/>

Une semaine en Hollandie, #100

Rédigé par nikkopol le 28 novembre 2014.

hollande_montre

hollande_montreLes 100° Rugissants ! Voici donc la 100° « semaine en Hollandie ! » Déjà 100 semaines pleines de compromissions, de mensonges, d’affairismes, de copinage… 100 semaines de plantages économique, diplomatique, social, culturel… 100 semaines qui en annoncent à peu près le même nombre du même acabit !

Et de 3 ! Après Cahuzac, qui a avoué tout récemment avoir un compte sur l’Ile de Man, paradis fiscal britannique, avec plusieurs millions d’euros dessus, après l’administrophobe Thomas Thévenoud, qui est toujours député, voici Kader Arif ! Il est le 3° ministre à devoir démissionner pour cause d’emmerdes judiciaires. En cause, une histoire de marchés publics vérolés et refilés à la boite se son frère… sans parler d’une, légère, surfacturation : un événement devisé 340 000 euros et facturés… 2 Millions ! Bref, le brigandage continue ! Et cette fois, c’est un proche parmi les proches, un fidèle de pépère, un copain de la première heure… L’étau se resserre et tout cela va mal finir… Surtout qu’il ressort une espèce de surfacturation des meetings du candidat Hollande au profit des proches du bon Kader… Miam…

Et bientôt 4 ? La secrétaire d’état aux droits des femmes serait-elle la prochaine sur la liste ? Déjà prise dans une affaire d’emploi fictif, nous l’avions évoqué ici il y a quelques semaines, voici Pascale Boistard encore une fois mise en cause. Cette fois, c’est une ex collaboratrice qui l’attaque pour harcèlement alors que Pascalou était députée de la Somme… “J’ai été victime de son mépris, de son agressivité et de harcèlement. Il ne lui reste plus qu’un seul collaborateur de l’équipe qui était sous contrat avec elle depuis son élection en juin 2012. Et encore…” déclare Floriane Bormans, ancienne salariée de l’aide sociale à l’enfance. De collaboratrice, Floriane s’est retrouvée « boniche » de la députée, faisant le chauffeur ici ou serveuse là, et se faisant engueuler d’ailleurs plus souvent qu’à son tour ! Pour sa défense, Boistard se dit victime d’une cabale politique… Et en plus, elle nous prend pour des jambons, la mère…

Pépère sème le trouble… et le fumier ? Partout où il passe, on peut dire que c’est une constante : soit il pleut à verses, soit c’est la bérézina sociale… bref, ce type fout le boxon. Cette semaine n’a pas dérogé à cette règle : à Florange, où il est allé enfumer son monde et s’auto congratuler, sa visite a tourné au fiasco. D’abord, la CGT n’a pas assisté à la table ronde, ne voulant pas s’asseoir à la même table qu’un traitre. Craignant un accueil glacial, le nain était passé par une porte dérobée pour accéder au site… Bien lui en a pris, un comité d’accueil lui promettait un drôle de soutien… Puis des agriculteurs ont gentiment répandu du tas de fumier. L’idée était de sensibiliser le petit corrézien à la mort lente de l’agriculture française du fait de sa sur administration… Mais les gars, l’administration, c’est sa raison de vivre ! Ne rêvez pas trop éveillés…

Florange toujours. D’ailleurs, comme un symbole, Filippetti a balancé le jour même de la visite de pépère dans son industrieuse région. D’abord, elle a érigé Florange en symbole de la crise de la parole politique. « L’histoire du site est l’histoire de la crise de la parole politique. De la confiance en la parole politique… C’était pour cela, pour la camionnette juchée au-dessus des regards brandis comme des étendards, que l’on y avait cru, à cette campagne »… Et il t’a pris, toi comme d’autres, pour une chèvre atomique. Ben oui, mais on étai nombreux à le savoir, ma cocotte… Elle accuse, à demi-mot, le petit corrézien d’avoir précipité ses électeurs dans les bras de Marine. « On voit finalement les conséquences des non-décisions, de ce manque de volontarisme: nos électeurs ont basculé dans les extrêmes». Mais les lendemains qui déchantent, ma chérie, c’est l’histoire de la gauche française ! Elle termine sa tribune dans Mediapart, tribune saluée par le vicomte Montebourg, dont on ne sait s’il soutient la députée dans son acte politique ou celle qu’il secoue le soir dans son pieu, elle finit sa tribune, donc, par une dernière pique à l’encontre de son ex patron : il faudra une primaire pour 2017, histoire de « revivifier l’électorat déçu ».

