Je hais les blancs : Médine à la fête de l’Huma

Rédigé par lesoufflet le 16 septembre 2014.

MEDINE

Le weekend dernier, pour la Fête de l’Humanité, nos amis communistes et autres crétins d’extrême gauche, ont eu la bonne idée d’inviter le rappeur Médine à donner un concert. Le même “artiste” qui déverse ouvertement sa haine raciste des blancs dans se chansons, où il déclare “Je hais les blancs” et “Les Blancs sont des démons”.

Des petits bourgeois blancs des beaux quartiers parisiens, qui se donnent l’impression d’être des rebelles en adhérant au parti de Staline, mais qui ne défendent plus que l’idéologie hédoniste et consumériste qui nourrit le libéralisme économique (mariage homo, communautarisme, sans-papiers…) : voilà ce qui constitue le gros des troupes qui se massent à la fête de l’Huma pour faire la fête en faisant croire qu’ils ont une conscience politique.

Cette année, cette bande de décérébrés a eu l’idée d’inviter le rappeur Médine, aux textes aussi limpides et profonds que “Les Blancs sont des démons”. En même temps, il y a une certaine logique : ces bobos ont déjà élu François Hollande pour qu’il les prenne pour des cons, ils avaient sans doute envie de renouveler l’expérience en payant un chanteur pour qu’il les insulte…

Bien sûr, à la lecture des paroles des chansons de Médine, on se dit que si un blanc avait eu la sombre idée de tenir ce genre de propos sur les Noirs, les Juifs ou les Arabes, il aurait (et cette fois ça aurait été bien normal) été évidemment condamné par la justice et attaqué par les associations antiracistes… puis condamné à une peine lourde et interdit de chanter ses textes haineux. Ces associations qu’on paye avec nos impôts mais qui, dans une autre forme de racisme, ne défendent que les minorités ethniques et ne s’intéressent pas au racisme contre les blancs pourtant en extension, mais qu’il est interdit d’évoquer.

Quand on voit ce genre de paroles, et qu’on s’imagine que le rappeur en question n’est ni embêté par la justice, ni même interdit de diffuser sa haine, on constate que le racisme anti-blanc, dont il ne faut pas parler sous peine d’être traité de fasciste, est un véritable problème dans notre pays.

Encore une fois, c’est la gôche dans son ensemble, par lâcheté, idéologie, mais surtout par clientélisme, qui couvre ces comportements immondes, à l’image de ces pauvres communistes, qui sont tombés bien bas en invitant et en applaudissant Médine…

Extraits de textes de Médine, invité par les communistes ce weekend :

Ces porcs blancs vont loin, passe moi une arme de poing, j’vais faire un pédophile de moins.

Je hais les Blancs depuis Rodney King, j’ai besoin d’ une carabine.

Les Blancs sont des démons.

On n’a pas la même peau, chacun pour sa peau.

Et en vidéo :

Déjà 20 remarques sur cet article

  1. triton dit :

    Merci à Fdesouch d’avoir balancé le buzz… 24heuresactu, en bons kamarades, reprennent le flambeau pour tenter de démontrer quoi? Qu’un arabe est plus raciste qu’eux? La même bonne vieille rengaine…

    Evidemment, pour peu que l’on déteste le rap que l’on réduit à des stéréotypes débiles gonflés aux testostérones genre Booba, et qu’en plus on se raccroche à deux/trois phrases les plus chocs de la chanson et là, tout de suite, bam… encore du racisme anti-blanc…

    Perdu, les cousins. D’abord ce titre est le premier acte d’une histoire qui raconte une histoire de vengeance et qui comporte trois parties. Voici un extrait de la deuxième partie:

    Il était typé européen purement Français de souche
    De lui je sais seulement qu’sa mère habite la tour douze
    Comme tous ceux dans son cas il n’avait pas de thunes
    Bien souvent pas l’choix, malheureusement pas d’issue
    J’ai du l’croiser y a deux trois jours soucieux, ça se
    Sentait dans ses gestes qu’il était nerveux
    Des macaques auraient juré d’avoir sa tête
    Je suis sûr et certain que guet-guet c’est eux
    Qui ne pouvaient être qu’haineux
    Pour l’planquer dans le coffre ok
    Un meurtre sans preuves ok
    Des noirs qui le testent ok

    Ces chansons parlent de la haine des blancs envers les noirs et inversement… Il n’y a rien d’anti-blanc dans ces chansons. Que cela soit dit.

    • Bidule dit :

      Le FN ne voit toujours que la moitié des choses, le père Lepen en était le meilleur exemple.

      • Machin dit :

        Oui ….c’est mieux que d être totalement aveuglé par sa crétinerie et la haine comme le Bidule et ses amis de Gôche ( il en reste ?!)

    • salamandre dit :

      Et il veut qu’on lui ressorte, le Triton du marigot, tous les couplets célèbres petris de haine vis à vis des batbous, des femmes, des flics, de la France…. de ses amis rappeurs ?!

      • croco dit :

        vas-y balance, cousin… si ça te permet d’esquiver le sujet, ça prouve que j’ai pas totalement tort.

