/>

Antiracisme : omerta sur les viols de 1400 enfants

Rédigé par lesoufflet le 01 septembre 2014.

sos_racisme

sos_racismeC’est le scandale qui secoue actuellement la Grande-Bretagne : par peur d’être taxées de racistes, les autorités anglaises n’ont pas osé s’en prendre à un groupe organisé spécialisé dans la pédocriminalité. Ce sont près de 1400 cas de viols qui ont été estimés dans cette affaire sordide.

On se croirait dans la Justice Taubira. Un rapport publié la semaine dernière par une ancienne inspectrice des affaires sociales, Alexis Jay et relatant une enquête indépendante menée par cette dernière, dénonce l’omerta des autorités britanniques et des services de protection de l’enfance sur une affaire de viols pédophiles organisés par un gang pakistanais. La peur d’être accusé de racisme, de discrimination, ou de stigmatisation serait à l’origine de ce silence coupable…

L’affaire se déroule dans une petite ville anglaise, Rotherham. Entre les années 1997 et 2013, près de 1400 enfants de moins de 16 ans ont été violés dans cette ville. Essentiellement “des jeunes britanniques blanches”, dont la plus jeune avait 11 ans et dont la plupart étaient issues de familles en difficulté. Selon l’auteure de l’enquête, “beaucoup des cas que nous avons étudiés montrent des enfants ayant connu des problèmes familiaux, des histoires de violence conjugale, des parents toxicomanes et, dans certains cas, des troubles mentaux graves”.

Les auteurs des viols ont poussé la perversion jusqu’à la torture de plusieurs de ces fillettes, comme l’explique Alexis Jay, selon qui “des enfants ont été aspergés d’essence puis menacés d’être enflammés, certains ont été menacés avec des armes, ou forcés d’être témoins de viols très violents”.

Le groupe responsable de ces actes serait d’origine pakistanaise et aurait même organisé un véritable trafic de petites filles mineures entre plusieurs villes du nord de l’Angleterre.

Selon le rapport, les autorités n’auraient pas pris cette affaire au sérieux et n’auraient rien tenté pour mettre fin à ces horreurs. Alors que plusieurs victimes avaient porté plainte sans que la police ne donne suite, Alexis Jay estime même que cette dernière a étouffé volontairement certaines affaires. Pourquoi “étouffer” de nombreux viols ? “Par peur de passer pour racistes”, ont répondu plusieurs policiers responsables.

En effet, selon Alexis Jay, les agents de police ont “fait part de leur nervosité à l’idée de parler des origines ethniques des auteurs présumés, de peur de passer pour racistes”.

Quand l’état refuse de condamner des crimes pour ne pas heurter la sensibilité d’une minorité, on atteint la limite du communautarisme très en vogue en Europe. Une bonne méthode, toutefois, pour désengorger les prisons françaises… que Taubira ne devrait pas tarder à mettre en place de notre côté de la Manche. Merci la bienpensance qui détruit toute forme de vérité ou de bien quand ce n’est pas conforme au politiquement correct !

Sinon, les médias français sont étrangement très discrets sur cette affaire qui a pourtant fait l’effet d’une bombe en Grande-Bretagne. Allez savoir pourquoi…

 

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. katlen dit :

    Pourquoi se laisser aller dans un pays comme la Grande Bretagne ..Que font leurs Gouvernements,.Mais on en reviens encore a ce que le Gouvernement Cameron ne peux surveiller ce qui se passe chez lui et surveiller d un oeuil Guerrier Mr Poutine..voila le nouveau Monde bien triste…

  2. Paul Emiste dit :

    N´avons nous pas nos “tournantes” dans certains quartiers au su de tout le monde y compris la police?
    Il faut bien dire que dans certaines communautés le mariage c´est dés l´age de 12 ans ou moins pour les filles. Mais chuuuuttt!!
    nos gentilles associations veillent à ce que l´on va en déduire.

  3. Daniel pilotte dit :

    Les associations anti-racistes sont généralement des mouvements sectaires pratiquant le racisme anti-blanc en pensant être au dessus des lois .

  4. Ludo dit :

    Oui, la lâcheté des dirigeants occidentaux face au péril immigrationniste et islamiste….

Laisser un commentaire