Chasse au « salaud » ! L’Elysée semble convaincue que la photo parue dans Voici de pépère et sa galante, tranquillement attablés dans les jardins du Palais, a été prise par une « taupe sarkozyste » infiltrée ! Une sorte de salopard resté fidèle à l’ancien président… Évidemment, et c’est le Canard Enchainé qui l’écrit, les gendarmes ont à cœur d’identifier le félon : 5 interrogatoires auraient eu lieu… D’ailleurs, selon l’hebdo, si ce renégat ne parvenait pas à être identifié, les 5 salariés pourraient être mutés… Un comble : être socialiste et ne pas pouvoir compter sur le petit personnel !

Valoche est en tournée. Non contente de voir un sacré pactole lui être promis avec son brûlot anti-pépère, Valoche s’est mis en tête de le vendre à l’étranger. Alors elle voyage, l’ex, et elle nous parle de son torche-balle par presse internationale interposée. Ainsi, cette semaine elle était à Londres où elle a donné quelques interviews bien senties. Elle a raconté, par exemple, que l’Elysée continue de lui envoyer des fleurs, même quand elle voyage, ce qui accrédite, selon elle, la thèse qu’elle est toujours sous surveillance. Elle s’est une nouvelle fois répandue dans la presse au rythme du fumier devant une préfecture bretonne : avec générosité. Oui, elle a gardé toutes les preuves de ce qu’elle avance, à savoir les SMS présidentiels. Oui, il a essayé de revenir vers elle à grands coups de suppliques, jusqu’à 29 fois par jour !!! Oui, ce type est un naze. Bon, rien de vraiment surprenant, mais comme ceux qui tapent sur le corniaud nous amusent, ne boudons pas notre plaisir… Dans un autre registre, mais toujours autour de la 1° répudiée de France, on a appris cette semaine que les associations humanitaires prenaient gentiment leurs distances avec elle. ELA, par exemple, l’a virée de son site internet. Action Contre la Faim a par ailleurs déclaré que l’Association ne savait pas gérer l’emballement médiatique autour de la tarée. Pire, à Madagascar, elle s’est imposée lors d’une inauguration par le Secours Populaire d’une station d’eau potable, déclenchant l’ire de la Dir Com de l’association. Un communiqué lapidaire faisait état d’une présence de Valoche sur place pour des raisons « qui n’avaient rien à voir avec le Secours Populaire ». Fermez le ban.

Les scoops à 2 balles de Valoche. Elle balance quand même encore sur le nain qui la grimpait il n’y a pas si longtemps. Elle assure, par exemple, qu’il est venu la trouver tout récemment pour lui préciser que Julie Point G ne venait jamais à l’Elysée. Raté, Closer ayant sorti quelques photos attestant du contraire. Comble du vaudeville, d’ailleurs, selon le Palais, c’est une évidence : les clichés parus dans la presse n’ont pu être pris que d’un seul endroit : les appartements privés de l’Elysée ! Autrement dit, il y aurait une taupe au service du nain… Si le Roi Fainéant ne peut plus compter sur son petit personnel, mais où va-t-on ? Et puis selon cette folle, l’Elysée aurait exigé du toubib l’ayant accueilli de forcer les doses de sédatifs, histoire de la tenir en respect. On s’en fout, fondamentalement, mais tout ce qui affaiblit le fourbe, on prend…

Mélange des genres toujours. Cette semaine fut d’une teneur exceptionnelle en confusion du privé et du public ! Ah, il faut les voir se répandre dans les médias pour supplier le respect de la vie privée, que non, tout n’est pas dicible et montrable, que tout personnage public a droit, comme tout le monde, à une intimité. Et dans le même temps, comme c’est de coutume avec ces peintres qui osent encore se dire gouvernants, font tout pour nous prouver le contraire ! Ce fut donc Valoche pour qui l’Europe a tout autant le droit de connaître les remugles sordides du pucier présidentiel. Ce fut également le vicomte qui mélange allègrement les genres en soutenant Filippetti, sans trop savoir pourquoi. Ce fut enfin Najat, la khmer rose de la rééducation qui s’est félicité de la nomination de son mari à l’Elysée. « il est par ailleurs un homme doté d’immenses qualités, c’est pour ça d’ailleurs que je l’ai choisi, c’est pour ça que d’autres le choisissent pour exercer des responsabilités professionnelles ». Collusion, connivence, consanguinité. La clique gerbante au pouvoir.

