Macron le petit frappe encore

Rédigé par notre équipe le 28 juin 2018.

Macron le Petit

Le mois de juillet arrive et Macron serait peut-être bien inspiré de prendre des vacances. Avec un tel phénomène, le temps de repos revient cher (une piscine à 34 000 euros, des frais de sécurité à faire pâlir Trump, etc.) mais au moins les Français les plus vulnérables pourraient peut-être sortir de la tempête dans laquelle ils se débattent depuis un an. La réforme de la SNCF est passée et c’est désormais aux retraités de prendre le train du libéralisme macronien en plein sur le corps.  

Non content de détruire tout ce qui reste d’une France martyrisée par des années de mensonges et de compromissions, Macron aime par dessus tout se mettre en scène. La dernière en date eut lieu dans son bureau ou copiant encore son ancien papa Trump, il signait la loi sur la fin de la SCNF sous prétexte de la sauver. Benjamin Griveaux entre sous l’œil des caméras suivi de sa sainteté jupitérienne, laquelle précède la ministre des Transports, Elisabeth Borne. L’équipe de destruction presque au complet s’assoie pour laisser signer le grand Macron.

Petit, mais violent avec les petites gens

Grand ? Pas si grand que ça malgré les images scénarisées. Car lors de leur entrée dans la pièce, on voit que le plus grand de la bande est sans conteste Griveaux. Pas étonnant, Macron ne fait qu’1m73 et Borne est insignifiante au sens propre comme au figuré. Mais lorsque les trois compères s’assoient, Macron dépasse les deux autres. La poudre de perlimpinpin aurait-elle de nouveaux effets insoupçonnés ? Le président et son ego ne peuvent pas paraître plus petits alors on a mis à disposition une chaise à l’assise plus basse pour le trop grand ministre. L’image filmée est idéale, les deux ministres sont comme deux enfants aux côtés du bon petit père des peuples.

Enfin, petit oui, père non et certainement pas du peuple français. Car avec sa politique de destruction systématique, rien n’y personne n’a de joker. Les difficultés pour joindre les deux bouts ne sont plus une garantie d’être laissé un peu tranquille par un matraquage fiscal grotesque, mais aux effets ignobles. La dernière preuve de cette politique qui s’en prend délibérément aux plus fragiles s’appelle la pension de reversion.

Le Gouvernement avait pourtant juré la main sur le cœur qu’il ne toucherait pas aux pensions de reversion. Même Macron avait dû intervenir en ce sens pour stopper une polémique mal venue pour lui, mais née d’inquiétudes réelles face à un exécutif qui veut faire les poches des plus démunies pour mieux aider les ultra-riches à remplir les leurs. Malgré les assurances au plus haut niveau de l’Etat, les retraités n’en ont rien cru et ils ont eu raison puisque Castaner a fait une sortie remarquée. Le chef d’En Marche et Secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement a estimé que des pensions de reversion pourraient « baisser » pour certains retraités et « augmenter » « pour d’autres ». Baisser alors que la pension moyenne n’est même pas de 500 euros ? Baisser alors que la pension maximale est de 900 euros ?

L’ignominie du Gouvernement n’a pas de limite. La seule limite fixée est celle des routes départementales à 80 km/h alors que les Français n’en veulent pas. Les retraités qui ont le malheur d’être veufs vont donc avoir les poches plus vides encore. Moins d’argent, mais plus de plomb dans la tête pour ne plus voter pour Macron et son sourire carnassier ? Si tous les trompés du macronisme votaient pour défendre leurs intérêts, nul doute que Macron n’aurait déjà plus d’avenir. Avec un chômage en hausse de 0,3 % dont personne ne veut parler à commencer par le Gouvernement, cela fait des millions de mécontents. Le libéralisme débridé devait faire sortir la France du chômage de masse en moins de deux… Encore une fake news ? Décidément…

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. Bluesun dit :

    “LA FOLIE DES GRANDEURS”..

    Macron tout petit debout, mais grand une fois assis = syndrome de la folie des grandeurs !!!!

    Pour un peu, il se ferait appeler “sa “grande” majesté”…

    Pour leur grand malheur, la majorité des français, ne suivent des campagnes présidentielles que le dernier débat….très court pour se faire une opinion, mais dévastateur quand se joue sa vie, son porte monnaie, et son pays.

    Un grand dommage, car lors des discours de Macron ; lors des passages TV de Macron ; lors des débats TV avec Macron, les français auraient compris à qui ils avaient à faire.

