Familles de migrants séparées : une polémique US pour quoi faire ?

Rédigé par notre équipe le 21 juin 2018.

Le monde ou plutôt l’Occident s’est trouvé un nouveau cheval de bataille : éviter la séparation des familles qui franchissent illégalement la frontière des Etats-Unis. La pratique ne date pas tout à fait d’hier, mais le système a jugé bon de mettre le doigt dessus. Pas seulement le doigt vu l’ampleur du « scandale » qui a fait changer d’avis Trump en un temps record. Mais pourquoi une telle polémique jusqu’en France ?

Dans notre cher monde globalisé, ce qui se passe à des milliers de kilomètres doit concerner au plus haut point les Français. Oui, mais ça dépend d’où l’information vient et la cause défendue. Le massacre des Chrétiens d’Orient ? Pas intéressant ! Les migrants qui s’invitent aux Etats-Unis ? L’affaire n’est pas nouvelle. Il faudrait un petit plus pour créer la différence qui tue. Ce sera donc les migrants (illégaux, mais il ne faut pas le dire trop fort) séparés par la police américaine. Des enfants séparés de leurs parents sous l’œil des caméras et des photographes ravis de vendre des larmes et de la détresse.

Tout pour le migrant

Le désespoir fait vendre, mais il faut que le « tortionnaire » soit une figure connue et haïe. Trump est le coupable désigné et son « inhumanité » a été consacrée en 48 heures par la terre entière. Une planète qui se réduit pourtant à la bien-pensance US et de quelques pays occidentaux. Ça ne pèse pas lourd dans la balance, mais c’est assez pour faire reculer Trump qui a signé un décret abrogeant cette pratique. Les médias se félicitent. Ils ont fait plier le président américain à moins que ce ne soit Ivanka Trump.

Peu importe au fond. Le bien a triomphé du mal et la mobilisation dans toutes les rédactions a été maximale. Les familles ne seront plus séparées et ensuite ? En quoi la manière dont les Etats-Unis tentent de juguler le problème des clandestins a-t-il affaire avec nous ? Rien si ce n’est que le clandestin doit susciter la pitié. Le migrant est foncièrement bon et celui qui en doute est un sale type raciste sans cœur. L’objectif est toujours le même : culpabiliser le citoyen qui trime et qui ne pense pas assez et ne donne jamais trop à son prochain venu d’ailleurs…

Pourtant un pays comme la France se montre très généreux. Il suffit d’aller faire un tour à la Caisse d’allocation familiale, par exemple, pour comprendre que la générosité française dépasse de très loin le citoyen français. Une fois les portes de la CAF franchies, la langue française est presque de trop. Les dizaines de demandeurs s’interpellent en arabe, le personnel doit répondre en anglais à des Asiatiques et le Français se sent honteux d’être au milieu de cette cour des miracles. Comme le Français ose-t-il réclamer des allocations qui seraient plus utiles à toutes ces chances pour la France ?

Si le sentiment de honte l’envahit, alors les médias on réussi leur travail. Ils peuvent se féliciter de nouveau et continuer à vivre au crochet des Français et écrire sans cesse que notre pays est terriblement raciste. Que Trump se plie au diktat de la bien-pensance ou non, il ne fait aucun doute qu’il y aura toujours une solution pour culpabiliser celui qui n’a pas la qualité principale dans notre société actuelle : être un migrant.

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. Le-civilisateur dit :

    C’est incroyable !

    Ils ne se cachent même plus.

    Au départ les médias et les pouvoirs publiques essayaient noyer le poisson sur les véritables motivations de cette invasion de migrant.

    Aujourd’hui ils en discutent de façon décontracté à la télé, avec l’aide de l’autre agent double là …

    Ha oui ! Jean luc Mélenchon !

    Mélenchon, Le gars qui est payé pour canaliser une partie du peuple, en faisant un petit tapage ça et là, pour entretenir le bluff.

    le maillon faible, les gauchistes “blancs” qui se font manipuler et qui n’ont toujours pas compris qu’ils étaient le dindon de la farce, les idiots utiles.

