/>

La junte thaïlandaise promet un Internet plus rapide mais surtout… plus censuré !

Rédigé par notre équipe le 19 octobre 2015.

 

Internet, dernier véritable contre-pouvoir est-il en passe d’être saigné à blanc ? C’est ce que l’on est en droit de penser avec des lois liberticides votées en France et ailleurs. En Thaïlande c’est encore plus simple car la loi est dictée par la junte militaire en place depuis mai 2014. Et la dernière trouvaille de ce pouvoir illégitime qui n’a pas l’air de tant déplaire à l’exemplaire communauté internationale est la censure pure et simple du Web. Trop de liberté de parole et de pensée. Le crime est atroce et la repentance doit être absolue.

La Thaïlande a un débit Internet moyen est de 7,5 mégabits soit une vitesse équivalente à celle que l’on retrouve en France et en Australie. Pourtant, selon les autorités, Internet se traîne et il est temps de changer la donne en mettant en place une passerelle unique entre le réseau Internet mondial et le réseau thaïlandais. Une idée de génie qui avait été abandonnée après la naissance du Web en Thaïlande. Pour améliorer son trafic les autorités de l’époque avaient opté pour des passerelles multiples avec le succès que l’on connaît. Dans sa grande logique, la junte veut aujourd’hui revenir à une passerelle unique afin de fluidifier le réseau. Enorme LOL !

LOL il y aurait, seulement si les desseins des quelques fripouilles iniques à la tête du pays n’étaient pas en train d’étouffer un peu plus une société thaïlandaise qui a soif de liberté. Depuis le coup d’Etat de mai 2014, les libertés ont été largement remises en cause et seul Internet est encore un espace de libre expression presque complet. C’en est trop pour la junte qui multiplie depuis quelques mois les procès staliniens contre de pauvres blogueurs qui ont eu le malheur de mettre en doute sur la toile le bien-fondé du pouvoir militaire. Les condamnations pleuvent, mais dans un régime autoritaire qui se respecte, l’idéal est de fabriquer des esprits prêts à tout consentir plutôt que de devoir trainer en justice une majorité de citoyens qui se rend bien compte de la supercherie.

La junte ne s’en cache même plus, une passerelle unique est en préparation, mais officiellement pour des raisons de développement du Web et donc du business en Thaïlande. Ces militaires ont la main sur le cœur tandis que l’autre tente de bâillonner ce qu’il reste de liberté dans le pays. Les militaires aux idées bornées rêvent tout simplement d’un Internet à la chinoise où tout est controlé, heu pardon… censuré. Pas d’informations dérangeantes à la portée de l’internaute qui essaie de savoir un peu se qui se trame dans le pays et ailleurs. Youtube ou Facebook ne sont pas encore fermés, mais leurs jours sont comptés. Le site du Daily Mail a, lui, été censuré après avoir posté une vidéo sur la famille royale qui a déplu. Les Thaïlandais auront beau se mobiliser et signer une pétition qui a déjà recueilli environ 75 000 signatures, les dés sont jetés. Le pays va se refermer sur lui-même sans que personne ne bouge le petit doigt.

Encore une fois le deux poids deux mesures insupportable de nos « gouvernants ».On ne retrouve rien à dire du moment que la junte est complaisante avec l’affairisme des Occidentaux. Triste réalité qui condamne les 67 millions de Thaïlandais à vivre dans la peur de l’arbitraire et dans un pays où la pensée unique est en voie d’expansion. Internet devient le jouet du pouvoir et si aucun garde fou n’est mis, la même chose se passera sous nos latitudes d’une manière plus sournoise, mais pas moins efficace.

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. JpB dit :

    Toutes les lois et mesures administratives prises en France par les socialauds vont dans le même sens : instaurer la pensée unique comme dejà fait pour les médias mainstream et pourchasser les malpensants.

  2. joe dit :

    Pour nous surveillez plus rapidement comme windows 10
    Donner plus rapidement la chance aux truands – arnaqueurs -profiteurs et autres de ce genres,
    voilà ce que le virtuel rapporte aux bons citoyens qui payent internet, belle technologie d’arnaque……

  3. gérard dit :

    je ne suis pas inquiet.
    trop de contrôle tuera le contrôlé.
    les techniques détourneront la censure.
    question de temps.
    posons nous la question suivante.
    pourquoi les politiques ont peur,
    parce que leur façons de gérer un pays , leur semblent plus facile en ne donnant pas le savoir.

  4. Stéphane Guy Leuthold Srisuwan dit :

    Un coup d’état est un crime.

Laisser un commentaire