    Puis, médias, bisounoursumps ont dit qu’ils étaient lassés de tous les vieux croûtons.
    Macron, tout pomponné, tout maquillé, est arrivé. Balancé la jeunesse de Macron (40 ans quand même, un peu loin de la totote le jeunot), ses yeux bleus, et maman pour accompagnatrice. Inconnu au bataillon, sorti d’une pochette surprise, les séniors, les jeunes, et autre sans état d’âme, se sont mis à voir en Macron le nouveau messie….Poudre de perlimpinpin en main, le miracle c’est ‘ Macron”

    Alors que tous les ravis de la crèche, se sont battus durant des années pour l’ultime place, puis installer le fessier des copains, là ; bizarrement, ils ont dégagé le terrain pour laisser place au jeunot.

    Forcément, quand plus crédibles pour cause de Mensonges usagés, il fallait bien trouver le diable dans le détail.

    Le mensonge dernier, a pris forme.

    Tous en cœur, conseil en bouche, nous ont dit de “voter Macron”…

    Macron, lèvres minces, nez pointu, sourire carnassier, yeux bleus, et de surcroit plus jeune que nos papis, était programmé pour achever le travail de DESTRUCTION.

    Aujourd’hui, Macron fait ce qu’il a dit, et fait encore mieux, il fait ce qu’il n’a pas dit, mais pensé dans la foulée du saignement de la DESTRUCTION.

    De plus marié à maman, ne voulait pas dire que Macron allait épouser toutes les cougars de France !!!

    Depuis longtemps déjà, nos papis, ne nous voient plus, ne nous entendent plus. De temps en temps, un Hollande nous rétorquait, “j’entends ce que vous me dites”, mais faisait ce qu’il avait à faire. Macron voit, entend, mais, marche, et écrase…

    Macron, n’est pas là pour être populaire, ni faire ce que le citoyen veut qu’il fasse. Macron est là, pour effectuer le programme qu’il dit ne pas avoir, donc le programme de ceux qui ont fait qu’il soit là. Personnes que nous ne connaissons pas, et pour qui nous n’avons pas voté…

    Dans cette vaste machination, Macron pourrait effectuer un second mandat…

    Jusque là, nous avions un Président, qui se devait être père de la Nation. Macron, n’est père de personne, encore moins de la Nation, puisqu’il marche, roule, vole, pour l’Europe-mondialisation.

    Il l’a dit durant la campagne présidentielle, “je veux plus d’Europe, plus de migration”

    Hollande, avec son bouquin, se prépare t-il à un retour ?

    Prochaines élections Macron-Hollande ?

    37 ans que les politiques s’amusent à flatter le peuple lorsqu’ils sont en campagne, et 37 ans que le peuple dépend de ceux qu’ils écoutent, et autant d’années à se faire arracher les dents.

    Faire barrage, parce que tous les lapins crétins nous ont dit de faire barrage c’est bien, mais encore faut-il savoir pour quelle raison faire barrage ?

    Pour qui, est utile le vote utile, quand on nous dit de voter “utile” ?

    Pour quelle raison, voter pour Pierre, Paul, ou Jacques, ou encore les copains de ceux-ci, quand on nous dit de voter pour tous ces gens là ?

    Un jour, il faudrait que les français pensent par eux mêmes, et votent pour eux mêmes….

    De toutes façons, dans l’état de DESTRUCTION dans lequel se trouve la France après seulement 37 années, le citoyen fait à présent partie d’un monde infini, où il compte pour zéro.

    Nous entrons alors dans le jeu de CONSTRUCTION, jeu qui semble nous rendre total invisibles….

  2. Le-civilisateur dit :

    Grace aux votes des immigrés que Macron est passé.

    Pourquoi ils ont le droit de voter eux ???

    Si j’étais au pouvoir je leur retirer illico presto le droit de vote à tout ces gros profiteurs.

    • Bluesun dit :

      Oui Le-civilisateur…

      Mais pas que Macron…

      En 2012, je me trouvais derrière un couple d’arabes, lui beaucoup plus jeune, elle devait être la maman. (loin d’une cougar, je pense que c’était la maman).

      Le couple passe alors devant l’urne, le fils met son bulletin, puis c’est le tour de la maman. Une fois l’enveloppe tombée, le “A VOTE” crié ; la maman dit alors cette phrase :

      “On a voté Hollande, il faut donner l’argent”

      Véridique……

      Mal à l’aise la personne qui tenait l’urne…aucune réponse n’est sortie de sa bouche…

      Le couple est parti.
      Nous avons voté, et plus personne n’a réclamé de l’argent pour son vote…

      Et voilà, ils votent pour qui on leur dit de voter…

      En fait, chacun vote pour qui on lui dit…
      Les français, c’est utile, ou autres selon l’ambiance du moment…..

      Les arabo-français, votent pour qui on leur dit…

      Conclusion, les uns sont contents, les autres sont toujours des râleurs….!!!!

      On comprend mieux pourquoi….

      En même temps, je n’ai pas vu depuis d’autres cas…mais un suffit pour comprendre la mécanique du jeu….

Laisser un commentaire