Alerte enlèvement ! Le petit Emmanuel est porté disparu !

Rédigé par notre équipe le 24 juillet 2018.

La France recherche activement un dénommé Emmanuel Macron. Il a presque disparu des écrans de télévision depuis le lundi 16 juillet. A-t-il été enlevé par un joueur de l’équipe de France de football qui a trop abusé de la boisson ? La réalité semble être plus terrible encore puisque le président se cache depuis que ses inavouables secrets commencent à émerger. Le Macron a horreur de la transparence alors même qu’il la professait faussement à tous.

Quand la vérité sort du chapeau, le prestidigitateur quitte subitement la scène. Macron fait un tour qui n’était pas dans son répertoire et les spectateurs sentent la lourde chute arriver. On s’en délecte même si les Français restent les dindons d’une farce où la violence physique, le court-circuitage de l’Etat (de droit) et les mensonges se mêlent comme jamais depuis plusieurs décennies. Macron nous offre une performance qu’on ne pouvait qu’à peine imaginer.

Des silences qui en disent long

On savait Emmanuel Macron peu intéressé par la chose publique. Sa mission à la tête de la France est connue et simple : défaire tout ce qui a fait la grandeur et la force de notre pays pour mieux servir les intérêts privés qui l’on construit. La première année a été un succès de ce point de vue, mais pour tous les illusionnistes, le numéro ne peut jamais durer très longtemps. Sans le savoir, Macron a peut-être débuté son tour final : celui de l’absent qui sent drôlement la culpabilité.

Sans revenir dans le détail des déclarations des uns et des autres, tous les faisceaux d’indices montrent que l’Elysée à quelque chose de bien grave à cacher. Comment expliquer l’existence d’éléments d’une police secrète dirigée par des pieds nickelés ? La réponse ne viendra pas encore du président qui annule peu à peu toutes ses sorties sur le terrain pour ne pas avoir à croiser les regards de Français qu’il n’avait pourtant aucun mal à traiter d’ « illettrés » et de « rien » il y a encore peu.

Le silence de Macron est assourdissant et les rares interventions de ses proches sont rapidement démenties par les faits. La crise est majeure et les pressions en coulisses n’ont jamais été aussi fortes sur tous ceux qui pourraient contribuer à la destruction du Château de cartes. Le silence est d’or (enfin le croit-il) et c’est l’entourage de Macron qui s’agite pour dire qu’il y a eu des « dysfonctionnements ». C’est trop léger et bien trop suspect.

Charge aux parlementaires, à la justice et aux quelques journalistes qui en ont assez de prétendre au génie jupitérien de faire un travail de fond pour retrouver les pistes qu’essayent d’enterrer tout le personnel de l’Elysée. L’horrible secret que cache le président doit être débusqué pour que la démocratie puisse vivre ! La mobilisation de tous est nécessaire. L’heure de la revanche a sonné. Une revanche salvatrice pour tous ceux qui aiment la France.

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. Bluesun dit :

    Le petit Manu est porté disparu !!!

    Faut chercher le Manu dans sa piscine, c’est souvent dans cet endroit en période de vacances que les enfants se noient…

    Dans le cas contraire, que celui qui a fait disparaître le Manu, qu’il se le garde…ça fera des vacances à la France…

  2. Bluesun dit :

    Le mois de l’année où le politicien dit le moins de conneries, c’est le mois de février, parce qu’il y a que 28 jours.
    — Coluche

    Ben voilà, Macron étant parachuté pour faire ce qu’on lui dit de faire (normal pour un novice)..

    Fait et dit des “conneries” à longueur d’année…
    Et le pompon du Mickey l’affaire Macron-Benalla…

    Et dire que ce soir sur LCI le journaleux Pujadas, lui trouve encore des circonstances atténuantes…(la gamelle doit être très bonne)…..

  3. Le-civilisateur dit :

    Dans la piscine …

    Mouarf …

    Mort de rire .

    Les enfants mais aussi les insectes en tout genre …

    Tout le monde sait que les petits ne mouf’tent pas quand ils ont fait une grosse bêtise.

    Ils se font discret …

  4. Bluesun dit :

    MAGIE DE LA POUDRE DE PERLIMPINPIN,
    Manu disparu, Manu “déjà” revenu !!!!

    Sans doute rebouster par ses pairs, comme un diable surgissant de sa boîte, le Manu est revenu.

    Haut parleur, effet de manches à la Hollande, devant sa cour applaudissant à ses boutades et pirouette, le jeune Manu demande qu’on vienne le chercher.

    Manu ne peut-il plus marcher ? serait-il devenu cul de jatte ?

    Aurait-il peur ? Mais non, Manu n’a pas peur, la peur étant le défaut des lâches.

    Si cas contraire, pourquoi Manu, ne va t-il pas là où ses “amis d’élections” l’attendent ?

    Manu se dit responsable, puisque trahir quelque chose qui n’existe plus, ce n’est pas trahir…

    (Il se dit que : Depuis le 1er janvier 2017, il n’y a plus de République)….

    Ses prédécesseurs se disaient “responsables, mais pas coupables.

    La République jouant de la disparition, ne reste plus que la responsabilité “du roi”…

    (Responsabilité, qui devait prendre forme avec l’aboutissement des lendemains de Mitterrand qui devaient chanter, sans doute pour cela que ce dernier a supprimé la guillotine) ?

    Mais quand un roi “novice” veut faire du raidissement autoritaire, à un moment donné ; ça peut faire plouf, car rien n’est plus efficace pour faire fuir le travail que la pure incompétence….

    On entre en politique avec un bel avenir devant soi, et on en sort avec un terrible passé.

    Ainsi l’année de Manu, se déroule sur elle même en marchant sur ses traces.

    Ne pas oublier le théorème du pistonné :

    Tout protégé du système plongé dans une entreprise subit une poussée de bas en haut au moins égale au volume d’incompétence déplacée.

    Par ailleurs dans ses effets de manches, Manu, nous parle d’amant, nous dévoilerait-il une face cachée de sa personnalité ?

Laisser un commentaire