/>

Une semaine en Hollandie, #91

Rédigé par Nikkopol le 26 septembre 2014.

hollande_montre

hollande_montreUne belle et grande semaine en Hollandie, avec la farandole des ex qui continue, des pieds nickelés à l’anti-terrorisme chargés de la sécurité du territoire et un incroyable concours de déclaration en bois…

A ne pas mettre entre toutes les mains… L’Académie de Nantes recommande aux personnels enseignants de CE2, CM1 et CM2 un outil pédagogique sous la forme d’un livre signé Nikolaus Heidelbach et intitulé « Que font les petits garçons ? ». Sauf que, ce petit livre « pour enfants » donc, aborde des questions relatives à la mort et … à la sexualité. C’est déjà assez baroque d’associer les 2 thèmes dans un même ouvrage, reconnaissons-le, à moins que cet ouvrage traite de pédo-pédérastie dont la pratique expose les adeptes à une contamination rapide par le VIH… « Blague à part », cet ouvrage est donc disponible dans les écoles de l’Académie de Nantes, cette belle et grande académie qui s’était déjà illustrée au printemps dernier par la fameuse journée de la jupe, cette journée où les élèves de lycée furent invités à porter une jupe contre le sexisme, accréditant cette formidable idée, bien généreuse, que l’homme est une femme comme les autres. Sauf que dans le cas de ce petit ouvrage pédagogique, il est expressément stipulé par l’Académie que ce exemplaires doivent être utilisés sur place et surtout pas à la maison : et pour cause, selon l’Académie, les parents risqueraient « de ne pas comprendre » et pourraient « avoir une réaction hostile ». Quelle bande de cons, ces parents : si on ne peut plus apprendre la masturbation le sexe oral aux enfants de 5-6 ans, mais à quoi ça sert d’être prof ? Pendant ce temps-là, parmi quelques djihadistes en devenir étaient arrêtés en banlieue lyonnaise sur le chemin de Damas, un « jeune » de 20 ans étaient marié religieusement à une gamine de 13 ans… Peut être que l’école élémentaire pourrait, aussi, dénoncer, entre 2 cours sur la sodomie, les pratiques barbares de certaines religions qui ont lieu sur notre territoire ?

Viens par là, que je te motive… Le Point nous appris cette semaine que pépère souhaite, à l’instar des patrons du privé dont il connaît certainement très bien les pratiques managériales, motiver les chefs de pôle de ses cabinets. Et pour cela, rien de mieux qu’un déjeuner « à l’extérieur », comprenez « au restaurant ». Le Foll, dernier défenseur du gnome, nous avait appris que depuis 20 ans qu’il le connaît et qu’il le pratique, jamais Ô grand jamais il ne l’a vu descendre dans un grand restaurant. Non, toujours des relais routiers, des brasseries sans lustre, des petits restos de campagne. Le Foll déclarait ça en réaction au livre de Valoche qui décrit, paraît-il, par le menu les habitudes très « grande vie » de notre ami… Dommage, samedi dernier, Le Foll n’était pas là. Parce que le déjeuner « réunion de motivation du cabinet » a eu lieu dans un très chic restaurant du non moins très chic 8° arrondissement de Paris : la Farnesina. Les témoins racontent que les 6 convives ont choisi de bonnes bouteilles pour accompagner un déjeuner à 100 euros par tête ! A la sortie de cette information, le service de presse de l’Elysée a réagi : « Le déjeuner a été réglé par la directrice de cabinet sur ses deniers personnels à charge pour chaque participant de lui régler ensuite sa quote-part ». Évidemment. Ils oublient de préciser qu’ils sont arrivés en RER et que Sylvie, Hubac, sur qui est tombée la note, forcément salée, a réglé avec ses tickets resto perso… Et comme tout son carnet y est passé, elle a finit la journée en faisant la plonge dans l’établissement… Et en plus, ils nous prennent pour des petits lapins de 3 semaines…

Lucidité. Entamée en cette rentrée calamiteuse, l’accès de lucidité semble toucher les peintres qui nous gouvernent les uns après les autres. C’est le gros Sapin, Roi des benêts, qui a ouvert la voie en avouant la faillite totale de la politique économique socialiste. Depuis, ça tombe comme à Gravelotte. C’est Julien Dray, le visiteur du weekend, qui dénonce une « forme d’amateurisme au sommet de l’état qui doit s’arrêter ». Puis c’est Valls qui reconnaît, en Off, que si les résultats ne sont pas là dans les 3 mois, « ce sera foutu ». Enfin c’est pépère qui « espère des résultats avant 2017 ». Des fois qu’il puisse se représenter… Se représenter, dans son propre camp, on commence à le préparer à l’idée que ce ne sera pas le cas : Bartolone a été un peu plus diplomate : évoquant 2017, il a déclaré à Europe 1 qu’il « n’a pas envie qu’il soit candidat si c’est pour être éliminé au premier tour ». Encore un petit effort, les gars, et votre lucidité retrouvée vous fera quitter définitivement le socialisme…

