Affaire Benalla-Macron : le pire est à venir !

Rédigé par notre équipe le 22 juillet 2018.

Les semaines passent et apportent leurs lots de mauvaises surprises pour le pouvoir. Il y a encore sept jours, Macron pensait surfer tout l’été sur la victoire de l’équipe de France de football en Russie. Aujourd’hui, le président se terre et craint pour la première fois de sa vie les journalistes. Reclus à l’Elysée comme un vampire dans sa tanière une fois le jour venu, Macron veille à ce que la semaine qui s’ouvre ne soit pas celle qui jettera aux orties une macronie peu reluisante.  

Après avoir accaparé les joueurs de l’équipe de France au détriment des supporters, Emmanuel Macron est accaparé par les affaires. Les affaires au pluriel car depuis que la France a découvert le visage et le nom d’Alexandre Benalla, elle commence à apercevoir ce qu’est le macronisme. La question se posait encore pour les plus naïfs et ceux qui avaient déjà compris peuvent ajouter une nouvelle perle à ce collier bien laid.

L’incompétence reine de France

La France est habituée à être gouvernée par des individus qui ne se distinguent pas par leur compétence – bien au contraire. On savait aussi que Macron aimait s’entourer de personnes très médiocres pour avoir une chance de briller, mais ce à quoi on assiste depuis quelques jours dépasse l’entendement. Une cellule grise a été mise en place au cœur de l’Elysée pour veiller à la sécurité du chef de l’Etat. Depuis les débuts de la Ve République, les services de sécurité ont fait preuve de leur compétence. Sauf que Macron est unique et déteste tout ce qui n’a pas été créé par lui. Les gendarmes et les policiers sont donc priés de laisser la place à « la bande d’Alexandre ».

Une bande qui fait la loi à l’Elysée et partout ailleurs depuis un an sans que personne n’ose même l’évoquer. Les forces de l’ordre sont méprisées, les journalistes trop pleutres pour évoquer des méthodes insupportables dont ils ont été témoins et il aura fallu la diffusion d’images incroyables pour que la machine médiatico-judiciaire se mette en marche. Des images certainement balancées par des policiers qui en ont eu assez de ces cowboys sans foi ni loi. Pas tout à fait puisque leur foi et leurs lois se confondent et se tournent vers un seul Dieu : Macron.

Un Dieu qui a facilité l’ascension de ses prophètes comme en témoigne le grade de lieutenant-colonel de la réserve opérationnelle dont se gargarise Benalla. Un grade impensable pour un individu âgé de 26 ans et qui n’a prouvé aucune qualité pour obtenir une telle promotion. Mais en Macronie, être le copain du président est un sésame qui vaut toutes les qualités. Les amis se goinfrent et En Marche est à l’arrêt, stupéfait de s’être fait prendre la main dans le dac ou plutôt le poing dans la figure du citoyen.

Placé sous contrôle judiciaire, Benalla va chuter encore plus vite qu’il n’a brûlé les étapes. Un coup dur pour ce sous-diplômé qui émergeait il y a encore quelques jours à plus de 7 000 euros bruts par mois ! Pôle-Emploi va devoir régaler un drôle et coûteux coco qui prétendait refonder les services de sécurité et même les services secrets pour le compte de l’Elysée. Heureusement que ce gusse a été stoppé avant que les services secrets ne soient sous sa coupe !

Benalla aurait exprimé des regrets face au juge. Des regrets d’avoir bastonné des innocents ou des regrets d’avoir perdu tout ce qu’il avait obtenu malgré son absence totale de légitimité ? Il s’est dit dans la presse qu’en plus de ses curieuses attributions, Benalla était responsable de l’agenda privé du président. Un poste qui confirme l’impression que cet individu peu recommandable connaît de sombres histoires qui peuvent finir d’écrouler le donjon macronien. Un donjon en grand danger avec l’audition prochaine du ministre de l’Intérieur qui a montré par le passé qu’il n’était pas une assurance tous risques pour une macronie déjà aux abois. Le déballage ne fait que commencer !

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. Bluesun dit :

    APRES LE POUVOIR, LES RESTES DU POUVOIR !!!!!

    Il y a un an, Macron face à son destin, sur l’hymne à la joie marchait vers la lumière…

    Un marron dans la figure des citoyens, et c’est Macron qui se prend la lumière de son illusion dans la sienne….

    La poudre de perlimpinpin arrive à sa fin. Macron se croyait plus fin que tout le monde, il s’est trompé sur lui même…

    Il se dit que :

    Tout homme que la fortune seule a fait homme public devient presque toujours avec un peu de temps un particulier ridicule. L’on ne revient plus de cet état….

  2. jeanhaimard dit :

    La fin de Louis XVI est proche

  3. Le-civilisateur dit :

    Les sociopathes se foutent de ce que l’ont pensent d’eux dans le fond.

    Les hommes politiques, même démasqués.

    N’hésitent pas à entretenir l’illusion.

    C’est pour cela qu’ils sont choisis.
    C’est pour cela qu’ils sont payés.

    Prenez par exemple la défense de Benalla.

    Ils prétend ( par une rhétorique sophiste qui lui a été soumise par un avocat de l’Elysée )…

    Alors il prétend…

    Que les CRS se trouvaient totalement désemparés et débordés, qu’ils étaient dans une merde noir.

    Hors,

    Ce n’est pas ce que nous pouvons observer sur les vidéos.

    Ce ne sont que de jeunes étudiants mis à mal par une cohorte de CRS soutenu par la milice privée du «président»…

    Ces gens,

    Mêmes pris la main dans le sac, vont toujours rejeter la responsabilité de leur délits et crimes, sur la faute de leur victime.

    Voilà à qui nous avons à faire.

    Un gouvernement extrêmement mal honnête.

    Et pour cause.

    Ce sont des mercenaires à la solde de Macron.

    Qui lui même à été placé et imposé par Bruxelles et les patrons du CAC quarante.

    Ces gens sont payés pour nous maintenir sous un certain seuil social, peu à peu ils privent de nos droits.

    Alors évidemment que ce sont des gros magouilleurs.

    Ils ont champs libres.

    Si Macron est grillé, ses patrons placeront un autres de leurs agents.

    MACRON est un agent pas un président.

    Nous les français, les vrais.

    Les Européens les vrais.

    Nous devons nous soulevez maintenant.

    Car demain, il y aura beaucoup trop de Benalla à la solde de la dictature qui est en marche.

    Et il sera trop tard.

    Tout ces français de papiers ne sont pas fiable car leurs intérêts ne sont pas les nôtres.

    SOULÈVEMENT !!!

  4. Bluesun dit :

    Benalla et ses privilèges aurait dû penser à ce proverbe arabe avant de suivre le novice ….

    “Redoute qui t’élève au-dessus de ton mérite, c’est lui qui te rabaissera injustement”.
    Proverbe arabe ; Les proverbes du peuple arabe (1883)

    L’INCOMPETENCE REINE DE FRANCE

    Ne reste plus à Macron que de se noyer dans sa piscine, histoire de se cacher la face….

    • ulysse dit :

      Qu’il profite bien de ses vacances payées par le peuple.
      Qu’il s’entraine a a courir,en septembre cela pourrait lui être utile.

Laisser un commentaire