Cosse toujours, la nouvelle Emmanuelle

Rédigé par 4VinsDivers le 12 février 2016.

Le 22 avril 2015, mélodie d’amour chante le cœur d’Emmanuelle : «François Hollande n’est qu’un flan. Je n’accepterai jamais de poste dans le gouvernement», tweet alors l’éco-lolo. Le 11 février 2016, Mélodie d’humour chante le corps d’Emmanuelle : «La confiance du Président de la République m’honore. Heureuse de poursuivre au #Gouvernement mon engagement pour une écologie en action». Les beaux jolis nouveaux sont arrivés, cause toujours !

Qui bat cœur à corps perdu, remaniée dans le tréfonds de son être, la sacrée tare nationale du parti des verts éculés d’Europe a été nommée ministre du lolo 110 B, elle assure, le logement social attendra. Qui vit corps à cœur déçu, Jean-Vincent Placé n’est qu’un «secrétaire d’état à la simplification», pas simple de trouver un rapport avec l’écologie ! Ah si, Barbara Pompilli est la sucrée des tasses à la biodiversité, Ségolène n’a qu’à bien se tenir.

«Le ministère de l’écologie restant mené par Ségolène Royal, j’ai accepté de prendre la responsabilité du ministère du logement», a déclaré Emmanuelle dans sa mélodie d’humour, reniant ainsi sa parole du 22 avril 2015 et ravalant ses insultes à l’endroit du Président sous le manteau d’un ministère. Un flan, deux flans, trois flans, mais il n’y a que de ça dans ce gouvernement flamboyant.

Le ministère du logement vaut bien un mandat de secrétaire nationale d’EELV. Basta pour la morale : «Je connais la position majoritaire du bureau exécutif ( …) Je la respecte même si je ne la partage pas. Je me mets donc en retrait d’EELV», et na ! Me voilà ministre à 41 balais, pas mal. Logement, vous avez dit logement social ?

Ancienne égérie d’Act Up, Emmanuelle ne connaît pas plus le logement que Myriam El Khomri ne connait le code du travail, une nouvelle poire facile pour le Bourdin. Régulièrement accusée par ses collègues de jouer un «double jeu», Emmanuelle avait été attaquée au sein (de son parti) après avoir assisté en avril 2015 à une réunion organisée par Jean-Vincent Placé et François de Rugy, les deux saucissons qui avaient enfoncé les potes. Tout un programme de catastrophes annoncées. La France se meurt. SOS.

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. Muriel dit :

    Cosse et tous les pseudo écolos, mais vrais arrivistes, au gouvernement, et la cerise sur le gateau rose, l’un des plus nuls ministres des affaires étrangères, Fabius, à la tête du Conseil Constitutionnel…..et remplacé par, coucou le revoilou,….. le petit prof d’allemand qui fit office de 1er ministre ,

    Chez les socialauds, on prend les mêmes débiles et on continue les mêmes conneries…

  2. Muriel dit :

    Le charlot sénateur écolo, Jean Vincent Placé. expliquait en septembre 2015 qu’il ne voulait pas devenir ministre à tout prix, car il gagnait plus au Sénat…….

    Ça en dit long sur les motivations de ces pseudo écolos !

    Quand on pense que les écolos qui représentent 2% des votants, ont 3 ministres et 2 groupes parlementaires au Sénat et à l’Assemblée…..et que le FN, avec 30 % des votants, 1er parti de France, n’a que 2 députés……Belle démocratie à la Française !

    • Muriel dit :

      Cosse et tous les pseudo écolos, mais vrais arrivistes, au gouvernement, et la cerise sur le gateau rose, l’un des plus nuls ministres des affaires étrangères, Fabius, à la tête du Conseil Constitutionnel…..et remplacé par, coucou le revoilou,….. le petit prof d’allemand qui fit office de 1er ministre ,

      Chez les socialauds, on prend les mêmes débiles et on continue les mêmes conneries…

Laisser un commentaire