Ils osent tout. Qu’a-t-on entendu sur les prétendus conflits d’intérêt du précédent quinquennat… Qu’ils sont drôles, surtout quand ils sont pris la main dans le sac et que la presse, aux ordres, ne dit rien, ne sort rien, ne balance rien. Ainsi cet été, notre coréenne nationale, Fleur Pèlerin, a passé ses vacances chez un pote à elle. Ok. Or il se passe que ce pote à elle, Pascal Breton est producteur de télévisions, notamment de Sous le Soleil, merveille de sitcom à la française. Toujours Ok. Mais là où ça commence à piquer, c’est que ce petit pote a été choisi par Netflix pour produire sa première série française, intitulée « Marseille ». Or cette jeune socialo-coréenne, qui s’occupait précédemment du numérique puis du commerce extérieur (quel talent à 35 ans !), est aujourd’hui ministre de la culture. Autrement dit, ces vacances puent pour le moins le conflit d’intérêt… voire la corruption ! En effet, la production télévisuelle, le rapport de Netflix à la production télévisuelle française et son rôle dans son financement sont des dossiers qui relèvent du ministère de la culture. Mais de cela, personne ne parle…

Un plan cul(ture) ? C’est la rentrée littéraire et dans l’entre-soi germano pratin, on se complait à cette saison dans de joyeux pronostics sur les potentiels lauréats. Et c’est ainsi qu’apparu une petite nouvelle dans le paysage littéraire national. Et franchement elle vaut le détour, la donzelle. Il s’agit d’un premier roman, signée de Frederika Amalia Finkelstein et il est a comme un “cri” par J.M.G. Le Clézio, acclamé un peu partout dans ce compte ce paris qui compte. Il est même en lice pour le Renaudot ! Alors on s’est intéressé à cette sortie et on a lu quelques pages. C’est effrayant, et le mot est faible ! C’est l’histoire d’une narratrice qui erre dans Saint-Germain-des-Prés et pense à son malheur, empilant lieux communs débiles et couplets pleurnichards. Exemple: «C’est une belle rue, mais une rue sans espoir. Au fond, une rue qui me ressemble.» Des conneries de ce calibre, on en trouve des dizaines à chaque page. Au delà de nous énumérer tout un tas de marques pour faire ce torche balle un catalogue publicitaire de la sous-culture US, cette paumée est capable d’écrire un truc du genre : « Je me demande si les chambres à gaz avaient une odeur quelque peu semblable à l’odeur des semelles de mes chaussures. » Il ne manquerait plus que cette cruche reçoive le moindre prix… L’écriture dégénérée, c’est maintenant…

Ca va mieux en le disant. François Kalfon est député socialiste. Il a longtemps hésité avant de s’accrocher à un « rocher » idéologique : d’abord strauss-kahnien, puis fondateur de la gauche populaire (courant gauchiste tendance gauchiste du PS), on le retrouve désormais du côté des frondeurs et porte-parole des solfériniens. Médiatique, il est régulièrement invité dans les débats télévisés. Cette semaine, il était sur I-télé. Et dans ses certitudes bouffies de générosité qui veut qu’un malfrat d’origine étrangère soit toujours une victime, il nous a sorti une tirade qui vaut son pesant de loukoums : selon cet esprit brillant, si la France compte tant de « jeunes » tentés par le Djihad en Syrie, c’est à cause du sentiment d’islamophobie qui y règne ! Comme si, nous français, devions nous excuser pour les Merah et autres apprentis coupeurs de gorge… je vais vous avouer un truc : parfois, j’aimerais bien manier le sabre pour m’en faire 1 ou 2, comme ça…

C’est mieux entre amis. Huchon, le goret qui fait office pour quelques mois encore de président de la région Ile de France, sait faire de la politique. Et à quelques mois des élections régionales, pas question de braquer ses petits potes de la majorité. Ainsi cette semaine, il a doté une association, Green Lotus, d’une coquette subvention : 60 000 €. Non pas que cette organisation soit contestable, que nenni, puisqu’elle a pour objet de promouvoir le développement durable en Birmanie. C’est bien que l’Ile de France joue au développement durable chez les birmans avec non impôts, non ? Le seul petit souci, c’est que cette association est présidée par Jean-Marc Brûlé, qui se trouve être élu écolo de la région ! Ces escrocs essaient de s’en sortir en nous chantant que l’enfoiré en question n’a pas pris part au vote ! Et c’est censé nous faire avaler la couleuvre, c’est ça ? Un moment donné, il faudra bien leur présenter la facture…

