/>

Une semaine en Hollandie, #96

Rédigé par nikkopol le 31 octobre 2014.

hollande_montre

hollande_montreEncore une semaine de très haute tenue pour les peintres qui nous gouvernent. Une semaine où ce sont toujours les mêmes qui paient. Une semaine où ce sont toujours les mêmes qui se planquent. Une semaine où ceux qui trinquent, vraiment, sont toujours plus nombreux…

Coucou, revoilà la courbe ! Caramba, encore raté ! Décidemment cette fichue courbe, celle du chômage, accélère encore, mais toujours à la hausse ! En septembre, les chiffres sont sans appel : + 19200 le mois dernier, rien qu’en catégorie A, c’est à dire les français qui n’ont pas du tout de travail. Soit une hausse de 4,3% sur un an… Une boucherie, une de plus, serait-on tenté de dire ! Au total, c’est plus de 3,43 millions de chômeurs en France à la fin du mois dernier… C’est un nouveau record, évidemment ! Si l’on considère toutes les catégories, la France compte 5,12 millions de chômeurs à la fin septembre, + 50200 personnes sur les 12 derniers mois… Il va nous péter le score, pépère ! Il va faire Fanny à tous ces prédécesseurs, le gros… Et puis, si on voulait être vraiment honnête, on retirerait de la population active totale, dans l’estimation du chômage, tous ceux qui n’ont aucun risque de se retrouver sans emploi. C’est à dire les 5,2 millions de fonctionnaires. Autrement dit, sur une population active totale de 30 millions de personnes, on retire les fonctionnaires et on considère une « population active en risque de chômage » de 24,8 millions de personnes. En taux de chômage réel corrigé, la France est à 21% de chômage… Merci les peintres !

La guerre est déclarée ! Valls-la-Menace a foutu le feu aux poudres en fin de semaine dernière, en enterrant le mot de socialisme et en lui opposant sa gauche à lui, une gauche réformiste, républicaine… Résultat, tout ce que le petit milieu journalo-parisien compte encore de gauchiste s’est lancé dans une foire d’empoignes qui ferait marrer si ces peintres n’étaient pas aux responsabilités… D’ailleurs, jusque dans les camps socialos on a balancé sévère cette semaine contre Manu : le président du conseil général du Jura, Christophe Perny, a demandé dans un communiqué tout ce qu’il y a d’officiel, que le premier ministre s’en aille ! « Manuel Valls doit partir, a-t-il écrit, pour la gauche et pour la France. Pire, l’élu appelle même à la «résistance» face au locataire de Matignon. «Les hommes et les femmes de gauche, les socialistes en particulier, ont un devoir de désobéissance face à ce désastre politique conduit par le Premier ministre», a ajouté l’élu local. Ben oui, les petits salariés du socialisme départemental sont en train de serrer fort les miches : la déculottée qui se présente va en laisser plus d’un sur le carreau… Dehors les planqués ! Va falloir vous trouver un boulot, un vrai… Et croyez-moi, c’est pas gagné…

Back to Basics. Comme disent nos amis anglais, il est bon parfois de revenir aux fondamentaux. Dans l’état de décomposition avancé de la gauche socialo-socialiste, Camba a décidé de frapper un grand coup ! Il va envoyer un DVD sur Jaurès à chaque fédération départementale du parti. C’est un mail signé de Camba lui-même qui l’annonce, dans un style très copain comme cochon ! Nous avons le plaisir de t’informer de l’arrivée prochaine dans ta fédération du DVD Jaurès est vivant ! dans le cadre des commémorations du centenaire de l’assassinat de Jean Jaurès… T’es super content ?

On a les ministres qu’on mérite… Caron, l’inquisiteur cathodique du samedi soir, chez Ruquier, s’est payé Najat samedi dernier. Prouvant qu’il lui arrivait de préparer ses interviews, il a accroché la ministre sur le cumul de ses fonctions (et donc de ses indemnités) ministérielles et de conseillère générale. Et de noter que les émoluments de conseiller général sont de 3000 euros par mois. Un brin crispée, elle a répondu que ce mandat prenant fin en décembre prochain, il semblait curieux de démissionner en septembre. Bon, Caron aurait du lui rétorquer qu’elle n’est pas ministre de puis 2 mois mais bien depuis 2 ans et que si elle avait eu une once de courage, ou si elle s’appliquait la règle de non cumul à elle même (règle qu’elle défend pourtant !), elle aurait quitté le conseil général du Rhône… Mais bon, à l’impossible nul n’est tenu ! Et pendant ce temps, communautarisme et clientélisme musulman oblige, Najat s’apprête à autoriser les femmes voilées en accompagnement des sorties scolaires. Ou comment tuer gentiment la laïcité de la République au nom d’un angélisme mortifère…

