/>

Urine, crucifix, christianophobie et justice Taubira

Rédigé par lesoufflet le 25 février 2015.

christianisme

christianismeLa semaine dernière, à Nantes, un homme est entré dans la basilique Saint-Nicolas. Il a arraché un crucifix puis à uriné dessus après l’avoir jeté au sol. Avant même d’avoir attrapé le coupable, la justice rouge de Christiane Taubira a d’ors et déjà annoncé qu’elle ne considérait pas cela comme une profanation… 

Le 18 février dernier, vers 17h30, l’homme a pénétré dans la basilique Saint-Nicolas, située en plein cœur de Nantes. Il a pris un crucifix, l’a jeté au sol et a uriné dessus. Le parquet de Nantes, qui instruit l’affaire, a déclaré qu’il ne considérait pas cet attaque comme une profanation car l’homme n’a rien inscrit ni déclaré…

Après les Femen relâchées malgré plusieurs agressions lors de messes ou destructions de biens dans les églises, ce monsieur ne devrait même pas être attrapé par la police, puisque la justice refuse déjà de qualifier son acte de profanation.

On ne sait pas trop ce qu’il faut aux juges rouges pour voir une profanation… en fait, si, on le sait très bien : il suffit que les victimes soient juives ou musulmanes.

Simple haine et mépris des Chrétiens ou bien calculs politiciens pour essayer de limiter les chiffres de profanations anti-chrétiennes, qui ne vont pas du tout dans le sens de l’idéologie de Christiane Taubira ?

Pour rappel, la ministre de la justice qui nous a imposés une loi mémorielle afin que la France culpabilise pour toujours sur l’esclavage pratiqué il y a deux siècles, refusait que l’on évoque la traite arabo-musulmane (pourtant la plus importante), ne voulant pas choquer nos pauvres petits enfants issus de l’immigration.

Pas étonnant qu’elle veuille passer sous silence les agressions contre les Chrétiens et nous faire croire que seuls les minorités sont persécutées en France, et non pas le contraire, essayant ainsi de dissimuler cette libanisation du pays qui est pourtant visible quotidiennement…

 

 

 

Déjà 12 remarques sur cet article

  1. c’est une honte, ce gouvernement préfère défendre les autres communautés que les chrétiens, en france ou ailleurs, religion qui est la notre en France depuis des milliers d’années, CHIRCHULL disait que le socialisme est le totalitarisme, c’est ce que nous vivons avec ces gauchos

  2. Urbon dit :

    @lesoufflet

    Lesoufflet s’entête !

    Hier un article sur les cimetières “catholiques” et les profanations, aujourd’hui la même avec les églises.

    Ou comment tomber dans le piège de la gauche tête baissée…

    C’est quoi cette connerie de vouloir absolument mettre toutes les formes de racisme dans le même sac ? De comparer les actes de racisme les uns aux autres en fonction de la couleur de la peau ou de la religion et non de la nature des persécutions ?

    Lesoufflet est débile ou quoi ? C’est ça la cathophobie pour lui ? En quoi un paumé qui pisse sur une croix est-il comparable avec un groupe terroriste qui égorge une vingtaine de coptes ?

    Être aussi débile, c’est faire le jeu de la gauche. Tu parles d’une opposition !

    Le jeu de la gauche est pourtant clair :

    1/ Justifier les actes anti-français en accusant les Français de racisme à leur tour. Soit disant que si les Français étaient moins racistes, les immigrés le seraient également. C’est complètement faux, déjà. C’est en plus odieux de mettre sur le même plan, d’une part la xénophobie essentiellement verbale du Français chez lui, d’autre part le refus des valeurs occidentales d’une catégorie d’immigrés qui se radicalisent sur le plan religieux et qui se montrent violent envers ceux qui les accueillent. Mais le gouvernement réfute l’idée qu’il existe un racisme anti-français spécifique à une cette catégorie d’immigrés, prétextant qu’on observe en fait une conséquence indirecte de la xénophobie. Comme si, plus le Français deviendrait accueillant, moins il prendrait de risque à faire venir n’importe quel immigré… C’est exactement le contraire et le gouvernement se fiche bien des risques encourus par la population. Il considère la légitimité d’une immigration massive acquise. Il ment délibérément en prétendant que tous les racismes se valent. Il tait le fait qu’il accueille sur son sol des terroristes, comme il l’a fait après les répressions anti-terroristes en Algérie, comme il le fait encore aujourd’hui avec les “réfugiés” palestiniens.

