/>

Hollande, Finkielkraut et les Français de souche

Rédigé par lesoufflet le 25 février 2015.

hollande_PS

hollande_PSOn se souvient tous du tollé provoqué par le philosophe Alain Finkielkraut qui avait osé utiliser l’expression “Français de souche”, jugée raciste et xénophobe par tous les chroniqueurs parisiens. On les entend beaucoup moins maintenant que c’est François Hollande lui-même qui a utilisé cette expression.

Ainsi, à l’occasion du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), notre bon Flamby a tenté de convaincre les Juifs de l’Assemblée qu’ils se trompent en pensant que les agressions antisémites françaises sont essentiellement le fait de Musulmans. Le fameux “je sais mieux que vous ce que vous vivez et ce qui est bon pour vous”, propre au socialisme et plus globalement au totalitarisme.

Bref, dans son discours, le président de la république a évoqué, à titre d’exemple, le cas de la profanation du cimetière juif de Sarre-Union, commise, selon lui, par des “Français de souche”.

Sur le fond il nous prend pour des crétins en essayant de nous faire croire que les agressions contre les Juifs, en France, n’ont rien à voir avec les Musulmans (demandez aux Juifs qui ils craignent, qui les agresse, qui va dans des écoles, en France, pour tuer au hasard des enfants juifs !). Sans parler de la malhonnêteté et du cynisme de Hollande, qui présente ces deux jeunes comme des Français de souche, oubliant de préciser qu’ils sont d’extrême gauche (probablement ses électeurs de second tour, comme les frères Kouachi) et qu’ils ont agi pour suivre leur idéologie nauséabonde.

Sur la forme, il est amusant de constater que quand c’est Finkielkraut qui parle de Français de souche, c’est raciste (on se souvient d’Aymeric Caron nous expliquer sans blaguer que cette expression était raciste et xénophobe), mais quand c’est Hollande, les petites mains socialistes qui paradent dans les médias sont tout à coup bien muettes….

On voit surtout se profiler derrière cette nouvelle polémique, la haine de la France et de ses racines : on peut utiliser cette expression de manière péjorative, pour dire du mal de ces Français de souche, mais c’est interdit s’il s’agit de leur accorder le droit à l’existence.

Il faudrait qu’on nous explique pourquoi on pousse les Antillais et Africains à être fiers de leurs racines et de leurs cultures d’origine, alors qu’il est nauséabond de se dire fier d’être français de souche ?

 

Déjà 9 remarques sur cet article

  1. minable mais digne dit :

    Exact ! Les profanateurs sont des jeunes anti-fa (organisation payee par les socialos pour faire le coup de main pendant les manifs,….. un peu comme les SA au debut du nazisme en Allemagne).

    Donc, Flamby tente (encore une fois) de detournere l’attention du public, et les presente comme des Francais de souche (donc forcement cons et racistes), plutot que de dire qu’ils sont socialistes.

    Un peu grosse la ficelle !

    Cela dit, on sait maintenant dans quel camp est la salope de Flamby,… enfin pour ceux qui en doutaient encore !

  2. Urbon dit :

    @ lesoufflet

    Voila, je préfère mile fois cet article à ceux que tu nous a fait hier et ce matin.

    D’accord avec toi cette fois-ci. On va au cœur du sujet.

    Il n’y a pas mieux que l’analyse du vocabulaire, l’emploi des mots, pour expliquer les intentions politique de nos dirigeants.

    Revenons-en au faits : La gauche commence par accuser l’extrême droite. L’extrême droite accuse les musulmans. Ha ? Ce sont sont des gauchistes qui ont fait le coup ? Mieux vaut taire cela. Il ne s’agit pas de musulmans en tout cas mais de Français, ça devrait faire l’affaire des gauchistes pour faire taire l’extrême droite. Alors on accuse les “Français de souche” ! Après tout, “Français de souche” et extrême droite, c’est la même chose, n’est ce pas ?

    Moralité : Hollande, l’antifrançais marche sur les traces de Mélenchon : Être blond, en France, s’est suspect ! Les gauchistes ne vont pas tarder à tous se trouver des origines étrangères pour affirmer leur nouvelle identité française, celle de la mixité cosmopolite et du métissage. Enfin, on voit le vrai visage de hollande et de sa clique.

    Enfin bon… Heureusement, le FN est là pour dire la vérité et se positionner, une fois de plus, comme le seul parti qui défend les intérêts des Français.