On a les ministres qu’on mérite (2)… En représentation sur la TV privée et néanmoins officielle, notre sinistre de la culture, notre coréenne nationale, Fleur P, accessoirement chargée de la culture dans notre pays, c’est répandu sur notre nouveau Nobel de Littérature. Oui, elle le connaît très bien. Oui elle a déjeuné avec lui il n’y a pas si longtemps… Oui elle l’adore trop, elle kiffe grave… Sauf que… A la question de savoir si elle pouvait citer un titre parmi son œuvre, elle a calé. Complètement. Pas un livre de Modiano, elle n’a été capable de citer, la gueuse ! C’est bien : après Najat qui n’y connaît rien à rien sur l’éducation et ses problématiques, voilà Fleur qui se tamponne le coquillard de notre culture et de ses plus illustres représentants… Comme ferait n’importe qui, elle aurait pu demander une fiche, quelques extraits, voire même un livre entier ! Quelqu’un au ministère aurait pu lui passer, lui préparer un truc. Allez, rêvons un peu : elle aurait pu prononcer un grand discours sur l’universalité de langue et de la culture française ! Pour une fois, elle avait une opportunité en or massif pour se faire entendre du monde entier ! Mais à bien y réfléchir, cette gourde ne connaît rien de la culture, rien de la littérature, rien à la France. C’est bien pour ça, d’ailleurs, que l’autre nain l’a foutu ministre !…

Après la taxonite, voici l’interdictionnite aigue. Une sombre députée PS a eu une idée lumineuse : empêcher les ventes immobilières entre particuliers. Une nouvelle Mrs Nobody, alias Sylviane Bulteau, a voulu sans doute faire parler d’elle. Elle a constaté qu’une transaction immobilière traitée par une agence donnait lieu à une commission, proportionnelle au prix de vente du bien et en moyenne de 6000 euros en France, soumise à TVA. Or, les ventes entre particuliers coutent moins cher pour les acheteurs, c’est évident, puisqu’ils n’ont pas cette commission à payer. Mais c’est aussi un « manque à gagner » pour l’Etat, estime cette sombre crétine. Selon ses calculs, avec 20% de TVA appliqués sur toutes les transactions entre particuliers, ce sont plus de 310 millions d’euros qui échappent ainsi à Bercy ! Un scandale, non ? Elle oublie ici de préciser que ces ventes de gré à gré correspondent également à 1,56 milliards d’euros de revenus pour les agences immobilières ! Quelle bonne idée, hein, la mère ! C’est un peu comme si on obligeait les gens à se marier via des agences matrimoniales ! C’est vrai, ça : c’est une pure honte tous ces gens qui se marient sans payer d’honoraires à un intermédiaire quelconque, donc sans s’acquitter de la TVA !!! Il va falloir corriger tout ça…

« Mourir pour des idées, d’accord mais de mort lente… » Ainsi chantait l’immense poète sétois, Georges Brassens ! Cette semaine, un jeune anarcho-écolo-gauchiste est mort sur un vague terrain d’affrontement idéologique de première bourre : le terrain où devrait être construit le barrage de Sivens, dans le Tarn. Le monde offre aujour’hui de vrais théâtres d’opérations pour héros en goguette : Irak et Syrie, où ceux qui rêvent d’idéaux nobles pourraient aller lutter contre l’Etat Islamique et ses agissements barbares, l’Afrique et les exactions terroristes… Bref, les « combats politiques » dans le Tarn, c’est pas que c’est pas noble, mais en terme de rébellitude, on doit pouvoir trouver mieux ! En tout cas, Rémi Fraisse, 21 ans, est mort dans des circonstances qui restent à déterminer. Soit. Toujours est-il que monsieur Thierry Carcenac, le président PS du Tarn, nous a fait une déclaration pleine de sens historique : « Mourir pour des idées c’est une chose, mais c’est quand même relativement stupide et bête ». Ben mon larron ! T’as raison, c’est complètement con, de mourir pour des idées. D’ailleurs, la France en 40, elle pensait comme toi, à une très large majorité. Et les types comme toi, Ducon, on les appelait des collabos ! Comme quoi, les années passent et les vieux réflexes demeurent !

