Liberté en péril, Macron tire la sonnette d’alarme !

Rédigé par notre équipe le 18 août 2018.

Macron, un président impopulaire pour de bonnes raisons

En vacances à Bormes-les-Mimosas, Emmanuel Macron fait le point. L’heure n’est pas au bilan, car l’excellence ne s’explique pas, elle se vit. Si les Français ne comprennent pas les bienfaits du macronisme, c’est qu’ils sont trop limités pour comprendre. Non, Macron en ces temps de repos du corps et de l’esprit, vole vers des cimes inatteignables pour le commun des mortels. Arrivé tout en haut, il faut une découverte, celle de l’« extrême précarité de la liberté ». Que de clairvoyance chez notre président ! Dommage que le sage soit aussi l’instigateur d’une réduction draconienne… des libertés !  

Qu’est-ce qu’un pompier-pyromane ? C’est un type sympa qui aide la communauté lorsqu’il est en service, mais qui prend plaisir à mettre le feu à la forêt une fois ses horaires effectués. Loin de nous l’idée de soutenir que Macron est fait de ce triste alliage. Mais il y a des fois où il serait bien inspiré de ne pas jouer au chevalier blanc, car ses propos sur autrui se retournent indéfectiblement contre lui lorsqu’il nous assène des discours sur la liberté. Explication de texte. 

Quand le gardien de prison discourt sur la liberté

Deuxième sortie de la tour d’ivoire macronienne en deux semaines pour le couple Macron. Cette fois-ci il n’était pas question d’un vrai-faux bain de foule, mais d’une cérémonie solennelle pour célébrer la libération de Bormes-Les-Mimosas à la fin de la seconde Guerre Mondiale. Un conflit sanglant qui sert de référence à tous les politiques français qui n’oublient jamais de signifier qu’une pensée non politiquement correcte se range directement à la droite des pires crimes nazis…

Mais la célébration au cours de laquelle le discours présidentiel n’aura pas dépassé huit minutes (c’est quand même les vacances), tous les poncifs y sont quand même passés. Remerciements aux combattants venus d’Afrique, référence à Clémenceau (sait-il que le Tigre n’est pas contemporain de la Seconde Guerre mondiale ?) et ode à la liberté. Une liberté extrêmement précaire. Et pour cause ! Quand les barbouzes officient pour le pouvoir, les Français ne savent pas quand et comment leurs droits seront outragés et martyrisés.

Après sa rapide et méritée chute, Macron essaie de se représidentialiser. C’est un grand classique dont ont usé et abusé ces deux prédécesseurs. Et comme pour Sarkozy et Hollande, il n’aura pas fallu bien longtemps avant de saisir la vraie nature d’un être qui se croit supérieur aux autres. Les discours creux ne serviront plus à rien. La piscine a déjà débordé et a laissé sur le sol des casques de CRS, des matraques et autres accessoires indument pris à la police républicaine. Lorsque la violence d’Etat fait fi de la loi, alors la liberté n’existe plus.

Macron connaît bien son sujet, mais aveuglé comme il est, il ne voit pas qui est du mauvais côté du manche. Le pompier dénonce le pyromane alors qu’il a lui-même mis le feu. Et comme toujours, il ne se livre pas à la justice et personne ne peut « venir le chercher ». Macron ferait bien de se taire, car avec toutes ses déclarations, un nouvel ouvrage pourrait voir le jour : «  Un Président ne devrait pas dire ça : confidences publiques pour régner sur les sans dents ». Un ouvrage qui serait dévoré par le peuple malgré ses quelques chicots dans la bouche.

Déjà 8 remarques sur cet article

  1. blackdog dit :

    Voilà un article rédigé pour remuer du vent!!!
    ça n’est pas si mal en ces jours de fortes chaleur……

    • Bluesun dit :

      Question vent, Macron en connaît un rayon !!!!
      En même temps, il était à bonne école. Avec le moulin Hollande.

      Et son copié collé “en mieux”, Sarko. Oui, parce que Sarko, le dit lui même : “Macron, c’est moi en mieux”…

  2. amazonia dit :

    LE CIRQUE MACRON EN VACANCE .
    Mémé BARBIE = la vie en ROSE .
    Faire voir ses bras / ses cuisses de mouches
    La fleur de banlieue = Toujours ++ dans le ridicule
    Brizitte = 15 ans dans sa tête
    80 ans =sur talons aiguilles ! se casse la gueule = MDR .

    • Bluesun dit :

      Alors que la France était un des pays les plus respecter. Le constat est que, depuis ces dernières années la France, en plus de sombrer comme un bateau ivre, elle sombre dans le ridicule.

      Le temps passé à nous faire croire que la sexualité est un aboutissement définitif.

