidentielle. Alors que depuis son élection, le gnome semblait habité par la certitude béate de lendemains qui chantent, il semblerait que lui-même ne croit plus à ces propres mensonges. On relatera ici la sortie du Gros Sapin, Roi des Benêts, qui aurait lâché pendant le « séminaire gouvernemental » de fin juillet : « si la croissance atteint 0,5%, ce sera déjà formidable ! ». Ben voilà : alors que tu nous continues à nous chanter les mirobolants 1% attendus par vous, les peintres, nous ferons au mieux la moitié des prévisions… et le déficit restera, de facto, au-dessus de 4% ! Bercy tablerait sur un « score » de 4,4% au lieu des … 3,5% du PIB sur lesquels le gouvernement s’est engagé auprès de Bruxelles… La fin d’année va être tendue, hein les rigolos ? Et donc Pépère commence à préparer ses auditoires à une « reprise » mois reprise finalement ! En agitant, sans savoir de quoi il parle, le spectre de la déflation, il commet une confusion volontaire : ce n’est pas la déflation qui guette, loin de là, mais la récession. Ce qui n’a rien à voir ! Et la récession, quoi qu’il en pense, c’est l’échec de sa politique économique, de ses décisions iniques de ses orientations à la noix. En fait, il semble résigné : la sortie de Valls sur une « rentrée difficile », ses appels au secours à Angela comme autant de SOS vains, son activisme mémoriel sont autant de signes qui ne trompent pas : la reprise, la croissance, l’inversion d’on ne sait quelle courbe : rien ne viendra, comme par magie, lui sauver la face. Et il attaque la 2° moitié de son mandat. Sachant que la dernière année est une année blanche, il ne reste grosso modo qu’un an et demi pour sauver les meubles. Ca sent « le money time », Dugland ! Et comme le chantait cette enflure de Mosco en octobre 2012, « nous sommes prêts à être jugés sur nos résultats ». Ben mon gars, attends-toi à du saignant…

Même en plein cœur de l’été, ils nous prennent pour des jambons… Ils n’ont aucune limite, on le savait, et on espérait quand même qu’au cœur de l’été, ils arrêteraient 2 minutes de nous prendre pour des petits lapins de 3 semaines. Ce n’est pas le cas. Cette semaine, c’est Fleur Pèlerin qui nous a fait une décla qui montre qu’elle aussi nous prend vraiment pour des cons. Commentant un déficit commercial en baisse, elle s’est réjouit d’une situation de l’économie française qui s’améliore par rapport à la même période de l’année précédente. Sauf qu’il faut savoir de quoi on parle. En l’occurrence, le déficit commercial, c’est la différence entre les importations et les exportations. Si vous êtes en déficit, c’est que vous importez plus que vous exportez, c’est assez simple à comprendre. Mais un déficit qui baisse, c’est le signe de 2 situations possibles qui ne se ressemblent pas du tout, qui sont même antinomiques. Il convient donc de ne pas se tromper d’analyse. Scénario favorable, votre déficit baisse parce que vos exportations explosent : vous gagnez des parts de marché à l’étranger, vous exportez donc plus par rapport à la période précédente. C’est ce qu’a voulu nous faire croire notre coréenne nationale, la petite Fleur pas des champs. Autre explication possible pour une baisse du déficit commercial, c’est que votre économie est en panne. Et c’est précisément le cas si on regarde en détails les chiffres transmis par les douanes. La réduction du déficit ne tient pas à une hausse spectaculaire des exportations. Au contraire, celles-ci se replient pour le troisième semestre consécutif à 217,5 milliards d’euros. L’amélioration de la balance commerciale tient en réalité au repli des importations. A 247 milliards d’euros, elles s’inscrivent en baisse de 1,2 % par rapport au dernier semestre de 2013. Ces reculs, particulièrement forts dans le secteur énergétique, traduisent bien la faiblesse de l’activité et de la demande en France. Fidèle aux leçons de com’ de ses boss, cette cruche nous explique donc que comme ne le montrent pas les chiffres, tout va très bien ! Et de nous prendre, une fois encore, pour des abrutis finis…

