L’imam qui taguait lui-même sa mosquée

mosqueeL’imam de la mosquée de Pau a avoué être l’auteur des tags dessinés sur le bâtiment religieux où il officiait, après qu’une enquête de police ait été ouverte sur ces prétendus actes islamophobes…

Fin octobre 2013, des tags injurieux réalisés à la peinture verte avait été découverts sur la mosquée paloise de l’avenue de Buros. La police avait aussitôt ouvert une enquête sur ce vandalisme, mais aucune piste n’avait abouti.

Et pour cause, c’était l’imam lui-même le coupable. Un mois plus tard, il est allé se dénoncer spontanément à la police. Il s’agissait en fait d’un règlement de comptes interne qui avait conduit ce salarié de l’association cultuelle, âgé d’une cinquantaine d’année, à passer à l’acte. Il a été convoqué au tribunal pour une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.

 

 

 

 

 

 

On vous recommande

A propos de l'auteur sachab (24actu)

3 réactions à “L’imam qui taguait lui-même sa mosquée”

  1. Sinon, un prêtre a été condamné jeudi à dix-huit ans de prison, à Douai, pour des viols et agressions sexuelles sur une dizaine de mineurs depuis les années 80.

  2. Oui les médias nous rabattent les oreilles avec les prétendus actes islamophobes, certains n’hésitant pas à affirmer d’ailleurs que ce sont 50 mosquées qui auraient été incendiées….alors que quand on regarde la liste des actes islamophobes du CCFM…..on y découvre des flics contrôlant une niqabée, un musulman bousculé dans le métro….

    Bref le grand lavage de cerveau des médias bobos-socialos habituel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.