/>

La double casquette de Juliette Méadel nuit à la démocratie

Rédigé par lesoufflet le 13 avril 2015.

juliette_medael

juliette_medaelAlors qu’elle est porte-parole du Parti Socialiste, Juliette Méadel est également rapporteur à la Cour des comptes. Une situation digne d’une république bananière, où ce sont les membres du parti eux-mêmes qui sont chargés de contrôler le travail du gouvernement.

Ils avaient déjà osé les manifestations de soutien au gouvernement lors du débat sur le mariage homosexuel et l’homoparentalité, digne des pires régimes totalitaires. Ils osent désormais mettre leur propre porte-parole à la Cour de comptes (CDC) !

C’est les membres eux-mêmes de la CDC, qui tiennent à leur indépendance, qui tirent la sonnette d’alarme. “Comment fera-t-elle si un jour elle rend un rapport sévère contre le gouvernement et qu’elle doit ensuite contester la pertinence de ce rapport sur les plateaux de télévision ?”, s’indigne ainsi un magistrat de la CDC.

Une situation hallucinante qui nous rappelle la vraie signification du mot socialisme…

 

 

 

Déjà 9 remarques sur cet article

  1. Arlequin et Colombine dit :

    Article éminemment d’actualité quand on mesure la somme des lois totalitaires qui sont actuellement soumises au parlement par un gouvernement sans gouvernail :

    – loi sur le renseignement = dérives immédiates en police politique, un remake des fiches du général André pointe son nez.

    – loi santé = fourre tout de la voyoucratie médicale, par exemple les familles ne pourront plus s’opposer au prélèvement d’organes sur un des leurs, consentant par défaut ! Le business justifie toutes les dérives.

    – loi sur la réforme des collèges = cheval de Troie du lobby LGBT et de la culture de mort. Parents à vos marques pour défendre vos droits bafoués.

    Affolant !

    • Thierry Theller dit :

      @Arlequin et Colombine

      En tout cas, il est urgent de tirer la tinette et sur le dévergondage politico-médiatique actuel et sur la “FRENCHIOT” malodorante de ce temps.

      A titre d’information, “FRENCHIOT” est un néologisme qui, initialement, a été conçu par Marc Rees, pour traduire la version française du “Patriot Act” américain.

      A diffuser sans modération, donc !

      On peut aussi, pourquoi pas, -sans notice ni mode d’emploi-, l’offrir à E. Valls en guise de chewing gum… Oui !

      En bon spécialiste des coups tordus et des culs-de-basse-fosses socialistes, il en maîtrise parfaitement toutes les implications post-démocratiques. Une vielle marotte, sans doute… ?

  2. Urbon dit :

    La fin justifie les moyens… Une bande de voyous qui se croit au dessus des lois et qui nous chante toujours la même berceuse : Le parti socialiste, le seul parti qui soit véritablement démocratique, va apporter au monde la démocratie. Tous ceux qui ne sont pas socialistes sont des ennemis de la démocratie. Il faut donc les empêcher de s’exprimer au nom de la liberté d’expression. Il faut aussi les harceler (comptes, dérapages, amitiés suspectes, etc) afin que Justice soit faite. Il faut instaurer un ordre nouveau, c’est à dire un régime socialiste.

    Nouveau ?

    Rien n’a changé depuis l’URSS. Et le drame, c’est qu’il y a encore des gens pour voter socialiste. Ces gens s’estiment du bon côté de l’idéologie et jouissent du pouvoir abusif qu’ils exercent sur autrui. La plupart n’ont rien à y gagner (financièrement), c’est seulement l’ivresse de la victoire qui les guide. Enfin, la victoire des présidentielles parce que depuis… Ils n’ont honte de rien. Ils sont prêts à tuer pour leurs idées. Maintenant qu’ils sont au pouvoir, ils feront tout pour y rester quelque soit l’opinion publique.

  3. toto dit :

    Nos institutions sont vérolées, c’est aujourd’hui un fait indéniable.

    Lire l’excellent livre d’Antoine Peillon (les 600 milliards qui manquent à la France). Antoine Peillon journaliste à La Croix, n’hésite pas à appeler un chat un chat, et un cabinet de ministre mafieux ce qu’il est, un ramassis de mafieux dont le métier est de s’enrichir illégalement en toute impunité.

  4. JpB dit :

    oui, chassez le stalinisme, avec la gauche il revient au galop…

  5. daniel pilotte dit :

    Les socialistes sont stupides, le copinage continue inexorablement, la socialie baillonne la liberté d’expression sur les réseaux sociaux, la socialie française est le seul parti de France ou les corrompus sont les plus nombreux, y en a marre du gouvernement socialiste qu’il dégage.

  6. Muriel dit :

    Valls-Cazeneuve mettent en place un Etat policier contre les patriotes

    Son armée de ministres-susceptibles et d’associations-délatrices sous perfusion de subventions, ne suffisent plus au plus indigne premier ministre ! Son côté teigneux et son immense intolérance pour la liberté de penser (bien qu’il prétende le contraire) l’amènent à mentir avec un phénoménal culot … allant même jusqu’à convoquer la presse (pas celle de ré-information, l’autre !) avant le début des débat sur la nouvelle loi sur le renseignement … manœuvre éventée et dénoncée ce jour par Le Point !

    Le but était de déminer les critiques prévisibles sur certaines mesures, comme celle prévoyant d’installer des mouchards chez les opérateurs télécoms et ainsi de « profiler » l’ensemble des internautes

    Sous couvert de lutter contre le terrorisme, sans jamais nommer l’islam, unique responsable des tueries mondiales … le gouvernement ne vise en fait que la surveillance de plus en plus étroite de ceux qu’il nomme « groupuscules d’extrême droite » (poubelle pratique où il fourre tous ceux qui le gênent !) afin de « tuer dans l’œuf » toute velléité de rébellion des patriotes, et notamment ceux qui, à l’avant garde des critiques gouvernementales, dénoncent sans relâche, les chausse-trappes mises au point par les mafieux qui nous gouvernent, de la pire manière qui soit … tout en se prétendant innocents comme l’agneau !

    http://ripostelaique.com/valls-cazeneuve-mettent-en-place-un-etat-policier-contre-les-patriotes.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ripostelaique%2FznSM+%28Riposte+La%C3%AFque%29

Laisser un commentaire