Comme une Fleur. Ministre de la culture, on aura tout vu, incapable de citer le titre d’un livre d’un tout nouveau Prix Nobel de Littérature français, Fleur Pèlerin a décidé d’être à l’image de ce quinquennat et de son patron : faire honte à la France et aux français. Et ce n’est rien de le dire ! Ainsi, le weekend dernier, elle était invitée chez Ardisson. Les équipes de Canal ont filmé une scène surréaliste, ahurissante, de la ministre en train de demander, explicitement et sans aucune gêne, un rôle dans le prochain OSS117 à son réalisateur, Michel Hazanivicius qui en fut quelque peu gêné. “Mon rêve est de jouer dans OSS 117 numéro 3 », a-t-elle clairement déclaré au réalisateur, interloqué. « Je le garde en tête », lui a-t-il répondu… On ne rêve pas, mais on est en République Démocratique de France : les ministres peuvent demander à faire partie du casting de tel film ou de telle série. C’est beau, la Hollandie…

On vous l’avait bien dit. Le tribunal de Grande Instance de Pau a reconnu l’adoption pleine et entière à la compagne d’une femme qu’elle avait épousée récemment. En d’autres termes, un enfant peut donc désormais être le « fruit » d’une union de 2 personnes de même sexe. Et c’est donc parti pour le grand n’importe quoi de la filiation, l’ouverture au grand marché de la vie humaine…. Précisons, naturellement, que cet enfant est né d’une PMA à l’étranger… Ainsi donc, la loi interdit la pratique en France mais en légalise les conséquences. Ce qui revient, naturellement, à en encourager la pratique ! Et donc qui dit PMA dit, naturellement, gestation pour autrui (GPA) au nom de l’égalité entre individus (ou couple) unis par un même mariage… C’est bon, les gars, on y est. Et les tribunaux vont désormais s’engouffrer dans une brèche désormais béante dans le droit français… Dramatique.

Heureux comme un prof dans le 9-3. La semaine dernière, on parlait des profs de Seine-Saint-Denis qui n’étaient, pour certains, pas payés depuis la rentrée. Nous avons mené l’enquête et nous avons trouvé les chiffres précis du dernier concours d’admission. Il y avait 1050 postes à pourvoir dans la totalité de l’académie de Créteil, dont dépend le département du 93. Il y eut alors 3892 inscrits, mais seulement 1425 d’entre eux ont effectivement participé au concours. 980 furent admis, soit quasiment la totalité des places en jeu… Mais lorsqu’on apprend que les derniers reçus avaient la note moyenne de 4/20, on se dit que ceux d’après devaient être sacrément mauvais ! Et puis, pour combler le solde de postes à pourvoir, le ministère a eu recours à une batterie de « profs vacataires », échouant là après un BTS logistique ou autre filière d’excellence pédagogique… Mais tout va très bien, madame la marquise, l’urgence est de remplacer les notes par des pastilles rouges ou vertes… Des malades !

C’est la fête au village ! Ah, Roubaix, le Nord et ses socialistes prêts à tout pour, estiment-ils, sauver leur âme. Ainsi, pour la fête municipale, la vice présidente du conseil général en charge de la culture, Mme Génisson, a eu une belle et grande idée, bien dégoulinante de générosité et enrobée de non-discrimination. Elle a subventionné un artiste local, 8000 euros tout de même, pour réaliser une figurine géante, une Miss Burka, destinée à défiler dans les rues de la ville le 1er avril prochain… De « l’art » brutal, que chacun prendra dans la gueule, d’autant plus que c’est avec son pognon qu’il a été réalisé ! Mme la Socialo voulait « Utiliser cette création pour travailler sur la décrispation face aux problèmes identitaires a semblé intéressant et tout à fait innovant ». Par contre, la mère, balancer le pognon des contribuables à des fins clientélistes communautarises, c’est pas hyper innovant… C’est même une règle de base de la Hollandie…

La culture sauce hollandaise… On sait le nain ignare et inculte. On sait désormais tout de comment (et par qui !) la culture est gérée en Hollandie. Et autant le dire tout de suite, c’est absolument gerbant… Ça a commencé par la chasse aux sorcières de Filippetti, qui a balayé (ou tenté de le faire) tout ce que le précédent quinquennat avait mis en place, bonshommes compris. Ce fut, par exemple, le psychodrame du Musée Picasso, à Paris, dont la directrice fut débarquée par le ministère alors que son mandat courrait jusqu’en 2015. Il y eut ensuite le cas du patron du Théâtre de Villeurbanne, Christian Schiaretti, qui ambitionnait de devenir administrateur de la Comédie Française. Comme les 2 autres candidats, on lui demanda de rédiger son projet pour le Théâtre Français, projet qui se perdit ensuite dans les méandres d’un pouvoir vraisemblablement un peu brouillon. Résultat, il ne fut pas auditionné par le Château, contrairement aux 2 autres. Et le vainqueur fut le favori d’une favorite, Julie Point G, dont on ne sait pas si elle a eu beaucoup de nez dans son choix ou des arguments très convaincants pour emporter la décision présidentielle…

