/>

Taubira et la “reconnaissance éternelle” de Rama Yade

Rédigé par lesoufflet le 13 novembre 2014.

rama-yade-borloo

rama-yade-borlooInterrogée sur Christiane Taubira notre sinistre de la justice d’état, Rama Yade a tenu à faire part de son respect et de son attachement à celle qui a imposé l’absurde loi mémorielle sur l’esclavage. Le communautarisme, c’est maintenant !

Rama Yade n’en loupe pas une : l’ancienne bimbo sarkozyste, de plus en plus anonyme depuis ses trahisons à l’UMP puis au Modem, a déclaré vouer une éternelle reconnaissance à Christiane Taubira. En effet, interrogée cet été par le Point, Rama a avoué admirer Taubira depuis 2001 et la loi mémorielle Taubira sur l’esclavage qualifié de crime contre l’humanité. «Je ne suis pas communautariste, mais je suis très attachée à ce combat», avait-elle déclaré.

Les lois mémorielles sont doublement néfastes : elles sont, d’une part, contreproductives, puisqu’elles provoquent du ressentiment pour les descendants d’esclaves envers les blancs (et donc du racisme), de la haine entre les différentes communautés, de la culpabilité et du mal être pour tous les Français (ceux qui sont issus de l’immigration se servent de cette Histoire pour justifier leur haine envers leur propre pays et leurs compatriotes, les autres culpabilisent, sont mal dans leurs baskets et finissent à leur tout par sombrer dans le racisme), un pays ne peut pas tenir la route si ses habitants se détestent eux-mêmes ; surtout, d’autre part, ces lois sont tout simplement totalitaires : quand le pouvoir politique impose des schémas aux historiens, la liberté d’expression n’est plus qu’un leurre.

Les universitaires historiens s’étaient d’ailleurs offusqués, à juste titre, quand des députés avaient voulu imposer l’évocation des aspects positifs de la colonisation (que seuls quelques gogos gauchos nient encore) : il était inconcevable que l’état impose une vision (toujours idéologisée) aux historiens qui doivent sans cesse remettre en question les schémas établis et rechercher la vérité. Il était alors amusant de constater que très peu de ces historiens s’étaient levés contre les lois Gayssot ou Taubira, qui imposaient aussi une lecture de l’histoire, mais une lecture allant dans le sens de TF1 et Canal +, donc moins gênante…

Cet épisode montre également le communautarisme d’une femme qui choisit ses affinités en fonction de la couleur de peau et de ce qui a été fait pour sa communauté et non pas sur une idéologie profonde (malgré tous ses défauts, Yade n’est pas vraiment socialiste). Un véritable responsable politique ne pourrait être reconnaissant de quoi que ce soit à l’un des membres actifs de la destruction nationale.

On voit bien que nos politiques ont subi un nivellement par le bas en calquant sur les médias leur idéologie niaise et l’inculture qui va avec. Une responsable politique peut avoir verrouillé le système judiciaire du pays, peut avoir détruit la famille et détruit la France, peut avoir appartenu au gouvernement du chômage, de la crise, de la division nationale…, si elle a fait une loi sociétale qui convient à l’idéologie ambiante, on l’encensera. On comprend mieux le niveau de nos dirigeants.

Pour rappel, quand on voit les positions de Christiane Taubira sur la GPA, on constate toute la relativité de la lutte contre l’esclavage !

 

 

 

Déjà 9 remarques sur cet article

  1. Jpb dit :

    Ah oui….la loi mémorielle ségrégationniste de Taubira qui n’a considéré comme crime contre l’humanité que la traite negrière par les européens, en occultant celles plus importantes par les noirs eux mêmes et par les arabo-musulmans (respectivement 11, 14 et 17 millions de personnes selon les historiens), en expliquant qu’il ne fallait pas faire porter le poids de la repentance sur les jeunes musulmans ou noirs….. Donc sur les jeunes européens, oui…..

    Cela relève du racisme et du pire communautarisme au même titre que la marocaine française Belkacem autorisant les voilées dans les sorties scolaires, ou la sénatrice Benbassa appelant les musulmans à ne pas respecter la loi interdisant le voile intégrale dans les lieux pubics…

    Avec l’immigration non contrôlée et l’islamisation de la société française, encouragées par l’Umps, on assiste à une communautarisation de la France qui ne peut finir que très mal….

    • Bid dit :

      Arf, un facho qui se plaint de racisme…

      • Machin dit :

        Le morpion bolcho Bid-ule-Damdam dans toute sa connerie !

      • minable mais digne dit :

        Bidule est de retour avec ses posts pleins d’arguments ! miam !

        Cela dit, il est quand meme etrange que les blancs aient pu, comme ca, deporter des millions de personnes d’Afrique vers les Ameriques, …non ?

        Ils n’etaient pas aides par d’autres Africains qui razziaient les tribus voisines pour vendre aux blancs des esclaves ?

        Annees apres annees, les noirs revoyaient venir les blancs et se laisser cueillir comme des fruits ?
        Pas de fuite ? Pas de resistance organisee ?

        Pas mal de questions a se poser non ?

  2. David dit :

    «Le clivage gauche/droite a disparu. Demain, le clivage sera identaire”

    http://www.fdesouche.com/535837-christophe-guilluy-chez-zemmour-naulleau

  3. Muriel dit :

    Samedi 15 novembre à Paris :

    Assises de la Remigration:
    Les orateurs sont : Renaud Camus, Philippe Conrad, René Marchand, Damien Rieu, Jean-Yves Le Gallou, Jean-David Cattin, Guillaume Faye, Jacques Bompard ou encore Fabrice Robert.

    Les interventions se tiendront de 14 à 19h, à l’Espace Cap 15, situé 13 Quai de Grenelle dans le 15e.

  4. Daniel pilotte dit :

    Une erreur de la part de rama yade qui passe mal , taubira ne mérite pas d éloge sympathique .

Laisser un commentaire