Exterminations, profanations : silence pour les Chrétiens

Rédigé par lesoufflet le 24 février 2015.

drapeaux-bastille

drapeaux-bastilleAlors que la communauté politique et médiatique fait systématiquement un tapage sur les victimes de profanations ou de persécutions religieuses quand cela concerne des Juifs ou des Musulmans, une chape de plomb lui tombe dessus dès lors qu’il s’agit de Chrétiens, pourtant principales victimes. 

Alors qu’en France les cimetières catholiques sont, de très loin, les plus touchés par les profanations, on n’en entend jamais parler. Pourtant, quand il s’agit d’un carré musulman ou d’un cimetière juif, cela fait la Une des journaux. De la même manière, les médias évoquent à peine les milliers de massacres actuellement perpétrés contre les Chrétiens de par le monde à cause de leur religion. Et quand c’est le cas, pour les lycéennes enlevées par Boko Haram par exemple, on ne précise pas qu’il s’agit de Chrétiens et que c’est le motif de leur persécution.

Deux exemples grossiers illustrent à merveille ce mépris français des crimes commis contre les Chrétiens :

Lorsque 21 otages égyptiens ont été massacrés par l’Etat Islamique en Syrie, François Hollande a publié un communiqué pour dénoncer ce crime, sans préciser qu’il s’agissait de Chrétiens, pourtant la seule cause de ce massacre

De son côté, la chaîne d’information en continue, BFM TV, s’est illustrée par une manipulation encore plus malsaine. La chaîne a ainsi présenté comme tels, dans son édition de 8h, les chiffres du ministère de l’Intérieur sur les cimetières profanés en France en 2014 : 4 carrés musulmans profanés, 6 cimetières juifs profanés et 206 cimetières chrétiens profanés.

Cette vérité a dû en choquer certains puisque à midi, la chaîne changeait de version : 4 carrés musulmans profanés, 6 cimetières juifs profanés et 206 cimetières municipaux profanés. On ne dira jamais assez comme la manipulation du langage est partie intégrante d’un régime totalitaire !

La censure christianophobe, c’est maintenant !

 

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. Urbon dit :

    Là, je suis plutôt d’accord avec le gouvernement. Un Cimetière catholique, en France, ça n’existe pas pas vraiment. Dans les cimetières communaux, on trouve des catholiques, des athées, des juifs, des musulmans, etc. Les carrés réservés aux juifs ou aux musulmans, c’est plutôt exceptionnel. Mais allons au bout du raisonnement, on ne sera pas déçu…

    Effectivement, il y a de quoi relativiser les quelques dégradations faites aux tombes de musulmans ou de juifs. La majorité des dégradations dans les cimetières ne semble viser ni les juifs ni les musulmans. Comment se fait-il donc que certains journalistes isolent un cas particulier et insistent sur le fait qu’il s’agit d’un juif ou d’un musulman pour mieux broder dessus, sans scrupule ? Comme si les dégradations dans les cimetières, sans discernement de race ou de religion, n’étaient pas une énorme banalité ? Il s’agit manifestement de foutre la merde, de porter des accusations sans fondement contre le FN et de dévier encore une fois le débat politique sur le racisme. Par exemple, au lieu de parler de jeunes au chômage, ou de jeunes qui se droguent, on parlera de racisme. Joli tour de passe passe.

    Soyons réaliste. Plus personne ne va au cimetière si ce n’est pour enterrer une bonne fois pour toute, pour abandonner à l’oubli en fait, ses morts. N’importe quel gamin qui s’ennui et passe le temps en faisant des bêtises trouvera dans un cimetière la tranquillité nécessaire. Il sera à l’abri du regard des gens, pourra picoler et se défoncer tranquillement, puis, quitte à braver les interdits, pourra finir sa crise d’adolescence en profanant une tombe ou bien une autre, peu importe. Si en plus, le jeune désœuvré profanateur décide de faire sa petite provocation raciste, il n’y a pas de quoi fouetter un chat, et la question du racisme est secondaire. La vraie question, c’est de se demander qui il a voulu provoquer : Les juifs, les musulmans, ou simplement le gouvernement ?

    D’ailleurs, toutes ces larmes versées par quelques uns de nos politiciens et nos journalistes bien pensants sont des larmes de crocodiles. Dire qu’il n’y a pas de cimetière catholique pour soutenir ces manipulateurs est un non sens. Tout le monde sait bien que ces profanations visent surtout à provoquer le gouvernement. Alors, que chacun ferme sa gueule avant de réfléchir, pour une fois !

    mais il ne se passe pas un jour sans qu’on nous bassine avec des histoires de racisme.