Pépère aux manettes. Comme on dit au Rugby, dans notre beau Sud Ouest, lors d’un retournement de situation, les « mouches ont changé d’âne ». Appliqué à la situation de pépère, c’est tout ce que compte paris comme journaleux transis qui a définitivement enterré pépère. A part le Monde, quotidien particulièrement lèche-bonbons avec le pouvoir, tout le reste des rédactions tombe désormais sur le dos au nain élyséen. La volte-face la plus impressionnante est à mettre à l’actif du Point. Le mag de Fog n’a pourtant pas ménagé sa peine pour faire la promo du petit corrézien pendant la campagne de 2012. Fog en avait rêvé, il l’a eu. Fog, c’est l’incarnation même des 3L de la presse politique française : lèche-lâche-lynche. Fog, son militantisme non dissimulé de 2012, et bien il l’a pris dans la tronche. Aujourd’hui, le torche-balle parisiano-parisien a choisi son canasson. Ce sera Juppé ! Alors rien n’est assez fort pour éreinter le gnome, et si le comportement n’est pas noble, ne boudons pas non plus notre plaisir !

FOG fait le Point. Alors l’hebdo ne rate jamais une occasion pour assassiner celui qu’il a tant aimé ! Cette semaine, c’est pas moins d’un article par jour à charge contre pépère. Les plus croustillants relataient d’abord sa couardise et son manque de courage politique : son choc de simplification s’est résumé à toucher à 50 normes sur 400 000 et effacer 7 taxes débiles sur 196 impôts inutiles recensés par Bercy ! Ce n’est pas à mi mandat, à son âge, qu’il va se réveiller un matin avec une paire de balloches dans le kangourou. Le second faisait état de la déliquescence absolue de son autorité. En une semaine, le papier égrenait les attaques en règle qu’il a subies : Aubry d’abord qui éreintait sa politique et son absence totale de vision, puis Valls qui réclamait, dans l’Obs et le désert, un cap réformiste assumé. Ensuite c’est Rocard qui a allumé sa mèche en soulignant que le petit corrézien ne serait pas en mesure de se représenter en 2017. Enfin, les pires attaques sans doute : celle de Collomb, un ami de 30 ans du bonhomme, qui prenait fait et cause pour des primaires… Humiliation suprême que d’imposer au président sortant des faux débats socialo-gauchistes en seconde partie de soirée sur D8 ou LCP, contre ses anciens ministres ou de sombres députés… Enfin, ce fut une obscure secrétaire d’État, Laurence Rossignol, qui proposât que le président de la République ne soit plus élu au suffrage universel. On ne pouvait guère plus avouer que le costume est beaucoup trop large pour celui qui le porte aujourd’hui. En tout cas nous, on se délecte de cet amour déchu et déçu : Fog, mon grand, pour ce qui est de trouver radasses et fielleux prêts à dégueuler sur le nain de l’Elysée, tu es une lame !… Et ça nous fait bien marrer !

Et une petite censure, une… Cazeneuve a réussi un coup de maitre en dotant son arsenal antiterroriste d’un petit amendement passé à la sauvette devant le Parlement et surtout présenté de manière tronquée pour ne pas susciter de réactions violentes. En clair, dans sa loi anti djihad, Cazeneuve a proposé un amendement visant à ordonner à Google de déréférencé un site qui ferait l’apologie du terrorisme. L’escroquerie, le mensonge, relève que d’après Cazeneuve, cette censure sans passer la loi, est déjà prévue dans le cadre des sites de jeux en ligne illégaux. C’est bien là que réside la tromperie car pour déréférencer un site de paris en ligne illégal, l’autorité ad hoc doit impérativement passer par la case justice, qui agit alors en référé (en urgence). La mesure prévue dans la nouvelle loi antiterroriste n’a rien à voir, puisqu’elle donne le pouvoir de censure à l’administration, qui contacte directement le moteur de recherche. Sans passer, donc par une décision de justice. L’Etat dispose donc désormais d’une législation à sa messire pour censurer tout contenu en ligne se rapprochant d’un « terrorisme », d’ailleurs très vaguement défini dans la loi. Où quand la République Française se comporte à peu près comme la première dictature venue…

Nuages à l’horizon. L’OFCE, L’observatoire français des conjonctures économiques, justifie de temps en temps son coût pharaonique au contribuable en publiant périodiquement quelques stats qui relèvent plus de la boule de cristal que de la prévision sérieuse. Une constante en tout cas : l’optimisme jamais démenti de l’organisme qui se voit à peu près toujours démenti, en pire, par la réalité. Les « experts » qui se goinfrent dans le bouzin ne vont pas boucher le bouchon jusqu’à énerver ceux qui les font vivre… Il n’y a que les chiens enragés qui mordent les mains qui les nourrissent. Donc cette semaine, petite parution périodique de l’OFCE, et c’est pas brillant. D’abord il se base sur une croissance de 1% en 2015. Autant dire, le graal auquel personne d’à peu près sérieux ne croit. Sauf ce gouvernement d’escrocs, naturellement. Par contre, moins optimiste sur le chômage, que l’organisme voit encore et toujours augmenter en 2015. Et le déficit, comme c’est étrange, sera au niveau anticipé par Bercy, c’est à dire à 4,3% du PIB. Bon, rien de nouveau fondamentalement sous le soleil. Sauf que ces hypothèses, déjà pas réjouissantes, sont très probablement optimistes ! Et elles viendront, une fois encore, se fracasser sur le mur des réalités.

