Crise migratoire : Faites le tour, pas la guerre

Rédigé par 4VinsDivers le 17 septembre 2015.

Désormais, les pays européens se classent en deux catégories, ceux qui agissent et ceux qui s’agitent. Ainsi, la Hongrie n’a pas attendu la catastrophe pour fermer ses frontières, quelque 200 migrants y ont sont restés bloqués ce mercredi. L’Allemagne et plusieurs autres pays contrôlent désormais leurs trains, leurs gares et leurs frontières. Mais en France, on se téléphone.

Pourtant, lundi encore la police hongroise enregistrait 9380 entrées selon le Figaro, avant la fermeture de sa barrière (4 mètres de haut et barbelés en prime). Mais mardi, 367 personnes ont été arrêtées pour avoir tenté un passage en force. Le délit est passible de trois à cinq ans de prison.

C’est pourquoi, plusieurs centaines de migrants ont déjà contourné la Hongrie pour pénétrer par la Croatie ce mercredi. La consigne circule à travers le fameux téléphone arabe : «faites le tour, pas la guerre». En prévision, la Hongrie a lancé dès mardi le chantier d’extension de sa clôture en direction de la Roumanie. Il est utile de rappeler que 200000 migrants sont passés par la Hongrie depuis le début de l’année.

En Croatie, la présidente Kolinda Grabar Kitarovic a d’urgence convoqué le Conseil de sécurité de son pays. Pourtant, le premier ministre croate Zoran Milanovic, a assuré devant son parlement que son pays allait permettre le passage sans encombre des migrants vers l’Europe occidentale : «Nous sommes prêts à accepter ces gens, quelles que soient leur religion et la couleur de leur peau, et à les diriger vers les destinations où ils souhaitent se rendre, l’Allemagne et la Scandinavie». Ce brave monsieur se prendrait-il pour Angela Merkel ?

En France, François Hollande s’est entretenu au téléphone avec la chancelière allemande. L’Allemagne, désormais suivie par l’Autriche et les pays de l’ex-bloc soviétique réclament la tenue d’un sommet extraordinaire de l’Union européenne, vu l’ampleur de la crise migratoire.

Après l’échec de la réunion des ministres de l’Intérieur européens, on peut douter d’un accord rapide entre les partenaires embrouillés de l’Union. «C’est au pied du mur qu’on reconnaît le maçon» disait avec une pointe d’ironie le grand maître du GODF à François Hollande après son élection.

Une chose est certaine : les migrants n’attendront pas 2017 pour entrer dans une France qui téléphone. C’est également au pied du mur qu’on fusille le condamné, il serait utile de s’en souvenir avant qu’il ne soit trop tard.

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. JpB dit :

    La Hongrie ne fait , à retardement, qu’appliquer le traité de Schengen: protéger l’Europe à ses frontières extérieures.

    Il est dès lors incroyable de lui reprocher !

    Ce que n’ont jamais ou très mal fait Grèce, Italie, Espagne…..et maintenant Croatie.

    Ce qui démontre une fois de plus que Schengen n’est pas viable.

    Par contre, joli coup médiatique et machiavélique de l’Allemagne qui créé un appel d’air en annonçant accueillir 800 000 migrants, et le temps de sélectionner les plus instruits ou répondant à ses besoins de main d’oeuvre, fait volte face en exigeant des autes pays qu’ils accueillent ceux qu’elle n’a pas sélectionnés !

    De toute façon, une fois en possession du statut de réfugié, ces clandestins, à 90% des hommes musulmans, feront venir leur famille, multipliant ainsi la vague migratoire au moins par 3, et ceux qui n’auront pas de travail, libres de circuler dans l’espace Schengen, iront dans le supermarché européen des droits sociaux….et choisiront la France, championne de l’assistanat au frais du contribuable….

    Attendez vous à un véritable déferlement dans les années qui viennent !

  2. daniel pilotte dit :

    Les flux migratoires en FRANCE et en Europe sont une malchance à croire que DAESH souhaite conquérir la FRANCE berceau de l’Europe chrétienne.

  3. Muriel dit :

    Ah bon mon commentaire salé….est sucré !

  4. Muriel dit :

    Bis répétita !
    Interdiction de publier un post sur la contagion des viols par les migrants en Allemagne, référence à l’appui ??
    Et finies les excellentes ” semaines en Hollandie” ?
    Quelle dérive pour ce site !

Laisser un commentaire