IVG : il dissout des pilules abortives dans un smoothie

IVG

IVGUn Norvégien a dissimulé des pilules abortives dans le smoothie de sa petite amie enceinte, qui a ensuite fait une fausse couche. A force de trop banaliser l’infanticide…

Lundi dernier, un jeune Norvégien de 26 ans a plaidé coupable pour avoir infligé de sérieuses lésions corporelles et avoir ainsi mis un terme à une grossesse sans le consentement de la mère.

La jeune femme de 20 ans a perdu son bébé lors de sa douzième semaine de grossesse, à la suite de la seconde tentative du père de la faire avorter sans son accord.

“Il a essayé plusieurs fois de me convaincre d’avorter mais ça n’était pas une option pour moi”, a déclaré lors de l’audience celle qui aurait dû être maman.

Après avoir bu le smoothie, la femme a eu de fortes douleurs abdominales avant de faire une fausse couche le soir même. Elle a demandé au médecin de faire des tests qui ont confirmé que la fausse couche était liée à une grosse dose de médicaments abortifs.

Le jeune homme a avoué à la court avoir “mauvaise conscience et ressentir des remords, mais [il] pensait que c’était le seul moyen de se sortir de cette situation”.

“J’ai lu sur internet que ces pilules pouvaient causer des difformités sur l’enfant si elles ne fonctionnaient pas. Après l’échec de la première tentative, j’ai pensé que ça serait de ma faute si l’enfant naissait avec des graves malformations, je n’aurais pas pu vivre avec ça. Donc j’ai décidé de réessayer”, a-t-il expliqué, sans une pensée pour la mère ni pour l’enfant. Société de l’égoïsme et du “jouir sans entrave”, quand tu nous tient…

Si le procureur a requis une peine de prison de 7 ans, l’avocat de la défense a considéré que son client (déjà papa et à charge d’un enfant) méritait la clémence de la Cour.

La décision du tribunal est attendue le 17 mars.

L’avortement pour tous, le summum de l’égalitarisme : si les filles peuvent obliger un homme à avorter son enfant sans lui laisser le choix, il n’y a pas de raison que ça ne marche pas dans les deux sens… L’IVG contre sa volonté, quel progrès !! A force de banaliser l’avortement on en arrive là. L’Histoire jugera sévèrement ce que nous avons fait de notre civilisation !

 

 

On vous recommande

A propos de l'auteur sachab (24actu)

4 réactions à “IVG : il dissout des pilules abortives dans un smoothie”

  1. Houlala ! Malheureux, tu ne sais pas !

    Les femmes… C’est leur ventre, leur bébé. Elles font ce qu’elles veulent avec.

    Les hommes… C’est tous des machos et des fachos, ils n’ont rien à dire. Ils font bien ce qu’ils veulent des femmes alors ?

    Mais bon, quel con ce Norvégien aussi ! Il ne pouvait pas faire comme tout le monde ? Jouer le jeu ?

    Faut deux femmes pour vivre heureux. Une femme coincée du cul, on l’épouse, on lui fait des gosses et puis on ne la touche plus. Une vraie salope ou encore mieux, une professionnelle, on va la voir quand on a les couilles pleines et si elle tombe en cloque on s’en cogne.

    🙂

  2. Un norvégien complètement débile, il ferait mieux d’inventer un remède contre les maladies neurologiques il aurait toutes ma considération voir même beaucoup plus…..

  3. Utiliser ce fait divers sordide pour attaquer le droit à l’avortement…bravo.

    Faut il citer toutes les affaires de bébés congelés pour défendre l’avortement ?

    Pathétique.

    1. Tu ne sais pas faire la différence entre avortement et banalisation de l’avortement ?

      Tu devrais aller te faire euthanasier en Belgique, ça vaudrait mieux pour toi. Et pas besoin de te déguiser en légume paraplégique d’ailleurs, là bas c’est devenu banal.

Répondre à daniel pilotte Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.