La culture sauce hollandaise (2). Voilà déjà un nouveau cas, à Strasbourg, qui promet beaucoup ! Ainsi le cas de Julie Brochen, ancienne directrice du théâtre national de la ville, n’a pas particulièrement brillé à la tête de son bouzin public : nombre de spectateurs en baisse, comme le nombre d’abonnés, programmation contestée voir éreintée par la critique… Aussi Filippetti souhaitait donc la débarquer. Bon, cela n’a pas été simple vu que Madame Brochen compte de solides soutiens en Hollandie. Rien à voir, évidemment, avec le fait qu’elle soit la nièce de Martine Aubry. Bref, tractations et marchandages d’arrière-cour et ce joli petit monde arrive à se mettre d’accord sur 1 année de plus pour Mââme Julie, sous la forme d’un renouvellement de mandat (3 ans) et d’une démission donnée par la directrice au bout d’un an. On imagine bien le truc : « Bon, d’accord, on te garde mais tu nous promets que tu démissionnes dans un an, d’accord ? Oui, promis les copains, juré craché ! Ploutch… » Évidemment, arrive l’échéance convenu, juin 2014, et Brochen n’a plus du tout envie de laisser sa place ! Finie la promesse des copains ! C’est vrai qu’entre un job de planquée, à se faire engraisser aux frais du contribuable et se bouger l’arrière train pour aller pointer à Pôle Emploi, franchement, on n’hésite pas longtemps… Après un sacré bras de fer, tout de même, la gueuse finit par accepter de quitter son poste contre réparation financière ! Mais c’est pas cher, c’est l’Etat qui paie, comme dirait le nain !!!! Ainsi, on peut enfin nommer celui à qui la place était promise, l’inégalable, l’incomparable, l’incontournable Stanislas Nordey. Ce « brillant » apparatchik de Hollandie doit ses postes précédents à sa compétence et son travail uniquement, et certainement pas au fait qu’il soit le beau-fils de Jack Lang ! C’est vrai qu’il a toujours « œuvré au service des classes défavorisées », puisqu’il dirigeait le théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis à la fin des années 90… avant de le laisser au bord de la faillite, avec un déficit de près de 10 millions de francs creusé en moins de 2 ans… Mais « ça coûte pas cher, c’est l’Etat qui paie ! »

Tout pareil ! Le Point a relaté une péripétie cocasse qui est arrivée au Sieur Lepaon, futur ex patron de la CGT tant les travaux qu’il déclenche dans le moindre local qu’il fréquente sont dispendieux ! Trouvant un tract lors d’un déplacement en province, il le mit dans sa poche et le ressortit devant les instances de son ramassis de gauchistes pour le lire à haute voix. L’assemblée acquiesça, emballée qu’elle fut par le fond comme par la forme du document. Or, Lepaon pour avoir quelques gouts de luxe n’en est pas moins un farceur, montra le-dit tract à son assistance qui resta médusée : le spectacle qui s’offrit à ses yeux la glaça d’effroi, l’assistance, comme on aurait écrit dans la littérature de chiottes que n’aurait pas reniée une certaine Aurélie F, finalement aussi brillante ministre qu’auteur ! Le tract était signé Front National… Ben mes cochons, z’êtes pas sortis de votre auge collectiviste…

