Une semaine en Hollandie, #115

hollande_montre

hollande_montreUne grosse semaine en Hollandie qui aura montré la capacité des peintres qui nous gouvernent à repousser leurs propres limites… Vivement la fin !

Najat, la gauche, la droite… Le problème, avec ces mollusques qui nous servent de dirigeants, c’est qu’ils croient manier des concepts alors qu’ils ne font qu’habiller leur idéologie malade. Ainsi Najat, dont on abondement parlé ici, qui s’est livrée pour GQ la semaine dernière. Elle pose, dans ce magazine de haute tenue intellectuelle, les différences fondamentales entre la droite et la gauche. Selon elle l’électeur de gauche « parle exactement de la même façon à un chef d’entreprise du CAC 40 et à un chauffeur de taxi. Avec le même respect, en étant tout autant intéressé par ce que l’autre a à lui dire ». La gauche du 21° siècle est d’une portée historique et laissera à n’en pas douter une trace indélébile dans l’histoire des idées. Et l’électeur de droite ? « De manière générale, je dirais (le reconnaître) à une forme d’indifférence ou d’acceptation voire de légitimation des inégalités »… Comment dire. A un certain niveau, il n’y a plus de mots…

Mon cher Vélo ou petit problème de maths élémentaires ! Le Monde a (enfin !) sorti ce que certains malveillants et factieux publiaient sous le manteau depuis des lustres : le vrai coût du Vélib pour les parisiens. Le Vélib’, c’est le vélo en « libre accès » dont les bornes sont disséminées partout dans Paris. Le legs le plus bobo de la mandature fastueuse de sa Seigneurie Bertrand 1er, opéré par Decaux, pas con, au prix de petits arrangements avec les marchés publics, coute une fortune à la ville, donc aux parisiens. Jugez plutôt : 333 euros par mois et par vélo. Soit 4000 euros par an ! Et selon les statistiques de la ville, on compte 16277 vélos dans Paris… Pour aider les plus jeunes lecteurs d’entre nous, ceux qui ont eu le malheur d’aller à l’école primaire ou au collège au cours des 3 dernières années, et qui se trouvent donc parfaitement incapable de déduire le coût global des bicyclettes delanoistes, je vais expliquer un peu le calcul : si 1 vélo coute 4000 euros par an, alors 16277 vélos coutent… 16277 fois plus ! Ainsi, le coût global de l’opération séduction des bobos parisiens coûte la modique somme de 65 millions d’euros… Et c’est kiki qui paie ? Le con-contribuable parisien…

Parution… Le lendemain de la manif des profs de collège contre leur projet de réforme, la belle Najat, tout à son cynisme, a fait paraître les décrets d’application de la loi, montrant ainsi toute la considération qu’elle a pour sa base électorale… Et, comble du cynisme, elle ose répondre aux syndicats qui hurlent au « passage en force et à la provocation » que ce n’est absolument pas le cas, au contraire, c’est pour « répondre aux inquiétudes des grévistes » si les décrets d’application sont parus… pire, elle croit savoir ce que les syndicats veulent, en déclarant sur France Info : « Le SNES, en l’occurrence, que demande-t-il ? Il ne demande pas le retrait de la réforme, entendez-le, il demande à ce qu’elle puisse entrer en vigueur dans de bonnes conditions. » En allant voir le site internet du SNES, on pense que les souhaits dudit syndicats ne sont pas tout à fait arrivés à l’oreille charmante de notre khmer rose : « Les organisations syndicales SNES-FSU, SNEP-FSU SNALC-FGAF, SNFOLC, SNETAA-FO, CGT Educ’action et SUD Éducation (…) continuent à demander le retrait de cette réforme fondée sur l’autonomie des établissements et la multiplication des hiérarchies intermédiaires sous l’autorité du chef d’établissement ». Moi, j’serai électeur socialiste, et ben j’l’aurais mauvaise… J’dis ça, j’dis rien…

