Art subventionné : elle coud avec sa vulve (vidéo)

laine_vagin

laine_vaginPour bien commencer cette semaine de fêtes, quoi de mieux que de constater comme nos artistes “branchés” sont abjects. Merci à Nikkopol de nous avoir fait découvrir cette artiste, Casey Jenkins, qui tricote avec la laine dont la pelote est enfoncée dans son sexe…. même quand elle a ses règles !!!

Pour cette “performance”, l’ “artiste” a cousu pendant 28 jours… On vous passera les détails sur les règles qui tâchent la laine, mais qui font bien partie du concept de cette “œuvre d’art”.

Cet exemple est symptomatique du nihilisme et de la bêtise de de notre société. Déjà, le simple fait qu’on puisse dire sans rigoler que ça c’est de l’art prouve une décadence avancée. Mais il montre également le voyeurisme à outrance de la société de consommation qui, comme avec le mariage pour tous et toutes les idées progressistes, trouve ses relais idéologiques de la téléréalité de TF1 à l’entre soi germanopratin de ces “performances” artistiques.

Riches, pauvres, de droite, de gauche, intellos, prolos, beauf ou bobos : tous à poil en rejetant toute forme de valeur, de hiérarchisation, de notion de bien ou de mal !!!

Cerise sur le gâteau, en France, ce genre d’obscénités ne sont pas seulement payées par le snobisme de leurs adeptes mais surtout par les deniers publics qui subventionnent à tour de bras les événements “culturels” dont cet prestation pathétique. Après Jack Lang et Frédéric Mitterrand, on a l’art qu’on mérite…

Âmes sensibles s’abstenir :

On vous recommande

A propos de l'auteur sachab (24actu)

9 réactions à “Art subventionné : elle coud avec sa vulve (vidéo)”

  1. Vous êtes vraiment pétés de la cafetière…

    “il montre également le voyeurisme à outrance de la société de consommation qui, comme avec le mariage pour tous et toutes les idées progressistes, trouve ses relais idéologiques de la téléréalité de TF1 à l’entre soi germanopratin de ces « performances » artistiques.”

    Faudra déjà nous expliquer le lien entre cette vidéo et le mariage pour tous, mais bon, c’est pas grave.

    Et deuxièmement :

    “ce genre d’obscénités ne sont pas seulement payées par le snobisme de leurs adeptes mais surtout par les deniers publics qui subventionnent à tour de bras les événements « culturels » dont cet prestation pathétique.”.

    Dire cela, c’est être complètement à la ramasse sur le système économique de l’art en France.

    Bref, de la pur malhonnêteté “intellectuelle” ou de l’ignorance crasse totale.

    1. Dans les “chefs d’œuvre en péril mais subventionnés” je verrais assez bien un Bidule avec un concombre dans le fion…
      Succès garanti à gôôôche.

    2. Je crois que Bidule est près à affecter la totalité de l’impôt sur ses revenus à la fourniture de pelotes de laine pour cette déglinguée de la vulve.
      C’est bô l’art subventionné.

  2. Ce qui est sidérant, c’est que l’auteur du texte semble ne pas se rendre compte, (sauf si c’est de l’humour), qu’il fait la même chose que ceux qu’il dénonce.

  3. Très tendance chez les incultes gauchistes, je n’appelle pas cela de l’art mais plutôt de la dépravation.

  4. Dommage que la lipovulveuse Filipetti ne soit plus ministre de l’inculture, elle l’aurait subventionnée pour une exhib artistique en France…

  5. Nos artistes font vraiment n’importe quoi… Avec toutes leurs provocations il ne faut pas s’étonner que les extrémistes veuillent en finir avec leur statut d’intermittent.

    Viiiiite, sanctuarisons le statut dans la constitution !

    Mouhahaha

Répondre à Machin Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.