Lebranchu sert la clientèle. C’est une ministre modèle : pas de vagues, pas de critiques contre le président, et surtout garder les derniers bastions de clientèles socialistes à la maison : les fonctionnaires ! Elle est ministre de la fonction publique. Cette semaine, elle a pris soin de déminer un sujet qui pouvait s’avérer explosif. Contre les engagements répétés du corrézien, et ce depuis sa campagne inique de 2012, les gauchistes qui tentent de gouverner ont rompu avec deux principes fondamentaux qui étaient jusqu’alors gravés dans le marbre du Pacte Social français : “l’universalité” des allocations familiales – elles sont indépendantes des revenus des parents et ne varient qu’en fonction du nombre des enfants – et la non-rétroactivité des lois et règlements. Le premier scandale, c’est que le fameux pallier de 6000 euros de revenus nets mensuels n’est pas sorti du chapeau comme ça, par hasard : ce pallier permet aux haut fonctionnaires de ne pas être concernés par la mesure, puisque le revenu est pratiquement tout le temps inférieur… et qu’il faut lui adjoindre primes et rétributions, non fiscalisables, mais qui ne rentrent pas dans le calcul à proprement parlé du salaire ! Pire, et c’est une honte absolue, les fonctionnaires touchent les allocs, comme tout le monde, mais en plus ils bénéficient du SFT : « supplément familial de traitement ». Sorte d’alloc pour les fonctionnaires, quoi. Surtout que ce SFT dépend bien sûr du nombre d’enfants mais aussi, et c’est incroyable, du salaire auquel il est proportionnel ! En clair, plus votre salaire est élevé, plus vous touchez de SFT ! L’exact opposé de ce qu’ils viennent de décider pour les salariés du privé ! Evidemment, il n’est pas question de toucher au SFT dans le cadre de la rogne sur les allocs pour tous… Notons, enfin, que ce joli cadeau aux planqués de la fonction publique coute la bagatelle de 2,3 milliards par an à la collectivité… chiffre à rapprocher aux 800 millions espérés par ce coup de rabot supplémentaire sur les familles. Les choses sont limpides : avec ces escrocs, la ségrégation public/privé est réelle et ce sont toujours les mêmes qui paient pour les planqués ! Ils paieront pour ça.

C’est la crise. Enfin par pour tout le monde. On a appris cette semaine que les rémunérations des conseillers ministériels avaient explosé en 2013 et en 2014 ! Alors même que tout ce petit monde exigeait des français des efforts sans précédents, qu’ils soient jeunes, vieux, actifs, inactifs, chômeurs ou travailleurs… tout le monde passait à la casserole fiscale des gauchistes qui nous gouvernent. En effet, la rémunération des cabinets ministériels a bondi en moyenne de 7, 1 % entre 2013 et 2014. Les primes ont augmenté, elles de 4, 3 %. Dans le détail, on se rend compte que les conseillers les mieux payés sont à la culture : 13 744 euros par mois ! Le rapport ne précise pas si ces très couteux conseillers lisent des livres, contrairement à leur insignifiante patronne.

Pépère est un peut court… Les Echos ont sorti un article assassin cette semaine ! Ca pourrait être une petite annonce parue sur le site du Bon Coin : Président cherche idées pour fin de mandat désespérée. Pépère n’a plus rien dans la manche pour occuper le terrain et surtout essayer de préserver ce qu’il croit qu’il lui reste comme chances pour remonter la pente auprès des français. C’est le vieux pote qui s’en est chargé, il n’allait pas l’avouer lui-même aux peintres qu’il a choisi comme ministres : JP Jouyet, secrétaire du Palais, a demandé aux ministres de lui faire passer des idées sur ce qui serait possible de faire dans les 2 années et demi qui restent… On croit rêver ! En fait, le nain voudrait apparaître comme « en mouvement » comme on dit dans son entourage, alors qu’en fait il sert les miches en attendant de providentiels résultats qui ne viendront jamais. En tout cas le plan orsec est déclenché : vite, des idées, qui ne coutent pas un rond et qui ont un effet à (très) court terme… L’amateurisme jusqu’au bout, quoi…