    Desouche ou pas ? Pour expliquer ce que des gamins font dans un cimetière, on s’en fiche pas mal. Par contre, savoir que Hollande déclare la guerre aux Français d’origine française et prend la défense des islamistes, prétextant une peccadille pour généraliser et affirmer qu’on les accuse systématiquement de façon injuste, ça présente un tout autre intérêt. L’emploi de ce vocabulaire par Hollande, alors qu’il prétend en récuser la légitimité, parce que ça lui permet d’accuser son ennemi politique, en dit bien plus qu’il ne voudrait et fait clairement passer un message.

    Comme les “sans dents”, cette expression de “Français de souche” restera dans l’histoire. Hollande n’aime manifestement ni les uns ni les autres !

  3. Courouve dit :

    « Nous sommes à un tournant identitaire. Les Guyanais de souche sont devenus minoritaires sur leur propre terre », Christiane Taubira, alors député et membre du Parti radical de gauche, en 2007.

    • Tricheur dit :

      Les Guyanais, c’est pas des petits blancs esclavagistes. Ils ont le droit, eux, de vivre en paix. Ils ont rien demandé sinon !

      Les petits blancs veulent plus de travailleurs immigrés en France, alors maintenant faut qu’ils assument. C’est quand même pas des chiens les travailleurs immigrés…

      Quoique ?

      Mouhahaha

    • minable mais digne dit :

      Guyanais de souche ? Si vous parlez des indiens Inini,…. oui, ils sont devenus minoritaires !

      Historiquement, apres les Indiens, d’abord sont arrives les blancs, puis ils ont amene les noirs.

      J’ai du mal a comprendre dans quel groupe est Taubira….

  4. daniel pilotte dit :

    François Hollande comme l’ensemble des socialistes et des gauchistes n’aiment pas le français de souche, la gauche française est connue pour sa préférence étrangère, ils sont pathétiques les gauchistes anti-Francais.

  5. minable mais digne dit :

    Debat sterile :

    Si des gens sont pas contents de vivre en France, qu’ils aillent ailleurs : les frontieres sont ouvertes et on ne retient personne !

  6. JpB dit :

    Quelle bande de guignols !

    Une bonne alliance UMP -FN et hop ces profiteurs ringards de gauche relégués dans les poubelles de l’histoire….

    Ah oui , c’est vrai …..l’Ump préfère les socialos au Fn…..

    • Urbon dit :

      Une alliance pourquoi faire ?

      L’UMP se vide et le FN se remplit, sans que le FN n’ait rien à faire !

      Normal aussi que l’UMP perde sa crédibilité à force de faire alliance avec les socialistes…

      Et comme en plus les soviétiques de Mélenchon ne font pas confiance à l’UMP et qu’ils accuse le PS de mener une politique de droite, ils vont refuser de faire alliance avec le PS au premier tour des élections.

      On va se retrouver au second tour avec une coalition vert et rouge contre les bleus marine. L’UMP-PS va regretter de ne pas avoir présenté un candidat commun au deux et au centre !

      Comment les Français se positionneraient dans un duel Mélenchon-Marine ? Depuis le temps que Mélenchon en rêve… Mais pas sûr que ça joue en sa faveur sur ce coup, même avec toutes les voix de gauche. ce qu’il reste de la droite au sens classique du terme ouvrirait peut être les yeux.

      Si la gauche n’a pas réussi à faire une politique vraiment de gauche, c’est qu’au fond personne n’y croit. Le gens votent à gauche pour se donner un genre sympathique mais dès qu’on parle du fric qu’il faut mettre sur la table, plus personne ne suit !

      L’UMP n’existe plus. Le PS non plus d’ailleurs. Ils se sont tué l’un l’autre à force de monopoliser le débat public. A droite il y a Marine, à gauche il y a Mélenchon, sinon il y a le centre.

      De toute façon, Sarkozy ne reviendra pas en grâce dans les esprits. Lui aussi a trahit, la droite dure justement. Il reste qui ? Juppé ?

      Une politique centriste, c’est ce qu’on subit depuis 40 ans, parce que c’est ce qui fait consensus, tout simplement. Mais le consensus du dernier cru étant particulièrement inodore et sans saveur, et les candidats centristes faisant légion pour se partager les voix, le FN a peut être enfin sa chance !

Laisser un commentaire