Parution Suite. Et que dit le décret ? Puisque personne n’y comprend rien, dixit la ministre, et que tout le monde raconte n’importe quoi, on est allé lire le décret en question. C’est chose faite. C’est éloquent et il est aujourd’hui impossible, je dis bien absolument impossible, de ne pas considérer cette réforme comme idéologique. Par exemple, parmi les thématiques retenues, nous noterons les « cultures et langues étrangères »… ou comment faire rentrer, enfin, l’enseignement de l’arabe dans les collèges de France… Du fin fond de l’enfer, les Kouachi’s Brothers doivent apprécier…

Motion et émotion… On l’a vu, ces peintres de gauchistes signent des trucs qu’ils ne lisent pas… La démocratie interne, au PS, c’est d’abord et avant tout prendre les militants pour des ânes. Ce fut Mosco le premier qui se signala en signant une motion qui préconisait un bras de fer avec la commission européenne à laquelle il appartient et qu’il représente. Puis le gros Sapin, roi des benêts qui signa toujours la même motion, la A, qui exige la fusion de la CSG et de l’impôt sur le revenu, dispositif dont le même Sapin ne veut pas entendre parler. Cette semaine c’est Rebs, qui s’est signalé dans cet exercice si délicat de prendre le bon peuple pour un con. Ayant lui aussi aposé sa signature sur la motion A, il ne s’est pas rendu compte qu’elle demande la généralisation du CV anonyme, dispositif que lui ministre a abandonné dans sa loi. En bon premier de la classe, (on le comprend, il a tellement eu de mal à rentrer au gouvernement…), Rebs s’est également signalé dans une démonstration de léchage d’oignon présidentiel. Interrogé sur le fait de savoir s’il était lui aussi favorable à des primaires à gauche, il a répondu sans se marrer que « quand on a un bon président, on le garde… ». Ben mon gars, je ne sais pas ce que tu joues, mais on peut dire que tu connais parfaitement ta partition de lèche-boule…

Coup du Rafale… Notre avion de guerre se met à se vendre comme des petits pains. Tant mieux pour Dassault. On n’a tellement galéré avec ce coucou… Bon, soyons réalistes, ce serait la droite qui aurait passé ces contrats, la gauche nous chierait dans les bottes en nous expliquant que tout cela est immoral et que s’il faut se résoudre à vendre des armes, exigeons que cela le soit à des démocraties. Bavardages stériles évidemment. Disons que là comme ailleurs, la gauche éteint d’elle-même le magistère moral sur lequel elle s’était auto installée ! Toujours est-il que le dernier contrat en date, les 24 avions vendus au Qatar, semble avoir une contre-partie violente… pour Air France ! En effet, et bien que le nain s’en défende, l’accord de vente semble s’accompagner de l’ouverture de nouvelles lignes pour Qatar Airways à Lyon et Nice. Un coup dur pour Air France, dont l’Etat est actionnaire, rappelons-le, à 16%, la compagnie pouvant perdre plusieurs centaines d’emplois en étant amenée à abandonner des lignes face à cette nouvelle concurrence jugée déloyale. Et puis ce cas peut faire jurisprudence : les Emirats cherchent également des avions de combat, et étant donné la perte d’influence des US dans le Golfe, la France reprend des couleurs dans ce business. Ainsi, Ethiad, la compagnie des Emirats, pourrait bénéficier des mêmes largesses présidentielles… Merci qui ?

Mosco, le retour… Notre Pierrot national était auditionné il y a quelques jours par le Sénat. Le moment valait le détour pour ceux qui ont pu y assister. Pierrot, en bon toutou, ne mord pas la main qui le nourrit. Aussi il a recraché le discours européen officiel ; à savoir que la France doit réaliser des efforts importants pour retrouver le chemin de la croissance, réduire ses dépenses budgétaires et engager des réformes de structures notamment sur l’emploi et la fiscalité. Honnête, il a même reconnu qu’il avait un problème dans les engagements budgétaires de la France. Il paraît que les gauchistes faisaient la gueule et que les libéraux se la fendaient, eux, la gueule… Ce type a raison, naturellement, mais n’a tellement pas une once de dignité qui le pousserait à le reconnaitre que les conseils qu’il donne aujourd’hui publiquement sont exactement ceux qu’il refusait d’appliquer quand il était à Bercy… Putain d’escroc !

