Les Républicains : rien à sauver dans la grande braderie !

Rédigé par notre équipe le 24 juin 2018.

Laurent Wauquiez, un naufragé de la politique

Les Républicains font grise mine. Le parti n’a aucun crédit aux yeux des Français alors qu’il rêve d’être le premier centre de l’opposition. Laurent Wauquiez n’attire pas les sympathies et est en proie à une fronde en interne dont la première conséquence visible est le limogeage de Virginie Calmels. Rien ne va plus dans le parti de Sarkozy et aucun motif d’espoir ne point à l’horizon. Un bien grand mal ?  

Alors que le PS et les Républicains se partageaient le pouvoir dans une belle entente qu’on pourrait qualifier de républicaine justement, mais aussi de peu démocratique, les deux partis sont touchés, voire coulés. Le PS n’est plus rien et même son représentant à la présidentielle (qui a lui aussi bénéficié de ristournes aberrantes) a préféré fonder sa boutique en dehors histoire de surfer sur la fin de vague jusqu’à l’âge de la retraite. De l’autre côté, chez les fameux Républicains, le mal semblait moins profond. Il n’en est rien puisqu’une présidentielle ratée et une élection interne plus tard, la décomposition s’accélère.

Wauquiez sereinement lancé contre le mur

Alors que cinq années de hollandisme avait déroulé le tapis rouge aux Républicains, François Fillon a fait une chute spectaculaire bien aidé par un système qui ne voulait pas d’un libéral perçu comme un peu trop souverainiste. Fillon a au moins compris la leçon en se retirant de la vie politique, laissant au passage un Juppé en maison de retraite bordelaise et un Sarkozy plus bon qu’à faire des conférences payées des sommes folles. La nature à horreur du vide, et ces trois cocos ont été remplacés bon an mal an par Laurent Wauquiez.

Tous les observateurs de la vie politique qui nous disent quoi penser et à quel moment le penser avaient prévu une élection interne à couteaux tirés à la tête du parti. Il n’en fut rien puisque Wauquiez gagna avec près de 75 % des voix contre les redoutables Florence Portelli et Maël de Calan. Aucun gros candidat ? Hum, ça sentait déjà la défection comme au PS. Wauquiez a, certes, une assise un peu plus large qu’Olivier Faure au PS, mais ça ne vole pas haut non plus. Ça rase même le sol et ça se bat dans la boue avec des personnalités aussi transparentes que Virginie Calmels.

Intoxiqués par la bien-pensance et leurs discours lénifiants, les politiques s’auto-mutilent avec des concepts aussi creux que le rassemblement et la démocratie participative. Pas différent des autres, Wauquiez a plongé la tête la première dans ce délire et a pris la protégée de Juppé comme numéro 2 du parti. Wauquiez rêve d’une droite plus forte et se dote d’une juppéiste pour mener à bien un retour en force. Quand le général en chef ne sait pas qui choisir pour le seconder, la défaite est annoncée.

Six mois après l’élection de Wauquiez, le temps est maussade chez les Républicains. Beaucoup sont partis continuer leur carrière dans l’ombre de Jupiter, ceux qui sont restés se disent qu’il y a toujours quelques dividendes à tirer et ceux qui ont été progressivement rejetés, car considérés comme trop à droite tardent à former une grande coalition qui irait du Rassemblement national (ex FN) au centre gauche (type Chevènement). Quel est le programme de Wauquiez ? Dire que Macron est méchant et qu’il ne faut surtout pas parler avec le Rassemblement national. C’est un peu court pour monter dans les sondages et espérer un retour sur le devant de la scène nationale.

Les Républicains sont inaudibles car le système macronien a tout fait pour cela depuis la campagne de 2017, mais aussi parce que leurs dirigeants n’ont plus rien à proposer aux Français. Entre un parti qui n’a jamais rien fait une fois au pouvoir et un Macron présenté comme la septième merveille du monde, les électeurs ont fait leur choix. Les Républicains auront besoin d’un véritable big bang s’ils veulent un avenir. Mais doit-on leur souhaiter quelque chose après avoir fait tant de mal à la France ?

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. Bluesun dit :

    Quel est le programme de Wauquiez ?

    Aucun, à part celui du RASSEMBLEMENT NATIONAL…histoire de ratisser large, très large; Wauquiez reprend les mots des discours du FN, parle comme le FN, met ses pas dans ceux du RASSEMBLEMENT NATIONAL. (ex FN)

    Wauquiez, dégringole. Mais comment peut-il en être autrement, quand on use la même stratégie qu’un Sarko ? (Faire du FN).

    Ils sont tous pro-européens, c’est justement le fruit de leur travail qui a mené la France dans le mur du “CHANGEMENT”

    37 ans, que la vaseline des mots mensonges passent. Fierté du travail bien mené, ils retrouvent la vue pour constater que les français sont devenus des sans dents.

    Si les français sont sans dents, les bisounoursumps, ont en revanche panse et fouilles bien remplies.
    Comme de coutume, les jeunots attendant tranquillement leur vieillissement pour prendre enfin place.
    (Pas de pot Wauquiez, il a déjà usé ses fond de culottes sur les dorures de l’Elysée, les français veulent du “novice”).

    Côté citoyens, il semblerait que la coupe de couleuvres soit pleine.

    France Pays riche, devenu pauvre, c’est la galère journalière de la misère.

    Droite gauche, gauche droite, amuse gueule pour citoyens lors des campagnes présidentielles, puis Bisounoursumps, une fois élus copains comme cochons dans la joie et la bonne humeur, continuent la noyade du pays France, qu’ils disent tant aimer à l’occasion desdites campagnes présidentielles.

