/>

La Marche, Bedos : quand la gôche voulait brûler Charlie

Rédigé par lesoufflet le 28 janvier 2015.

Guy_Bedos_Mouans-Sartoux_(2)
Je suis Charlie (qu'ils crèvent) !

Guy_Bedos_Mouans-Sartoux_(2)Les bien-pensants collabos de l’islamisation de la France ont eu beau jeu de se dire “Charlie” et de manifester pour la “liberté d’expression”. Pourtant, à l’image du film La marche soutenant une chanson qui voudrait un autodafé pour Charlie Hebdo, ou à celle de Guy Bedos, qui souhaitait “qu’ils crèvent”, nos donneurs de leçons n’ont pas toujours été Charlie…

Ainsi, interrogé par Nice Matin, Guy Bedos, qui ne fait plus rire depuis bien longtemps mais continue à déverser son idéologie nauséabonde, était questionné sur Charlie Hebdo, en 2012. Voici ce qu’il déclarait :

“Charlie Hebdo ce n’est pas mes copains. Qu’ils crèvent ! Ils ont pris des risques sur la peau des autres. En plus ils ne sont pas drôles.”

Aujourd’hui en première ligne des pleureuses gauchisantes sur le sort de ces pauvres dessinateurs…

Récemment, c’est Jamel Debbouze qui s’est exprimé sur le sujet, suscitant l’adulation de toute la classe médiatique pour ses confessions sur TF1 et son soutien aux victimes des islamistes. Pourtant, l’année dernière, il jouait dans le film antiraciste, donneur de leçon, culpabilisant, qui a connu un gros flop malgré une campagne de pub quotidienne orchestrée par Yann Barthès et tous les journalistes de France et malgré de généreuses subventions publiques.

Et, oh surprise, ce film “antiraciste” (plutôt islamophile) avait été accompagné d’une chanson de rap aux paroles explicites, qui évoquait Charlie Hebdo et proposait “un autodafé contre ces chiens”.

Alors, le réalisateur s’est défendu en expliquant qu’il ne s’agissait pas d’un titre de la BO de son film et qu’il avait juste offert des images et effets sonores du film pour le clip… Il n’empêche que ce morceau ne semble pas en adéquation avec le message antiraciste censé être porté par ce film. Pour info, de nombreux rappeurs bien connus, qui se sont fait remarquer sans honte depuis les attentats avec leurs messages pasdamalgamistes, ont participé à cette chanson, dont certain étalent en permanence leurs leçons de morale sur la France rance et raciste qui ne laisse pas leur chance aux immigrés comme Akhenaton, Disiz, Dry, Kool shen, Lino, Nekfeu, Nessbeal, Sadek, Sneazzy West, Soprano, S.Pri Noir.

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. PhilZ dit :

    être Charlie ne veux rien dire de toute façon ..

    De la poudre au peuple et une grosse récupération médiatico-politique par des gens qui en 30 ans ont créé les conditions pour que les attentats se reproduisent car en 1986 il y avait déjà eu des attentats très meurtriers

    Bedos ne présente comme d’autre qu’un vomi d’idées intolérantes et prétentieuses d’une classe friquée et bourgeoise..

    qu’il pleure.. il ridiculise son camps et tous ces artistes pas très malins finalement et complètement déconnectés des réalités

  2. cocoloeuf! dit :

    avec jamel DEUX bouses SVP!

  3. daniel pilotte dit :

    Guy bedos encore lui, un gauchiste crachant sur certains gauchistes, il est vraiment un pauvre type, son humour à deux balles est Insupportable.

  4. Muriel dit :

    Oui…l’hypocrisie de la Gôche morale est un gouffre insondable…..Mais du moment qu’ils se font du fric, les guignols bonnes âmes….

  5. gerard dit :

    quand je pense qu’on martyrise Dieudonné et lui…se balade dans la bien pensante;
    debout Français. c’est l’heure.

Laisser un commentaire