    2/ Dévier tout débat d’actualité sur des questions morales. Se donner le droit de faire quotidiennement des leçons de morale à la population, au lieu de rendre des comptes pour chaque décision, démocratiquement. Par exemple, on ne parle plus des structures familiales ni de la procréation médicalement assistée, mais d’homophobie. On ne parle plus de travailleurs immigrés ni de lutte des classes, on parle de racisme. On ne parle plus d’euthanasie ni d’avortement, on parle d’intégrisme catholique. Et on amalgame le tout : Parce qu’il apporte systématiquement de la contradiction, on déclare ennemi de la démocratie (le gouvernement ou la démocratie c’est pareil) l’intégriste catholique, raciste et homophobe. La cathophobie est donc perçue comme une conséquence logique de l’intégrisme religieux. A l’époque où le terrorisme islamique bât des records et où l’islamophobie est perçue comme de la simple xénophobie, c’est quand même un comble. Faute de donner raison aux islamophobes, on retient cette fois-ci la logique et on la retourne contre ceux qui l’utilisent. Comme si l’intégrisme religieux des catholiques étaient comparable à l’intégrisme religieux des musulmans. Pire même : Comme si, en France, le fait qu’il y ait plus d’églises que de mosquées étaient la preuve d’un intégrisme catholique encore plus virulent et comme si le manque de mosquées pouvait suffire à satisfaire les revendications des intégristes musulmans.

    2bis/ Le gouvernement considère en fait comme acquis la disparition du discours catholique dans le débat démocratique et il tolère l’intégrisme du musulman, essaye de noyer le poisson pour échapper à la critique. Le gouvernement pense pouvoir négocier avec les terroristes, du genre : On vous donne des mosquées, vous acceptez le principe de laïcité. Et qui peut croire que ça va marcher ? Au contraire, on ne fait qu’apporter de l’eau au moulin ! Le gouvernement le sait, mais il se fiche bien que le terrorisme se développe et que le pays en souffre. Il se fiche bien que la laïcité cède. Le terrorisme lui servira d’excuse pour durcir la répression politique, limiter le liberté d’expression, etc.

    3/ Rejeter toute suspicion de racisme à droite et faire passer les gauchistes pour des antiracistes. Et en particulier quand il s’agit d’antisémitisme. Dès qu’il est question des juifs, c’est l’extrême droite qu’on accuse, comme si la xénophobie pouvait à elle seule expliquer l’antisémitisme. La gauche est particulièrement antisémite et elle le prouve tous les jours. Mais comme elle n’a de cesse d’accuser l’extrême droite de tous les racismes, contre les juifs ou contre les musulmans c’est pareil selon elle, la droite ne sait plus comment se défendre. La supercherie est là : C’est parce que la gauche a pris le parti d’une immigration musulmane qu’elle valide les thèses pro-palestinienne. D’antisioniste on passe à antisémite, c’est juste une question de vocabulaire. Mais il fût un temps où la gauche tenait un tout autre discours.

    3bis/ Beaucoup de juifs pieds noirs se sont investi en politique quand ils sont arrivés en France et majoritairement dans les rangs de la gauche. Aujourd’hui, parce que l’immigration des musulmans est jugée nécessaire, la gauche n’a aucun scrupule à retourner sa veste. C’est à tel point que se développe une nouvelle catégorie de juifs en France, les juifs antisémites. Ces juifs là servent de paravent pour véhiculer les thèses antisémites et valider le nouveau vocabulaire : Si un juif peut être antisioniste, alors l’antisionisme n’est pas de l’antisémitisme. C’est faux et tout le monde le sait. Cependant personne n’ose rien dire. Comme si le conflit israëlo-palestinien n’était pas entretenu par des terroristes musulmans. Comme si Israël menait une politique d’extrême droite, ce dont on l’accuse systématiquement et à tort. C’est complètement absurde : Non seulement la gauche refuse de reconnaître qu’il existe bien un antisémitisme pro-palestinien en prétextant qu’Israël mène une politique d’extrême droite et que le terrorisme en est une conséquence, en plus elle a accuse l’extrême droite française d’être de mèche avec l’extrême droite israélienne en incitant les juifs à partir vivre en Israël. De fait, si les juifs acceptent de partir en Israël, c’est surtout la gauche qui aura le champs libre pour accueillir toujours plus de musulmans antisémites sans que le pays ait à en subir les conséquences. La gauche n’a aucun mal ici à légitimer son antisémitisme par des arguments sécuritaires et, autant n’avoir honte de rien, fait accuser l’extrême droite de sionisme à sa place. Se faisant, bien qu’elle joue sur deux tableaux, la gauche évite de provoquer sa clientèle islamique. Astucieux, non ?

