Pourquoi tant d’américanisation dans les médias français ?

Rédigé par notre équipe le 27 août 2018.

L’accélération de l’information ne laisse plus une seconde pour prendre un peu de recul et apporter des éléments sérieux qui aident à comprendre le monde. Il faut parler de tout et en premier lieu du superflu alors une des marottes des médias et de nous tartiner avec les derniers échos venus des Etats-Unis. Les dernières 24 heures sont tout à fait symptomatiques de ce mal dont personne ne parle. Les canaux d’information (ou de désinformation, c’est au choix) imposent le décès de John McCain et une nouvelle fusillade aux Etats-Unis en Une. Les Français n’en ont rien à faire, mais ils en boiront jusqu’à plus soif !

De nombreux essais se sont penchés sur l’américanisation de la société française. Nourriture, inculture, système de valeurs… Tout passe à la moulinette américaine jusqu’à se retrouver avec un président Macron qui signe des lois sous l’œil des caméras trop heureuses d’offrir à leur téléspectateurs un moment de vide comme seule le macronisme sait en créer. L’américanisation est omniprésente et cela commence dans les médias où pas un jour ne se passe sans que le gueux de Français ne soit interpellé sur la dernière tornade ou fusillade qui a endeuillé le pays. Des informations qui n’en sont pas pour nous, mais qui font tourner la boutique du vide et prépare les esprits au made in USA.

Les morts américains au cœur des médias français

Une semaine d’hommage en mémoire du sénateur américain McCain. Grande figure du parti Républicain, John McCain s’en est allé à l’âge de 81 ans. Atteint d’un cancer, il a finalement rendu les armes face à la maladie. Une triste nouvelle, mais dont le citoyen français n’a cure. Qui était McCain pour nous ? Pour les plus avertis, il fut le candidat malheureux des Républicains en 2008, battu par Obama. Ces derniers mois, il s’était mué en poil à gratter de Trump. Voilà pour sa biographie vue de France. McCain était un politicien américain et son œuvre ne nous concerne aucunement. Sauf que les médias ont déjà commencé à en faire leurs choux gras.

McCain le héros d’une guerre du Vietnam qui n’eut rien d’héroïque sauf pour les Vietnamiens assaillis par les bombes et l’agent orange. McCain, celui qui a dit non à Trump. Feu le sénateur est devenu la coqueluche des médias français uniquement parce qu’il prenait plaisir à contrecarrer les initiatives de Trump. Rien de bien héroïque, mais quand le Trump-bashing peut se faire pour pas grand-chose, les médias français accourent. McCain est sur tous les écrans et dans tous les journaux jusqu’à ce qu’une nouvelle information politique au moins aussi importante ne vienne perturber la machine à vent médiatique.

Autre exemple : la nouvelle fusillade qui a eu lieu hier en Floride dans la ville de Jacksonville. Personne n’a jamais mis les pieds dans cette ville ghetto, mais qu’un geek américain ait tué deux personnes lors d’un tournoi de jeux vidéo est évident une nouvelle qui mérite la Une de tous les médias en France. Une nouvelle tragédie qui vient s’ajouter aux dizaines d’autres et qui précède les centaines d’autres qui ne manqueront pas d’arriver. Rien de pertinent en termes d’information pour le téléspectateur français, mais des images de policiers qui courent et de voitures à l’arrêt aident bien à remplir un dimanche après-midi bien morne.

Avec tout cela, plus le temps de traiter des informations bien plus importantes pour le français moyen. Les barbouzes à l’Elysée, les nouveaux coups de massue du Gouvernement contre les plus humbles, les problèmes de la chef de chantier Nyssen… Tout ce qui ne tourne pas rond en France est invité à repasser plus tard ou à carrément s’abstenir de revenir. Le pouvoir remercie les médias, et on peut partir sur une nouvelle vague d’info made in USA toujours plus inutile. Que BFM TV se rassure. Le niveau de bêtise atteint vaut bien celui des chaînes américaines de télévision. Une remarque considérée comme un compliment par la direction de BFM… On ne se refait pas !

