Bouré, le campagnol trompe sa compagne

Campagnol_terrestre

Campagnol_terrestreSelon une étude américaine publiée récemment, le campagnol, l’un des rares rongeurs monogames, aurait tendance à tromper sa compagne lorsqu’il ingère de l’alcool. Les mâles sont donc tous les mêmes !

Ce sont les scientifiques du département de neurosciences comportementales de l’université de Portland qui ont publié cette étude étonnante dans les Actes de l’académie américaine des sciences (PNAS).

Selon leurs travaux, les campagnols des prairies, qui sont quasiment les seuls rongeurs a n’avoir qu’une seule partenaire sexuelle, deviennent infidèles lorsqu’ils sont alcoolisés. En revanche, selon cette même étude, la consommation d’alcool entraine l’effet inverse chez les femelles campagnols.

Les chercheurs ont également élaborer une théorie pour expliquer ce changement de comportement : ce serait l’effet anxiolytique de l’alcool qui expliquerait cette différence entre les mâles et les femelles. «La prise d’alcool pendant la cohabitation agit comme un anxiolytique, ce qui facilite l’attachement des femelles mais l’inhibe chez les mâles».

Encore un petit coup ?

On vous recommande

A propos de l'auteur sachab (24actu)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.