      Nous amène, tout d’abord au vieux papy, qui joue les ado préservatif sur la tête rue du cirque, devient la risée du monde entier. Puis maintenant la vieille, qui veut jouer la jeune précieuse ridicule en vacances au fort.

      C’est d’un pathétique. (Faute aux bistouris), pas compris que la vie est longue, mais que la jeunesse est courte. A son âge, vu son état, ça ne fait même plus illusion. La poudre de perlimpinpin, ne fonctionne pas pour tout, semble t-il.

      En même temps, quand on veut tuer le cirque, Médrano, Pinder, et d’autres….il faut bien que les guignols nouveaux fassent rire les enfants. Futurs électeurs.

      Peut-être pour cela, qu’ils parlent d’abaisser l’âge de se rendre aux urnes.

      Après avoir fait le jeunisme, fait, “le parler” dans l’oreille des jeunes. A présent, pour parler au peuple, c’est l’Elysée qui se transforme en cirque, guignolade d’ ados vieux, gesticulants.

      On dit que l’intelligence est de se mettre au niveau de celui qui écoute.

      Les ados devraient se méfier, car l’avenir dans lequel, ils veulent les plonger, ne semble pas si radieux.

      Avant de voter, ils devraient regarder du côté de leurs grands parents (qui ont été jeunes sous Mitterrand), du côté de leur parents qui ont aussi été jeunes, et eux mêmes, jeunes, tous (ou presque) ont été noyés dans le bain “voulu” du chômage.

      Tous ces gogos danseurs, ne sont que des leurres. En revanche, grâce au fruit de leur travail, nous sommes sans dents, des riens, des sans cultures etc….

  3. Bluesun dit :

    Au regard de la photo, Macron a l’air d’un illuminé, en même temps à force de marcher vers la lumière.

    Macron n’est pas loin du croisement de ses yeux, perd ses cheveux, les dents longues, celles-ci ne se déchaussent pas encore, il les a juste longues à en arracher la moquette de l’Elysée.

    Le novice perd donc ses cheveux.
    La sagesse populaire dit que l’expérience est un peigne que vous donne la vie quand vous êtes devenu chauve.

    Attention, concernant les élections à venir, car à l’heure des leurres, un chauve peut avoir des implants.

    Mais au fait, elle en est où la statue de cire de Macron ?
    Et combien ça coûte une statue de cire à la fabrication, et combien coûte le temps d’exposition ?
    Ce type est déjà partout, TV journaux, avion, vacances, affaire d’Etat, dans les verres d’eau à tempête, tous les magasines, il va encore falloir se cogner sa tronche de nœud, lors de sorties plaisir. Attendre que la tête de nœud soit retirée.

    • jean haimard dit :

      mICRON REST LA PIRE DES FI… QUI AIT JAMAIS 2T2 AU POUVOIR AVEC CE C.. PAS BESOIN DE RELIRE L4HISTOIRE DE LA D2CADENCE

  4. Le-civilisateur dit :

    Quand Macron rédigera ses mémoires de président.

    Car ils le font tous …

    Il y consacrera une dizaine de pages pour nous expliquer à quel point il s’est fait chier à fort Brésancon.

    Avec toutes les sorties qui l’a fait hors du fort, quand a t’il trouver le temps de si baigner ?

    Si l’ont divise le nombre foi ou il c’est baigné, au prix de la piscine.

    Ca fait vraiment chère la baignade.

    • Bluesun dit :

      Oui, surtout, qu’il dit préférer la mer !!! Je crois, qu’il se fout allègrement de la tronche de ses électeurs.

      Ouf, pas voté pour cet illuminé. Mais, bon, une fois l’élu, élu, nous sommes tous dans le même ‘ verre d’eau’. Un peu boueuse l’eau….

      Si Macron, écrit ses mémoires d’auberge de jeunesse à l’Elysée, ça risque de faire un flopé ploufé. Quoique….

      Il parait que la vieille aurait fait du ski nautique ?Faut bien amuser les gogos. Macron, dans son bouquin, parlera peut-être de son usine à chocolat. visiblement, cela semble avoir une très grande importance pour lui, niveau d’une gravissime affaire d’Etat.
      Purée, faut encore se le cogner, jusqu’en 2022. Le pire, il est capable de faire un second mandat. vu tous ses soutiens.

      Quand même, si nous n’avons plus de République depuis le 1 janvier 2017, il devrait y avoir possibilité de dégager le novice et sa clique.

      Après 37 années de dodo, nous en sommes arrivés aux emplois fictifs à l’Elysée.

      Je me demande s’ils sont en droit de vendre alors, le Palais de l’Elysée ?. Ils ont déjà vendu pas mal de biens de la France.

Laisser un commentaire