A part ça, une femme politique koweitienne a proposé cette semaine la légalisation de l’esclavage sexuel. L’idée serait de pouvoir utiliser des prisonnières de guerre non musulmanes, naturellement. Ainsi, les hommes koweitiens pourraient « aller acheter des prisonnières de guerre qui risquent sinon de « mourir de faim » et d’en faire des esclaves sexuelles. Les hommes seraient alors protégés de la tentation de relations sexuelles « interdites » telles que l’adultère… C’est beau, cet islam-là… A part ça, le Conseil Constitutionnel a continué son travail de sape de l’exécutif… pour amateurisme, naturellement. Cette semaine, les sages ont censuré une partie conséquente du pacte de responsabilité, à savoir l’allègement des charges sur les salariés au motif que la disposition était contraire au principe constitutionnel d’égalité. Il est bien parti, le canot de sauvetage du gnome ! A part ça, certaines banlieues étant devenues tellement dangereuses que des gamins meurent faute de soins. Cette semaine, c’est à Epinay-sur-Seine, dans le 9-3 de Don Bartolone, qu’un môme de 10 ans est décédé chez lui. Il n’a pas pu être transporté à l’hôpital, les taxis comme le SAMU refusant de se rendre dans la Té-Ci… Merci quoi ? Les « chances pour la France » évidemment !
A part ça, rien !

Bonnes vacances à tous et rendez-vous à la rentrée !

Déjà 13 remarques sur cet article

  1. minable mais digne dit :

    C’est plus “Orange mecanique”, c’est devenu “la Planete des Singes” !

  2. katlen dit :

    Hehe tres drole et sans complexe ce gros calin, a penser meme que ils s embrassait en pleine bouche..Le ridicule de ce Minable, aller c est bientot 2015 apres 2016 et apres ou avant, pourquoi pas…A lire interressant sur L Observatoire du Mensonge le numero 43 de notre Democratie Bordelique par Pieer Arrault La Socialocratie mediocrite et pauvrete sont au Programme de ce gouvernement.Bonne lecture il y a de quoi lire sur leurs programmes

  3. […] Excerpt from: Une semaine en Hollandie, #88 – 24heuresactu.com […]

  4. Bidule dit :

    Nikkopol,
    la chronique du français décrépi qui ne croit plus en rien et n’y a d’ailleurs jamais réfléchi.

    Bref, le néant. Comme toute la droite française.

    • Dom dit :

      Vous êtes amusant,
      un tel commentaire opposé à une telle chronique dit tellement de chose sur l’impossibilité de dialoguer entre personnes de sensibilités différentes, sur l’enfermement dans la doctrine, sur l’incapacité des hommes à s’élever au dessus des idées préfabriquées.
      J’ai régulièrement été opposé à des gens qui ont préféré usé de formules toutes faites pour me signifier publiquement mon ignorance, mon incompétence ou mon inconséquence et qui se sont trouvés fort dépourvus quand il s’est agit de confronter des arguments.
      Moi, je prends un certain plaisir à lire cette rubrique, j’ai parfois une autre analyse mais quand un type prend le temps d’écrire ce genre de rubrique je le respecte, je dois dire que je suis même assez « fan ».
      Je suis de droite et alors ? Je suis pour le débat d’idées, pour la multiplicité des idées, il m’arrive de changer d’avis sur certains sujets car quelqu’un m’a apporté un nouvel éclairage, une nouvelle information, ne soyons pas fermés les uns aux autres, il n’y a pas les bons d’un côté et les mauvais de l’autre, c’est tous ensemble que nous devons construire un avenir à ce pays, pas les uns contre les autres.
      Continuez à parler de néant, vous êtes vraiment drôle !

    • Machin dit :

      Et à nouveau le bulot gocho scotché à ce site ( même l’été ! ), tout juste bon à des insultes ineptes.
      Bravo Nikko, vous faites mouche à chaque fois sur cette gauche lamentable et pitoyable !

    • Emcé dit :

      Ça c réfléchi ! C mm de la réflection de haut vol ! Wouahhh!

  5. Daniel pilotte dit :

    Rien de nouveau venant d hollande et de son gouvernement , flamby ayant 60 ans aujourd’hui , prépare-t-il son discours télévisé pour dire quoi le peuple de france ne s intéresse ni a sa politique castatrophique .

  6. Pierre dit :

    Merci Nikko de ces lignes excellentes ..à fortiori de villégiature.