Ils osent tout (2). Très en vue dans les foires et salons de la Hollandie, voici Nina Schmidt, chargée de mission au sein de l’Observatoire des Inégalités, machin étatiste pour caser les copains trotsko tendance LGBT. On l’aime déjà, Nina. Nina, c’est un génie de la pédagogie. Et le mot est faible. A elle seule, elle a résolu tous les problèmes de l’échec scolaire. Pour lutter contre les inégalités à l’école, sa préconisation est infaillible, implacable. On se demande d’ailleurs pourquoi on a attendu tout ce temps. Selon ce génie des sciences de l’enseignement, « Il faudrait réformer les contenus de l’école, en favorisant davantage sport, dessin, musique», toutes matières «moins académiques» et dans lesquelles les enfants des quartiers sont comparativement meilleurs. C’est en revalorisant ces savoirs extra-scolaires qu’on compense les inégalités». J’entends déjà les couillons qui pensent que c’est en mettant l’accent sur la maitrise des fondamentaux tels que lire, écrire, compter et parler. Bande de vieux facho réac ! Pour réussir l’intégration, pour assurer une progression sociale aux populations défavorisées, rien de mieux que le macramé et le xylophone. Mieux, on pourrait bannir totalement toute forme de langage dans l’apprentissage et revenir à une communication exclusivement basée sur l’onomatopée, le grognement et le cri. Et là, on serait parfaitement égalitaire. Attention, le premier qui rajoute « et une plume dans le cul » prend la porte… Nina, ma chérie, t’es en or massif, toi. Avec Najat et toute la bande de décérébrés, vous formez une putain de dream team…

Valls à Berlin pour faire la quête… Valls-la-Menace était à Berlin cette semaine, pour essayer de convaincre l’Allemagne qu’il sert encore à quelque chose à Matignon. C’est vrai qu’après son discours d’extrême gauche devant l’Assemblée, après celui très libéral devant le Medef, nos partenaires ont un peu de mal à s’y retrouver. Notons ici que pépère est devenu tellement crédible en Allemagne que c’est Manu qui s’y colle… Sympa, Angela a reconnu trouver « impressionnant » le vaste programme des réformes annoncé par le premier sinistre. Une manière diplomatique de dire « mon œil… » Elle a souligné que Bruxelles, comme Berlin, regarderait de très prêt ce qu’il se passera en France. Bref, les paroles c’est bien mais il faut passer aux actes… Par contre, elle a été inflexible sur les déficits. Rappelant son attachement aux traités signés, elle a souligné que « l’Allemagne avait montré que l’on pouvait à la fois consolider ses finances et créer de la croissance ». Enfin, c’est un NEIN franc et massif sur le volet « financement allemand de la croissance européenne ». Ce que Valls était venu chercher, naturellement. La Chancelière a fait remarquer qu’il existe «beaucoup de possibilités de créer de la croissance sans argent supplémentaire », notamment lorsqu’un pays s’attaque à « sa bureaucratie ». Prends ça dans ton groin…

Les pieds nickelés de l’antiterrorisme. Ah ils sont beaux, les gardiens de la République en danger face au terrorisme, à l’intégrisme, à l’islamisme ! Cette semaine, la Turquie a extradé vers Paris 3 apprentis terroristes de retour de Syrie, dont le beauf de Mohamed Merah, l’auteur de la tuerie de Toulouse et Montauban. 3 hommes fichés, recherchés, dont l’un a été condamné pour association de malfaiteurs dans le cadre d’une entreprise terroriste… Sauf que ces 3 « chances pour la France » n’étaient pas dans l’avion attendu à Orly mais ils sont arrivés tranquillement à Marseille sans qu’aucun comité d’accueil ne soit organisé. Ils ont donc poursuivi tranquillement leur périple pour rentrer à Toulouse, non sans donner quelques interviews aux medias français ! Sans oublier que la joyeuse bande a pu quitter le territoire sans aucun problème pour aller décapiter quelques infidèles en Syrie ou en Irak… Et pendant que nos gentils terroristes passaient et repassaient nos frontières, devant, probablement, des services de police renforcés sur les vols en provenance de Turquie notamment, le ministère de l’intérieur publiait un communiqué pour annoncer que 3 djihadistes, dont un proche de Merah, avaient été arrêtés à Orly à leur retour de Syrie… Et Cazeneuve, qui est censé géré la sécurité intérieure, nous chante sur toutes les ondes que les services sont ultra-opérationnels, que la coopération avec nos voisins européens tourne du feu de dieu et que celui que le premier barbu qui voudra jouer au con sur le territoire n’est pas encore né… Oui ben en attendant, je vais éviter de prendre le métro…