    Bref, mettre dans le même sac terrorisme islamique, islamophobie réactionnaire, cathophobie gauchiste, antisémitisme pro-palestinien, xénophobie franchouillarde, est une pire qu’une supercherie. C’est proprement scandaleux. C’est jouer avec les ressentiments racistes des gens pour mieux dresser les populations les unes contre les autres.

    A chaque fois qu’un abruti se fait prendre au piège, et même à droite chez les Français de souche il y a des abrutis, c’est la même chose. Il en vient à comparer l’importance du préjudice qu’il subit lui aussi devant le racisme. Tout ça ne vole pas plus haut que la rhétorique de Dieudonné. C’est qui qui est le plus victimisé ?

    On est tous des victimes, c’est bien, bravo ! Affirmer que les catholiques sont des victimes quand le gouvernement les accuse d’être les responsables est peine perdue. Jusqu’à preuve du contraire nous vivons en démocratie et accepter d’être une victime ne plaide en la faveur de personne. C’est au gouvernement de rendre des comptes, c’est lui qui est responsable de la plupart de nos maux et c’est lui qui nous ment inlassablement.

    C’est le gouvernement qui part en guerre contre les musulmans du Moyen Orient ou d’Afrique puis qui, comme si son ingérence n’avait aucune conséquence, fait venir des immigrés du Moyen Orient et d’Afrique. La radicalisation des musulmans est d’origine politique, pas religieuse. Les terroristes tentent d’unir les musulmans contre les gouvernements occidentaux autant qu’ils s’opposent aux dictateurs du Moyen Orient et d’Afrique parce accusés d’être corrompus par l’occident. Ces musulmans se perçoivent toujours comme colonisés et l’immigration ne fait qu’accentuer ce sentiment. Ils se prennent pour nos esclaves modernes. Et ils ont certainement plus d’un argument, fondé, pour convaincre.

    Non, l’immigration n’est pas une étape indispensable à notre développement économique. C’est seulement un moyen pour augmenter les profits au détriment des salaires. La gauche devrait se savoir mais elle s’en fiche, le socialisme est devenu libéral !

    C’est le gouvernement qui part en guerre contre les catholiques dans son propre pays, pour appuyer toujours d’avantage son pouvoir. Les athées de gauche n’entendent pas partager le pouvoir. Leur discours est toujours le même : Au nom de la laïcité, écarter toute personne se disant catholique du débat démocratique. Il devient impératif de cacher ses croyances religieuses pour survivre. Ce n’est certainement pas ça, l’esprit de la laïcité. Au contraire, la laïcité, c’est de faire cohabiter tout le monde, qu’il soit croyant ou non, quelque soit sa religion, peu importe qu’elle soit connue de tous. Seule la radicalisation est condamnable mais quand, encore une fois, la radicalisation religieuse se fait pour des raisons politique, parce que le gouvernement refuse d’écouter les arguments qui se dressent contre lui, c’est au gouvernement de rendre des comptes, pas au religieux.

    Non, le catholique n’est pas une menace pour la laïcité. Le musulman, par contre, se radicalise de plus en plus. Le danger, c’est lui. Mais de ça aussi, le gouvernement s’en fiche. Le socialisme et l’Islam peuvent faire bon ménage après tout.