Pépère au pied du mur. Il est allé à Carcassonne pour lancer sa campagne de 2017. Socialistes, élus socialistes, militants socialistes, sympathisants socialistes, bref la France, la vraie, celle du Bien et du Juste était parfaitement représentée dans l’assistance… Son match est lancé. Le message était clair : « J’ai fait ce que j’avais dit que je ferai lors du discours du Bourget et tout s’est passé normalement ». Ben voyons, Ducon. Si la croissance frémit, tout le monde le sait, c’est exclusivement pour des raisons extérieures (pétrole, euro, taux d’intérêt) totalement indépendantes de sa volonté et c’est même plutôt malgré sa politique ! Il oublie juste, le gnome, que son engagement numéro 1, le chômage, reste record ! Et il oublie, évidemment, de souligner que les deux pays les plus puissants en Europe, la Grande-Bretagne et l’Allemagne ont quasiment le plein emploi avec des politiques de réformes courageuses et douloureuses… En clair, toutes celles qu’ils n’aura pas eu les couilles de faire ! Un nain, je vous dis…

Point de départ. Selon un sondage Odoxa pour le Parisien, 58% des français ne sont pas dupes et savent que le nain est déjà en campagne. Après 3 ans calamiteux, se foutre en campagne électorale en vue d’une improbable réélection, il ne nous aura vraiment rien épargné… Bon, le chiffre à retenir, c’est qu’ils ne sont que 21% à souhaiter qu’il se représente, contre 77% qui ne le souhaitent pas… Même à gauche, il sont une grosse majorité à ne pas en vouloir en entendre parler pour 2017 (56%) ! Mais je crois que le plus scandaleux, c’est quand même que la presse ne soit pas vent debout devant le comportement du nain : après 3 ans où il a mis le pays dans le mur, il devrait bouger son gros postérieur pour essayer de rendre le pays à peu près dans l’état où il l’ a trouvé. Au lieu de ça, ce goret sans aucune dignité ni honneur, fait fi d’un bilan à date absolument calamiteux et imagine tranquillement pouvoir reprendre les français pour des cons et refaire un tour de manège… Et la presse, toute la pesse, qui ne vit il est vrai que des subsides que l’Etat lui concède, ne hurle pas devant un tel comportement… Je ne sais pas en fait ce qui est le plus gerbant..

Emploi : la situation s’améliore incontestablement. On (re)trouve du boulot en moins de temps qu’il en faut pour s’inscrire au Pôle Emploi près de chez soi. Un exemple ? Agnès Saal, démissionnée il y a 3 semaines pour des sommes de taxis « conséquentes » comme ont dit dans les milieux autorisés (40 000 euros en 10 mois, sans compter son chauffeur…) aurait déjà retrouvé un poste ! Au ministère de la culture, Madame a trouvé un poste à sa mesure, et pour cause, il a été créé pour elle ! « chargée de mission sur les questions de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences”… C’est de l’info fiable, c’est Le Monde qui balance ! Bon, en même temps, ils ont retenu la leçon, au ministère : ils ne lui ont pas filé la gestion du parc auto ou celle des comptes de taxis… Bon, les 6,5 millions de mecs qui émargent dans l’une ou l’autre des catégories de Pôle Emploi, va falloir vous sortir les doigts, ca va vraiment finir par se voir que vous n’y mettez aucune bonne volonté… Quoi qu’il en soit, ces pratiques scandaleuses nous rapprochent toujours plus des républiques bananières qu’on est toujours prompt à montrer du doigt par ailleurs…

