/>

L’école catho attaquée car elle demande aux élèves de travailler

Rédigé par lesoufflet le 03 novembre 2014.

ecole_catho

ecole_cathoCes dernières semaines, les médias se sont fait un plaisir d’évoquer le livre de Véronique de Bure, J‘ai mis mon fils chez les cathos, qui dénonce un mauvais fonctionnement des écoles privées catholiques. Cette mère d’élève reproche notamment à ces établissements de donner des devoirs aux enfants. De quoi choquer les pédagos déconnectés…

Le dossier de presse qui accompagnait la sortie de ce livre avait de quoi faire saliver les journalistes de Libé et du Monde : « La bonté et la charité chrétiennes vont montrer un autre visage. Humiliations, punitions injustes ou excessives, professeurs psychorigides, communication désastreuse, devoirs et contrôles pléthoriques… Un gouffre sépare les promesses et la réalité. »

Que reproche donc cette pauvre mère à l’école catholique française : des devoirs le soir, une autorité appliquée avec des punitions, une culture chrétienne inculquée et une tenue correcte exigée !! Et on s’étonne de l’état catastrophique de l’éducation nationale française…

Les pantalons troués et les minijupes sont interdits dans ces établissements dignes des pires bagnes (vous imaginez, les filles de 12 ans n’ont même pas le droit de se maquiller !) : « Les filles doivent avoir les cheveux attachés, des jupes de longueur décente, des chaussures plates, des décolletés bien fermés et bannir toute trace de maquillage. Faute de quoi on saura les remettre dans le droit chemin à coups de croix et de retenues. » […] « Les garçons, quant à eux, sont priés de porter des pantalons longs et non troués, les cheveux coupés court, pas de joggings – exclusivement réservés aux cours d’éducation physique et sportive – et pas de pulls ou sweat-shirts à capuche. » Terrible !

Pire, dans ces écoles catholiques, des temps sont réservés à la prière et une visites scolaire “à la découverte de la chrétienté” est organisée à la basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay. Un établissement catholique qui inculque la culture catholique (celle de la France, accessoirement) aux enfants : quelle idée abominable ! Ces fous voudraient mettre leurs enfants dans des écoles catho, mais il faudrait que ces écoles catho ne soient plus catho… Mais laissez les dans le public les gars, ou essayez l’école coranique si vous n’aimez pas le prosélytisme !!!

Enfin, ce qui aura choqué cette mère de famille sont les punitions et les devoirs, trop importants à son gout. Oui, une école qui fait travailler les enfants et essaye de leur apprendre des savoirs méritait bien un livre pour l’attaquer.

Pour rappel, l’auteure du livre a mis son enfant dans cet établissement scolaire car il souffre de dyslexie, qu’il a des difficultés scolaires et que la direction lui a ouvert les bras. Bête et ingrate ! Elle avoue d’ailleurs que son fils a apprécié cette école et s’y est fait un tas d’amis… dont il va fallu qu’il se sépare au nom de l’idéologie creuse de sa maman…

Finalement, à la lecture du livre de Véronique de Bure, toute personne sensée n’aura plus qu’une envie : mettre ses enfants dans le privé !

Déjà 14 remarques sur cet article

  1. miable mais digne dit :

    Mais qu’on foute la paix aux gens !

    Ils ont envie de mettre leur enfant dans une ecole privee ? Et alors, ils payent pour ca !

    Il n’y a que dans les dictatures que le pouvoir (gouvernement et medias de propagande) vise a convertir de force la jeunesse a ses idees, et erradiquant toute autre forme d’education.

    Le fascisme (monolithique) scolaire, c’est maintenant !

    • Bidule dit :

      Alors, ça c’est une bonne blague venant de la part de ceux qui veulent interdire aux homos de se marier, d’adopter et d’élever des enfants…

      Mais qu’on foute la paix aux gens !

      • Machin dit :

        Et t’es toujours contre la zoophilie, le bidule gay ?
        Mais qu’on foute la paix aux animaux et leurs amants !

        • Bidule dit :

          Ah, toujours la présence du torche-cul qui répond par dessus l’épaule de l’autre…

          Je m’amuse de loin de la grosse vache soumise qui te sert de femme.

          A ce train là, la zoophilie doit être quotidienne chez toi.

      • Paray dit :

        “qu’on foute la paix au gens” : par les temps qui courent, c’est plutôt le lobby LGBT qui emm… les gens! mais petite minorité vous êtes, petite minorité vous resterez, en dépit de vos efforts acharnés!

  2. […] Ces dernières semaines, les médias se sont fait un plaisir d’évoquer le livre de Véronique de Bure, J‘ai mis mon fils chez les cathos, qui dénonce un mauvais fonctionnement des écoles privées catholiques.  […]

  3. Mas Jean-Marie dit :

    J’ai maintenu ma fille dans une école catho, puis le collège catho,
    tout s’est passé merveilleusement. J’ai eu la mauvaise idée de la placer en lycée public, une horreur, elle y a fait des rencontres néfastes, y a connu la drogue, ses études ont pris fin avant le bac. Désastreux. Ne me parlez plus jamais de ces profs ou de ces administratifs, tous des misérables.
    Notre vie a basculé a cause de l’état d’esprit de ces établissements sans réel contenu en matière de pédagogie.

    • Bid dit :

      Moi, j’ai connu un gars, il a fait ses études dans le public, il a fini ingénieur, il a une famille et il gagne 8 fois le smic.

      Voila voila…

      Sinon, j’ai mon voisin qui est allé à la boulangerie hier…

  4. Jpb dit :

    Oui ça laisse rêveur quand on voit comment l’éducation nationale et le niveau des élèves du public plongent dans les stats européennes. …

  5. Daniel pilotte dit :

    Une fois de plus la haine cathophobe continue , le programme de l ecole catholique est justifié .

  6. Paul Emiste dit :

    Dans ce cas qu´elle mette le résultat de ses retour de boîtes dans un école publique du 93 ou autre. La solution est très simple chère madame.

  7. Paray dit :

    Madame de Bure ferait bien de faire pénitence et se vêtir de robe de bure !

Laisser un commentaire