GPA : Affaire Gammy, le père accusé de pédophilie

Rédigé par lesoufflet le 19 août 2014.

location_ventre_vente_bebe1-600x360

L’affaire Gammy n’en fini pas de choquer : l’homme du couple qui a voulu abandonner son petit bébé né sous GPA car ce dernier était trisomique, aurait également un passif de pédophile. On arrête pas le progrès sociétal…ni les détraqués sexuels…qui vont souvent de pair  !

On se souvient tous de l’affaire dite Gammy, qui a fait scandale cet été. Ce bébé, issu d’une GPA (ou gestation pour autrui, ou utilisation d’une mère porteuse, défendue en France par le lobby homo avec le soutien d’une partie de la majorité et des médias abrutis), avait été abandonné à sa mère biologique thaïlandaise car il souffrait de trisomie.

Les monstres parents avaient récupéré le premier des deux jumeaux nés par GPA, en laissant son frère malade en Thaïlande Bien sûr, les quelques personnes à qui il reste un semblant de recul et d’esprit critique avaient été révulsées par cette nouvelle manière de consommer un enfant, comme un vulgaire produit : “je ne peux pas avoir d’enfant alors je loue le ventre d’une femme pauvre, puis j’abandonne le nourrisson qui ne correspond pas à mes critères de consommateur.”

Si seulement l’IVG postnatale avait été légalisée, on n’en serait sans doute pas là…

Quoi qu’il en soit, à la suite de cette affaire, la police australienne a enquêté sur ce couple de monstres post modernes, et on a finalement appris que le père de famille âgé de 56 ans, David John Farnell, avait été condamné, en 1997, à une peine de 3 ans de prison pour l’agression sexuelle de deux mineures, dont l’une de 7 ans. La même année, il avait été condamné une seconde fois à 1 an et demi pour comportement indécent avec une mineure. Difficile de ne pas faire l’amalgame entre toutes ces pratiques honteuses : quand on est favorable à l’esclavage et que l’on souhaite faire des bébés dans des laboratoires, on ne considère plus l’être humain comme une chose sacrée et on peut se permettre les actes les plus abjectes !

Dans son infinie clémence proche de ce qu’on connait en France, la justice australienne a décidé de ne pas punir ce couple et lui a même laissé la garde du premier jumeau.

La GPA, la PMA, le mariage pour tous, l’IVG comme méthode d’extermination des trisomiques ou des nains et la légalisation de l’esclavage, c’est maintenant !

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. Bidule dit :

    C’est comme quand l’autre Dimdim se branle sur les photos de la mère Lepen, elle qui en soubrette montre sa chatte à la France entière…

    Un génocide spermatozoïque.

    • Machin dit :

      Le Bidule Damdam, qui ne peut vivre sans ce site, devient de plus en plus en plus déjanté. …Les affres de l’approche de la rentrée scolaire pour ce mioche, sans doute !

  2. Minable mais digne dit :

    Bidule nous gratifie encore d’un commentaire plein de finesse et de profondeur intellectuelle, avec un vrai raisonnement construit et etaye !

    Bravo, pour la franchise et nous prouver encore une fois votre place dans la societe.

  3. Daniel pilotte dit :

    Décidément il s agit d un couple de pervers il est inadmissible que les faits sordides n ont pas été révélé plus tôt .

  4. arteyui dit :

    Enfin, le pire, c’est quand même d’avoir laissé un gamin entre leurs pattes (ou jambes ??? )

  5. […] leader du lobby gay condamné pour pédophilie en Suède (Novembre 2014) GPA : Affaire Gammy, le père accusé de pédophilie (Août 2014) Le premier marié gay de l’Oise soupçonné de […]

Laisser un commentaire