  7. katlen dit :

    Nous sommes en accord avec vous Dom, Nous meme de Droite nous sommes pas contre d etablir le dialogue avec la Gauche et le FN.. a condition de respecter les idees et les personnes Pourquoi que ses peresonnes qui ne sont pas de notre bord Politique ne pourrais pas avoir des bonnes idees pour Gouverner la France…Malheureusement nous nous voyons que souvent ce n est pas le cas, c est a dire aucune possibiliter de dialogue cordiale, peut etre est-ce que cela se passe par internet et non pas de visu…

    • Dom dit :

      Sans doute le fait de passer par internet facilite l’invective, mais le dialogue en face à face est souvent impossible quand on rencontre des gens pétris de doctrine ce qui est souvent le cas pour des gens de gauche qui vous affirment sans rire qu’ils sont seuls à savoir, le même comportement peut se rencontrer à droite, plus rarement simplement parce qu’il n’y a pas de véritable doctrine de droite, on le voit bien à l’UMP, les différences peuvent être importante entre les uns et les autres et pourtant ils revendiquent tous l’appartenance à ce parti.
      Toutefois, je rencontre de plus en plus souvent des gens de gauche qui acceptent mes arguments, ces gens qui travaillent dans le domaine social notamment et qui constatent tous les jours l’échec des politiques depuis 40 ans, ceux là ont une réflexion constructive et se rendent compte que sans un développement du secteur marchand il n’y a pas de politique sociale durable possible et que le « tout assistanat » a atteint ses limites depuis longtemps.
      J’essaie pour ma part de garder ma liberté de penser, je ne me suis pas fait que des amis en refusant de me soumettre à une idéologie qu’elle soit religieuse, philosophique ou politique, mais j’ai le sentiment d’être libre, et ça c’est important pour moi.
      Nikkopol tourne en dérision Hollande et sa clique, cela m’amuse et surtout je note que contrairement à la gauche quand Sarkozy était au pouvoir, la plupart des chroniqueurs se moquent mais ne cherchent pas à salir l’homme, il faut dire que ce mec est une invitation permanente à la moquerie, dommage que ce soit aussi grave pour la France.

  8. katlen dit :

    Oui nous meme et cela depuis que ce Gouvernement est au pouvoir,Je ne me suis jamais sentie aussi libre de me moquer de ce type a l Elysee, et c est ceux ci qui ont fait que la France et les Francais ont des difficultes a le respecter avec ces socialistes par leur incompetences et leurs.mensonges .Quand a Nicolas Sarkozy, il a fait beaucoup de choses de bien et aussi d autres qui n etait sans doute pas desirer au moment ou il etait au pouvoir , mais on ne peut pas vouloir le tuer, bien que la Gauche en connaisse un rayon avec Mitterand Et attendons nous a de graves problemes qui se prepare dans les coulisses de l Elysee…Quand j ai lue il y a 2 jours que si N Sarkozy avait ete reelu en 2012 , la gauche se preparait a sortir une loi pour le defaire Mais soyons positif nous Souhaitons une France Unie et Forte je pense une France Propre pas degradee comme elle l est depuis 2012…

  9. amazonia dit :

    2014 UN SOIT DISANT PRESIDENT ? .
    de quoi ? des fleurs de commémorations ++
    de quoi ? du rétroviseur
    de quoi ? hommage pour les hommes morts pour la FRANCE.
    de quoi ? des africains du nord /sud pour eux ?
    PAPA HOLLANDE ? donne du fric . Toujours plus +++
    LA FRANCE ? BESOIN DE QUOI ?
    UNE VISION / UN FUTUR / UN ESPOIR / L’AVENIR ?
    pour nos enfants =MAITRE CHEZ NOUS .
    Pas esclaves de la finance mondiale des Equarisseurs de peuples les patrons de L’UE = groupe BILDERBERG .
    UE/USA /OTAN/ QATAR/ARABIE .
    LES VAMPIRES DU XXI eme siècle ; DIRE NON .
    Pour nos enfants = FRANCE FIERE ET LIBRE .
    AVEC MARINE =RBM/ FN . TOUS GROUPIR .
    FRANCE EN DANGER DE MORT .
    UMPS/UE/USA = les traitres souhaitent faire rentré la TURQUIE dans L’UE ?
    IMAGINE = 80 millions de coran/charia ! Europeens ?????
    stop SCANDALE TOTAL .
    ISLAM ? VIVRE OU MOURIR ? EGORGER COMME MOUTONS .

Laisser un commentaire