Elections européennes : la propagande entre en Marche

Rédigé par notre équipe le 19 avril 2018.

Les politiques pro-européennes et tristement anti-françaises ne connaissent pas de pause. Entre deux lois copiées sur des directives bruxelloises iniques, les responsables politiques font comprendre aux Français qu’ils ne sont pas assez enthousiastes et qu’ils en prendront encore plus pour changer d’avis sur l’Europe et bien voter. Alors que les élections européennes n’auront lieu que dans un an, Emmanuel Macron est déjà entré en campagne. Il faut convaincre l’électeur aujourd’hui pour mieux l’enfoncer demain.

Macron croit-il avoir éteint l’incendie qui menace son château de perlimpinpin ? Il semblerait que ses deux prestations télévisuelles où il n’a cessé de s’auto-encenser aient suffi à lui regonfler un ego surdimensionné. Cette semaine est donc placée sous le signe d’une de ses marottes : l’Union européenne. Invité à prendre la parole devant les parlementaires européens mardi, Macron a ressorti les funestes refrains : l’Europe protège et doit être ouverte à tous les vents et donc à tous les migrants.

L’Europe bruxelloise jusqu’à la lie

Dans le viseur du président, les « démocraties illibérales » ont été vilipendées. Le concept porté par le président hongrois Viktor Orban est la hantise absolue du libéral Macron. Il faut tuer dans l’œuf les espoirs de millions d’Européens et de Français alors on fait mine de s’intéresser au peuple en faisant jaillir l’idée de « consultations citoyennes ». On aurait pu penser qu’une fois lancée à la volée, l’idée retomberait comme un soufflé, mais non. Macron a de la suite dans les idées et lors de son déplacement dans les Vosges ce mercredi, il a mené une première « consultation citoyenne » sur le thème de l’Europe.

C’est à Epinal précisément que cette première a eu lieu. Les Français vont avoir droit à toutes une séries de représentations théâtrales puisque ces fameuses consultations auront lieu jusqu’au mois d’octobre. De quoi bien préparer les esprits avant la campagne officielle des européennes… Et comme d’habitude, les risques pris par le fondateur d’En Marche sont aussi limités que calculés. Trois cent personnes avaient pris place pour écouter sagement le président dérouler son discours. Des Français conquis par Macron et qui étaient là en tant que fans et non pas comme des citoyens concernés par la question européenne.

L’échange était si grotesque que les journaux ont dû le souligner. A quoi sert de bassiner les Français avec des « consultations citoyennes » si c’est pour marcher sur le résultat des referendums (que les politiques se gardent désormais de manier) ? La question est finalement venue (via Internet) et Macron qui l’attendait certainement – était-ce encore une fois préparé ? – a répondu avec gourmandise : « Je comprends le malaise. Certains voulaient l’Europe mais pas celle-là. Avec ces consultations, on rentre dans le détail et on chasse les fausses idées. La responsabilité de la trahison démocratique revient à la France, pas à l’Europe ». Il y a donc eu trahison selon les propres mots du président, mais il serait dommageable de revenir dessus. L’Europe est si belle quand elle se moque éperdument de l’avis et des aspirations des peuples !

Les élections européennes seront un test important pour la macronie. Une victoire écrasante des candidats pro-Bruxelles serait perçue comme un blanc-seing pour saigner la France plus rapidement encore. Les patriotes de tous les pays devront se rendre aux urnes pour donner à l’Union européenne un Parlement qui ne leur fasse pas honte et qui ne travaille pas à leur élimination. Les Européens ont déjà fort à faire avec la Commission, se délester d’un Parlement aux ordres de l’ultra-libéralisme ne serait pas de trop !

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. Le-civilisateur dit :

    C’est une tyrannie.

    L’Europe est une tyrannie d’un nouveau genre certe.

    Mais belle et bien une tyrannie.

    Leurs armes pour neutraliser le peuple ?

    La restriction de la parole, et les représailles par des amendes astronomiques ou peines de prison.

    Et souvent les deux associés…

    Pire encore !

    Ils vont jusqu’à vous trouver des pathologies psychiatriques si vous ne rentrez pas dans le moule.

    Ils vont mettre l’Europe à feux et à sang c’est une évidence.

    Tient !

    Hier dans le bus j’ai vu une sri lankaise livrer des «pizzas» à sa clientèle qui l’attendait à l’arrêt de bus.

    Donc elle fait les pizza ou son mari je ne sais pas,
    Puis elle utilise les transports en communs comme moyen de locomotion pour les livrer à bon port…

    Tient !

    Encore un autre exemple de certe nouvelle France…

    Avant hier, j’ai vu.
    Encore de mes yeux…

    Un maghrébin, en train de vendre des bananes à la sauvage, en gare de saint Lazare…

    Mais ou est la police ?
    Mais ou sont les services vétérinaires ?
    Mais ou est la répression des fraudes ?
    L’URSAF ?
    L’inspection du travail ?

    Mais d’ou proviennent ces fruits ?

    Mais ou est la vitrine réfrigérée imposée dans les marchés, par les normes d’hygiène de l’union européenne ?

    Mais ou sont stoqué tout ces fruits avant et après l’activité de ce stand tout droit sorti du tiers-monde ?

    Pourquoi y a des mecs qui vendent des marrons qu’ils font cuire dans des caddies de supermarché dans les rues de Paris ?

    Ces gens prétendent émigrer chez en Europe pour fuire la misère de leurs pays, mais majoritairement,une foi ici ils reproduisent à l’identique ce qu’ils ont vécu la bas …

    Pourquoi ils viennent ici exactement ?