        • Geko dit :

          Comme t’es un fan du rap, sans doute as tu raison pour ce cas, mais pour les 99% des autres débiles psalmodiant leur haine, tu te mets le doigt dans l’oeil coco, pardon, croco….à t”en faire couler des larmes…

          • margouillat dit :

            D’abord, cher Geckouille, je ne suis pas fan de rap, j’ai juste horreur que l’on raconte n’importe quoi afin de colporter des rumeurs (surtout quand celles ci sont facilement démontables sans cric). Rumeurs qui ne servent qu’à renforcer une idéologie haineuse.
            Ensuite, le rap, j’en écoute que très peu, et je déteste non seulement le gangsta-rap et tous les clichés sexistes, bling-bling et “black-power” qu’il véhicule, mais aussi tous ces trucs de petites frappes des bas quartiers qui n’ont aucun talent et qui se croient obliger (dans le seul but de se faire de la pub) de dire “fuck la police” dix fois par “chansons”. Et si tu en écoutais un peu plus de rap, tu découvrirais que les 99% de la production ne se limitent fort heureusement pas à ces pseudos artistes.

            Mais ce qui me fait plaisir dans ta réponse, c’est que “pour ce cas là” (vu le pataquès que “ce cas là” a engendré sur les sites d’extrême droite) tu admettes que j’ai (sans doute) raison.

  2. Bonjour.

    Que n’a t-il pas été sanctionné comme l’a été M’bala Dieudonné par le dictateur le Sieur Valls.
    Mais entre Gôchos ils s’entendent très bien même si politiquement font semblant de se déchirer.

    Souvenons-nous de la complicité des frères ennemis Staline et Hitler qui s’étaient bien entendus pour se partager notre Europe.
    Alors Communisme-Nazisme ; Nazisme-Communisme cul et chemise ; qui est le cul, qui est la chemise ?

    L’invitation du fasciste Médine Zaouiche par les communistes ne me surprend donc pas.

    Je pense que les Primaires blancs, les béni-oui-oui ont été enchantés d’être insultés en direct et qu’ils auront eu la possibilité de demander un autographe à leur parangon.

    Eng. LAFERRIERE

  3. yannick dit :

    Ce qui aurait été bien espèce d’imbécile, c’est de mettre les morceaux acte 2 et acte 3 qui sont la suite de l’acte 1 et peut être tu aurais compris le sens de ce morceau

    Alors? Mensonge par omission ou stupidité d’un frustré ?

    http://www.youtube.com/watch?v=mry7d-ZzxRs

  4. Daniel pilotte dit :

    L humanullité et son organisme le mrap qui est affilié au PC comme également la cgt , les bolchos ont la mémoire courte lorsque le slogan du PCF dans les années 80 a été ; fabriquons francais avec des francais a l époque le communard georges marchais n étaient pas très tendre avec les immigrés , les restants du commisne a la francaise n attirant plus la classe ouvrière préfère la défense des immigrés et des sans papiers .

    • Bonjour.

      Dans un article du Nouvel Obs.

      Lettre ouverte au maire du Havre à propos du rappeur Médine
      Publié le 23-10-2012 à 18h23 – Modifié à 17h38
      20 réactions | 34569 lu
      Médine, ambassadeur non reconnu du Havre

      Vous avez dans votre ville un artiste extrêmement populaire, qui par ailleurs fait passer un message citoyen aussi bien dans ses chansons que dans ses différentes interventions dans des cercles associatifs. Il a vendu plus de 40.000 exemplaires de son dernier disque et a plus de 210.000 abonnés sur Facebook.

      Malgré son jeune âge, il a déjà fait plus de mille concerts, toujours dans des salles pleines. C’est l’un des rappeurs français les plus populaires. Par ailleurs, cet artiste se revendique toujours de votre ville et en fait une ardente promotion. Il ne cesse de parler du Havre pour rendre hommage à sa ville. Tout serait réuni pour qu’à votre tour, vous le reconnaissiez comme l’un des ambassadeurs de votre cité.

      Avez-vous eu connaissance de cet article ?
      Si oui qu’en pensez-vous ?

      Je ne connais pas ce Médine, aussi je m’abstiendrai de tout commentaire.
      La seule chose qui m’a froissé est est l’amalgame que vous faites entre communard et communiste. Georges Marché était communiste. Les communards sont qui se sont battus pour défendre Partis contre les versaillais. Des marxistes s’y sont infiltrés comme à leur habitude mais formés des Jacobins qui défendaient la souveraineté populaire, qui vaut mieux que ce que nous fait vivre la monarchie de notre triste Sire.

  5. Madezovi dit :

    Il aurait été judicieux, avant de faire ton sujet à la noix de vérifier quelle est cette chanson… Cette chanson est en 3 parties et elle est contre le racisme. Fait un tour ici, c’est un vrai article qui l’explique très bien http://www.franceinfo.fr/actu/societe/article/fete-de-l-huma-un-rappeur-accuse-tort-de-racisme-anti-blanc-569119

  6. Urbon dit :

    Ouai, bien sur, c’est une chanson contre le racisme… Et si ce “chanteur” antiraciste hait les blancs, c’est parce que les blancs sont tous des racistes ! Bah oui, à force, on connait la musique.