    Les médias et les politiciens en parlent Sous couvert que ” nous manquerions de ressources humaines dans certains secteurs “…

    Mais lesquels ?

    Si ont se met à embaucher n’importe qui pour la maintenance des voix férré, et les moteurs d’avions ou même dans tout les domaines , ça va vite être un carnage.

    Entre les maintenances mal accomplies et les attentats ont aient très mal.

    Une foi,

    J’ai vu de mes yeux vu !

    Trois gugus africains sur les voix ferrés.

    Ils parlaient un français approximatif …

    Ils faisaient partie du service de maintenance ou peut-être d’entretient des voix ferrés.

    Et bien ils n’ont pas su qu’un train arrivait derrière eux, le train à du s’arrêter et klaxonner, une chance que ce train devait faire un arrêt en gare …

    Alors je ne vous raconte pas les mal façon dans les constructions de bâtiments sur les chantiers.

    Les opérateurs, et les banques qui embauchent des maghrébins au rabais qui font semblant de comprendre les mots un peu compliqués qu’ont leur communique par téléphone …

    etc etc …

    Pfffff …

    Tout à l’heure je rentrais du travail, et dans mon bus nous n’étions que 4 blancs complètement submergé par des gens à la peau sombre “venus d’ailleurs” pour rester poli.

    C’est n’importe quoi et cela n’a strictement aucuns sens.

    Et je ne vous parlerais pas des autres désagréments auxquels je suis soumis en leurs compagnie …

    Mais j’y reviendrai croyez moi.

    Le bruit et les odeurs il n’est pas “encore” interdit d’en discuter, alors j’y reviendrais…

    Mais encore une foi, comme la si bien dit Bluesun.

    Les français on le président et la politique qu’ils méritent.

    Avec tous ces musulmans toujours plus nombreux en France, les politiciens de plus en plus,

    Vont devoir apprendre à s’exprimer prudemment et à ne pas offusquer ces millions de citoyens irascibles et vindicatifs.

  2. Bluesun dit :

    Oui Le-civilisateur, il a fallu la photo d’un enfant mort sur une plage de Turquie, pour que sans papiers, et clandestins deviennent du total normal.

    Ce qui fait que depuis, les clandestins, les sans papiers, les migrants ne se cachent plus.

    Ainsi plus besoin de faire du cinéma, tout s’étale au grand jour.

    Effectivement. Le travailleur blanc (mâle blanc selon Macron) est en voie de disparition.

    Il y a déjà quelques mois de cela, je me rendais dans une grande surface où, je devais laisser ma carte d’identité à l’accueil.

    Au moment de quitter le magasin, je passe à l’accueil pour récupérer mon bien.
    Le gars de l’accueil ne sachant pas lire, me pose sur son pupitre toutes les cartes d’identité en sa possession.

    Les étalent devant lui, puis me fait comprendre de récupérer celle que j’avais déposé.

    Sur les entre faits arrive une femme, qui me rétorque, que c’est de cette manière que sa carte d’identité était partie dans une autre poche.

    Galère pour la récupérer…..

  3. Bluesun dit :

    Depuis quelques temps, on pleure beaucoup en France. Tout est bon pour faire couler la larme. Et si pas assez, on cherche ailleurs le moyen de verser encore plus de larmes.

    Les enfants, outil arrache larmes, ça fonctionne du tonnerre. Passe partout, pour faire passer toutes pilules, et ça fonctionne.

    Je ne sais plus qui a dit :

    “C’est un travers des Français, lorsqu’ils sont dans la difficulté politique, de chercher des modèles étrangers plutôt que d’appliquer avec scrupule et exactitude les lois qui leur sont propres.”

  4. jeanhaimard dit :

    nos gouvernants sont des immondes pourris de permettre ça

Laisser un commentaire