La chocolatine terrassée par le macronisme !

Rédigé par notre équipe le 28 mai 2018.

Quel week-end ! La France a été le théâtre d’événements majeurs qui ont certainement changé la face du monde pour longtemps. C’est comme ça tous les jours ou presque sous Macron ! La chocolatine a été balayée, la marée populaire a enregistré un « faible coefficient » et Marseille a fait du Marseille…

La France règles à grande vitesse les problèmes qu’elle traîne comme des boulets depuis des décennies. Le dernier week-end de mai en a été la magnifique illustration avec plusieurs événements qui ont permis de se faire une idée de la force du macronisme (forcément) en marche ! Emblème de la puissance du nouveau pouvoir, la menace que faisait peser la chocolatine sur le pays a été écartée avec autorité !

Mélenchon sans chocolatine et sans militant à Marseille

Vous dites chocolatine ou pain au chocolat ? Tout dépend de la région où vous habitez. Une distinction peu importante, mais que certains élus (LR) ont cru bon de devoir mettre sur le devant du cirque parlementaire en présentant un amendement qui vise à reconnaître l’appellation de chocolatine. Le but était de « valoriser l’usage courant d’appellation due à la notoriété publique du produit et de ses qualités reconnues au travers d’une appellation populaire ». Pourquoi pas même si la situation générale du pays appelle à des réflexions peut-être un peu plus profondes…

Au lieu de faire plaisir à quelques députés sans que cela ne vienne encore affaiblir notre pays, la majorité a préféré rejeter un amendement sous prétexte qu’il n’était pas digne de l’Assemblée nationale. Un hémicycle qui n’a jamais été aussi jacobin et pour cause : il n’y a qu’une seule source de pouvoir (Macron), et son logiciel est parisien. Alors les bouseux qui disent chocolatine et non pas pain au chocolat sont invités à suivre le modèle unique. C’est ça la mondialisation !

Ceux qui ne veulent pas de ce système étaient invités à se rendre dans la rue ce samedi. Plus exactement, il fallait être gauchiste pour battre le pavé, car tout était organisé sous le patronage (si l’on peut dire) de Sieur Mélenchon. La « marée populaire » devait emporter Macron, elle n’a rassemblé que 30 000 personnes à Paris et à peine 100 000 dans l’ensemble du pays. Le Premier ministre, amusé par une mobilisation ratée s’est permis un jeu de mot en qualifiant de « faible » le « coefficient » de cette marée populaire.

Il faut dire aussi, qu’il a fait beau sur la majorité du territoire et qu’il est plus sympa de bronzer près de l’eau que de battre le bitume avec le risque de se prendre des coups de barre de fer par des casseurs qui vont et viennent à leur guise. Ah, mais c’est vrai, les manifestants sont les complices passifs des casseurs. C’est en tout cas ce que dit notre bon ministre de l’Intérieur qui a appelé les manifestants à « ne pas être complices de ce qui se passe par leur passivité ». Casseurs, manifestants, tous les mêmes pour Collomb ! Elle est pas belle la gauche new look ?

Cette pitoyable sortie d’un ministre qui ne fait rien pour arrêter les bandes de casseurs et les bandes tout court rejoint la nouvelle complainte de Castaner qui a vu son génial maître jupitérien représenté avec un uniforme nazi lors d’un des rassemblements. Les manifestants n’ont plus le droit de dire ce qu’ils pensent. Ces deux prises de position ministérielles viennent renforcer la certitude que le pouvoir va criminaliser tous ceux qui ne pensent pas assez bien.

Enfin, ceux qui ne pensent qu’à se faire de la maille et contrôler leur territoire sont laissés tranquilles par le système. La preuve en est avec le énième règlement de comptes à Marseille. Les kalachnikov sont constamment de sortie (les vidéo qui montrent la toute-puissance des racailles commencent à circuler) et les dixième et onzième victimes (connues) depuis le début de l’année ont été recensées. L’une d’elle serait une « victime collatérale ». Victime des racailles et peut-être aussi du laxisme de la police et plus encore de la justice… Mais chut ! Certaines vérités ne sont pas bonnes à dire. L’Etat est tout puissant, il vient juste de mettre KO la chocolatine !

Déjà une remarque sur cet article

  1. Le-civilisateur dit :

    Oui !

    La France est à présent totalement hors concours.

    Incapable de transcender leurs instincts bestiaux de prédateurs les politiciens français ne peuvent donc pas ce passer, de ce remplir les fou-fouilles.

    Jamais !

    Leur devise c’est,

    Plutôt vendre le pays que s’arrêter de faire de l’oseille sur le dos du peuple

    Bon.

    Le plus difficile pour une personne souffrante de pathologies psychiatrique grave, c’est de vivre parmi la société tout en cachant sa tare, sa souffrance.

    Une foi démasqué aux yeux de tous, le patient se retrouve souvent et finalement soulagé d’un lourd fardeau, celui de dissimuler l’impossible sans pouvoir vivre librement son délire…

    Si je vous parle de cela, c’est par ce que la France à décidée, et ce sur un plan international, d’assumer le rôle de plus grand pitre de l’univers, de l’infini et au delà.(Buz l’éclair)…

    La France à « lâchée l’affaire »…

    C’est officiel et il ne faut pas rougir de ce que nous sommes.

    La France était fatiguée de faire semblant, de ce dissimuler derrière un masque, fatiguée de ce cacher sous le costume de quelqu’un d’autre.

    La France est un clown, et elle veut s’affirmer et s’afficher en tant que telle, elle veut que le monde le sache !

    Ne vous moquez pas, C’est un métier ça M’sieurs Dames!

    Désormais les rencontres France-États-Unis aurons lieux chez DisneyLand avec Mickey,

    pas le PDG du parc non ! Le vrai Mickey,

    Notre ami à la queue longue et fine…
    Macron va certainement trouver Minnie «delisciouse» hummm, miam miam…

    Nos futures missiles seront tous équipé du système POUET POUET CHOIN CHOIN!!!

    C’est un ancien de chez PIF magazine qui à mis ça au point avec l’armée française. Ont va inonder le marché du pétard Indien avec pleins de bidules rigolos.

    Va s’y ma p’tite France.

    Tu es au bout de la route.

    Tu te sens bien.

    Tu es libre !

Laisser un commentaire