    Les français au traité de Maastricht, ont donné la France, les bisounoursumps l’ont vendu. (Sauf le FN).

    Présidentielles de 2017, la guerre des croûtons n’a pas eu lieu, tous derrière le jeunot “formaté” Macron, bulldozer en marche pour terminer le jeu de DESTRUCTION.

    Quand un FN (Rassemblement National) dit :
    “pour que la France reste la France”
    Tous les bisounoursumps crient au scandale.

    Mais, s’ils reviennent au pouvoir, ils veulent en faire quoi de la France ?

    Il est bien évident qu’après 37 années de DESTRUCTION, via fabrication de l’Europe-mondialisation, ils ne vont certainement pas faire machine arrière. Pour le coup, il faudrait qu’ils se mettent au travail.

    Puis comment rendre tout ce que la France, et les français ont perdu, en seulement 37 années ?

    Ont le sait, les dents ne repoussent pas, et se ne sont pas ceux qui nous les ont arraché, qui vont payer les implants à un fric fou, non remboursables par la sécu.

    En fait la crise, selon que l’on soit côté cour, ou côté jardin, n’a pas la même notion.

    Les uns entre leurs mains, sont devenus des sans dents, quand d’autres se remplissaient les fouilles.

    A présent le jeunot “novice”, veut tout, se remplir les fouilles, la panse, les couverts en argent, et la piscine qui devrait coûter 34.000€.

    Maman qui accompagne le novice, (son épouse), touche 40.000€ pour frais de représentation.
    Une sommes payée par tous, pour quelqu’un qui n’a été élu par personne.

    Sans oublier le maquillage de Macron, 26.000€ mensuel.

    Le bonheur, c’est un bon compte en banque, une bonne cuisinière, et une bonne digestion.
    disait Jean Jacques Rousseau

    Wauquiez semble vouloir profiter (comme tous ses prédécesseurs) des biens faits de la République.

    En fait, lors des campagne présidentielles, ils nous ont tous dit aimer la France….
    A voir ce qu’ils ont fait de la France, on comprend mieux ce qu’ils ont aimé de la France…

    En se préservant les uns les autres, s’assurant ainsi les places du pouvoir, on comprend mieux pourquoi le FN, n’était pas bien pour ‘la France”, et pas fréquentable pour “eux” tous.
    Mais aucun dérangement de faire du FN, pour assouvir leurs ambitions.

    Puis une fois élus, continuer les festivités de la noyade du pays France.

    Du jeu de DESTRUCTION, sans aucun programme, le novice, semble en avoir juste la règle.
    Macron, à présent ; n’a besoin de personne pour continuer le jeu de construction.

    A quoi sert Wauquiez ? Jusque là, il n’a servit à pas grand chose… pour la France…!!!!

    (Quand même bizarre tous ces gens, quand ils sont au pouvoir, ils ne peuvent rien, quand ils sont à miroiter la place, ils débordent d’idées, et quand un autre est en place, là ils savent ce qu’il faut faire.

    Avec son jeunisme, et ses yeux bleus, Macron, les a tous laminés. Umpsbisounours, lui ont fait le lit, puis nous ont dit de voter ; pour faire barrage, Macron a fait le fleuve.

    Les français avaient un beau et luxueux fromage, que le monde entier convoitait.

    Avec des mots, un animal menteur a réussi a sortir le fromage de l’emballage…

    Tous les menteurs sont arrivés, pour mieux manger ledit fromage ; ils avaient en bouche à peut-près les mêmes mots du menteur premier.

    Les années ont passées, tout a été mangé, ne reste plus que le doux, et merveilleux souvenir du temps où le fromage était dans son bel emballage.

    Les menteurs cherchent encore à picorer, quand arrive un plus jeune, qui parle fleur à la bouche de fabriquer un fromage nouveau, sans emballage.
    Pas pour les sang dents. (sans dents, pas besoin de manger).

    Mais fromage pour tous ceux qui avant convoitaient de loin le premier fromage.

    Umpsbisounours, durant 37 années, nous ont dit de voter, utile, de voter pour Pierre, puis pour Paul, puis Jacques, puis pour faire barrage….
    Les français se sont exécutés. Puis à chaque fois ont déchanté. Umpsbisounours, ont dit alors à chaque fois, que les français étaient râleurs…

    La sagesse populaire dit pourtant, de ne rien faire contre sa conscience même si l’Etat vous le demande…

    Normal, ça fait 37 ans que umpsbisounours pensent avant tout, à leurs dents.

  2. Le-civilisateur dit :

    Moi personnellement.

    La politique ne m’intéresse pas.

    C’est un système complètement dépassé.

    Et qui n’a jamais fait ses preuves, et pour cause.
    La politique va de pair avec la finance qui cette dernière,

    Perverti et rend le genre humain aussi inutile que dangereux.

    Donc tant que la gestion sociale de «homme» sera rendue indissociable de l’argent nous serons prisonniers d’un paradoxe mortel.

    De la gauche à la droite en passant par le milieu.

    A la finale il faudra une révolution mondiale.

    Si l’humanité survie de sa bêtise.

    Dans quelques centaines d’années, nos descendants irons visiter des musées pour y Observer des grands primates en costards cravates.

    Ils serons étonnés de comparer et de constater leur similitudes avec l’homme de Tautavel, et qu’en 500 000 ans, l’ état de l’homme allait en régressant.

Laisser un commentaire