    Antiraciste et raciste antiblanc, c’est kif kif 🙂

  7. Urbon dit :

    Ça me fait penser à un connard, que je supporte tous les jours au boulot, qui essaye de m’expliquer qu’il est tout sauf raciste parce qu’il est pour le métissage des populations. Alors il m’explique par A+B que le brassage génétique ne peut être que bénéfique.

    Par exemple, le brassage génétique rendrait plus intelligent et au contraire, l’endogamie rendrait con et attardé. Un métisse serait donc plus intelligent qu’un blanc… Mais ce n’est pas du racisme, c’est de la science qu’il dit, le collègue ! Attention, il ne faut pas lui parler d’eugénisme sinon il pète un plomb. Soit disant que le brassage génétique serait l’état naturel des choses, alors que l’existence de races serait tout sauf naturelle, culturelle. Le brassage génétique des populations, ne serait pas culturel, peu importe qu’on nous en vante les mérite à la télé… Peu importe qu’on expérimente et qu’on idéalise.

    Et pour appuyer son exemple, il aime bien faire la comparaison avec l’élevage canin. Parce que c’est bien connu, quand on croise des races de chiens, on a toujours des chiots plus forts et plus intelligents… Et que les races de chiens seraient une construction culturelle. J’ai beau lui expliquer qu’il se trompe sur l’aspect naturel des choses, qu’en fait le brassage génétique apporte d’avantage de chiens tarés que de chiens ayant les qualités recherchées, que c’est tout un travail de sélection sur plusieurs génération, que plus d’un chien issu des croisements élaborés par les éleveurs est tout bonnement inadapté et laissé pour compte, mais il ne m’écoute pas : L’homme nouveau, métissé, s’adaptera naturellement ou pas. On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs.

    Bref, un fou dangereux, persuadé d’être moins raciste qu’un autre parce que ne reconnaissant pas la légitimité de l’existence des races. Un petit nazillon en puissance, voulant fabriquer l’homme nouveau et universel, qui vote socialiste naturellement, mais qui jure qu’il se bât contre le fascisme !

    Voilà, le fond du problème, c’est qu’on est tous plus ou moins raciste et qu’il n’y a qu’au cas par cas, en fonction de l’instant présent et parce qu’on se remet en question soi-même, qu’on peut lutter contre ses propres préjugés. Prétendre lutter contre les préjugés des autres en leur imposant des vérités toutes faites sur la nature humaine et les races, c’est précisément cela qu’on appelle racisme ! L’égalitarisme n’y pourra rien changer et l’abolition des races non plus, ce n’est ni réaliste ni d’actualité. C’est juste du boniment qu’on inculque à une population pour lui apprendre à avoir honte d’elle même et à accepter le programme de brassage génétique qu’on lui impose. L’occident et sa nouvelle race supérieure de métisses… Et les “artistes” de la fête de l’huma sont juste là pour faire passer le message !

  8. RipRip dit :

    Noirs et arabes ont le droit de tenir des propos racistes envers les blancs, mais l’inverse n’est pas autorisée, sous peine de tomber sous le coup des lois liberticides “fabius-gayssot” et d’êtres trainé en justice par nos bonnes “zassociations prétendument antiracistes” grassement subventionnées par nos impôts, c’est surtout ça qui est scandaleux !
    Ils souffrent d’être en France et de bénéficier de toutes les aides sociales imaginables mais pour rien au monde ils n’iraient vivre dans leur bled dont ils brandissent si fièrement le drapeau, cherchez l’erreur…

  9. Karta dit :

    Je viens de lire cet article, je suis sur le cul de voir comment l’auteur tente de manipuler les lecteurs!

    de 1: ce n’est pas Médine qui chante mais Tiers Monde (ce titre apparaît sur l’album de Médine).

    de 2: c’est bien facile de balancer 2 lignes sur toute une chanson quand l’artiste joue un rôle. Mais apparemment l’auteur de cet article n’a strictement rien saisi à cette chanson.

    de 3: Médine est un des rappeurs les (si ce n’est pas le) plus engagé dans la lutte contre le communautarisme et le racisme.

    • Sao dit :

      merci !!! J’ai cru que les gens étaient complètement stupide! C’est pas possible de faire autant de désinformation.. Monsieur qui a écris l’article avait vous conscience de vous être mais complètement planté sur le sens de la chanson qui est justement là pour dénoncer le racisme Loll je sais écouté un peu c’est pourtant évident qu’il joue un rôle… Avec des cons pareil c’est la guerre civil assuré ! Nous ne vivons décidément pas dans le même monde

  10. Karta dit :

    Je mets pour illustrer mon commentaire précédent un de ses clips sortis récemment:

  11. zimbolaktus dit :

    Un raciste est un raciste, il n’y a pas de racisme anti-blanc paradoxalement le racisme est comme l’amour il n’a pas de couleur…!

Laisser un commentaire