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. Bluesun dit :

    Pourquoi tant d’américanisation dans les médias français ?

    Qui sait si chaque évènement ne réalise pas un rêve ?

    Comparé au novice Macron, le cran de Trump doit les fasciner.

    Le jeunot continue ses bourdes, ce qui fait qu’il dégringole dans les sondages.

    Plus crédible, le saigneur, n’est plus en odeur de sainteté.

    Les médias se prépareraient-ils à vanter les biens faits du RN pour les prochaines élections ?

  2. amazonia dit :

    quand tu pense ! que nos dirigeants ! sont assez cons !
    pour dépendre des USA pour l’armement de notre pays ?
    SOIT CE SONT DES TRAITRES 100% SOIT CONS 100% .
    GRAVE dans les deux cas ;PAUVRE FRANCE .

  3. Le-civilisateur dit :

    Les fake news sont faitent pour cacher les vrais nouvelles.

    Donc les vrais nouvelles ne sont jamais hors sujet…

    Un pont qui tombe pile poil …

    La rénovation, la destruction et la reconstruction de milliers d’ouvrages en béton en Europe vont ouvrir des marchés, créant des milliers d’emplois et légitimant ainsi la venue illégale de milliers d’autres migrants sur le vieux continent.

    Les italiens vont être soumis à un choix cornélien entre la liberté & l’honneur ou un semblant de pérennité, semblant de pérennité car les fameuses subventions de Bruxelles sont elles mêmes subventionnées par la hausse de la totalité des articles que nous consommons au quotidien, et donc du coup de la vie globale de chaque citoyen Européens »
    du vent !

    Avec l’effondrement du viaduc de Gênes Matteo Salvini a maintenant un adversaire de taille, la promesse de « l’emploi »… Via les prochaines directives de Bruxelles concernant le sujet.

    Un adversaire de taille, et sûrement même plusieurs … Car les grandes sociétés italiennes spécialisées dans les domaines qui vont bientôt être sollicités se frottent déjà les mains.

    Comme d’habitude, les grands groupes vont trahir le petit peuple, et voter pour ceux qui leur promettent de signer des contrats de centaines de millions d’euros.

    Impeccable pour Bruxelles, qui n’a plus qu’à jouer de l’effet domino en envoyant ses experts en génie civil dans tous les pays européens, surtout les récalcitrants de la politique migratoire, ceux ou les politiciens s’opposent à sa dictature et à sa politique de ravage des civilisations européennes.

    Si la chute de ce pont n’était pas un accident, qui coïncide parfaitement avec la monté du populisme en Italie et ailleurs en Europe,

    Alors je dirais que c’est un coup de maître.

    C’est ce qu’on dit d’ailleurs.
    Que le hasard fait bien les choses…

  4. Le-civilisateur dit :

    Quand je parles des grands groupes qui vont obtenir les contrats de Bruxelles, ce sont bien évidemment ces grands groupes stimulés par Bruxelles, qui vont rincer une partie des campagnes de l’opposition de Matteo SALVINI.

    C’est comme ça que ça fonctionne, nous les français, connaissons bien la corruption et le crime organisé faite et fait dans une configuration légale par des charlots sanguinaires.

  5. amazonia dit :

    EN ITALIE .Comme dans les autres pays de la planète !
    LES MAFIAS DIRIGENT . OUI . MAFIAS POLITIQUE . N.O.M.
    MAFIAS des Banquiers
    MAFIAS des Affaires de ripoux
    MAFIAS du sexe / trafics divers
    MAFIAS Religieuses +++
    PARTOUT MAFIAS . OUI . POUR EUX = pognon de dingue ++
    TOUS DES SAIGNEURS DE PEUPLES ./

Laisser un commentaire