    Dans moins de 20 ans, ca va devenir complètement ingérable cette histoire.

    La corruption touchera bientôt tout les corps de métiers.
    Toutes les couches de la société.

    Il faut arrêter le massacre européen…

    Les votes c’est du pipo.

    Les businessman qui tiennent L’Europe, ne lâcheront pas leur poule aux oeufs d’or.

    A un moment donné le peuple devra reprendre son destin en main.

  2. amazonia dit :

    2018 ! voir la FRANCE ? DESTRUCTION +
    Dans tous les secteurs ++ coutumes /traditions + valeurs
    depuis 40 ans les TRAITRES = UMPS /EN MARCHE .
    LES S… DE L’UE . TOUS ADOUBER BILDERBERG .
    COMPLICES DES BARBARESQUES . EN MARCHE
    FRANCE ET EUROPE EN DANDER .
    ISLAM DEHORS . ET VITE .
    CHOIX DES PEUPLES EUROPEENS ? OUI
    LA VIE . OU LA MORT . ? STOP ISLAM .VITE .

  3. Bluesun dit :

    “Un homme en place sans mérite est un géant en habit de nain.”
    Proverbe chinois

    “Convaincre les électeurs pour mieux les enfoncer demain”..

    Très juste constat. Pourtant ça fait déjà 37 ans que les électeurs se sont fait “enfoncés” sous les mensonges de tous les autres partis politiques, parce qu’ils n’ont pas compris que le “changement” ils étaient les deux pieds dedans.

    A présent que le bulldozer Macron est en marche, les électeurs vont finir la partie dans la dictature européenne.

    Toute rébellion est vaine, les électeurs ont voté pour un novice en marche, il va les faire avancer à la “cravache” du marche ou crève.

    Jamais contents, les électeurs ont pourtant fait parler les urnes, et à chaque fois la folle envie de tout balayer d’un revers de manche, et de se recroqueviller dans la peur…

    Pourtant, ils n’ont pas eu peur en 1981 au début de la délocalisation de nos usines, pas peur de voir les premiers chômeurs, puis les premiers SDF, pas peur non plus devant la montée infernale du chômage fabricant de pauvres….

    Peur de rien tant que, ça n’arrive qu’aux autres…
    Même pas peur devant l’insécurité montante….

    Juste peur d’essayer une fois de voter pour qui dit, et avance dans le contraire du système européen…

    Macron fait ce qu’il a dit qu’il ferait…il a au moins cette franchise là.
    Macron a dit qu’il allait nous saigner, et il est en marche pour cela, puisque parachuté pour cela…

    Il dit n’avoir jamais pris un retraité pour un portefeuille, mais c’est dans le portefeuille des retraités qu’il vient se servir.

    Macron dit qu’il sait où il veut mener le pays, tous les autres nous menaient dans le mur, Macron marche vers la lumière, où va t-il mener le pays ? dans les ténèbres d’une dictature ?

    Macron veut une remise en marche du pays.
    Il entend les bruits de la rue, mais pour Macron, ces bruits là, ne sont pas son objectif.

    Son objectif, faire table rase du passé, et tout réorganiser.
    Alors dans ces conditions, effectivement un novice faisait très bien l’affaire….
    Puisque c’est lui , qui, dorénavant dictera les nouvelles règles du jeu. (de la CONSTRUCTION)

    Quand on est électeur, que de toute une campagne présidentielle on n’écoute que le dernier débat, ou que l’on vote juste pour un quadragénaire (milieu de vie) que l’on dit jeune aux yeux bleus, et qui de toutes façons annonce la couleur de ce qu’il va faire, à quoi les électeurs pouvaient-ils s’attendre ?

    Quand sans aucun état d’âme “pour la France et les français”, les vieux éléphants disent qu’il faut voter Macron, juste pour faire barrage, il ne faut pas venir se plaindre parce que les dents ne repoussent pas…

    Macron veut tout ouvrir à la concurrence, cela ne se fait pas sans dégâts. De toutes façons il n’y a que le premier pas qui coûte. Noyée dans le nouveau monde Europe, la France “nouvelle” suivra…

    Macron dit que le monde autour de nous s’accélère, vit des bascules extraordinaires, et parce que notre pays doit pouvoir choisir son destin et vivre mieux…

    Macron a une vision du vivre mieux, qui ne semble pas être la même que ses électeurs…

    Tout comme Sarko, tout comme Hollande, Macron baisse dans les sondages…mais comme tous les autres, il restera le fessier vissé sur le fauteuil, puisque protégé par les institutions, et tous ceux qui lui ont fait sans aucun “état d’âme” place chaude.

    Si au moins les électeurs avaient voté pour la protection de leur porte monnaie….ils sont allés votés pour qui disait les étrangler….

    Qui a entendu quand en parlant de l’Europe (juste un peu avant de se rendre aux urnes, concernant le traité de Maastricht), Mitterrand dire que la France deviendrait une plaque tournante parce que située au milieu de l’Europe, qu’il n’y aurait plus rien, et que l’on ne pourrait plus revenir en arrière ? (Ce type a effectué deux mandats)

    Mitterrand, avait pourtant prôné l’Europe…tout en sachant que c’était une vaste ânerie…

    Depuis lors, les citoyens balancés dans le changement, vote après vote attendent toujours LE CHANGEMENT.

    On a les politiques que l’on mérite, et en votant toujours parce que l’on écoute le pour qui voter, comment ne pas comprendre alors, que l’on a que ce que l’on mérite…

    “L’homme naît sans dents, sans cheveux et sans illusions, faut-il vivre à présent de même, sans cheveux, sans dents et sans illusions.” ?

Laisser un commentaire