A part ça, pépère a assisté à la finale de la Coupe Davis la semaine dernière à Lille. Accueilli fraichement par les lillois, aux cris de « Hollande Démission », il aura été au niveau de sa réputation et de son traditionnel effet sur les événements : les Français ont perdu. A part ça, le ministre allemand de l’économie a fait une sortie remarquée cette semaine : il veut doter Bruxelles d’un droit de véto sur les budgets nationaux. Une menace à peine voilée pour la France, qui y voit d’ailleurs une provocation. A part ça, une colonie de vacances de Colombes, en région parisienne, s’est illustrée tout récemment par ces moniteurs qui proposaient des activités pour le moins rafraichissantes aux enfants : simuler des égorgements d’otages tels que l’Etat Islamique les pratique en Syrie. C’est chouette, la colo, hein ? A part ça, les Femen multiplient les provocations à l’encontre des catholiques, à l’instar de la profanation de la Cathédrale de Strasbourg cette semaine. On ne saurait trop leur conseiller d’aller simuler un égorgement devant une mosquée. Pour voir… A part ça, le quotidien de déférence, à savoir Le Monde, a ouvert ses pages à une énième handicapée du bulbe qui estime que « le couple est une norme qui culpabilise les célibataires ». Un peu comme si les oiseaux stigmatisaient les hommes qui, eux, ne peuvent pas voler. Au nom de l’égalité et de la non stigmatisation, tuons donc tous les oiseaux… A part ça, Duflot ne doute toujours de rien, en tout cas pas d’elle même. Préparant sa candidature de 2017, elle a avoué sur RTL cette semaine qu’elle se trouvait « très douée politiquement »… La gerbe… A part ça, la grosse truie qui sévit place Vendôme se permet de donner commentaire cinglant sur les événements américains de Fergusson… J’aimerais bien qu’un membre républicain du Congrès lui fasse la leçon sur sa loi inique du mariage homo ! En tout cas, elle a pris une volée de Le Foll qui lui a fait remarquer « qu’on se passera de ses commentaires sur ce qui se passe aux Etats Unis… » A part ça, le chômage continue d’exploser, sans que cela soit une véritable surprise malheureusement… A part ça, rien…

Allez bon weekend, et bon courage.

Déjà 9 remarques sur cet article

  1. Pierre dit :

    Bravo Nikko de nous donner le sourire, semaine après semaine, alors que le moral est en berne depuis l’arrivée de ces guignols au pouvoir !

  2. Jpb dit :

    Super et merci pour ces chroniques !

  3. katlen dit :

    Bravo pour votre 100 eme ,que nous lisons toujours avec plaisir et sourire..Bin oui on se demande qui est ce Felon, ce salopard qui n a que cela a faire de voler des photos de Ducon et sa nouvelle …..Ils faut vraiment que tout ce monde est un serieux probleme..La connerie ne les fera pas Grandir..Et dire que les Francais les ont elus…

  4. amazonia dit :

    de plus en plus GROTESQUE PEPERE RIDICULE 1ER .
    LES MEDIAS ETRANGERS ! captent les bons moments
    du guignol de l’Elysée du Q et plug Anal + les poules ++
    LE 1ER SINISTRE VALLS ?
    Qui nous annonce que le secteur du bâtiment reprend
    des parts de marché ? DU TRAVAIL pour qui ?
    Pas pour des Français !
    BATIMENT CONSTRUCTION = travailleurs détacher UE
    DES PAYS DE L’EST ? OU PORTUGAIS SALAIRES 500 EUROS ?
    Pour les chinois = 200 euros !
    LES MAITRES DE BRUXELLES ? SALAIRES TOUJOURS PLUS BAS
    ET AUCUN DROIT ?
    RETOUR VERS L’ESCLAVAGE XXIeme siecle DE LA HONTE .
    UE /MEDEF /FMI / BCE = EQUARISSEURS DE PEUPLES .

  5. Aribo dit :

    Toujours aussi “passionnant” !!!

  6. Rémi C dit :

    Lyon : La manifestation d’extrême-gauche contre le congrès du FN dégénère …innombrables vitrines et mobiliers urbains brisés. ..

    On voit le vrai visage des fascistes du 21e s. Qui veulent interdire le jeu normal de la démocratie.

  7. amazonia dit :

    une question ! sommes nous plus cons que les Américains ?

    lorsque L’Iran se trouve être sous embargo ?
    PEUGEOT pers la vente de 500.000 voitures !
    les USA eux trouvent la solution pour vendre des Chevrolets
    a L’IRAN ? Comment = ils font passer les chevrolets par QATAR PARIS ?
    ALORS POUR MISTRAL ? pas problème
    faire passer MISTRAL PAR CHINE qui livrera MISTRAL RUSSIE . CQFD
    RECIPROCITE
    CE QUE LES RICAINS PEUVENT FAIRE ? NOUS AUSSI .
    ETRE OU NE PAS ETRE CON ?
    SE FAIRE OU NE PAS SE FAIRE EMPROSER PAR USA ?

  8. Muriel dit :

    Félicitations à Nikkopol pour ces semaines…indispensables

Laisser un commentaire