/>

Apologie du terrorisme : pas de jugement à cause d’un concours

Rédigé par lesoufflet le 02 mars 2015.

kouachi_pedophile

kouachi_pedophileLes policiers d’Angoulême sont furieux depuis que deux hommes arrêtés pour apologie du terrorisme ont du être relâchés car la justice Taubira a préféré organiser un concours d’éloquence dans la salle prévue pour le jugement.

C’est encore une historie hallucinante qui prouve comme nos juges sont déconnectés et semblent prendre un malin plaisir à saper le travail de la police dans tous les domaines.

Le 7 janvier dernier, jour même de l’attaque de Charlie Hebdo par les frères Kouachi, 4 musulmans ont célébré ça dans un bar d’Angoulême, s’exclamant :

“C’est bien fait, ils n’avaient qu’à pas insulter notre prophète. 12 blancs en moins, vive Allah, tournée générale !”

Les témoins ont filmé la scène et ont été menacés par les 4 supporters des terroristes. Une plainte a ensuite été lancée pour apologie du terrorisme et après enquête de la police, ces personnes ont été identifiées et appréhendées quelques jours plus tard. Ils devaient passer devant le juge le 12 février pour une comparution immédiate.

Malheureusement, ce jour là, la seule salle de tribunal qui permet un visionnage vidéo (les images tournées étant les seules preuves matérielles) est prise pour un concours d’éloquence organisé pour des étudiants du barreau.

La justice a donc décidé de les remettre en liberté jusqu’à la prochaine audience… Bien évidement, les quatre chances pour la France ont ouvertement rigolé en comprenant comment ils s’en étaient tirés. Même leur avocat a été écœuré.

Sont-ils juste déconnectés avec un sentiment de toute puissance, ou est-ce un calcul machiavélique au service de leur idéologie padamalgamise qui refuse de voir en un Musulman un coupable ? Un peu des deux sans doute…

Quoi qu’il en soit, les policiers du syndicat Alliance, furieux, ont publié un communiqué aux oignons pour dénoncer cette absurdité, dont voici quelques extraits :

« Cette décision incompréhensible dépassant l’entendement inquiète fortement les policiers d’Angoulême, qui peuvent légitimement s’interroger sur le service public rendu par la justice… A quand les sessions d’assises reportées pour un tournage ou des travaux de peinture? Il est sans doute vrai que l’entraînement des futurs avocats doit passer avant l’intérêt de la justice ou le respect élémentaire des droits des victimes qui sont également des justiciables, faut-il encore le rappeler ? », s’interroge le syndicat.

« L’esprit du 11 janvier invoqué par les plus hautes autorités de l’Etat ne semble pas avoir touché certains magistrats charentais dont le bon sens consistait à faire patienter des étudiants ou à faire porter des moyens vidéos dans la salle d’audience… Synergie Officiers dénonce cette situation inacceptable, demande aux plus hautes autorités judiciaires de prendre clairement position sur cette carence et de garantir qu’une telle situation ne puisse jamais se reproduire. »

« A quand les sessions d’assises reportées pour un tournage ou des travaux de peinture? »

 

 

Déjà 8 remarques sur cet article

  1. bouffon1er dit :

    la loi du Talion pour ces pourritures suffirait bien

  2. minable mais digne dit :

    L’etat ne peut pas tout faire.

    Il y a un moment, ou il faut se debrouiller seul et faire le boulot.

  3. JpB dit :

    Les juges rouges du mur des cons jamais sanctionnés, la justice de Taubiracaille en pleine déliquescence ….Les racailles rigolent. Normal en socialisie.

  4. Thevenet dit :

    Plus que marre de l’islam et ses racailles qui vivent de la générosité des français en leur crachant dessus.
    Retour au bled ! Fissa !

    • minable mais digne dit :

      “retour au bled”…. non, cela ne fait que reporter le probleme a plus tard.

      Le probleme doit etre resolu de maniere definitive.

  5. daniel pilotte dit :

    Les juges rouges du mûre des cons sont dociles avec les voyous ils sont moins compréhensifs avec les victimes, je me pose une question si le départ de taubiracaille est avéré j’espère que le prochain ou la prochaine ministre de la justice ne soit pas un clone continuant la même politique judiciaire désastreuse de la taubiratitude.

  6. Urbon dit :

    Ho ! Ça va !

    Ce n’est pas comme si un facho avait traité Taubira de singe, non plus !

    Ce n’est pas si grave que ça…

Laisser un commentaire