    N’importe qui a un peu voyagé sait que la France est un des pays les moins racistes sur la planète. Que les immigrés y sont très bien traités. Qu’il n’y a pas de quoi mettre systématiquement en avant l’argument du racisme, comme si la France allait basculer dans l’horreur de Dachau.

    Il serait peut être temps de se demander pourquoi tout discours sur l’immigration est systématiquement dévié sur la question du racisme, sans autre forme de procès. Et quel intérêt y trouve la gauche ?

    Faire croire aux immigrés qu’elle s’intéresse à leur sort ? Faire croire que l’immigration est un phénomène juste et naturel, qu’on ne saurait le remettre en question ?

    Cacher le fait que la lutte des classes est remplacée par l’immigration et que la gauche ne se soucie aucunement des conditions de travail des immigrés, ces esclaves modernes ? Que les immigrés sont utilisés pour baisser artificiellement le coût du travail, du travail qu’on leur réserve ?

    Aujourd’hui que la question d’actualité est celle du terrorisme, on a décidé qu’il était plus important d’éviter tout dérapage raciste et on a relégué la problématique du terrorisme au second plan. De même, sous prétexte d’éviter les amalgames entre terrorisme et religion, on ne parle plus que de ça.

    Il est évident que la radicalisation des musulmans ne se fait pas pour des raisons religieuses mais pour des raisons politiques. On parle d’Islam politique. La religion n’est ici que le point commun qui rassemble les gens. Mais surtout, tous ces musulmans qui se radicalisent ont en commun de lutter contre un régime politique au pouvoir. Au Moyen Orient ou en Afrique, ce sont des régimes corrompus à la solde des puissances occidentales qui exploitent les richesses de leur pays pour satisfaire des intérêts étrangers. En Europe, des régime prétendument démocratiques qui se servent de l’immigration pour opposer les populations les unes aux autres pour mieux et mieux les manipuler.

    Bref, comme les musulmans commencent à se mêler de politique, vite, parlons d’Islam et de racisme… Mais pas de politique !

    C’est un peu trop facile. C’est tellement facile que même l’opposition n’y voit que du feu et tombe tête baissée dans le piège. Au lieu de parler politique, on parle religion, humanisme, etc.

    Autant laisser carte blanche à nos politiciens. Ce n’est pas nous qui leur demandons des comptes, ce sont eux qui nous en demande !

    Sommes nous bien laïques pour oser prendre part au débat démocratique ? Ne sommes nous pas racistes ? Pas grave, on parlera politique quand on aura digéré la leçon de morale !

    A chaque fois que la gauche parle de racisme, c’est pour mieux trahir ses propres valeurs.

    D’ailleurs, il y a autant de racistes à gauche qu’à droite. Il faut vraiment être con pour croire le contraire !

    Il faut vraiment être con, aussi, sinon corrompu, pour laisser Hollande nous parler de ce qu’il se passe dans les cimetières. Nous n’avons pas élu un président pour ça, encore moins pour qu’il profite de la situation et nous fasse sa petite leçon de morale. Qu’il nous rende des comptes sur l’immigration, sur le terrorisme, sur le chômage et les salaires, point barre.

  2. Arlequin et Colombine dit :

    “Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups”.

    Les Chrétiens savent en qui ils espèrent, mais ce n’est ni en François Hollande, ni en Roger Cukierman, encore moins en Dalil Boubakeur, même pas en leurs évêques dont le premier fut un parjure.

    Ceci étant dit, les gros menteurs de la presse-papier-chiotte ont de plus en plus de mal à mentir, c’est une bonne nouvelle à annoncer aux pauvres.

    Merci donc pour votre article éloquent.

  3. James Bond dit :

    J’ai lu le plan de lutte contre l’antisémitisme de François Hollande, en réalité, c’est un plan de com conçu par les nuls de l’Elysée. Les tombes sont plus faciles à redresser que le chômage, et le croissant plus facile à caresser que la croissance.

  4. daniel pilotte dit :

    La haine des socialopes contre les chrétiens me révulse, en france l’église catholiqucomme dans le monde entier les catholiques ont été trop docile durant des années contre les persecutions christianophobes il fallait agir beaucoup plus tôt avec plus de fermeté,

  5. jean BAMBOIS dit :

    on va leur foutre sur la gueule après avoir tendu la joue
    gauche !….

Laisser un commentaire