Entretien choc avec Philippe de Villiers

Rédigé par Philippe Lesage le 26 octobre 2015.

A travers une heure d’échanges et de confidences, l’homme politique français libère sa parole avec une vérité qui fait honneur à la dissidence française. La dissidence naît des hypocrisies de l’oligarchie mondialiste qui nous gouverne depuis 1992. Nous reproduisons quelques extraits.

Pourquoi la France soutient-elle Al Quaïda en Syrie ? Parce que «La classe politique française est entièrement achetée. Il y a cependant une nuance entre la droite et la gauche (…) l’Arabie Saoudite c’est plutôt la gauche-Hollande, et le Quatar c’est plutôt la droite-Sarkozy (…) C’est une catastrophe, un vrai scandale.» La France est devenue un protectorat du Golf !

Après la chute du mur de Berlin, «Il faut maintenant faire la grande Europe de l’Atlantique à l’Oural. Combien de temps encore l’Europe va-t-elle continuer à écrire son avenir sur le continent américain ? Il serait plus utile de construire l’avenir de l’Europe sur le continent européen (…) Le monde de demain, c’est la Chine et l’Inde (…) On a fait le choix d’une Europe sous clé américaine, nous sommes complètement à côté du sujet».

«La Russie a trois différences, trois différents, avec l’Amérique : 1-Poutine dit, il faut aller vers un monde multipolaire, polycentrique, alors que les américains veulent un monde unipolaire, c’est dangereux». 2-Il faut une économie réelle et non une économie spéculative fondée sur la mobilité, la volatilité, la bulle de savon, on a vu le résultat en 2008 3- Poutine m’a dit, je ne veux pas les Femen, vous voulez les Femen, moi je n’en veux pas. Poutine ne veut pas le mariage homosexuel, il veut conserver ses valeurs, il veut conserver l’identité de la Russie, et restaurer les valeurs civiques, patriotiques et spirituelles de la Russie».

Personne n’ose le dire : «La raison pour laquelle Poutine a décidé d’aller en Syrie est très simple : c’est pour protéger les Chrétiens. Poutine m’a dit, j’ai pris le relais de Saint-Louis. Parce que Saint Louis avait fait une promesse aux Chrétiens du Levant, la France ne vous abandonnera jamais (…) mais nous avons abandonné les Chrétiens du Levant. Poutine remplit aujourd’hui cette mission.»

«C’est quand même une clownerie, la vie politique française ! On a l’impression que c’est une annexe du plus grand cabaret du monde. (…) Aujourd’hui ma parole est libre, elle va être entendue. Tout ce que je peux dire aujourd’hui de conversations privées qui figurent dans mon livre, je ne pouvais pas le dire quand j’avais un devoir de réserve».

La crapaudaille française et européenne est mise à nue dans cette interview-vérité, un relief supplémentaire et éclairant, donné au livre à succès qui dépasse déjà les 100 000 exemplaires vendus après une semaine : «Le moment est venu de dire ce que j’ai vu». Philippe de Villiers aux Editions Albin Michel.

Déjà 8 remarques sur cet article

  1. Jean-Bapt dit :

    Super livre, et en plus superbement bien écrit !

  2. Bidule dit :

    Et sinon, on en est où avec l’histoire de viol entre fistons dans sa famille ?

  3. JpB dit :

    Excellent livre d’un des rares hommes politiques intégre et visionnaire !

  4. daniel pilotte dit :

    Monsieur Philippe de Villiers est un homme de talent je lui souhaite que son livre soit un best-seller je vais l’acheter il n’y a aucun soucis.

Laisser un commentaire