    C’est le gouvernement qui part en guerre contre les juifs, a priori ceux qui vivent en Israël mais aussi ceux qui vivent en France, et demande qu’on reconnaisse aux terroristes pro-palestiniens le statut de victimes. Et en vérité, tout le monde se moque bien des Palestiniens. Le mouvement pro-palestinien est un mouvement identitaire. Le but de ce mouvement est, sans équivoque, de désigner un bouc émissaire pour canaliser la violence et affirmer l’unité, la solidarité, du monde musulman. Pourquoi le gouvernement français a-t-il retourné sa veste sinon pour des raisons de clientélisme ? C’est le gouvernement qui, au lieu de tenir un discours de vérité, prend le parti du plus fort (du moins du groupe le plus nombreux en France) et dresse les communautés les unes contre les autres, quitte à envoyer les moins nombreux au massacre. Le gouvernement fait illusion en faisant campagne contre tous les racismes et si l’antisémitisme fait plus de victimes, il ne voit aucune raison faire du cas par cas. Quand, enfin, il en vient à examiner les logique particulières de chaque forme de racisme, c’est au contraire pour accuser les juifs de sionisme. Comble du comble, c’est aujourd’hui le premier ministre, ce gauchiste de droite, que son propre gouvernement accuse de sionisme !

    Non, le sioniste n’est pas une menace pour la France. Même pas pour le monde musulman. La paix pourrait tout à fait régner au Moyen Orient si les Palestiniens acceptaient Israël. Qu’il y ait des juifs en Palestine n’est pas une nouveauté. Il y en a toujours eu, sionisme ou pas. La seule différence, c’est qu’avant la création d’Israël, les juifs de Palestine étaient maltraités comme ils le sont partout dans le monde arabe. Mais le gouvernement s’en fiche si les juifs sont maltraités, ici ou ailleurs. Le socialisme et l’antisémitisme aussi, ça fait non ménage. Comme en Russie, comme en Allemagne, dans les années glorieuses…

    Et donc, toi qu’on accuse sans cesse de xénophobie, il serait temps que tu te réveilles et commence à faire la part des choses. Que tu trouves juste de défendre seulement les Français de souche contre les étrangers, je le comprends. Mais quand l’ennemi est ton gouvernement et qu’il utilise les étrangers pour te terroriser, toi, comme si tu étais un juif, c’est une aberration de continuer à désigner l’étranger comme ton ennemi. En t’attaquant à l’étranger, qui la plupart du temps est manipulé et ne comprend pas ce qui lui arrive, pas plus que tu ne comprends ce qu’il t’arrive d’ailleurs, tu ne fais que donner de nouvelles raisons au gouvernement pour te brimer. C’est directement au gouvernement qu’il faut t’en prendre.

    Oui, un peu partout dans le monde des chrétiens sont victimes des terroristes islamiques. Tu as raison d’avoir peur. Mais, ne mélange pas tout. Ni ce qu’il se passe dans les cimetières municipaux, en France, ni ce qu’il se passe dans les églises, ce que tu appelles profanations, n’accuse les immigrés musulmans. Ce sont plutôt les gauchistes qui sont montrés du doigts, ceux qui soutiennent le gouvernement. Des gauchistes cathophobes, antisémites, mais curieusement non islamophobes… Justifier systématiquement l’islamophobie par la cathophobie, quand même il s’agit de la cathophobie de gens qui ne sont pas musulmans, et donc tout mélanger comme tu le fais dans tes discours, ne joue pas en ta faveur. Plus personne ne t’écoute et c’est dommage.

    Tu veux stopper le fanatismes islamique en France ? Tu n’as pas besoin de trouver tous les jours dans l’actualité de nouveaux arguments. Laisse ces procédés indignes aux médias et à la propagande gouvernementale. Certes, le gouvernement trouve tous les jours une profanation sans grande importance pour faire sa propagande antiraciste. Ne procède pas ainsi pour faire ta propagande xénophobe. Vise plus haut.

    Ce que tu peux faire, tous les jours, c’est constater l’inefficacité de la politique gouvernementale. Alors que le gouvernement prétend lutter contre le terrorisme, de plus en plus de types comme Merah, comme Nemouch, comme Kouachi et Coulibaly gagnent en popularité. Ces types sont élevé au rang de martyrs, quasiment de divinités. Ils servent d’exemples au jeunes des cités et la situation ne fait que s’envenimer. Oui, il y a de quoi avoir peur. Nous sommes en train d’importer le terrorisme. Peur… Parce que le gouvernement, au lieu de combattre le terrorisme comme il le prétend, est entré dans une logique de négociation.