Impunité, toujours… On s’est cruellement rendu compte le 7 janvier que la France est un territoire d’expression privilégié pour les salafistes. Mais le bon peuple, toujours appelé à se manifester quand la République, et surtout la gauche, est en danger, n’a pas à s’inquiéter, les forces de l’ordre veillent au grain et les services de renseignement fonctionnent comme des horloges suisses… Résultat on expulse à tour de bras. D’ailleurs, on est tellement efficace qu’il y a des mecs qu’on expulse plusieurs fois, c’est vous dire si le boulot est bien fait ! C’est le cas avec un cheikh saoudien, Mohamed Ramzan al-Hajiri, déjà viré 2 fois du territoire français avec l’interdiction d’y revenir jusqu’en 2050 parce que le bonhomme est plutôt du genre radicalisé tendance radical, avec option « atteinte à la sûreté de l’Etat » ! A lui seul, il fait le grand chelem de toutes les alertes terroristes islamiques… Il a donc été expulsé 2 fois mais il va falloir recommencer, les képis, parce que le bonhomme était encore le 8 mai dernier dans une mosquée de Roubaix, dans le quartier du Pile, pour un séminaire qu’on imagine plein de paix et d’amour… Accessoirement, ils étaient 1500 barbus à venir l’écouter… 1500 petits gars très sympas qui se fendent la gueule, à n’en pas douter, dès qu’un dessinateur d’extrême gauche et un peu anar sur les bords, se fout de la gueule de leur prophète…

A voté ! La hollandie, en lambeaux, a voté. Pour elle-même. Elle a appelé ses derniers fantassins, décimés par 3 ans d’un quinquennat à la dérive et les derniers des derniers parmi les derniers se sont rendus, semble-t-il dans les sections pour départager leurs représentants pour les 5 prochaines années. Le spectacle fut pathétique, un peu comme si on avait demandé aux passagers du Titanic de voter pour un concours de beauté… Bon, on ne soulignera pas que le score obtenu fut d’un savant équilibre, étrangement. Un peu comme si Camba avait lancé une pièce en l’air et qu’elle était retombée sur la tranche… Le gagnant gagne, le perdant est content, le figurant est sur la photo. Autant dire que ce vote fut une énorme blague, tout le monde le sait mais personne ne relève, tellement les commentateurs sont complices des mascarades gauchistes. Non, ce qui nous intéresse ce sont les chiffres mis en perspective, même s’ils sont bidonnés : 54% des encartés socialos ont voté, soit environ 70 000 personnes. (Ca me semble énorme, mais peu importe…). 60% ont choisi la motion A, soit environ 42500 personnes. Ce total représente moins d’un millième (0,1%) de la population en âge de voter, donc moins de 0,07% de la population française. Ainsi, la politique du gouvernement de la France est soutenue par 0,07% de la population française… Et l’autre nain veut se représenter…

A part ça, pépère est en campagne. Et il ne recule devant rien. L’autre jour, pour son premier grand meeting de campagne, à Carcassonne, devant un parterre d’élus de gauche (ceux qui restent en tout cas), il a annoncé la couleur : la mondialisation, c’est tout caca. Bon, OK, il n’a pas dit ça exactement ça comme ça. Mais il n’était pas loin : « Il y a aussi le défi de la mondialisation, parce que le monde, il est pas facile, et parfois il est pas gentil.” Putain, 2 ans… A part ça, 2 fous d’Allah ont été vu mi-mai devant le domicile du nouveau patron de Charlie Hebdo, Riss, en train d’y prendre des photos. Entendus par la police, ils étaient là « par hasard ». Encore 2 pauvres petits mecs victimes de l’islamophobie ambiante et de contrôles au faciès… A part ça, la gauche à paillettes a bruyamment festoyé à Cannes pendant quelques jours. L’occasion de se pavaner dans l’entre-soi socialo-culturel, aux frais du con-contribuable. C’est jamais obscène, chéri, c’est de la culture ! Toujours est-il que Julie Point G s’est fait refouler d’une soirée VIP sur la croisette… A croire que les chefs d’œuvre cinématographiques de la 1° paire de miches présidentielle ne sont pas arrivés jusqu’aux yeux avertis des videurs locaux… A part ça, le marketing est partout. Même chez les dealers marseillais qui pratiquent des promos, des ventes flashs, qui offrent des paquets de clopes ou des briquets à leurs clients… Certains proposent même des cartes de fidélité ! « Au plaisir de vous attendre au cœur du quartier » peut-on même lire sur certaines d’entre elles. Bon, niveau français, c’est pas encore ça ! Heureusement, Najat va faire du soutien et le drogué pourra bientôt lire la carte de fid du caïd du coin sans être heurté par une langue approximative… Putain d’époque… A part ça, le dernier sondage doit mettre le palais en émoi : pour Odoxa/L’Express, le nain est un mauvais président pour 76% des français… Ca va ramer un peu, mon pépère, et c’est justice ! A part ça, rien…

Allez, bon weekend et bon courage !

