/>

Justice Taubira : le violeur vient vivre à 150 m de sa victime

Rédigé par lesoufflet le 21 mai 2015.

taubira_mariage_pour_tous Parti socialiste

taubira_mariage_pour_tous Parti socialisteEn Seine-et-Marne, un violeur récidiviste qui a été libéré après six mois d’emprisonnement, malgré une peine de cinq ans de prison, s’est installé à 150 mètres de là où vit sa dernière victime. Les juges rouges qui défendent les criminels contre les victimes, c’est maintenant !

Une mère de famille de 36 ans vit un terrible cauchemar grâce à la folie laxiste et protectionniste envers les criminels des petits fonctionnaires rouges de la justice française. Celui qui l’a violée est revenu vivre chez lui, à 150 mètres de la pauvre victime. Des victimes dont notre système judiciaire se fout désormais ouvertement (quand il ne les déteste pas vigoureusement, comme dans l’affaire du mur des cons), puisque l’homme condamné en 2014 à 5 ans de prison dont deux fermes a été relâché au bout de six mois (un classique de notre belle justice), sans même avoir effectué de préventive…

Cet ami de la famille, un artisan portugais de 61 ans qui faisait des travaux chez la victime quand il l’a violée en 2010, était déjà un récidiviste : il avait violé des élèves infirmières sous la menace d’une arme en 1981 et avait été condamné en 1983 à 12 ans de prison !

Malgré cette condamnation passée et l’évidente pulsion de l’homme vers la récidive, la justice a encore prouvé sa folie idéologique : elle a accepté que l’homme revienne vivre à 150 mètres de chez sa victime à cause de qui il a fait de la prison… Pour donner toutes les chances de réintégration aux prisonniers (avec pourtant des taux de récidive très importants chez les prédateurs sexuels), les juges les chouchoutent au maximum, réduisant leurs peines comme peau de chagrin et accédant à toutes leurs requêtes.

Anéantie, la femme raconte ainsi : «Je pensais, qu’il y aurait quand même un éloignement géographique demandé. Mais on me dit qu’on ne peut pas lui imposer cela car il n’aurait pas d’autre endroit où aller habiter. Comment la justice peut-elle autoriser des choses comme cela ? […] Je passe devant chez lui tous les jours pour aller à l’école, aller à la boulangerie, au centre commercial… Le bus de mon fils le dépose devant chez lui. […] L’avenir, je n’arrive pas à le voir. Je vis dans la crainte, dans la peur. J’emmène mes enfants à l’école en espérant qu’il ne se passe rien, j’espère être en vie le soir. C’est une double peine pour moi, je suis victime et c’est encore moi qui paie. Je pense même à déménager et je trouve inadmissible que ce soit la victime qui doive déménager et non le coupable».

Taubira et ses copains préféreront toujours les violeurs et assassins, car dans leur vision totalitaire socialisante, ce sont eux les victimes d’un système qui les a rejetés et poussés au crime… Les femmes violées et autres vieillards tabassés quotidiennement ne sont que des beaufs travailleurs qui regardent TF1 et dont la majorité ne vote même pas à gôche…

 

 

Déjà 10 remarques sur cet article

  1. minable mais digne dit :

    Le multi-recidiviste pourrait se lacher sur Toto, ….. c’est peut etre ce qui lui manque.

    • Christelle dit :

      Votre pseudo est bien choisi. Minable en effet. Souhaiter à une personne de se faire violer, aussi idiote soit-elle, ou même estimer qu’elle le mérite n’est franchement pas beaucoup moins criminel que de passer à l’acte. Personne, je dis bien PERSONNE ne mérite ça !

      • Muriel dit :

        C’est vrai, mais ne pas ou presque pas punir les violeurs et autres criminels, comme c’est le cas avec la justice rouge de Taubiracaille, permettant ainsi de multiples récidives, est le pire des crimes et un mépris total pour les victimes passées et futures.

        • Christelle dit :

          Ah oui, ça je ne le nie pas, je suis même 100% d’accord, mais souhaiter un crime pour punir un autre crime n’est franchement pas mieux et c’est selon moi s’engager dans un cercle vicieux de violence qui fait malheureusement du monde la grosse merde qu’il est actuellement. Protester et se battre contre de telles pratiques oui, mais souhaiter une horreur pareille non.

          • Muriel dit :

            N’ai-je pas écrit que j’étais d’accord ?

          • Pascale dit :

            Et bien pas moi ! Quand on fait tout pour que les violeurs et les multirecidivistes soient libres de recommencer, on en mérite pas moins !
            Oeil pour oeil, dent pour dent.

          • Christelle dit :

            Eh bien ça se voit que vu n’avez jamais subi une telle horreur. Quand on le vit, on ne le souhaiterais pas à son pire ennemi.

          • Christelle dit :

            Aucune compassion pour les criminels, violeurs, a fortiori multirécidivistes, que Taubira et sa justice relâchent dans la société pour faire de nouvelles victimes…

  2. JpB dit :

    Dans la justice Taubiracaille, être condamné à 5 ans et n’en faire que 6 mois est une preuve de séverité exceptionelle….. Normalement il aurait du être acquitté….

  3. daniel pilotte dit :

    il faudrait que le violeur puisse Habiter le plus près possible du domicile de christiane taubira, puisqu’elle préfère les voyous.

Laisser un commentaire