Mamie Loto condamnée à une peine de prison (vidéo)

racailles_hollande

racailles_hollandeAlors que la justice laisse sortir toutes sortes d’agresseurs et de voleurs multirécidivistes, elle a courageusement condamné Yvette Bert, la grand-mère de 77 ans connue sous le sobriquet de Mamie Loto, car cette dernière avait organisé des soirées loto afin de récolter des fonds pour des associations caritatives. La punition de cette pauvre dame pour avoir tenté d’aider son prochain : une peine de prison et une amende de 129000 euros.

En république socialiste, les juges rouges acceptent que certains “jeunes” soient attrapés des dizaines de fois par la police pour des faits de violence ou de vol, sans les condamner à de la prison. Ces mêmes juges rouges ne supportent pas que l’on puisse léser l’état (et donc les clientèles socialistes) d’impôts supplémentaires. Même si c’est pour aider les déshérités.

Une condamnation scandaleuse qui a bien sûr fait pleurer cette pauvre vieille dame :

Elle est belle la justice socialiste du mur des cons !!!

On vous recommande

A propos de l'auteur lesoufflet

8 réactions à “Mamie Loto condamnée à une peine de prison (vidéo)”

  1. Oui, lamentable !
    La justice rouge relaxe les délinquants multirecidivistes, ne s’ en prend pas aux politicards véreux tels Cahuzac et autres Thevenoud, mais matraque les pauvres citoyens ou ceux qui osent dire la vérité sur l’origine immigrée de la délinquance ou qui critiquent l’islam……

  2. Comment ses juges peuvent-ils trouver le sommeil ?

    Ah ! J’oubliais ! Les juges ont tous les pouvoirs, mais n’assument aucune responsabilité, contrairement à tout autre profession. Ne pas assumer ses responsabilités n’a qu’un nom : l’irresponsabilité !

    Cette condamnation est une honte !

  3. Courage !

    Aucune dictature n’est eternelle !

    Soyez digne mais n’oubliez rien.

    Notez les noms des ordures qui pensent etre intouchables et preparez-vous a tondre les salopes lors de la liberation.

  4. A comparer avec le sort réservé à Jean-Christophe Cambadélis: :

     Dans l’affaire Agos, une société gestionnaire de foyers de travailleurs immigrés, a bénéficié d’un emploi fictif, lui ayant rapporté près de 67 400 € [NdlR : 442 000 F], condamné à 5 mois de prison avec sursis et 15244 € d’amende [NdlR : 100 000 F].

    Dans l’affaire de la MNEF, en récidive donc, c’est près de 95 000 euros [NdlR : 620 500 F] qu’il aurait touché dans les mêmes conditions, il est alors condamné à 6 mois de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende pour recel d’abus de confiance.

    Après un gain net de près de 147 000 euros de manière frauduleuse, pas un jour de prison et aucune peine d’inéligibilité, le petit Jean-Christophe est aujourd’hui premier secrétaire du parti socialiste, le parti au pouvoir en France, vice président du parti socialiste européen, et se permet de donner la leçon et de cracher sur les patriotes nationalistes.

    http://ripostelaique.com/

  5. Il s agit d un dénie de justice , sa condamnation est inique sa condamnation est disproportionnée , dire que elu(e)s de la gauchiasse ont détourné des centaines de millions d’€ et qu’ils sont dehors , j ai honte en la justice de mon pays .

  6. envoyée en taule le 29 août 2014 en règlement de compte avec la police Albenassienne qui en a profité pour exploser les portes du domicile à 3OOOE . 2 mois ferme sur un FAUX en écriture publique d’une jeune juge E.BONNOT mutée à VALENCE en SEPT . voir site ardechejustice à “affaires en france” PAGE RETROSPECTIVE .et le blog ardechejustice2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.