On vous recommande

A propos de l'auteur nikkopol

8 réactions à “Une semaine en Hollandie, #115”

  1. Oui il en faut du courage pour supporter encore 2 ans de délire socialo communiste ! Enfin, merci Nikko d’exister !

  2. le petit monsieur Hollande restera pour toujours dans l’histoire
    comme le piteux de Corrèze = son casque /ses pintades
    a plumes et a poils . L’ART du plug ANAL / Ses amis du spectacle vulgaires / buveurs de rhum ET RACAILLES .
    AU PANTHEON des gd HOMMES ?
    HONNEUR RESPECT POUR NOS RESISTANTS et familles = OUI .
    la pantalonnade de petit monsieur Hollande ?
    INSULTE LA FRANCE SON DRAPEAU =Bleu / Blanc /Rouge .
    Pour lui = ( Torche Q )
    avec HOLLANDE la honte internationale !+
    pas un pays =ou il n’est pas RIDICULE .

  3. Le coup d’état permanent:

    « Pour rappel pour les béotiens, on compterait 10 techniques de « manipulations » des opinions publiques : 1 – La stratégie de la diversion ; 2 – Créer des problèmes, puis offrir des solutions ; 3 – La stratégie du dégradé ; 4 – La stratégie du différé ; 5 – S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge ; 6 – Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion (le cas de « Je suis Charlie ») ; 7 – Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise ; 8 – Encourager le public à se complaire dans la médiocrité ; 9 – Remplacer la révolte par la culpabilité ; 10 – Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes ».

  4. 72% des français ne veulent pas de Sarkozy comme Président….(sondage Odoxa-Parisien-I télé- 28 mai), le même score que Hollande la semaine dernière.

    Ce n’est pas en changeant le nom de son parti que Sarko fera illusion !

    30 ans d’Umps ont conduit la France dans le mur, sur tous les plans, même si les socialos ont précipité la chute.

    Le dernier espoir de redressement: le Rassemblement Bleu Marine.

  5. Merci NIKKO, quoi encore 2 ans a attendre et pourquoi pas bien avant, la gouvernementale collectivo-bolchevique-ecolochiasse risque de partir plus tôt, si seulement les élections régionales en fin d’année mettaient hors de nuire la puanteur du GVT socialiste nous serions débarrasser.

  6. Nombreux français se posent des questions ? LOGIQUE .
    Pendant des mois la presse /Tv/ Radio + nous ont inondés
    les oreilles de L’Afrique = EBOLA ? SANS FRONTIERES .CQFD
    Aujourd’hui ! alors que Migrants débarquent par milliers
    tous les jours en Europe ? CONTROLE = zéro ?
    EBOLA par ci par la ?
    PESTE /CHOLERA / TUBERCULOSE/ GALE / MST etc ? PLUS RIEN SILENCE ? ON SE FOUT DE LA GUEULE DU PEUPLE .
    SCANDALE SANITAIRE .
    RESTE POUR NOUS NOS POLITIQUES MENTEURS / TRICHEURS
    L’R PS contagieux après léchage de vieux boucs
    L’R PS contagieux après léchage de babouches
    LA FRANCE MALADE =100% de ses politiques qui détruisent
    notre pays .STOP MIGRANTS .

  7. Bravo à Joris Hébrard, FN, réélu ce dimanche maire du Pontet , dans le Vaucluse, avec plus de 59 % des voix , après l’annulation des élections de mars 2014 à la demande de la liste du maire sortant Ump (et de celle du Ps) pourtant organisateur responsable de ces élections.

    La venue d’Estrosi pour soutenir ce maire sortant Ump n’y a rien changé. Pire la liste de droite a fait 12% !

    http://www.bvoltaire.fr/georgesmichel/victoire-front-national-pontet-vaucluse,179994

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.