A part ça, la coréenne nationale, Fleur Pèlerin, sinistre à la culture, a eu une chouette idée cette semaine : soutenir le livre en créant une nouvelle taxe ! Oh ben ça alors, si on s’attendait ! Et cette fois, c’est sur les cartouches d’encre de ton imprimante que l’Etat pourrait te piquer du pognon… Quand ton môme imprime son exposé pour sa classe, l’Etat prendra un peu de pognon au passage… C’est beau l’imagination chez les gauchos ! A part ça, pour Camba, PS veut dire Parti Socialiste, pas PlayStation… Dommage, on aurait aimé jouer à un nouveau jeu vidéo : dégommer le plus possible de gauchos… Remarque, ils se l’ont déjà inventé, ce jeu, mais seuls les socialistes ont le droit d’y jouer… A part ça, le nain qui dirige la CGT, Thierry Lepaon, est logé dans un logement de fonction de 120 M2 à Vincennes, en bordure du bois. Comme ça ne suffisait pas, Mossieur a fait faire des travaux à hauteur de 150 000 euros, selon le Canard Enchainé. On veut bien défendre les travailleurs, mais on le fait d’autant mieux qu’on est personnellement à l’aise dans la vie… A part ça, il y a parfois comme une justice : les recettes d’adhésion du PS sont en chute libre : 530 000 euros au 31 juillet pour plus de 2 millions attendus… Autant dire 60% de moins ! Dites, les gars, j’ai une petite idée à qui présenter la facture…. A part ça, malgré tous ses efforts, le gouvernement ne devrait pas parvenir à retarder la nomination de Pierrot le Fourbe à la Commission. Et pas de dérogation en vue de la part de Bruxelles. Donc démission du blaireau de son poste de député. Donc élection législative partielle. Donc perte plus que probable du siège par le PS. Donc perte de la majorité absolue du PS à l’Assemblée (288 sièges). Tu le sens, le vent du boulet, pépère ? A part ça, l’ex secrétaire d’état PS, Kofi Yamgnanne, est mis en examen pour corruption. A part ça, rien.

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. Pierre dit :

    Excellent, comme toujours !

  2. David dit :

    Sujet : l’info du jour

     “Une bande de clowns terrorise les français.”

    C’est un peu exagéré. Le gouvernement de Manuel Valls ne “terrorise” pas les français….

  3. amazonia dit :

    EUROPE = nous avions vu en Italie = Berluscono le play mobile
    de la mode !
    EN FRANCE Hollande ridicule 1er lui pour son voyage
    au Canada en remet un couche ( de cirage NOIR )
    ETRE IDIOT + RIDICULE ? PAUVRE FRANCE .
    LES RESPONSABLES POLITIQUES UMPS ? LES TRAITRES ?
    qui nous parle du CODE MINIER ? qui date de NAPOLEON ?
    LE SOUS SOL FRANCAIS ? EN DANGER .
    Marché-Transatlantique (SANS ENTRAVE ?)
    qui peut donner des droits de forages sous nos pieds ?
    URGENT FAIRE UNE LOI DE PROTECTION DE NOS SOLS ET SOUS SOLS .
    L’EAU LE BIEN LE PLUS PRECIEUX POUR NOS ENFANTS .
    NOS NAPPES PHREATIQUES ? EN DANGER .
    Des accords signés par BORLOO SOUS SARKO ?
    URGENT de mettre les pieds dans le plat !
    LES TRICHEURS /MENTEURS / MAGOUILLEURS pour leurs intérêts sont capable de vendre père et mère !
    ALORS LE SOUS SOL DE LA FRANCE ?
    QUI PROTEGERA ? PAS NOS TRAITRES UMPS .
    DES TRAITRES QUI VOTENT UE/USA/OTAN .
    ECOLOS ? SILENCE ?
    CODE MINIER ? DANGER . OUVRIR LES YEUX VITE .
    GAZ DE SCHISTE . LES USA ont des entreprises de forages
    dans l’est de L’UE . ALORS OUI NOUS SOMMES EN DANGER .
    STOP MARCHE -TRANSATLANTIQUE = charognards DANGER.

  4. Daniel pilotte dit :

    L infime possibilité d hollande de faire un bon dans les sondages est l inauguration du mémorial a ablain-saint-nazaire le 11 novembre 2014 ou sont inscrits les noms des 600 000 poilus francais morts en 14/18 et les alliés venant de 60 pays et 5 continents .

Laisser un commentaire