    En effet, la vérité est aussi crue que ça. Notre gouvernement négocie avec les terroristes. Non seulement le gouvernement compte bien installer un terroriste à côté de chez toi mais en plus c’est toi qui portera le chapeau quand la cohabitation tournera au conflit. En échange de quoi il espère que, non seulement le terroriste votera pour lui aux prochaines élections, mais toi aussi de peur des représailles. Le gouvernement est en train de s’allier aux terroristes, ni plus ni moins. Il fera mine de les combattre au Moyen Orient, les laissera s’installer en France. Finalement le gouvernement cédera sur le terrain de la laïcité mais en échange il gagnera en légitimité : Pour limiter la liberté d’expression autant que pour mettre en place un système de répression politique. Du jamais vu en France, du gauchisme pur et dur.

    L’islamo-socialisme, c’est maintenant !

    Alors lâche nous un peu la grappe avec la catophobie des Femen et autres dégénérés sexuels ou antifa. Passe à la vitesse supérieure ! Au lieu de nous parler toi aussi des cimetières et des églises, de valider ainsi une rhétorique aussi minable et falacieuse, dénonce la façon dont le gouvernement utilise ce genre d’arguments pour arriver à ses fins.

    A bon entendeur, un peu en colère contre toi, je le reconnais, mais tout de même cordialement…

    Urbon

  3. minable mais digne dit :

    Pas de surprise !

    Exercice simple :

    1 – allez sur internet voir la liste des membres du gouvernement.

    2 – toujours sur internet, regardez les biographies de chacun : qui est franc-macon (donc anti-chretien) et qui est d’origine etrangere (coreen, marocain, juif et donc israel, espagnol de naissance,…).

    3 – vous comprendrez alors beaucoup de choses sur notre regime d’occupation socialiste !

  4. minable mais digne dit :

    Apres on peut se lamenter,…

    mais je pense que quelqu’un qui a eu les deux bras et les deux genous casses suite a ce genre de profanation…..

    (personnellement, je casserai aussi les incisives, mais c’est une fantaisie gratuite)

    il n’y revient pas deux fois.

  5. katlen dit :

    La FRANCE de mon Enfance, Adieu ma France..A lire sur l observatoire du Mensonge…Un tres beau message qui laisse a penser et a reflechir , qui nous rappel la France de notre jeunesse a aujourd hui..

  6. katlen dit :

    Pour ceux qui connaisse mal, le FN, a lire de Mr Fernand Chaput sur Les Partisants de Nicolas Sarkozy..L histoire de la Naissance du Front national , instructif

  7. desrousseaux dit :

    Comment peut on supporter de tels actes ?est ce moins grave d uriner sur un crucifix est ce moins grave dis je pour un chretien que de dessiner le prophete pour un musulman ?Pénétrer dans une eglise alors qu il n est pas catholique je suppose n et est ce pas une violation et les chretiens vont ils continuer à se laisser insulter de cette façon? et je m etonne du silence radio des médiats Quand connaitra t on l auteur de cet acte j espere de tout coeur que ce n est pas un monsieur Ben ou mohamed je pense que peut être ils sont plus respectueux

  8. desrousseaux dit :

    Comment peut on supporter de tels actes ?est ce moins grave d uriner sur un crucifix est ce moins grave dis je pour un chretien que de dessiner le prophete pour un musulman ?Pénétrer dans une eglise alors qu il n est pas catholique je suppose n est ce pas une violation et les chretiens vont ils continuer à se laisser insulter de cette façon? et je m etonne du silence radio des médiats Quand connaitra t on l auteur de cet acte j espere de tout coeur que ce n est pas un monsieur Ben ou mohamed je pense que peut être ils sont plus respectueux

  9. daniel pilotte dit :

    Puisque la justice rouge pratique l’injustice de la taubiratitude qui a décidé qu’il n’y a pas matière à profanation d’un lieu de culte chrétien, l’auteur des faits est protégé, si un catholique avait le même comportement dans un autre lieu de culte non catholique il passerait pour un facho ou un raciste, décidément la justice française est vraiment bien malade la solution dehors TAUBIRA.

Laisser un commentaire