Aquilino passe la deuxième couche… Ca y est, le soufflé Valoche retombe, celui de Thevenoud aussi, Aqui pour les intimes a décidé de tirer sa salve. C’est dans le Nouvel Obs qu’il a craché dans la soupe et, surtout, cogné sur Pépère… Franchement, les gars, ça devient un peu facile… Même si ça fait toujours rire ! Dans son interview, il se défend d’un quelconque conflit d’intérêt, lui qui cachetonnait en même temps dans des labos et dans l’organisme censé les contrôler, l’IGAS. Lui ne voit pas le problème ! Puis il revient sur Hollande qui le tance pour son histoire de cirage de pompes… « Quelle bêtise. Pourquoi diable, as-tu fait venir ce cireur, pourquoi ne pas avoir demandé cela à ta femme de ménage ? » Comme si c’était évident d’avoir une femme de ménage qui fait briller tes pompes… Réponse du tac au tac du Sieur Aqui : « Et toi tu n’as jamais fait de connerie, peut-être ? Allez te faire gauler rue du Cirque, avec ton casque, comme un débutant… » Pas faux ! En attendant le bouquin, qu’on annonce saignant, Morelle revient sur le terme « d’enfoiré » qu’il aurait balancé à la figure couperosée du goret…

A part ça, chaque semaine nous avons une « Thévenoud » : cette semaine, L’Express nous a appris que le phobique député ne payait pas, non plus, son EDF. Si jeune. Putain de maladie… A part ça, le patron des députés PS, Bruno Le Roux, a eu une sortie de génie cette semaine : « pour sauver la liberté, il faut censurer le web ». Du béton armé, mec, ta déclaration. Un peu comme les djihadistes qui défendent une religion de paix et d’amour en coupant le cigare de civils occidentaux. Toi, mon gars, t’en es un vrai ! A part ça, Patricia Adam, la socialiste présidente de la commission de Défense de l’Assemblée Nationale, a expliqué que les citoyens Français sont protégés… y compris en Algérie… Les proches de Hervé Gourdel apprécieront… A part ça, le planqué qui sert de ministre des transports a essayé de sortir Air France de la nasse, en reculant en rase campagne face aux syndicats et en affirmant jeudi matin sur les antennes que le projet Transavia était abandonné. Déclaration démentie dans l’heure par communiqué par la direction d’Air France… Dream Team, on vous dit ! A part ça, les députés communistes ont dénoncé la loi antiterroriste qu’ils avaient pourtant votée quelques jours plus tôt… A ce niveau-là, ça confine au sublime… A part ça, rien.

Allez, bon weekend et bon courage.

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    LE CIRQUE DE LA PITEUSE HOLLANDIE !
    en France =DRAPEAUX EN BERNE ?
    PAS POUR TOUS .
    PARIS DEGUEULE DE DRAPEAUX QATAR =(( Arc de triomphe ))
    POUR COURSE A LONCHAMPS ?
    LES MILLIARDAIRES DU QATAR
    SE PAYENT TOUS LES SYMBOLES DE PARIS ?
    Après LE FOOT = (( PARIS TOUR EIFFEL ))
    course CHEVAUX =(( ARC DE TRIOMPHE ))
    couse a LONCHAMPS ? (pas Paris)
    DES DRAPEAUX DU QATAR DANS TOUS PARIS ? LUXE
    CHAMPS -ELYSEES / BORD DE SEINE ++
    D’autres chevaux sont en course !
    les drapeaux QATAR ? VEUT DIRE QUOI ?
    QATAR CE PAYE SA PUTE =LA FRANCE ? A VOMIR .
    LES DRAPEAUX QATAR /les logos Français STOP.
    CHAMPS ELYSEES BORDEL= DRAPEAU FRANCAIS
    BLEU / BLANC / ROUGE . OUI signalé course chevaux OUI .
    DRAPEAUX QATAR ? NON .

  2. Daniel pilotte dit :

    Le gouvernement socialiste est corrompu , le système mît en place par hollande et valls 2 est a l agonie , si seulement il pouvait perdre les sénatoriales du dimanche 28 septembre 2014 , il s agirait d une véritable aubaine pour le peuple de france .

  3. Armelle dit :

    Toujours aussi jubilatoire cette lecture !!!!!!

  4. pierre dit :

    Excellent, comme toujours !

Laisser un commentaire